La régulation économique : entre le marché et la réglementation

publicité
Chap 3 : La régulation économique : entre le marché et la réglementation
I.
La régulation de l’économie en situation de marché concurrentiel
 La notion de marché et sa diversité
Le marché est le lieu où se rencontrent l’offre et la demande, c’est le lieu où se réalise l’échange
économique portant sur un bien, un service ou de la monnaie.
Ce lieu peut être fictif (ex : le marché du pétrole) ou réel (ex : le marché de Val-de-Reuil).
 La diversité des marchés
Il y a autant de marchés que de biens et services à échanger. On peut toutefois distinguer quatre
catégories de marché :
Marché du travail : l’offre émane des ménages et la demande de travail des entreprises ( et
inversement pour le marché de l’emploi).
Marché des biens de consommation : demande de produits par les ménages et offre de produits
par les entreprises
Marché des biens de production : la demande comme l’offre émane des entreprises.
Marché des capitaux : offre de capitaux par les ménages et demande de capitaux par les
entreprises.
 Le fonctionnement du marché
De façon générale il apparaît que :
-l’offre de produits est croissante par rapport au prix. Ainsi plus les prix sont élevés, plus l’offre
augmente puisqu’il est de plus en plus intéressant de produire un article dont la rentabilité croît.
-la demande de produits est décroissante par rapport au prix, puisque le consommateur va rechercher le
produit le moins cher répondant au mieux à ses besoins.
II.
La régulation de l’économie par l’Etat
Dans une économie de marché, en théorie, le marché devrait assurer quasi spontanément une régulation
de l’activité économique, c’est-à-dire de la production , de la distribution et de la consommation. Or, dans
les faits, le système du marché n’y arrive que très imparfaitement. L’Etat doit donc intervenir par le biais
des politiques économiques.
On définit les politiques économiques comme l’ensemble des actions et des mesures visant à modifier la
situation économique afin de répondre à quatre objectifs que sont :

-la croissance économique.

-le plein-emploi ;

-la stabilité des prix ;

-l’équilibre du commerce extérieur.
C’est le « carré magique » de Nicolas Kaldor.
III.
l’économie française : une économie de marché régulée
1.Pourquoi et comment l’Etat régule-t-il l’économie en France?
 Les défaillances du marché
Le marché n’est pas toujours un mode de régulation efficient sur le plan économique. L’Etat a donc un rôle à
jouer dans certains domaines afin de corriger les défaillances du marché
Economie – Partie I – Chap 3
Page 1
La production de biens collectifs par l’Etat
Certains biens (ou services) disposent de caractéristiques spécifiques. Ils sont à la fois non rivaux (la
consommation du bien par un individu n’empêche pas d’autres individus de le consommer) et non exclusifs (il
n’est pas possible d’exclure des individus de la consommation de ce bien). Ils s’agit donc de biens collectifs.
Ainsi en ce qui concerne la défense nationale, tous les résidents bénéficient du même degré de protection
(non-rivalité) et ne peuvent être exclus de la consommation de ce service (non-exclusion).
 Les externalités
Les activités productives entraînent fréquemment des phénomènes que doit supporter l’ensemble de la
société : il s’agit d’effets externes.
Les principales externalilés négatives sont liées à des incidences sur l’environnement : pollution, gaspillage
de ressources non renouvelables (pétrole…), mise en danger des individus.
Ce phénomène d’externalités est mal pris en compte par le marché puisque les agents qui en sont à
l’origine n’ont pas à supporter (seuls) les inconvénients.
 L’intervention de l’Etat comme remède aux externalités
Les Pouvoirs publics doivent tenter de limiter les nuisances, ou du moins, les faire supporter par les agents
pollueurs et non à l’ensemble de la société.
Pour cela, les principaux modes d’actions reposent sur la réglementation (ex : instaurer les seuils maximum
d’émissions de gaz) éventuellement accompagnée de subventions pour inciter à réduire les nuisances, ou sur
des systèmes de taxation afin que la pollution soit compensée par des recettes publiques (dont bénéficiera
l’ensemble de la société).
Conseil de révisions avec les schémas p. 50
Economie – Partie I – Chap 3
Page 2
Téléchargement
Explore flashcards