Cours de Frank du 10 février

publicité
La difficile reconnaissance de DG par les Alliés (1941-1944)
Contexte de 1940
Rappel : Au départ Churchill n’aime pas trop De Gaulle, il lui préfère Daladier. Ms
celui-ci, en tentant de rejoindre Londres, est arrêté.
9 juin 40 1ère entrevue DG-Churchill
18 juin 40, DG appelle à la résistance et fait le pari d’une guerre mondiale. Idée : la France ne
pourra récupérer son statut de gde puissance que si elle est du coté des vainqueurs, or DG est
convaincu que la GB est + forte, à long terme, que l’Allemagne (+ prévoit l’entrée en scène
de l’URSS et des USA).
7 aout 40 : accord important entre Gb et France libre qui garantit à la France de retrouver ses
possessions (son territoire) après WW2.
+ Succès en Afrique : l’Afrique Equatoriale française (Mali, Tchad, Cameroun) rejoint DG.
Celui-ci renforce ds la région la présence française : fonde Comité de ldéfense français, qui
deviendra + tard Comité de défense national.
En revanche, échec en Afrique Occidentale française : l’expédit° devant Dakar en sept 40,
soutenue par les Brits, est un échec. Churchill va etre très critiqué par la presse britannique :
comment peut on mener une expédit° aussi légère, et croire qu’elle va aboutir ?
En outre, DG n’est tjrs pas reconnu comme gvt à Londres. Car la GB soutient certes DG ms
continue encore à espérer que Vichy s’allie.
Autre PB : après l’épisode de Mers-El-Kebir le 3 juillet 40 (cette base militaire française
située près d’Oran a été détruite par la Royal Navy, car elle refusait de désarmer. Bilan : 1500
morts !), choc émotionnel ds l’opinion publique fcse, que les Allds ne manquent pas
d’exploiter –comparant les Brits à des bourreaux. Cet épisode a aussi pour effet d’accélerer le
retour d’une majorité des qq 200 000 Français qui avaient rejoint la GB en mai-juin 40, et qui
souhaitent retrouver leur famille en Fce.
->DG et la GB sont très déçus
1. Les opposit° DG-Alliés en 1941-42
PB : la Fce libre a peu à apporter à la GB. La résistance commence certes à s’organiser :
dès 40 se constituent des réseaux, dont le rôle est :
-le renseignement (pour préparer le débarquemt)
-l’évasion de Fçs par la Manche, les Pyrénées…
-la presse clandestine, qui diffusela propagande de la résistance. Principaux mouvements :
Combat, Libération, Franc-Tireur.
Rq : certains réseaux st directemt liés à la Fce libre, d’autres à Londres. Certains résistants en
effet n’ont pas confiance en DG (c’est un Général : est-il républicain ?)
-> Toute l’œuvre de DG sera de fédérer ces différentes réseaux entre eux..
Quant aux maquis, ils n’apparaîtront qu’en 1943.
Roosevelt continue à se méfier de DG : il n’est pas représentatif de la Fce, et en + il est
ambitieux (veut récupérer tt l’Empire fçs après WW2)
Roosevelt est contre le retour du pouvoir fçs ds les colonies après WW2 : en 1942, il déclare
que la Fce a exploité l’Indochine « en la trayant comme une vache »
Printemps 42 : alors que se prépare le débarquement allié en Afrique du N, échanges
très vifs entre Churchill et le Secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères Anthony Eden. Celui-ci
pense qu’il faut reconnaître DG car est légitimé par de + en + de Fçs : il a une autorité
suffisante pour représenter la Fce. Churchill, lui, ne veut pas s’engager davantage que ses
promesses (libérer la Fce), et continue à penser que le tournant ne peut venir que d’un
ralliement de Vichy. Pour Churchill, seul Vichy peut permettre de faire passer la Fce du coté
allié.
C’est ce qui se produit lors du débarqt en nov 42 : l’amiral Darlan passe effectivt du
coté des Alliés (après avoir tiré sur eux) ; Ms il meurt le mois suivant –ds des circonstances
encore peu claires. Résultat : les Américains vont alors choisir le général Girault pour
représenter la Fce. Cela offusque DG, qui ne comprend pas pq un démocrate comme
Roosevelt ne lui fait pas confiance à lui.
2. Les victoires politiques de DG ab 1943
Entrevue de Casablanca entre Churchill, Roosevelt, DG et Girault. Négociat° pour que
les 2 représentts fçs co-existent -> 3 jan 43 le Comité Français de Libérat° Nationale (CFLN),
installé à alger, est dirigé par les 2 hommes. Ms DG se démrque rapidt et devient le vrai chef
à l’automne 43 : car entre tps, en Fce, J. Moulin a dév et renforcé la résistance. C’ets un
tournant.
Le CFLN n’est certes pas un gvt, ms c’est bien un organe politique, qui peut lever
impot et organiser une administrat°. La Fce libre est dc un Etat. Elle lève des troupes, dirigées
par le général Juin, et participe aux cotés de GB et USA à la libérat° de l’Italie et Afriq du N.
Ex : victoire de Monte Cassino
Rq : l’armée fcse levée à Alger est essentiellt maghrebine. Et ces peuples attendront de la part
de la Fce une récompense (cf Ben Bella, qui s’est battu pour la Fce et deviendra le 1er Présidt
de l’Algérie en 63-65, après la Guerre d’Algérie)
DG bataille aussi pour éviter qu’une nouvelle monnaie soit introduite ds l’Empire fçs, comme
le veulent les Alliés
6 juin 44 débarqt en Normandie.
25 aout 44 libérat° de Paris : DG est extrêmement populaire
Le CFLN s’est transformé en gvt provisoire en juin et est enfin reconnu par les alliés à
l’automne 44.
11 nov 44 : manifestation aux Champs Elysées. Incarnent les retrouvailles entre DG et
Churchill. Idée que ce st la GB et la Fce qui vont devoir diriger l’Europe.
Concl° : rôle de DG ds la résistce (avec J .Moulin), qui lui a donné une légitimité de
représentt de la Fce.
DG accepte une coalition de la résistance avec ttes les tends pol. Gds projets nationaux
comme la sécu sociale st instaurés en 1945.
20 jan 46 DG quitte le gvt provisoire.
Téléchargement
Explore flashcards