Les apports de la connaissance de la physiologie sexuelle à la

publicité
Les apports de la connaissance de la physiologie sexuelle à la maitrise de la reproduction.
En première L et ES
Ce que dit le programme
Prendre de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle
La connaissance de plus en plus précise des hormones naturelles contrôlant les fonctions de
reproduction humaine a permis progressivement la mise au point de molécules de synthèse qui
permettent une maîtrise de la procréation de plus en plus adaptée, avec de moins en moins
d'effets secondaires.
Ces molécules de synthèse sont utilisées dans :
- la contraception régulière (« la pilule ») ;
- la contraception d'urgence ;
- l'IVG médicamenteuse.
Elles sont également utilisées dans les techniques de procréation médicalement assistée (PMA)
qui permettent ou facilitent la fécondation et/ou la gestation dans les cas de stérilité ou
d'infertilité.
Les IST, causes de stérilité, et leur propagation au sein de la population peuvent être évitées par
des comportements individuels adaptés
Acquis du collège et 2nde
Notion d’hormones, de puberté et de ménopause
Les hormones sont fabriquées par le cerveau stimulent les ovaires et testicules.
Les œstrogènes agissent sur la couche superficielle de l’utérus. Diminution des hormones
déclenche les règles.
Fécondation et nidation
Contraception chimique et PMA, contraceptif, contragestif, abortif. Pilule et pilule du lendemain.
On se place clairement dans un objectif d’éducation à la santé, et les scénarios pédagogiques
peuvent être initiés et s’articuler autour de thématiques éducatives ou de faits de société.
Les connaissances scientifiques à bâtir se limiteront à ce qu’il est nécessaire de savoir :
• pour comprendre le mode d’action des traitements utilisant des hormones de synthèse dans les
domaines de la contraception, contragestion et PMA
• pour avoir une attitude responsable et raisonnée face aux IST.
Première leçon de cette partie c’est au travers de la maitrise de la reproduction qu’on découvre la
physiologie sexuelle.
I- Les apports de la connaissance de la physiologie sexuelle on permis de maitriser
sa reproduction en empêchant une grossesse non désirée
1- Décider d’empêcher une grossesse : la prise quotidienne de pilule
a- la pilule contient des hormones femelles
étude de la notice d’une pilule soit œstrogènes seuls soit œstrogènes et
progestérone. De synthèse
b- exploitation de dosage hormonaux et photos de la glaire
action de la pilule
c- la connaissance du rôle des hormones femelles a permis la mise au point de la pilule
régulation hormonale que hypophyse et LH et FSH action sur fonctionnement
ovarien (expliqué succinctement)
follicule en croissance et oestogènes , corps jaune et oe et P
Action oe et P sur LH
La connaissance de mécanisme de contrôle des hormones hypophysaires a permis la mise au point
de la pilule contraceptive
2- Répondre à des situations exceptionnelles
a- La contraception d’urgence
Etude de courbe pour dentifier le mode d’action + doc exercice
b- L’IVG médicamenteuse
Doc rôle de la progestérone dans poursuite de la grossesse, comparaison molécule
RU486 et Progestérone avec son récepteur
La connaissance du rôle des hormones progestatives a permis la mise au point de méthode
contragestives et abortives.
II- Les apports de la connaissance de la physiologie sexuelle ont permis de maitriser
sa reproduction en favorisant une grossesse
1- Identifier l’origine de la stérilité
Les causes d'infertilité d'un couple sont diverses et touchent aussi bien
l'homme que la femme. Les dosages hormonaux fournissent des
renseignements sur l'activité des gonades et de l’hypothalamus
Les IST, causes de stérilité, et leur propagation au sein de la population
peuvent être évitées par des comportements individuels adaptés (utilisation
de préservatifs)
La connaissance de la physiologie sexuelle permet d’identifier les anomalies de
fonctionnement expliquant la stérilité ou l’infertilité, ainsi que l’utilisation de méthode
contraceptive permettant d’éviter une stérilité).
2- Des méthodes de PMA peuvent apporter des solutions
Différentes techniques médicales peuvent apporter une solution
(l'insémination artificielle, la FIVETE, l'ICSI)
Ces méthodes nécessitent une induction de l’ovulation ou un don d’ovule
L’induction se fait par prise d’une dose appropriée d’hormones féminines
La connaissance de la physiologie sexuelle permet a permis la mise au point de méthodes
permettant de rendre fertile.
3- Ces méthodes soulèvent des problèmes d’éthique ???
embryons surnuméraires
demande d’insémination à partir spm d’un défunt
Les apports de la connaissance de la physiologie sexuelle à la maitrise de la reproduction.
Première S
Ce que dit le programme
La connaissance de ces mécanismes (de régulation) permet de comprendre et de mettre au
point des méthodes de contraception féminine préventive (pilules contraceptives) ou d’urgence
(pilule du lendemain).
Des méthodes de contraception masculine hormonale se développent.
D’autres méthodes contraceptives existent, dont certaines présentent aussi l’intérêt de protéger
contre les infections sexuellement transmissibles. L’infertilité des couples peut avoir des causes
variées. Dans beaucoup de cas, des techniques permettent d’aider les couples à satisfaire leur
désir d’enfant : insémination artificielle, Fivete, ICSI.
Acquis du collège et 2nde
Notion d’hormones, de puberté et de ménopause
Les hormones sont fabriquées par le cerveau stimulent les ovaires et testicules.
Les œstrogènes agissent sur la couche superficielle de l’utérus. Diminution des hormones
déclenche les règles.
Fécondation et nidation
Contraception chimique et PMA, contraceptif, contragestif, abortif. Pilule et pilule du lendemain.
- l’élève a vu que des « hormones du cerveau » étaient indispensables pour que les ovaires et les
testicules soient fonctionnels et produisent à leur tour des hormones sexuelles, à partir de la puberté.
Il s’agit maintenant de détailler la régulation par ces « hormones du cerveau » (gonadotrophines
hypophysaires, régulation neuro-hormonale par la GnRH)
• au collège l’élève a appris que l’ovaire produisait des hormones (oestrogènes et progestérone) qui
stimulaient la muqueuse utérine. Il s’agit maintenant de préciser l’origine et l’action des hormones
ovariennes
• les mécanismes hormonaux à l’origine du déclenchement de l’ovulation n’ont pas été étudiés et sont
donc à identifier, ainsi que la notion de rétroaction des hormones ovariennes sur l’axe hypothalamohypophysaire
les hormones de synthèses peuvent mimer l’action des hormones naturelles ou s’opposer à leur
action. L’effet et l’efficacité des traitements seront mis en relation avec l’action de ces hormones de
synthèse. Les modalités d’action du RU 486 seront précisées
• en ce qui concerne la pilule masculine, il est important de placer l’élève en situation de raisonner en
utilisant ses connaissances
• les méthodes de PMA évoluent en fonction de l’évolution des connaissances biologiques et des
progrès technologiques
En ce qui concerne les infections sexuellement transmissibles (IST), il n’est pas non plus question de
viser une étude exhaustive. Les connaissances dans le domaine de l’immunité seront mobilisées et
renforcées de façon à permettre aux élèves d’avoir un comportement responsable et raisonné
(prévention, dépistage, traitements).
La dimension éducative est essentielle dans cette partie de programme. Il est tout à fait possible
d’axer les scénarios pédagogiques autour de problématiques d’éducation à la santé, et d’aborder les
notions scientifiques à construire à partir de ces problématiques.
Les aspects bioéthiques pourront être abordés et faire l’objet d’intéressants travaux en
interdisciplinarité (débats, dossiers, ...).
Ici en première S cette leçon vient après l’étude précise de la physiologie male et femelle , elle permet
de voir en fait si ils ont compris
I- Les apports de la connaissance de la physiologie sexuelle on permis de maitriser
sa reproduction en empêchant une grossesse non désirée
1- Décider d’empêcher une grossesse : la prise quotidienne de pilule
Exercice dirigé avec courbes dévolution des hormones ovariennes , hypophysaires ,
action sur la glaire et muqueuse . Proposer une explication aux effets de la pilule.
La contraception hormonale masculine est en cours de recherche. La difficulté est de
maintenir un taux de testostérone faible pour qu’il n’y ait pas de spermatogénèse sans
agir sur la fonction sexuelle ni sur les caractères sexuels secondaires. Des essais sont en
cours associant testostérone et progestérone.
La connaissance de mécanisme de contrôle des hormones hypophysaires a permis la mise au point
de la pilule contraceptive
2- Décider d’empêcher une grossesse tout en se protégeant des IST
Le préservatif masculin et feminin
3- Répondre à des situations exceptionnelles
a- La contraception d’urgence
Action du levonogestrel Etude de courbes pour identifier le mode d’action
comparaison (rastop) levonogestrel et progestérone
b- L’IVG médicamenteuse
Doc rôle de la progestérone dans poursuite de la grossesse, comparaison molécule
RU486 et Progestérone avec son récepteur, Exp avec progestérone radioactive.
La connaissance du rôle des hormones progestatives a permis la mise au point de méthode
contragestives et abortives.
II- Les apports de la connaissance de la physiologie sexuelle ont permis de maitriser
sa reproduction en favorisant une grossesse
1- Identifier l’origine de la stérilité
Les causes d'infertilité d'un couple sont diverses et touchent aussi bien l'homme que la
femme. Les dosages hormonaux fournissent des renseignements sur l'activité des
gonades et de l’hypothalamus
La connaissance de la physiologie sexuelle permet d’identifier les anomalies de
fonctionnement expliquant la stérilité ou l’infertilité, ainsi que l’utilisation de méthode
contraceptive permettant d’éviter une stérilité).
2- Des méthodes de PMA ont permis d’apporter des solutions
Différentes techniques médicales peuvent apporter une solution selon l’origine de la
stérilité (l'insémination artificielle, la FIVETE, l'ICSI) Historique en liaison avec
l’évolution des connaissances biologiques et des progrès technologiques.
Ces méthodes nécessitent une induction de l’ovulation ou un don d’ovule
L’induction se fait par prise d’une dose appropriée d’hormones féminines
La connaissance de la physiologie sexuelle permet a permis la mise au point de méthodes
permettant de rendre fertile.
3- Ces méthodes soulèvent des problèmes d’éthique
embryons surnuméraires, demande d’insémination à partir sperme d’un défunt
Téléchargement
Explore flashcards