SVT_Ch10_La disparition des reliefs

advertisement
Chapitre 10 : LA DISPARITION DES RELIEFES
 Les chaines naissent plus s’élèvent avant de disparaître à cause de l’érosion notamment
 on distingues 2 types de montagnes : âgées/anciennes ou récentes (altitude plus importante)
Quelles sont les caractéristiques des chaines anciennes par rapport aux chaines de montagnes récentes ?
Comment les expliquer ?
I-
Les caractéristiques des chaines anciennes de montagnes
 Les chaines de montagnes anciennes ont des reliefs moins
élevés que les plus récentes, on y observe à l’affleurement
(en surface) une plus faible proportion de matériaux de
matériaux transformés et/ou formés en grande profondeur
(métamorphismes)
 Les roches superficielles des reliefs, ainsi, tendent à
disparaitre
II-
 différences d’Altitudes :
- massif central : ~1000 m
- Alpe ~3000 m (Mt Blanc : 4800
m)
 carte géologique de la France (couleur en fct des roches)
- massif central : roches origine grande profondeur et
grande proportion
- alpe : même roche faible proportion
 disparition dessus massif central
Les mécanismes à l’origines de la disparition des reliefs
A) L’altération des
roches
 les parties superficielles tendent à
disparaître suite à l’altération (physique
(A1 : Tp 17 :
et chimique) et l’érosion des roches.
comparaison des  ce phénomène contribue à l’effacement
chaines anciennes
des reliefs
et récentes)
 altération physique :
- racines plantes/infiltration eau + gel  grandes
cassures avec temps + hydrolyse
- mer de glaces : glissement  usure, arrache morceaux
roches
 altération chimique
- réaction chimique :
3 + 2 + 2   2+ + 23−
eau participe érosion, eau cassé structure
minéralogique initiale : Hydrolyse
 déstructuration + restructuration (possible) de roche
 Les produits du démantèlement sont transportés sous la forme
solide (sables ; graviers) ou forme solubles (ions Calcium 2+ ,
Sodium + )
B) Transformation
des produits de
 Ces éléments sont transportés par l’eau (plus souvent)
l’altération
jusqu’en des lieux plus ou moins éloignés de la chaine de
montagne où ils s’accumulent dans des bassins sédimentaires
(A2 : Q. 2 et 3 P.203)
 érosion début dés
naissance de la chaine de
montagnes
 la vitesse moyenne
d’érosion est de 0,24mm/
an
 Il s’agit d’une sédimentation pour les particules solides et
d’une précipitation pour les éléments solubles
 La remonté isostatique de la LC contribue avec
l’érosion à l’apparition en surface de matériaux
formés et ou transformé en profondeur ainsi qu’à
l’affleurement des reliefs mais en moins grande
mesure
C) Le
(A3 :)
 Des phénomènes tectoniques participent également
à la disparition des reliefs (ce sont les failles
normales, effondrement gravitaire)
 rebond isostatique (déficit de masse
suite à l’érosion entraine un excès de
masse du manteau (densité plus
importante) d’où remonté crustale
(d’où présence matériaux,
caractéristique de la racine crustale,
visibles à l’affleurement)
 certain moment histoire chaine, les
forces de convergences faiblissent et
avec le poids de la montagne on
observe des zones d’extension et failles
normales
Téléchargement