Chronologie relative

publicité
Chronologie relative
Titre: Chronologie relative . Ajouté Par : coursgeologie . Le: 03 Apr 2011 01:59.
Pour raconter l'histoire de la Terre et des planètes, il faut disposer de repères temporels ou,
au moins, situer dans le temps, les uns par rapport aux autres, les objets ou les
événements géologiques. Il est facile d'observer, au bord d'une route ou dans une carrière,
des successions de roches de diverses natures éventuellement déformées ou cassées : telle
roche est au dessus de telle autre, une faille recoupe tel ensemble de formations. Un des
problèmes fondamentaux de la géologie est d'établir, à partir des relations géométriques
observées entre ces roches, des relations temporelles, c'est à dire de construire une
chronologie : cette roche s'est déposée après cette autre, la faille est postérieure aux
formations recoupées…
Une deuxième question concerne la comparaison de deux ou plusieurs chronologies édifiées
en des endroits différents : comment établir des corrélations entre elles ?
Chronologie relative
Le passage d'une succession géométrique à une succession temporelle repose sur quelques
principes élémentaires, appelés " principes de chronologie " (ou " principes de
stratigraphie " car énoncés à partir de l 'étude des roches sédimentaires).
-Principe de superposition : Quand plusieurs couches sont superposées, la couche
inférieure est la plus ancienne, la couche supérieure la plus récente (Fig.1).
Figure 1: Principe de superposition.
La couche B s'est déposée après la couche A.
La couche I est la dernière déposée.
Ce principe semble évident, mais il n'est valable qu'à deux conditions :
- les couches se sont disposées horizontalement,
- les couches n'ont pas été retournées par des événements tectoniques ultérieurs.
- Principe de recoupement : Un événement ou un objet qui affecte un autre événement
ou un autre objet est postérieur à ce dernier.
Ex : une faille est postérieure à la plus jeune des formations qu'elle recoupe (Fig.2).
Figure 2: Principe de recoupement.
La faille est plus récente que la couche 6 qu'elle recoupe.
Corrélations
Le principe fondamental utilisé pour comparer des successions lithologiques observées en
différentes régions est appelé " Principe de continuité " : Sur toute son étendue, un
même banc a partout le même âge, c'est à dire qu'il s'est déposé ou formé dans le même
laps de temps.
Les comparaisons sont basées sur la nature lithologique ou sur les assemblages fossiles.
Grâce à différents groupes : foraminifères, ammonites, pollens…, on a pu établir des
échelles biostratigraphiques (successions de fossiles ou de groupes fossiles que l'on
rencontre toujours dans le même ordre) et découper les temps géologiques en périodes de
durée variable : ères, systèmes, étages, zones (Fig.3).
Figure 3: Divisions stratigraphiques des temps géologiques.
Une copie de la leçon du site Chronologie relative
http://coursgeologie.com/
Téléchargement
Explore flashcards