Le sang

advertisement
Le sang
Notes de cours
1
SBI3C
/3U, SNC4M
LAF
Le sang
Note de cours
William et al (1982), Introduction à la Biologie, Montréal, Éd Études Vivantes. Chapitre 20.12 p.518
Biologie 11e , Édition de la Chenelière, p.288-302
http://cours.cegep-st-jerome.qc.ca/101-902-m.f/bio902/cardiovasculaire/Sang/compositiondusang.htm
La composition du sang
Saviez-vous ?
..que le sang représente environ 8%
du poids corporel.
..que le corps humain moyen
contient-il de sang ? 5 Litres
..que L’hématologie est la spécialité
médicale chargée de l’étude du sang.
..que la leucémie est le cancer du
sang.
Le sang est composé d'un liquide
appelé plasma
(55% du volume du sang)
 Eau (92%)
 Gaz dissous
 Protéines (albumine,
hormones)
 Sucres et vitamines
Le reste du sang se nomme les
éléments figurés (solides) lesquels
occupent quelques 45% du volume
total du sang.
 Globules rouges
 Globules blancs : Leucocytes
 Globules blancs :
Lymphocytes
 Plaquettes
2
La composition du sang
http://cours.cegep-st-jerome.qc.ca/101-902-m.f/bio902/cardiovasculaire/Sang/compositiondusang.htm
Quelques chiffres
Dans le corps d’un homme de 65 kilos, circulent 5 à 6 litres de sang, 4 à 5 litres chez une
femme (augmentant jusqu'à 5 à 6 litres en cours de grossesse)2, dans celui d’un enfant,
environ 3 litres et 250 millilitres pour un nouveau-né.

Dans la moelle rouge des os, naissent chaque jour environ :
o 25 millions de globules rouges; et l'organisme doit en produire 2 millions
de nouveaux par seconde afin de garder un même nombre d'hématies.
o plusieurs milliards de globules blancs. Toutefois, ils sont 600 fois moins
nombreux que les globules rouges.
o Pour un seul globule blanc, il y a environ 30 plaquettes et 600 globules
rouges ! http://fr.wikipedia.org/wiki/Sang
3
Le plasma sanguin
Toute proportion gardée, le plasma occupe environ 55% du volume sanguin. Dans ce
plasma, on retrouve en moyenne 91,5% d'eau qui fait office de solvant alors que le
restant, les solutés, est constitué par environ 7% de protéines (albumine, globulines,
fibrinogène et autres) et 1,5% de différents autres solutés (nutriments, hormones, gaz
dissous, électrolytes).
Les éléments figurés du sang
On appelle éléments figurés du sang les trois différents types de cellules qu'on y
retrouve, soient les globules rouges (érythrocytes ou hématies), les
globules blancs (leucocytes) et les plaquettes (thrombocytes).
Presque toutes origines du même endroit, la mœlle osseuse rouge.
Il existe dans la mœlle osseuse des cellules indifférenciées, appelées
hémocytoblastes, à partir desquelles apparaît toute la série des
cellules sanguines. On appelle généralement ces cellules, des
cellules souches, parce que leur fonction spécifique est de subir
des mitoses successives et en grand nombre. Une fois la maturation
des cellules complétée, elles quittent la mœlle osseuse rouge et se retrouvent dans le sang
pour leur vie durant ou pour un certain temps.
Extra :
Qu'est-ce qu'il faut pour être un donneur de moelle osseuse?
Pourquoi donner de la moelle osseuse? Lien-1.
4
Les globules rouges (érythrocytes ou hématies)
Les globules rouges sont de petites cellules (78 micromètres) en forme de disque aplati dont
les faces sont concaves. Le globule rouge n'a
plus de noyau ni d'organites cellulaires: c'est
essentiellement un sac rempli par un pigment
de couleur rouge, l'hémoglobine
Classiquement, le globule rouge apparaît entre
lame et lamelle sous la forme d'un disque
biconcave, ils ressemblent à de tous petits
beignes.
Les globules rouges sont parmi les plus nombreuses et les plus
spécialisées de toutes les cellules de l'organisme. Leur rôle
consiste essentiellement à l'approvisionnement des cellules en
oxygène et à une participation à l'élimination du gaz carbonique
produit par ces dernières. Cette fonction est possible grâce aux
molécules d'hémoglobine qu'ils contiennent (280 milions de
molécules /erythrocyte). Chaque molécule d’hémoglobine
contient un atome de fer capable de fixer l’oxygène.
Les globules rouges transportent 98% de l’oxygène aux cellules du corps. N'ayant plus
de noyau, le globule rouge ne peut pas vivre très longtemps. Chaque globule rouge a une
durée de vie moyenne de 120 jours et parcourt près de 500 kilomètres de vaisseaux
sanguins. Aussi, l'organisme doit produire environ 2,4 millions de globules rouges à la
seconde pour remplacer ceux qui se brisent ou qui sont détruits.
http://drepanosite.free.fr/drepanocytose.htm
La dégradation des vieux globules rouges
Les globules rouges ont une longévité moyenne de 120 jours, ce qui signifie qu'ils
doivent être détruits et remplacés par des nouveaux. Cette destruction se fait par des
cellules phagocytaires, aussi appelées macrophages, stationnées dans les capillaires de la
rate, du foie et de la mœlle osseuse. Ces cellules phagocytaires ont la propriété de
capturer des microorganismes indésirables ou de vieilles cellules, de les englober et de les
digérer.
5
Les globules blancs ou leucocytes
Le mot leucocyte est formé de deux mots grecs qui signifient
« incolore » ou « blanc » et cellule. (Bio 11STSE, p.487)
Les globules blancs sont incolore et possèdent un noyau mais ne
contiennent pas d'hémoglobine. Les globules blancs ou
leucocytes sont des cellules qui, d'une façon générale,
protègent le corps contre l'invasion de microorganismes. Même si
le sang transporte les globules blancs, ceux-ci agissent surtout
dans les tissus. Les globules blancs sont beaucoup moins
nombreux que les globules rouges (entre 5 000 et 10
000/microlitre de sang) soit 700 fois moins. Ils sont en nombre de
1% du sang.
Leucocytose : Si le nombre augmente à plus de 10 000, on
parle d’un état pathologique soit une infection.
Leucopénie : Si le nombre diminue à moins de 5 000, on
parle de faible résistance de la part de l'individu contre les
infections.
Les différents types de leucocytes
6
Il existe deux grands types de leucocytes
1)les Granulocytes : leur cytoplasme possède une apparence
granuleuse. sont des globules blancs qualifiés de « non
spécifiques » dans la mesure où ils ne sont pas dirigés
contre un seul antigène.
Neutrophiles
Ils sont les plus abondants et se retrouvent dans les tissus et dans le sang. Les
granulocytes neutrophiles ont pour fonction la défense contre les agents
microbiens en participant à la phagocytose.
Éosinophiles
Ils prennent place dans la muqueuse qui tapisse le tube digestif et le système
respiratoire.
Leur rôle essentiel est de s'attaquer aux parasites de l'organisme, sans les
phagocyter : ils se fixent dessus, déversent leurs granules qui contiennent des
enzymes destinées à les détruire. Les vacuoles contenues dans leur cytoplasme
contiennent des substances toxiques pour les parasites.
Les éosinophiles sécrètent des substances qui tendent à limiter l'action de
l'histamine des granulocytes basophiles.
Basophiles
Les basophiles sont les plus rares (0,5 à 1 %, et même 0 % chez certaines
personnes) des granulocytes.
Les basophiles attirent les autres globules blancs en déversant l'histamine et de
l’héparine contenue dans leurs granules.
L'histamine et l'héparine servent à empêcher la coagulation dans les vaisseaux
sanguins, mais aussi à augmenter la perméabilité des capillaires sanguins, ouvrant
ainsi la voie à la diapédèse. La diapédèse est le mécanisme par lequel un
leucocyte s'insinue entre les cellules endothéliales d'un capillaire sanguin en
réponse à des signaux chimiques inflammatoires.
Cette histamine active la réaction inflammatoire et intervient également dans les
réactions allergiques.
7
2)les Agranulocytes : leur cytoplasme possède une texture
lisse.
A) Lymphocytes: Les lymphocytes font parties de la
réponse immunitaire acquise qui permet à l’organisme de
reconnaître des agents pathogènes précis et de les
combattre.
i. Lymphocytes T : (immunité cellulaire) Également
appelés thymocytes ou cellules T, c'est une catégorie de
lymphocytes qui joue un grand rôle dans la réponse
immunitaire primaire mais également secondaire. « T » est
l'abréviation de thymus, l'organe dans lequel leur
développement s'achève.
Elles sont responsables de l'immunité cellulaire : les cellules (bactéries, cellules
cancéreuses) reconnues comme étrangères (c'est-à-dire autres que celles que les
cellules T ont appris à tolérer lors de leur maturation) sont détruites par un
mécanisme complexe. (http://fr.wikipedia.org/wiki/Lymphocyte)
Des chercheurs sont parvenus à obtenir des
lymphocytes T à partir de cellules souches
embryonnaires humaines. Il s'agit d'une
première au monde, porteuse d'espoir dans
la lutte contre le Sida. Sur cette image de
l'institut Pasteur, on voit le contact entre
un lymphocyte, en jaune, et une cellule
résentatrice de l'antigène du Sida (Crédits :
Olivier Schwartz/Institut Pasteur)
Ci haut des LTc attaquent une cellule cancéreuse.
8
9
L’action des
lymphocytes T Cytotoxiques
Étape 1 : Les cellules infectées on à leurs surface des protéines
pathogène
Étape 2 : Les lymphocytes T, par leurs récepteurs T spécifiques,
reconnaissent les cellules infectées
Étape 3 : Le LTc s’attache à la cellule infectée et libère la perforine
enzyme qui lyse la membrane de la cellule infectée.
Étape 4 : L'eau pénètre par osmose, la cellule infectée éclate.
Étape 5 : Les macrophages éliminent alors la cellule détruite.
ii. Lymphocytes B : Le nombre des lymphocytes de phénotype B est d’environ
300 millions par litre de sang. Les lymphocytes B sont des lymphocytes qui
jouent un grand rôle dans l’immunité humorale, (production anticorps) par
opposition à induite par les lymphocytes T.
L'appellation « B » vient de « bourse de Fabricius », un organe des oiseaux dans
lequel les cellules B arrivent à maturité. Chez les autres vertébrés, la production
des lymphocytes B s'effectue dans la moelle osseuse.
Ces globules blancs ont pour rôle de fabriquer des protéines appelées anticorps.
Pour être actifs, d'autres globules blancs tels que les macrophages, doivent leur
présenter des fragments d'antigène, afin qu'ils se transforment en plasmocytes.
Les plasmocytes possèdent bien plus de vésicules de Golgi, qui permettent de
fabriquer des anticorps en masse (jusqu'à 5000 anti-corps par seconde), afin de
neutraliser efficacement les antigènes. Les plasmocytes sont donc des
lymphocytes B activés et capables de produire des anticorps dirigés contre
l'antigène activateur qui se chargent de la destruction des antigènes en se liant à
ceux-ci afin qu'ils deviennent des proies plus faciles pour les phagocytes.
Anticorps : Les anticorps ou
immunoglobulines ont la capacité de
neutraliser toute substance étrangère
à l’organisme.
Animation
Animation 2
(meilleur)
10
11
Antigènes :
Toutes les cellules de notre corps portent en surface
des molécules (protéines) qui représentent notre
identité. On les appelle des antigènes (Ag).
Tout élément portant des antigènes différents des
nôtres est reconnu comme étranger.
Actualités - Cellules, Entrée, Virus de la grippe
( faire la lecture)
LA PROLIFERATION DES LYMPHOCYTES B
Les lymphocytes B sont des cellules participant à la réponse immunitaire spécifique,
c'est-à-dire, qu'après avoir reconnu un antigène, le lymphocyte B ne peut plus fabriquer
des anticorps que contre l'antigène qu'on lui avait présenté.
Le corps humain produit des centaines de types différents de cellules B, et chaque type a
sur sa membrane une protéine réceptrice unique, qui se liera à un antigène particulier; à
chaque instant des millions de cellules B circulent dans le sang et la lymphe, sans
produire d'anticorps. Il y a deux types de cellules B :
Les cellules B à mémoire sont formées spécifiquement contre les antigènes rencontrés
lors de la réponse immunitaire primaire; comme elles peuvent vivre longtemps, ces
cellules peuvent réagir rapidement lors d'une seconde exposition à leur antigène
spécifique.
12
13
Les monocytes:
Macrophage
Les monocytes proviennent de moelle osseuse
rouge sous formes de monoblastes (précurseurs).
Les monocytes ne circulent dans le sang que
quelques jour savant de se spécialiser en
macrophage qui détruisent les bactéries. Le
monocyte est une cellule mobile.
« Ce sont les plus grandes cellules circulant dans le sang. Rondes ou ovales, elles
mesurent entre 15 et 25 microns (micromètres) et atteignent jusqu'à 40
micromètres de diamètre. Leur nombre est variable, physiologiquement inférieur
à 1000/mm3, tout comme leur durée de vie, s'étalant de quelques jours à quelques
mois.
Macrophages : sont des cellules phagocytes qui
passent à travers la paroi des capillaires pour phagocyter
(englober et digérer) les agents pathogènes. Ils font parties
du système immunitaire inné (qui vient de soi)
Animation phagocytose
14
Les plaquettes ou Thrombocytes
Les plaquettes appelées aussi thrombocytes, sont en fait des débris cellulaires dépourvus
de noyau et résultant de l'éclatement d'énormes cellules de la mœlle osseuse rouge,
appelées mégacaryocytes. Leur durée de vie est très brève, entre 7 et 10 jours et leur
nombre varie entre 250,000 et 400,000/microlitre de sang. Ces plaquettes jouent un rôle
extrêmement important au niveau de la coagulation sanguine. Une diminution du nombre
de plaquettes entraîne des problèmes de coagulation du sang.
Un thrombocyte ou plaquette est un élément
figuré du sang, formé dans la moelle osseuse,
mais qui se fragmente immédiatement en petits
éléments. Les thrombocytes ne sont donc en fait
pas des cellules complètes mais uniquement de
petits fragments dépourvus de noyau. Le lieu
de dégradation des thrombocytes est la rate.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Red_White_Blood_cells.jpg
Leur principale fonction consiste à transformer
le fibrinogène (présent dans le plasma sanguin) en structures fibreuses de fibrine qui, à
leur tour, enserrent les autres cellules sanguines tel un filet de pêche, ce qui rétrécit tout
doucement la structure du filet, prévenant ainsi la perte de sang : il se forme ainsi une
croûte rouge sombre, qui bouche la plaie, et qui finira par se décrocher à la fin de la
cicatrisation. Les thrombocytes sont donc importants pour la coagulation sanguine. (wiki)
Le fibrinogène (protéines dans le plasma) Le fibrinogène est une protéine fabriquée par
les cellules du foie et est directement impliqué dans le processus de la coagulation
sanguine.
Visualiser le power point de la cicatrisation
15
16
Processus de la coagulation
1. Vaisseau sanguin est brisé/ Hémorragie et vasoconstriction
2. Les plaquettes se dirigent vers la blessure et forme un agrégat.
3. Formation d’un caillot de sang avec la Fibrine
A) Les plaquettes possèdent de la thrombine qui réagit avec le
fibrinogène pour former de la Fibrine
La fibrine est une substance insoluble qui forme
des filaments (comme un filet de poisson) autour
de la région blessée. Le filet ainsi capture les
autres globules et forme un Caillot de sang.
4. Cicatrisation : La peau se reforme et le caillot de sang se dégage.
Révision
Le sang

Tu dois connaître les différentes compositions du sang
avec leurs fonctions.
Globules rouges

Tu dois connaître comment fonctionne les globules rouge.
(hémoglobine, taux d’absorption dépendant du pH)
Globules blancs

Tu dois être en mesure de définir les types d’immunités
que possède ton corps.

Tu dois connaître la fonction des trois types de
Granulocytes

Tu dois connaître la fonction des 3 types d’Agranulocytes
(LT, LB, monocytes)

Tu dois connaître comment un lymphocyte T cytotoxique
détruit une cellule invasive.

Tu dois être capable de définir les termes scientifiques
présentés dans ce doc. (ex : antigènes, anticorps)

Tu dois connaître la fonction d’un plasmocyte

Tu dois connaître la fonction d’un monocyte macrophage
Plaquette

Tu dois être en mesure d’expliquer la formation d’un caillot de
sang. Fonction de la fibrine et les termes scientifiques présentés.
17
Téléchargement