Notes 7à remettre- Les principes directeurs liés au code de

advertisement
Les principes directeurs liés au code de déontologie
(éthique)
Pour assumer ses importantes responsabilités envers les enfants,
les familles, les collègues et les autres professionnelles,
l’éducateur à l’enfance a besoin de pouvoir s’appuyer sur des
valeurs professionnelles et des règles de conduite. C’est ce qu’on
appelle l’éthique. Un certain nombre d’associations, de
regroupements et de services de garde ont élaboré un code de
déontologie à l’intention du personnel éducateur. Un code de
déontologie professionnel comprend l’ensemble des principes, des
règles de conduite, des qualités et des compétences requises pour
l’exercice de la profession.
Comportement professionnel acceptable
Il y a huit principes régissant un comportement professionnel
acceptable, qui sont décrits dans le code de déontologie de la
Fédération canadienne des services de garde à l’enfance.
Les huit principes sont les suivants :
1. « Les praticiennes en services de garde à l’enfance
accordent de la valeur à la santé et au bien-être de
tous les enfants;
2. Les praticiennes en services de garde à l’enfance
aident les enfants à donner leur plein rendement dans
des milieux soigneusement organisés pour répondre à
leurs besoins individuels et elles favorisent leur
développement social, émotif, physique et cognitif;
3. Les praticiennes en services de garde à l’enfance sont
4.
5.
6.
7.
8.
attentives à tous les enfants dans tous les aspects de
leur travail;
Les praticiennes en services de garde travaillent en
collaboration avec les parents sachant que c’est à eux
que revient d’abord et avant tout la responsabilité des
soins à donner à leurs enfants et elles les valorisent
dans leur rôle auprès d’eux tout en les aidant à
exercer leurs responsabilités;
Les praticiennes en services de garde à l’enfance
travaillent en collaboration avec leurs collègues et avec
les autres prestataires de services à la collectivité en
vue de concourir au bien-être des enfants et de leurs
familles;
Les praticiennes en services de garde à l’enfance
travaillent d’une façon qui rehausse la dignité humaine
en créant des relations fondées sur la confiance, le
souci d’autrui et la coopération, et marquées par le
respect de la valeur et de la spécificité de chaque
personne.
Les praticiennes en services de garde cherchent, de
façon continue, à perfectionner leurs connaissances et
aptitudes, et à approfondir leur connaissance de soi
afin d’assurer leur compétence sur le plan
professionnel;
Les praticiennes en services de garde font preuve
d’intégrité dans toutes leurs relations
professionnelles. »
L’éducateur peut s’en remettre à ce code de déontologie quand il
fait face à des problèmes dans le cadre de son travail. Le code a
l’avantage de tracer une ligne de conduite claire à laquelle
l’éducateur a l’obligation morale de s’y conformer. Toutefois, il
n’empêche pas les dilemmes éthiques de survenir. Il y a dilemme
d’éthique lorsque deux ou plusieurs valeurs du code de déontologie
entrent en conflit; par exemple, un éducateur à l’enfance se
demande s’il doit privilégier les intérêts de l’enfant ou ceux des
parents. Peu importe la décision qu’il prendra, une des deux
valeurs ne sera pas respectée.
Dans ces situations difficiles, il convient de réfléchir aux
conséquences qu’aura la décision d’accorder la priorité à un
principe plutôt qu’à un autre. Il faut évaluer quel principe a le plus
de poids. Une fois ce principe défini, il reste à choisir
l’intervention la plus bénéfique ou du moins celle qui cause le moins
de tort. Il est bon que l’éducateur consulte ses collègues ou
d’autres intervenants.
Téléchargement