EDS. reto

publicité
Historique des négociations et des accords bilatéraux :
Les négociations liées à l’adhésion de la Chine sont les plus longues dans l’histoire
du GATT et de l’OMC. Voilà donc bientôt quinze ans que les négociations
concernant l’entrée de la Chine à l’OMC ont été entamées. En effet, les chinois et le
monde extérieur ont mis ces quinze années à profit pour apprendre à mieux se
connaître.
N’oublions pas non plus que la Chine est actuellement en pleine période de transition
entre l’économie planifée et l’économie de marché. Ne perdons pas de vue non plus
que l’entrée de la Chine à l’OMC suppose la venue dans le marché mondial de 1
milliard 270 millions de personnes.
La Chine devra respecter les règles très précises établies par l’OMC, conformément
aux accords conclu avec ses partenaires. De ce fait, des centaines de règlements en
rapport avec les règles de l’OMC ont soit été révoqués, soit révisés.
La coopération entre la Chine et le monde extérieur entre dans une nouvelle phase.
Evoquons simplement la croissance des investissements directs étrangers en Chine.
Entre 1979 et 2000, quelque 340 milliards de dollars ont été directement investis en
Chine. Les deux tiers des investissements directs étrangers en Chine ont été réalisés
au cours des cinq dernières années. Il est donc évident qu’il existe une coopération
croissante entre la Chine et le monde extérieur. De nombreux investissements sont
allés en Chine dans la perspective d’anticiper l’entrée prochaine de la Chine dans
l’OMC.
Il faut que les deux partenaires travaillent ensemble, sur un pieds d’égalité. Si l’un
des partenaires se montre très dynamique, tandis que l’autre ne l’est pas, il est
certain que la coopération ne pourra pas aller très loin. Cependant, le marché
potentiel représenté par la Chine devient de plus en plus réel.
Il y a douze ans, il n’existait pas d’autoroute en Chine. L’an dernier, la Chine en a
construit 4600 kilomètres. Il existe près de 16 000 kilomètres d’autoroute en Chine
aujourd’hui. Elle occupe par conséquent la troisième position mondiale dans ce
domaine, après les Etats-Unis et le Canada. Il est même possible qu’elle dépasse le
Canada cette année.
La croissance économique rapide n’est cependant pas sans conséquence sur notre
environnement ; celui-ci se dégrade. Le projet de barrage sur le fleuve Yangzi
permettra de disposer d’un immense réservoir de près de 40 milliards de mètres
cubes. Nous devrons néanmoins préserver l’eau de ce réservoir de la pollution. Il va
falloir par conséquent construire une cinquantaine de stations d’épuration.
J’ajoute que la croissance économique chinoise est tout à fait exceptionnelle,
puisque les plus pessimistes prévoit un croissance de 7.5% alors que les plus
optimistes prévoient pour 2001 une croissance de 7.8%.
Accords bilatéraux :
En effet, le 15 novembre 1999, le Chine et les Etats-Unis sont parvenus à un accord
bilatéral à propos de l’adhésion de la Chine à l’OMC. Ensuite, le 9 mai 2000, la Chine
et l’Union européenne sont également parvenues à un accord.
Téléchargement
Explore flashcards