Entrées d`informations

advertisement
Neuroanatomie cérébrale fonctionnelle
Introduction :
Notre centre d'intérêt → le cerveau et le système nerveux. Le cerveau étant une partie
intégrante de ce système nerveux.
Dans quelle fonctions interviennent-ils ? Pourquoi suscitent-ils autant d'intérêt ?
→ C'est un organe de compréhension, de communication, d'apprentissage... Nos
informations proviennent de stimulations physiques, chimiques, psychiques et de relations
sociales. Traitement et intégration d'un très grand nombre d'information.
→ C'est un organe de connexion au monde : construction de la représentation de notre
environnement ; conception de notre comportement ; relation de l'individu avec son
environnement.
→ Relation de l'individu avec le temps : dans le décours temporel (passé, présent, futur
proche, projection) ; dans les différentes étapes de la vie (conception, naissance, enfance,
adolescence, adulte, âgé, vieillesse)
→ Siège des facultés mentales : les facultés intellectuelles (pensée, esprit, âme, psyché) ;
les fonctions cognitives.
→ Activités naturelles et complexes : activité permanente en apparence simple et
naturelle ; activité complexe ; dysfonctionnement complexe.
Développement et entretien par des activités riches et diversifiées tout au long de la vie.
Le système nerveux dans son ensemble va traiter des milliers d'informations en quelques
ms.
SENSORIALITE
Entrées
d'informations
Environnement
COGNITION
Mémoire
Langage
Apprentissage
Conscience...
EMOTIONS
Ressenti de peur,
De colère, de joie ...
MOTRICITE
Action,
Comportement
Pour comprendre c'est fonctions, il faut d'abord comprendre comment est fait le
système nerveux et notamment le cerveau.
Voir sites @ : http://lecerveau.mcgill.ca
Le SN est une partie intégrante de l'individu, ne peut pas en être dissocié.
Le système nerveux central (SNC): Le cerveau
La moelle épinière
Le système nerveux périphérique (SNP) : Les nerfs sensitifs
Les nerfs moteurs
Le système autonome
→ Système axial.
Le cerveau humain a une activité qui est permanente. Le cerveau possède des
capacités de plasticité au niveau cellulaire, au niveau anatomique, au niveau fonctionnel
notamment en relation avec la plasticité synaptique qui persiste toute la vie.
Le cerveau est un organe évolutif dont le développement dépend des facteurs
génétiques/épigénétiques. Environnement physico-chimique, expérience de l'individu,
empreinte du vécu personnel. → modification tout au long de la vie.
Comment se construit le cerveau ?
A partir de la fécondation va se développer un ensemble de cellules qui vont former un
individu. Les êtres vivants sont constitués d'un ensemble de cellules provenant d'une
cellule unique. Ces caractéristiques sont partagées avec tous les êtres vivants.
Chacune de nos cellules contient notre génome.
Génome = l'ensemble des informations génétiques (ADN, séquences)
Fécondation (stage Zygote) → Embryogénèse (stade Morula) → 18 jours (ectoderne,
mésoderme et endoderme)
C'est à partir de la couche Ectoderme que va se former le cerveau. Les cellules contenues
dans l'embryon vont devoir se reconnaître et se positionner pour former une structure
contenant une gouttière neurale d'avant à l'arrière de l'embryon. La gouttière va ensuite se
fermer pour constituer le tube neurale et c'est ce tube qui va être à l'origine du système
nerveux central. La partie la plus antérieure formera le cerveau tandis que le reste du tube
formera la moelle épinière.
Ce sont les ganglions spinaux qui vont être à l'origine du système nerveux périphérique.
Formation de la vésicule encéphalique :
Stade 3 vésicule :
avant = Proencéphale
Stade 5 vésicule :
Télencéphale
Diencéphale
Mésencéphale
Métencéphale
Myencéphale
milieu = Mésencéphale
arrière = Rhombencéphale
Développement du cerveau humain :
Pendant la vie fœtale, le cerveau va se développer en taille ainsi qu'au niveau du
Télencéphale. On remarque qu'un cerveau à la naissance a la même structure qu'un
cerveau adulte. C'est un organe très structuré, organisé.
LES PRINCIPALES STRUCUTURES DE L'ENCEPHALE
Localisation
Parties
Structures
Antéro-supérieure
Télencéphale
Centrale
Diencéphale
Les hémisphères cérébraux
Les structures sous-corticales
Le thalamus
L'hypothalamus
Continuité entre cerveau
antérieur et moelle épinière.
Angle de courbure chez
l'humain.
Tronc cérébral
Postérieure,
En dérivation
Cervelet
Le cervelet
ROLES DES DIFFERENTES STRUCTURES
Structures
Rôles
Télencéphale
Diencéphale
Le mésencéphale
Le pont
Le bulbe rachidien
Les hémisphères cérébraux
Sensorialité, motricité,
cognition
Système limbique
Mémoire explicite, émotions
Striatum
Contrôles motricité,
mémoire implicite
Le thalamus → Epiphyse
Relais sensoriel et moteur,
prise de conscience, rythmes
L'hypothalamus →
Hypophyse
Contrôle physiologique et
endocrime
ROLES DES DIFFERENTES STRUCTURES (suite)
Structures
Tronc cérébral (voies
descendantes et
ascendantes avec la moelle
épinière)
Cervelet
Rôles
Le mésencéphale
Motricité, contrôle de l'éveil
Le pont
Relais auditif, équilibre,
réflexe vestibulo-oculaire
Le bulbe rachidien
Régulation des rythmes
respiratoires et cardiaques
Le cervelet
Coordination motrice, réflexe
vestibulo-oculaire.
Un individu est formé de cellules différenciées, spécialisées.
Spécialisation → différences d'expression de gènes. Contrôle de l'expression des gènes.
Le cerveau est constitué de cellules très différenciées :
–
Neurones
–
Cellules gliales :
–
Dans le SNC → les astrocytes, les oligodendrocytes, la microglie, les épendymocytes
–
Dans le SNP → les cellules de Schwann
Spécialisation dans la communication cellulaire et dans l'intégration d'information.
Le génome : totalité de l'information génétique
Dans chaque cellule nerveuse, présence de la totalité du génome (gènes codant pour des
protéines)
~20 000 codent pour ~500 000 protéines + modifications post-traductionnelles.
C'est de ces protéines que dépendent l'activité cérébrale.
Cellules spécialisées dans le traitement de l'information :
Les neurones et les cellules gliales.
Les neurones, ont peut les visualiser, les localiser et les marquer dans le cerveau grâce à
leur protéines. Ils peuvent avoir différentes forment (neurones pyramidaux du cortex
cérébral, les neurones bipolaires des ganglions sensoriels).
Communication cellulaire :
Organe d'intégration :
Communication cellulaire. Activité dynamique permanente.
Intégration d'informations sensorielles. Intégration d'informations motrices.
Intégration d'informations cognitives : mémoire, langage, processus attentionnels,
conscience de soi, création...
Téléchargement