Les mammouths vivent en groupes de dix à quarante individus

advertisement
Les mammouths vivent en groupes de dix à quarante individus (femelles et leurs
petits). La femelle la plus expérimentée domine le groupe. Les mâles adultes vivent en
solitaire ou en petits groupes.
Grâce à une triple épaisseur de poils et à une couche de graisse de dix centimètres, le
mammouth peut affronter des températures qui descendent jusqu’à moins vingt degrés
huit mois par an.
Herbivore, le mammouth a besoin de cent quatre-vingts kilos de végétaux frais par jour
et quatre-vingts litres d’eau. Il passe la plus grande partie de son temps à se nourrir ! A
son menu : touffes d’herbe, fleurs, feuilles et branches de saules, bouleaux, mélèzes.
Les petits naissent au printemps après une gestation de vingt-deux mois. A sa
naissance, le petit mammouth mesure soixante-dix centimètres et pèse soixante-dix
kilos.
Tout est bon dans le mammouth. Les chasseurs de la préhistoire utilisent au maximum
les ressources qui proviennent de l’animal. La viande apporte de la nourriture pour des
semaines. Les os de l’animal servent à la construction des huttes, les peaux à la
confection de tapis et de couvertures. Les tendons sont utilisés pour fabriquer des
ficelles. Quant à l’ivoire des défenses, elle sert de matière première pour les armes et les
statuettes.
A ce jour, on a trouvé plus de trois cent soixante représentations de mammouths en
Europe. Elles ont été peintes, gravées ou sculptées par les hommes du paléolithique.
Il y a dix mille ans, le mammouth laineux et plusieurs autres espèces (tigres à dents de
sabre, ours des cavernes) ont disparu à la suite d’un changement climatique.
Téléchargement