Carte d`identité

publicité
Mes fiches personnages célèbres
CARTE D’IDENTITE
Nom :
………………………………………….
Prénom :
………………………………………….
Pseudonyme : ………………………………………….
Année de naissance : …………………………….
Année de décès : …………...…………………….
Nationalité : …………………………...…………...
Profession : …………………………....…………..
Spécialité : …………………………...…..………..
Notes : ……………………….…………….……………..
……………………….………………………..……….…..
……………………….………………………...……….…..
LUDWIG von BEETHOVEN
Compositeur allemand (Bonn 1770 - Vienne 1827).
© Larousse 1996
Le 16 (ou le 17) décembre 1770, Ludwig van Beethoven naissait à Bonn, en Allemagne.
Le jour exact de sa naissance n'est pas connu avec certitude.
Beethoven, issu d'une famille de musiciens, ne connaît pas une jeunesse très heureuse
(son père est alcoolique). Il la consacre à apprendre la musique.
A l'âge de onze ans, Beethoven est nommé organistei assistant à la cour et , un an plus
tard, clavecinisteii au sein de l'orchestre, poste d'une certaine importance qui
comportait des responsabilités.
Christian Neefe, organiste de la cour, lui dispense son enseignement et prédit que
Beethoven "deviendra sûrement un second Wolfgang Amadeus Mozart s'il continue
comme il a commencé".
Au printemps de 1787, il effectue un bref séjour à Vienne (Autriche) où il rencontre
Mozart. Il doit rentrer à Bonn suite au décès de sa mère.
En novembre 1792, Beethoven s’installe définitivement à Vienne.
Les premières années de Beethoven à Vienne sont brillantes et marquées par ses
éclatants succès comme pianiste.
Il compose beaucoup pour le piano, abordant en dernier les genres « difficiles » du
quatuor à cordesiii et de la symphonieiv.
De 1798 à 1800, il écrit 6 de ses 17 quatuors et, en 1800 et 1802, ses deux premières
symphonies.
A l'âge de trente ans, Beethoven connaît déjà de grands succès, tant comme
compositeur que comme pianiste.
Le malheur qui le frappe alors n'en est que plus dur à supporter.
En 1798, il avait déjà remarqué un affaiblissement de son ouïe ; deux ans plus tard,
sont inquiétude s'accroît ; il consulte un médecin et, en 1802, il sait qu'un jour il sera
complètement sourd.
De 1804 à 1812, Beethoven écrit de nombreuses partitionsv, dont celles des
symphonies nº 3 à nº 8, cinq nouveaux quatuors à cordes, les derniers concertosvi pour
piano et celui pour violon, des sonatesvii, son unique opéraviii, Fidelio, qui chante l'amour
conjugal et la liberté.
Après 1815, sa surdité devient à peu près totale. Il compose pourtant ses trois
dernières sonates, les Variations Diabelli (1819-1823) pour piano, la Missa solemnis.
La symphonie nº 9, qui deviendra l’hymne européen, est créée le 7 mai 1824. Il écrit
encore les cinq derniers quatuors à cordes (nº 12 à nº 16), auxquels il faut ajouter la
Grande Fugue.
A partir de 1824, Beethoven souffre de multiples malaises et voit sa santé décliner.
Beethoven compose encore quelques œuvres où il exprime tour à tour la douleur, le
soulagement, parfois la rage et même la terreur, mais surtout une certaine
résignation et même, dans les dernières mesures de son dernier quatuor, le plaisir et
la bonne humeur.
Après ces quatuors, achevés en octobre 1826, Beethoven ne terminera plus aucune
œuvre. Il meurt dans la soirée du 24 mars 1827. Ses funérailles sont grandioses : le
convoi sera suivi par une foule de dix mille personnes.
Mais sa musique demeure :
9 symphonies, 5 concertos pour piano, 1 pour violon, 1 pour piano, violon et violoncelle.
Ouvertures et musiques de scène (Egmont). Ballet les Créatures de Prométhée.
32 sonates pour piano, 10 pour violon et piano, 5 pour violoncelle et piano. Variations
et bagatelles pour piano et vents, 1 sextuor pour vents, 1 septuor pour cordes et
vents, 1 octuor pour vents. Danses et pièces diverses. Fidelio (opéra). Le Christ au
mont des Oliviers (oratorio). Messes en ut et en ré (Missa solemnis). Chœurs et lieder
(À la bien-aimée lointaine).
i
organiste : musicien qui joue de l’orgue.
claveciniste : musicien qui joue du clavecin (sorte de piano).
iii
quatuor à cordes : œuvre musicale écrite pour 2 violons, 1 alto et 1 violoncelle.
iv
symphonie : œuvre musicale en plusieurs parties (mouvements) écrite pour un grand orchestre.
v
partition : écriture d’une œuvre musicale, sur papier.
vi
concerto : œuvre musicale en 3 ou 4 mouvements écrite pour un orchestre et un instrument soliste.
vii
sonate : œuvre musicale en 3 ou 4 parties (mouvements) écrite pour 1 ou 2 instruments.
viii
opéra : œuvre théâtrale mise en musique, avec des chants (chœurs) et accompagnement d’orchestre.
ii
Téléchargement
Explore flashcards