Le plus secret des geckos - Parc national de Port-Cros

publicité
Par Nathalie Tordjman
Illustration : Pascal Robin
Le plus secret des geckos
V
CARTE D’IDENTITÉ
Nom scientifique :
Euleptes europaea
l Classe : Reptiles
l Ordre : Squamates
l Famille :
Sphaerodactylidés
(Geckonidés)
l Queue : 4 à 5 cm
l Poids : 1,5
à 2 grammes
l Longueur totale :
6 à 8 cm
La femelle est plus
grande que le mâle
l Cri : émis entre
individus la nuit
et aussi en cas
de danger.
l Répartition :
sur les îles de PortCros, du Levant
et de Porquerolles
l Menaces :
les aménagements,
les rats, mais aussi
la forêt qui gagne
du terrain et prive
le phyllodactyle
de milieux exposés
au soleil.
l Durée de vie :
jusqu’à 8 ans
à Port-Cros
l Statut : strictement
protégé au niveau
national depuis 1993.
l
u comme ça, ce reptile a l’air d’un monstre mais, dans la réalité,
il a peu de chances d’effrayer les promeneurs. Le phyllodactyle
d’Europe est en effet le plus petit gecko de France, et même
d’Europe. Il mesure moins de 8 centimètres de long ! De plus, il
est si discret qu’il n’a été découvert sur Porquerolles qu’en 2008 ! Pour
couronner le tout, il se cache le jour dans des failles ou des pierriers
ensoleillés et n’en sort que la nuit pour chasser de petits insectes.
Pour finir, il est invisible pendant les quatre mois – de novembre à
début mars – où il hiberne ! Les scientifiques, qui organisent un suivi
géographique régulier de cette espèce (voir rubrique Action nature,
page 10-11), trouvent qu’il est de plus en plus difficile à observer.
Sa queue
épaisse et pointue, elle
est préhensile, du moins
tant qu’elle ne s’est pas
régénérée. Car la queue
du phyllodactyle, comme
celle des lézards, peut se
détacher et repousser.
Ses yeux
Parc national de Port-cros
Le renouvellement
des générations
Ses doigts
Deux autres espèces de geckos présentes sur les îles d’Hyères
élargis, ils ont la forme aplatie
d’une feuille. à l’extrémité,
sur leur face inférieure,
ils sont pourvus de pelotes
de lamelles qui adhèrent
à toutes les surfaces,
même lisses. Les doigts sont
pourvus d’une griffe rétractile.
Sa peau
Le plus grand, la tarente de Mauritanie
l Tarentola mauritanica
l Taille : 15 cm
l Il a la peau tuberculée et de larges pelotes
adhésives sous les doigts.
l Découverte uniquement sur Porquerolles en 2001,
l’espèce est par ailleurs largement répandue le long
du littoral méditerranéen continental et en Corse.
8
Journal du parc national de Port-Cros, n°14
Le plus commun,
l’hémidactyle verruqueux
l Hemidactylus turcicus
l Taille : 10 cm environ
l Il a la peau verruqueuse et une griffe
médiane sur les doigts.
l Observée sur Port-Cros, Porquerolles
et Le Levant, la présence de cette
espèce est sporadique le long du littoral
méditerranéen continental et en Corse.
Ils sont en permanence
recouverts par une
paupière, formée par
une écaille transparente.
La pupille, verticale
à la lumière, s’ouvre en
grand dans l’obscurité.
Elle est lisse avec de
fines écailles perlées
mais, contrairement à celle
d’autres geckos, elle n’est
ni tuberculée, ni verruqueuse.
Sa couleur est changeante,
plus ou moins sombre, avec
le ventre plus clair que le dos.
Les phyllodactyles ne commencent
à se reproduire qu’à l’âge de deux
ou trois ans. Les accouplements ont lieu
au printemps, de mi-mars à mi-mai.
Ils sont parfois accompagnés de cris
et de combats. La femelle pond ensuite
deux ou trois fois dans la saison,
dans une fente de souche, de rocher,
ou sous une pierre. Elle y dépose
deux œufs d’un centimètre de diamètre.
Après deux à trois mois d’incubation à
température ambiante, le jeune s’extirpe
seul de la coquille calcaire mince
et souple. Il mesure alors 3 centimètres
de long.
Journal du parc national de Port-Cros, n°14
9
Téléchargement
Random flashcards
découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

relation publique

2 Cartes djouad hanane

Créer des cartes mémoire