Éléments de solution aux exercices du recueil

publicité
1-803 Analyse Microéconomique
Solutions aux Exercices
Éléments de solution aux exercices du recueil
Question #1
La réponse est 4.
Si les prix des services de voyage diminuent,
la quantité consommée augmentera.
Il s'agit d'un déplacement le long de
la courbe.
Question #2
Faux.
On ne peut pas dire que la loi de la demande ne s'applique
pas au marché du porc thaïlandais puisque l'hypothèse «ceteris paribus»
peut ne pas avoir été respectée.
substituts
ou
déplacements
une
de
hausse
la
des
demande
et
Ainsi, l'augmentation du prix des
revenus
expliquer
peuvent
que
la
avoir
entraîné
quantité
des
consommée
augmente avec la hausse du prix.
Question #3
La réponse est 3.
Si le principal concurrent baisse ses prix les
consommateurs iront chez lui et la demande de MacDougal diminuera.
Question #4
1o
La
formation
travailleurs.
production.
d'un
syndicat
haussera
les
salaires
de
ces
Cette hausse des salaires augmente les coûts de
L'offre devra alors diminuer.
P
O2
175
O1
Q
1-803 Analyse Microéconomique
2o
Solutions aux Exercices
Ce phénomène n'affecterait que la demande et non l'offre.
Il y
aurait une baisse de la demande.
P
D1
D2
Q
3o
Une invasion de coccinelles détruira une partie de la récolte
forçant ainsi l'offre à diminuer à court terme.
Par contre,
l'année suivante, l'offre pourrait se replacer à son point de
départ.
4o
Avec
un
prix
plancher,
Pp,
le
marché
fera
face
excédentaire correspondant à QO - QD.
P
Offre excédentaire
O1
PP
P*
D
Q*
QD
176
QO
Q
à
une
offre
1-803 Analyse Microéconomique
5o
Solutions aux Exercices
Si ce phénomène fait diminuer les salaires des cueilleurs, donc
les coûts des producteurs, alors, pour une même quantité produite,
les coûts seront inférieurs.
Il y aura une hausse de l'offre .
P
O2
O1
Q
6o
La
fixation
producteurs.
d'un
salaire
minimum
augmentera
les
coûts
des
Donc, pour une même quantité produite, ils devront
payer leurs travailleurs plus cher.
L'offre devra diminuer.
O1
O2
P
Q
177
1-803 Analyse Microéconomique
Solutions aux Exercices
Question #5
1o
La baisse conjoncturelle entraîne une diminution de la demande.
Au prix P*, les entreprises ont des surplus de stocks.
diminuent le prix pour les écouler.
Elles
Au nouvel équilibre:
 - P,  - Q
P
O
P*
P*’
D
D’
Q*’
2o
Q*
Q
Nouveaux distributeurs entraînent une
augmentation de l'offre.
Surplus de stock à P*; baisse des prix.
Au nouvel équilibre:
 - P,  + Q
P
O
O’
D
P*
P*’
Q*
178
Q*’
Q
1-803 Analyse Microéconomique
3o
Voir 2o
4o
Voir 1o
Solutions aux Exercices
Question #6
1o
Le pétrole est une des sources d'énergie.
Ainsi, si à court terme
il est difficile de modifier notre demande de pétrole, il est
encore plus difficile de le faire en matière d'énergie.
2o
A cause de l'existence de substituts du pétrole à long terme ainsi
qu'une modification dans nos habitudes de consommation de pétrole:
la demande est plus élastique à long terme.
Question #7
1o
Faux.
Ce ne serait le cas que si tous les biens avaient une
élasticité-revenu égale à l.
soient
inférieurs,
Or, il est possible que certains
c'est-à-dire
dont
la
consommation
diminue
lorsque le revenu augmente, et d'autres de luxe (la consommation
augmente plus que le revenu).
2o
Vrai.
Si le revenu double en même temps que tous les prix, les
prix relatifs restent les mêmes et le pouvoir d'achat restera
constant.
Question #8
1o
Prix relatif = P
│
2o
P
x
78
y
78
P
│ > │
x
P
y
88
88
P
x
= pente de la droite de budget
P
y
│
cela signifie que le rapport du prix des
livres sur les autres biens a diminué.
Donc le prix relatif des livres a diminué.
Oui, car le point A est accessible avec le budget de l988 mais le
consommateur maximise sa satisfaction en B.
179
1-803 Analyse Microéconomique
Solutions aux Exercices
Question #9
Ginette aura ingurgité une combinaison optimale si son TmS est
égal au rapport de prix du marché; ce qui n'est pas le cas ici:
PG
PC

= 3  │TmS│ = │
dC
│ = 2
dG

Le gâteau vaut trois
fois plus cher que le
café sur le marché
Le gâteau vaut deux
fois plus que le café
pour Ginette, à la
combinaison actuelle (3,3)
On peut trouver l'équation de la droite de budget:
B = PG.G + PC.C
où
PG = 3
PC = 1
et
on connaît un point:
G = 3
C = 3
12 = 3G + 1C
C = 12 - 3G
CAFÉS
12

3
B
A
U1
U0
3
4
GÂTEAUX
180
1-803 Analyse Microéconomique
Solutions aux Exercices
En A, Ginette ne maximise pas sa satisfaction.
Pour ce faire elle
devrait diminuer sa consommation de gâteau et augmenter celle de café
pour faire en sorte que son TmS devienne égal au rapport de prix du
marché.
café,
Ce serait le cas au point B.
Ginette
diminuera
accorde à ce bien.
l'importance
En augmentant sa consommation de
(ou
valeur)
relative
que'elle
En effet au point A, pour Ginette, 1 gâteau vaut 2
cafés ou, autrement dit, 1 café vaut 1/2 gâteau.
Au point B, 1 gâteau
vaut maintenant 3 cafés, ou autrement dit, 1 café vaut 1/3 de gâteau:
l'importance (ou valeur) relative du café a donc diminué en passant du
point A au point B (en augmentant la quantité consommée de café).
Question #10
Posons
1o
T
:
nombre d'heures de tennis
N
:
nombre d'heures de natation
PT
:
le prix d'une heure de tennis
PN
:
le prix d'une heure de natation
Oui, elle pourrait faire mieux car elle n'est pas à l'optimum
puisque:
dT
dN
(│TmS│ = │ │ = 1/3) < (P /P = 1/2) OU (│TmS│ = │ │ = 3) > (P /P = 2)
dN
N T
dT
T N
Elle peut donc améliorer sa satisfaction en rendant son
taux
psychologique d'échange égal au taux physique d'échange sur le
marché.
2o
Elle accorde plus de valeur au tennis qu'à la natation puisqu'elle
est prête à céder 3 heures de natation pour accroître de 1 heure
son temps accordé au tennis.
Elle devrait donc accroître le
nombre d'heures de tennis car augmenter T d'une unité lui coûte
PT/PN = 2 (heures de natation par heure de tennis) sur le marché
alors qu'elle serait prête à payer dN/dT = 3 (heures de natation
par heure de tennis).
De cette façon votre amie tendra vers
l'équilibre, i.e. son TmS tendra vers le rapport des prix du
marché (PT/PN = 2).
En effet, à mesure que le nombre d'heures de
tennis augmentera, la valeur relative qu'elle accorde au tennis
(i.e. son TmSTàN ou le nombre d'heures de natation auxquelles elle
181
1-803 Analyse Microéconomique
Solutions aux Exercices
doit renoncer pour obtenir une heure supplémentaire de tennis)
diminuera.
3o
B = PTT + PNN où 24 = 4T + 2N .
TENNIS
E0 : SITUATION INITIALE
E1 : SITUATION OPTIMALE
6
E1
4
E0
12
NATATION
Question #11
La production et les coûts de production
On accorde plus d'importance à la productivité marginale puisqu'on
s'intéresse
à
la
contribution
du
dernier
ouvrier
engagé.
La
productivité marginale mesure l'impact sur la production totale d'un
ouvrier supplémentaire.
Lorsque la productivité physique moyenne commence à décroître, la
productivité marginale est décroissante et inférieure à la productivité
physique moyenne.
Le dernier ouvrier engagé contribuera à augmenter la
production totale mais moins que l'ouvrier le précédant.
182
1-803 Analyse Microéconomique
Solutions aux Exercices
PML
P mL
P mL
PML
L
Question #12
L'isoquante
a
une
forme
en
L,
c'est-à-dire
qu'une
seule
combinaison de taxi et chauffeur (1 et 1) peut être utilisée pour
produire un service.
TAXI
2
Q2
1
Q1
Q1
1
CHAUFFEUR
2
Pour augmenter sa production de service, la compagnie de taxi doit
à la fois augmenter le nombre de chauffeurs et de taxis dans les mêmes
proportions (exemple:
1 unité supplémentaire pour produire Q2).
183
1-803 Analyse Microéconomique
Solutions aux Exercices
Question #13
1o
Cas I
PML
P mL
PML = PmL
L
Cas II
Cas III
PML
PML
P mL
P mL
P mL
PML
P mL
PML
L
L
2o
Non seulement avec le cas III.
184
1-803 Analyse Microéconomique
Solutions aux Exercices
Question #14
1o
PT
PT0
D2
D1
L1
L
L2
2o
PT
PT1
D2
PT2
D1
L
L0
Question #15
Si la productivité marginale a toujours été constante c'est donc
dire que toutes les unités du facteur variable ont permis d'augmenter la
production totale de la même quantité.
Si depuis L=0 la productivité
marginale a été constante c'est donc dire que la productivité moyenne a
elle aussi été constante et égale à la productivité marginale.
185
1-803 Analyse Microéconomique
Solutions aux Exercices
Graphiquement, pour une productivité marginale constante à partir
de L=0, on obtiendra une fonction de production totale qui sera une
droite
passant
représentée
par
par
la
l'origine.
pente
de
La
la
productivité
droite
passant
moyenne,
par
qui
l'origine
est
et
rejoignant tour à tour chacun des points de la droite de production
totale, sera constante et égale à la productivité marginale.
PTL
PTL
PMPL = PmPL
L
Ainsi si la productivité marginale a toujours été constante, la
productivité moyenne ne peut augmenter.
186
1-803 Analyse Microéconomique
Solutions aux Exercices
Question #16
PETITS BONHOMMES
VERTS (PBV)
C0
PPBV
C1
PPBV
PBV*
C
B
A
Q1
PBV0
QO
POLICIERS (P)
P*
P0
C1
C0
PP
PP
Au point A (situation actuelle), on émet Qo contraventions avec Po
policiers et PBVo «petits bonhommes verts» (Po = PBVo).
Sachant que les
fonctions de productivité totale, moyenne et marginale des policiers et
des PBV sont très similaires, on peut dire que:
PmP
=
P
o
PmP
PBV
o
On peut maintenant vérifier si la ville minimise ses coûts en
vérifiant la condition de l'optimum du producteur:
-Pp
TmST
=
PàPBV
P
PBV
187
1-803 Analyse Microéconomique
Solutions aux Exercices
-PmP
p
TmST
=
= -l
PàPBV
PmP
PBV
-P
p
=
P
PBV
Or
PmP
Donc
P
P
P
<
(puisque les PmP sont égales
entre elles)
-2
(puisque les policiers sont payés
2 fois plus que les PBV)
PmP
PBV
P
PBV
Ce qui veut dire que par dollar dépensé, les PBV émettent plus de
contraventions que les policiers d'où l'avantage d'augmenter le nombre
de PBV et de réduire les
n'est donc pas optimale.
effectifs
policiers.
La situation actuelle
Si on veut minimiser les coûts associés à
l'émission d'une quantité Q0 de contraventions, on déplace l'isocoût
vers l'intérieur (diminution des coûts de C0 à C1).
On obtient le point
d'équilibre B pour lequel:
P
PmP
p
p
=
P
PmP
PBV
PBV
En B on émet toujours Q0 contraventions mais à un coût C1 inférieur à C0.
Si, par contre, on
voulait
maximiser
la quantité de
contraventions
correspondant à un coût C0 donné, on obtiendrait le point d'équilibre C.
A ce point, pour un coût C0, on émettrait Q1 contraventions, Q1 étant
plus grand que Q0.
Pour
réduire
le
améliorer
nombre
la
de
situation,
policiers
et
bonhommes verts.
188
la
ville
augmenter
devrait
le
nécessairement
nombre
de
petits
1-803 Analyse Microéconomique
Solutions aux Exercices
Question #17
1o
T
S
2
TR
1
O
3
2o
10
Pour pouvoir porter un jugement sur l'affirmation de notre ami, il
faudrait tout d'abord connaître les prix relatifs des facteurs de
production
puisque
l'isocoût.
Si les prix relatifs étaient les mêmes dans les deux
pays
isocoût),
(même
ce
sont
il
eux
y
a
qui
un
déterminent
pays
dont
la
la
pente
technique
de
de
production ne serait certainement pas optimale.
Mais on peut supposer que le prix des ouvriers est moindre au
Trocho qu'au Canada tandis que le prix des tracteurs y est plus
élevé.
Dans
différentes:
ce
cas,
(Po/Pt)
TR
les
< (Po/Pt)
pentes
S
des
isocoûts
seraient
.
Ainsi, il serait possible que les techniques de production soient
efficaces dans les deux pays:
T
S
2
TR
1
189
O
3
10
1-803 Analyse Microéconomique
3o
Solutions aux Exercices
TRACTEURS
C0
2
PT
2
C1
2
PT
C
3
C0
1
PT
1
B
Q1 = 2000
A
1
Q0 = 1000
10
C1
C0
1
1
PO
OUVRIERS
PO
Avec le rapport de prix initial et un coût total de C0, on obtient
l'isocoût 1; grâce au programme d'aide au développement, le prix des
tracteurs pour les producteurs du Trocho a diminué de moitié, passant de
P1
à P2.
prix
On obtient
l'isocoût 2.
Avec
le
nouveau
rapport
de
T
T on peut produire 1 000 boisseaux avec un coût inférieur,
soit C1:
on obtient finalement l'isocoût 3 qui a la même pente que
l'isocoût 2.
Suite au programme d'aide les producteurs du Trocho se
retrouveront au point B, produisant toujours 1 000 boisseaux mais à un
coût C1 inférieur à C0:
on produit autant qu'avant, mais à un moindre
coût.
(Le point C représente la maximisation de la quantité produite
suite au programme d'aide:
on pourrait produire plus au même coût
qu'avant.)
190
1-803 Analyse Microéconomique
Solutions aux Exercices
Question #18
CM
CVM
CM
CVM
Q1
Q
Q2
Le coût moyen passe par un minimum pour une quantité supérieure à
celle correspondant au minimum du coût variable moyen.
Les courbes ont
cette allure parce que la différence entre CM et CVM est CFM = CVM +
CFM) et CFM est toujours décroissant.
On peut dire qu'Eva opère dans
une région comprise entre Q1 et Q2.
Question #19
Relation entre la productivité marginale (Pm) et le coût marginal
(Cm) : Cm 
dCVT
wdL
w


dQ
dQ
Pm
1 où w = salaire.
Avec la Pm qui décroît dès le début, le Cm et CM croissent dès le début.
Si Pm croît en premier pour ensuite décroître, les courbes de coût ont
leur forme habituelle en U.
191
1-803 Analyse Microéconomique
Solutions aux Exercices
Question #20
CM
Cm
CT
CT
CM = Cm
Q
Q
Question #21
CMLT
CMCT
CMCT2
CMCT1
CMLT
CM1’
CM1
CM2
Q1
Q2
Au début, on croyait que la quantité vendue de Q
long terme était Q 1
et on considérait la quantité Q2 comme étant temporaire seulement.
firme avait des installations correspondant à la courbe CMct1.
La
Pendant
la grande popularité des frisbees, que la compagnie croyait temporaire,
la compagnie vendait Q2 unités avec un coût moyen de CM'1.
Finalement
la firme a réalisé que l'enjouement pour le frisbee allait demeurer,
192
1-803 Analyse Microéconomique
Solutions aux Exercices
i.e. que Wham-O continuerait à vendre Q2 unités.
La firme a donc
agrandi ses installations qui sont maintenant représentées par la courbe
CMct2.
Ainsi la production de Q2 frisbees se fait maintenant à un coût
moyen de CM2.
Question #22
L'hypothèse implicite d'Achille Salon est que la demande de vins
et alcools est élastique au prix (│Ep│>l), c'est-à-dire que pour une
certaine
diminution
du
prix
on
a
une
augmentation
plus
que
proportionnelle des quantités, et donc une hausse du revenu total (où
RT=PQ).
Question #23
Malgré l'augmentation des quantités, on observe une diminution des
revenus.
Donc
l'augmentation
des
quantités
n'a
pas
compensé
la
diminution des prix.
La demande de pétrole de l'OPEP est inélastique.
Question #24
1o
Il s'agit de vérifier si le marché du sirop d'érable répond aux 4
hypothèses de base:
atomicité, transparence, liberté d'entrée et
de sortie, homogénéité.
2o
Le producteur cherche à maximiser son profit, i.e. qu'il doit
faire en sorte que le prix sur le marché égale son coût marginal.
Si p = 12, p = Cm = 12 $ lorsque la quantité produite est QB.
193
1-803 Analyse Microéconomique
3o
Court terme:
Solutions aux Exercices
augmentation du profit.
On passe d'une situation où
les coûts moyens n'étaient pas totalement couverts (p = 12) à une
situation où le prix est plus grand que le minimum du coût moyen
(16).
Long
terme:
l'augmentation
du
profit
attire
de
nouveaux
producteurs sur le marché (hypothèse de libre entrée et sortie).
Le marché sera en équilibre de long terme lorsque P = CMLT min.
Question #25
CM
P
Cm1
CM1
Cm
CM
Cm2
Cm
CM2
O
P
D
Q
Q1
Q2
Le marché (offre et demande) détermine le prix d'équilibre
qui sera le même pour les deux types d'entreprises.
Les
entreprises de type l ne font pas de profit économique
puisque le prix correspond au minimum du coût moyen tandis
que les entreprises de type 2 en font puisque P > CM.
194
1-803 Analyse Microéconomique
Solutions aux Exercices
2o
CM
Cm
P
Cm1
CM1
CM
Cm
Cm2
CM2
O
O’
P
P’
D
Q1
Q
Q2
La levée des contingentements a pour effet de déplacer l'offre vers la
droite puisqu'il y a maintenant plus de concurrents sur le marché.
Cela se traduit par une diminution de prix.
Si celle-ci est égale
à P - P', les entreprises de type l voient leur cas s'aggraver
fortement car le nouveau prix est maintenant inférieur au minimum
du CM (ces entreprises pourront éventuellement disparaître) et les
entreprises de type 2 font toujours du «sur-profit» mais moins
qu'auparavant.
3o
Cm1’
CM
Cm
P
Cm1
Cm2’
CM1
CM
Cm
Cm2
CM2
CM2’
O
CM1’
O’
P
P’
D
Q
Q1
Q2
195
1-803 Analyse Microéconomique
Solutions aux Exercices
Le programme de renouveau permet aux entreprises de réduire leurs
coûts de production.
Cela permet donc d'améliorer la situation
comme l'illustre le diagramme ci-haut.
Question #26
1o
Si le marché est composé de quelques entreprises, celles-ci se
retrouvent interdépendantes, leurs actions respectives affectent
le marché et les concurrents.
Apparition de stratégie, le prix
n'est plus considéré comme une donnée.
2o
Si le produit est différencié, on se retrouve en situation de
concurrence
monopolistique.
Les
entreprises
peuvent
avoir
un
impact sur le prix en modifiant les caractéristiques du produit
(durabilité, qualité, apparence, garantie...).
3o
Si
l'information
n'est
pas
parfaite,
les
entreprises
connaissent pas ou peu les politiques de leurs concurrents.
peuvent donc adopter des politiques de prix différentes.
ne
Elles
De même, les
consommateurs ne sont pas informés de toutes les différences de prix
donc ils n'achèteront pas tous à l'entreprise qui vend le moins cher.
4o
La
présence
de
barrière
à
l'entrée
va
empêcher
de
nouveaux
producteurs de pénétrer dans le marché même s'il y existe un
profit économique.
Il va donc exister un profit persistant à long
terme et le prix du marché va être plus élevé que s'il n'y avait
pas de barrière à l'entrée.
Question #27
1o
Q4.
2o
Q3.
3o
Impossible
de
répondre
puisqu'on
variables.
196
ne
connaît
pas
les
coûts
1-803 Analyse Microéconomique
Solutions aux Exercices
Question #28
La firme en concurrence pure et parfaite
1o
Cette firme, en produisant q*, fait une perte.
concurrence pure et parfaite, le prix = Rm = Cm.
C.
En effet, en
Le prix est donc
Le profit est donné par

=
(P - CM) Q

=
(C - A) q*
donc
où
A > C
(C - A) < 0
d'où une perte d'un montant égal au rectangle ABDC.
2o
Les coûts fixes de la firme sont équivalent au rectangle ABFE.
3o
Le prix doit augmenter de C à H, où le prix sera égal au minimum
du CM.
4o
Le seuil de fermeture, au minimum du CVM, est le prix où la firme
songera à cesser ses activités.
doit donc diminuer de C-G.
Le prix
Le montant des pertes, à ce prix, est
donné par le rectangle JKIG.
fixes.
Ce prix est donné par G.
Ce dernier représente les coûts
L'entreprise ne couvre donc que ses coûts variables.
Question #29
Dans un marché en concurrence pure et parfaite, les producteurs
prennent
le
prix
comme
une
donnée.
La
demande
à
laquelle
producteur fait face est alors horizontale, égale au prix.
Firme
P
D = P = RM = Rm
Q
197
chaque
1-803 Analyse Microéconomique
Solutions aux Exercices
Question #30
Si les coûts augmentent de 1 $ par unité, le coût marginal et donc
l'offre se déplacent vers le haut du même montant.
Cependant, le prix,
lui, n'augmente pas de 1 $ à moins que la demande soit parfaitement
inélastique.
Question #31
En concurrence pure et parfaite, le prix est déterminé par les
forces du marché (offre = demande).
La firme prend donc le prix comme
une donnée, elle est une «price taker».
Question #32
Monopole et pouvoir de monopole
La quantité produite pour maximiser ses profits est kwh1.
Cette
quantité vérifie la condition de maximisation des profits, c'est-à-dire,
Rm = Cm.
Question #33
Le monopoleur ne produit jamais à un niveau où │Ep│ < 1 car, à ce
niveau, le Rm < 0.
donc
lorsque
demande.
Il produira toujours dans la partie où le Rm > 0
│Ep│ > 1,
c'est-à-dire
Lorsque │Ep│ > 1,
1
Puisque P =
1 
1
1
Ep
dans
la
partie
1
< 1 alors
1 
1
élastique
> 12.
Ep
x Cm3, le prix sera alors supérieur au Cm.
Ep
198
de
la
1-803 Analyse Microéconomique
Solutions aux Exercices
En concurrence pure et parfaite, la demande à laquelle la firme
fait face est parfaitement élastique, │Ep│ = .
1
Ep
1
= 0 donc
1
1 
= 1.
1
Puisque P =
1 
Ep
Dans ce cas
x Cm4,
1
Ep
alors le prix sera égal au Cm.
Question #34
Dans ce cas, CV = 0  CM = 0 et le monopoleur fixerait Q et P de
sorte que Rm = Cm
c'est-à-dire
= 0.
L'élasticité-prix de la demande
correspondant à Rm = 0 est 1.
Question #35
Équilibre à long terme
1o
P
Cm
 = (P* - CM)Q*
où P* = CM
donc  = 0
CM
P* = CM(Q*)

D

Q
Rm
199
1-803 Analyse Microéconomique
Solutions aux Exercices
Question #36
En concurrence monopolistique, les produits sont des substituts
proches
mais
bénéficient
fidèle.
différenciés.
d'une
Les
clientèle
firmes
qui,
différenciant
jusqu'à
un
certain
leur
produit
prix,
demeure
Cette différenciation permet donc à certaines firmes de hausser
légèrement leur prix sans toutefois perdre toute leur clientèle.
Il est à noter que la demande perçue par chacune de ces firmes est
moins élastique que celle du marché.
légèrement
leur
prix
et
avoir
Les firmes peuvent ainsi augmenter
moins
d'impact
sur
les
quantités
demandées.
Question #37
1o
Non:
vérifiez
les
hypothèses
du
modèle
de
concurrence
monopolistique:
1)
grand nombre de producteurs;
2)
liberté d'entrée et de sortie;
3)
produits sont des substituts proches mais différenciés.
2o
Non.
3o
Probablement une guerre de parts de marché.
4o
Non, on aurait plus affaire avec le modèle de la firme dominante
en matière de prix.
Question #38
1o
En ce qui concerne le cola, Royal Crown a une élasticité-prix plus
faible que le cola donc plus de pouvoir de monopole et cela à
cause de son goût plus distinctif.
De plus, notez que le café a
une élasticité-prix plus élevée que le cola.
200
1-803 Analyse Microéconomique
2o
Il
semble
que
Solutions aux Exercices
les
différences
entre
les
cafés
perceptibles que les différences entre les colas.
sont
moins
Il y a donc
moins de loyauté à la marque pour le café (différenciation).
3o
Voir 1o.
Question #39
1o
Oui, le cartel peut fixer son prix supérieur au Cm facilement
puisque la demande mondiale et l'offre des compétiteurs horscartel sont inélastiques.
inélastique.
majeur
sur
Ceci laisse au cartel une demande
Il peut donc augmenter son prix sans avoir un impact
les
quantités
demandées.
Cette
hausse
du
prix
n'entraîne pas non plus une hausse de production importante de la
part des compétiteurs puisque leur offre est inélastique.
2o
Non, une demande mondiale et une offre des compétiteurs horscartel
élastiques
élastique.
laissent
au
cartel
une
demande
relativement
Une légère hausse des prix aura une grande influence
sur les quantités demandées.
De plus, les compétiteurs hors-
cartel devraient ajuster leur production à la hausse de façon
assez marquée puisque leur offre est élastique.
3o
La situation A est plus courante à court terme.
En effet, la
survie d'un cartel suppose l'existence de certaines conditions
(correspondant en gros à la situation A) qui risquent plus d'être
satisfaites à court terme.
La situation B est plus courante à long terme puisqu'on sait,
qu'en général, la demande est plus élastique à long terme qu'à
court terme.
Question #40
La concurrence monopolistique est inefficace pour deux raisons :
1)
Le P = CM > Cm, le prix sur le marché n'est donc pas le plus
faible possible.
201
1-803 Analyse Microéconomique
2)
Solutions aux Exercices
Les firmes ne produisent pas à un niveau suffisamment élevé
pour
atteindre
le
minimum
de
leur
coût
moyen,
P = min CM = Cm.
Question #41
1o
Les deux firmes chargeront un prix bas.
2o
Non, si elles se basent sur le modèle du dilemme du prisonnier.
On pourrait répondre oui si on pense que la collusion entre ces
firmes est assez forte pour qu'il n'y ait pas de tricheur.
Question #42
Dilemme du prisonnier
1o
Le meilleur modèle pour analyser cette situation est le dilemme du
prisonnier.
Ce modèle suppose que les deux firmes connaissent les
enjeux de l'une ou l'autre des décisions.
Ils savent donc quels
seront leurs profits dépendamment des décisions prises par les
deux firmes.
Par contre, elles ne peuvent s'entendre directement
sur une décision, c'est-à-dire faire collusion.
Elles peuvent
donc anticiper la décision de l'autre et choisir la meilleure
alternative pour avoir le maximum de profits.
202
1-803 Analyse Microéconomique
2o
1)
Solutions aux Exercices
Du point de vue de la firme B:
La firme B a deux choix:
le
statu
publicité,
quo.
la
Si
augmenter sa publicité ou adopter
la
meilleure
firme G
décide
alternative
d'augmenter
pour
la
firme B
sa
est
d'augmenter sa publicité, et ainsi obtenir 27 millions de
profits au lieu de 12.
statu
quo,
la
Par contre, si la firme G adopte le
meilleure
alternative
pour
B
est
encore
d'augmenter sa publicité, et ainsi obtenir 50 millions de
profits au lieu de 45.
Quel que soit le comportement de la
firme G, la firme B choisira d'augmenter sa publicité.
2)
Du point de vue de la firme G:
Le même scénario se produit.
augmenter
sa
publicité
firme B.
203
peu
La firme G aura intérêt à
importe
la
décision
de
la
Téléchargement
Explore flashcards