La révolution française Chapitre 3: Le bouleversement de 1789 I/ La

publicité
La révolution française
Chapitre 3: Le bouleversement de 1789
I/ La révolution des députés
5 mai 1789: ouverture des Etats Généraux
17 juin 1789: les députés du Tiers Etat se proclament Assemblée Nationale
20 juin 1789: serment du jeu de Paume ( ils jurent de ne pas se séparer avant d'avoir
rédigé une Constitution)
9 juillet 1789: l'Assemblée Nationale se proclame Constituante
II/ La révolution populaire: le peuple se soulève
Le roi encercle Paris avec l'armée
14 juillet 1789: prise de la Bastille
-> La révolution municipale: création de la Garde Nationale + comité révolutionnaire
(bourgeoisie)
-> La Grande Peur: 20 juillet- 6 août
Disette, complot aristocratique? Ils veulent piller les récoltes? => on brûle les
terriers
Menace sur la société d'ordre, privilèges, droit à la propriété
III/ La fin de l'Ancien Régime: la révolution sociale
La nuit du 4 août 1789: les députés de la Constituante mettent fin à la société
d'ordre pour arrêter la Grande Peur
26 août 1789: la déclaration des droits de l'homme et du citoyen
=> respects des droits naturels, hommes libres et égaux en droits,
séparation des pouvoirs grâce à la Constitution, souveraineté National (le pvoir est
détenu par la Nation qui peut le léguer à un roi ou à des représentants)
5 octobre 1789: les femmes de Paris vont réclamer du pain à Versailles
6 octobre 1789: la famille royale est ramenée à Paris
Le roi est contrain d'accepter la révolution française
Chapitre 4: la monarchie constitutionnelle
La Nation et le roi: un accord impossible?
9 juillet 1789 (AN devient constituante) / 10 août (chute de la Mo) ou 21 septembre
(proclamation de la Republique) 1792
 La Constituante: 9 juillet 1789- septembre 1791: rédaction de la Constitution
 La Législative: septembre 1791- 21 septembre 1792: Assemblée ayant le
pouvoir législatif dans la Constitution
I/ Naissance d'une vie politique en France pendant la Monarchie
Constitutionnelle
-> A l'Assemblée: à droite : les monarchiens
au centre: les feuillants ou constitutionnels
à gauche: les démocrates
Les députés siègent dans la salle des manèges: très bruyant, ouvert au public, mal
aéré => pas de débats possibles
-> Dans les clubs ( on y prépare les débats de l'Assemblée)
Club des Jacobins (Robespierre)
Club des Cordeliers (Danton)
-> Dans la presse: Le patriote français
Les sans -culottes: pas nobles, artisans vivant en ville -> force révolutionnaire, fou!
II/ L'oeuvre de la Constituante
-> Réorganisation de la France
 Création des départements
 juges élus et payés par l'Etat
 tout le monde paye l'impôt proportionnellement à ses revenus
 Nationnalisation des biens du clergé => nouvelle monnaie: l'assignat
juillet 1790: Constitution civile du clergé: prêtre salarié
Il y a les prêtres jureurs et les réfractaires
printemps 1791: le pape condamne la constitution civile du clergé
 1791: loi le Chapelier: -> installation artisanat libre, concurrence, liberté du
travail, interdiction de grève et syndicats -> contre la DDHC
=> libéralisme
-> La fête de la Fédération: 14 juillet 1790
La Nation jurent fidélité à la nation, la loi et le roi
Illusion d'une réconciliation entre le roi et la Nation
-> septembre 1791: Constitution
 séparation des pouvoirs
 suffrage censitaire: il faut payer un impôt minimum pour voter
 contaire à la DDHC: pas d'abolition de l'esclavage, pas d'égalité devant les
droits civiques
III/ L'échec du compromis avec le roi
Le roi pose son droit de veto sur:
 la vente des biens du clergé
 constitution civile du clergé
Progression de la contre-révolution : prêtes réfractaires, aristocrates, nobles
émigrés
21 juin 1791: fuite du roi à Varennes
Les constitutionnels inventent la thèse de l'enlèvement, ils ne croient en une trahison
du roi
17 juillet 1791: fussillade du champs de Mars. Danton appelle les parisiens à réclamer
la déchéance du roi
=> cassure entre le peuple et la bourgeoisie modérée
IV/ La guerre et le renversement de la Monarchie
-> la déclaration de guerre entraîne la chute de Louis XVI
Les députés de l'Assemblée sont confrontés à un mécontentement populaire, à
l'agitation contre-révolutionnaire. Presque tout le monde veut la guerre
Le 20 avril 1792: la France déclare la guerre à l'Autriche et la Prusse
Défaites car les officiers, les nobles, ont émigrés => menace d'invasion
Juillet 1792: manifeste de Brunswick: le chef de l'armée autrichienne impose à la
France de ne pas s'en prendre à la famille royale sous peine d'invasion.
-> la prise des Tuilerie et la chute de la Monarchie: le 10 août 1792
Les sans-culottes obtiennent de la Législative: la fin de la Monarchie et l'élection au
suffrage universel masculin d'une nouvelle constituante: la Convention
Chapitre 5: l'expérience républicaine (1792-1799)
La République s'installe en France dans:
 le sang: 2 au 5 septembre 1792 : massacre de septembre (les sans-culotte
massacrent tout les prisonniers français)
 la gloire: 20 septembre 1792: victoire française de Valm
Le 21 septembre, la République est proclamée: nouvelle assemblée constituante et
calendrier révolutionnaire
Pourquoi l'établissement de ce nouveau régime ne se fait-il pas sans mal?
I/ La Convention vote la mort du roi
Les membres de la Convention sont divisés:
 les montagnards: intérêts du peuple
 les Girondins: partisans de l'ordre
 la plaine: majorité
Les Montagnards comme Robespierre souhaitent la mort du roi pour fonder la
république. Le roi est guillotiné le 21 janvier 1793
=> émotion + la république est menacé de partout
Téléchargement
Explore flashcards