Le changement climatique, quelles réponses

publicité
Le changement climatique, quelles réponses (propositions) des mouvements
sociaux ?
Présentation
Notre société subit une profonde mutation écologique car elle est confrontée à
un sérieux problème environnemental : déforestation, sécheresse, pollution de
l’environnement, désertification, changement climatique etc.
La panoplie d’information relayée par les organismes défenseur de la
préservation de notre écosystème pose les jalons d’une grave crise écologique
qui se profilera à l’horizon si nous ne changeons pas notre manière en face de la
nature.
Le changement climatique est devenu et demeure un enjeu majeur pour
l’ensemble de la société civile.
Le protocole de KYOTO, la Convention Cadre des Nations Unies pour le
Changement Climatique, Programme des Nations Unies pour l’Environnement
ont échoué à mettre en œuvre une réelle stratégie efficace pour protéger
l’environnement car dans le fond elles ne pourraient pas respecter leurs
engagements respectifs car ils sont les plus grands pollueurs de la planète.
Le désastre environnemental alerte l’opinion publique et une réelle prise de
conscience environnementale s’impose à toutes les sociétés contemporaines.
Débats télévisés, journaux spécialisés, revues, radios de proximité ont été de
puissant levier pour que la société civile s’intéresse à la question. Les
Organismes Non Gouvernementales ont eu à jouer un important rôle en
interpellant le public sur les catastrophes industrielles et naturelles, il suffit de
penser par exemple au naufrage de l’Amoco-Cadiz en 1978, l’explosion de
Tchernobyl, la crise de British Petroleum etc…
On peut également citer la définition issue du Rapport Brundtland, intitulé Notre
avenir à tous, de 1987 sur le développement durable.C'est « un développement
qui répond aux besoins des générations du présentsans compromettre la capacité
des générations futures à répondre aux leurs.Deux concepts sont inhérents à
cette notion : le concept de « besoins »,et plus particulièrement des besoins
essentiels des plus démunis à qui ilconvient d’accorder la plus grande priorité, et
l’idée des limitations que l’étatde nos techniques et de notre organisation sociale
impose sur la capacité del’environnement à répondre aux besoins actuels et à
venir ».
Cette montée graduelle des ONG et Associations comme acteur majeur de la
communication environnementale les poussent à se professionnaliser et les
Nouvelles Technologies sont désormais au cœur de toutes les actions de
communications des ONG et Associations défenseurs de l’environnement.
Importance des mouvements sociaux dans le changement climatique
Depuis plusieurs décennies, des mouvements sociaux dont l’objectif consiste à
responsabiliser davantage la sphère économique font leur apparition dans le
monde. Né au sein même des institutions économiques, ces mouvements se
distinguent par quatre caractéristiques : une identité collective, le partage de
ressources individuelles dans un but commun, la volonté de changer les
institutions existantes, et la recherche d’une nouvelle orientation globale pour la
société. Parmi ces mouvements sociaux nous pouvons citer les actions militantes
de Greenpeace et de World Wild Faune. Ces deux géants ont joué un important
rôle en matière de protection de l’écosystème souvent par des méthodes
répressives ou des manifestations.
Les gouvernements ont eux aussi intérêtà intégrer les ONG dans les
négociations pour asseoir la légitimité des décisions prises, et éviter la
contestation. Les ONG doivent apporter leur capacité d'expertise, en plus de leur
seul pouvoir de lobbying et de pression.
Les ONG ont aussi multiplié les contacts avec les entreprises, qui au départ sont
leurs adversaires naturels. Au-delà de leur action de dénonciation des pratiques
abusives des entreprises, les ONG ont compris qu'elles pouvaient les aider et les
accompagner dans leur démarche de changement.
Cependant les relations restent très différentes selon les ONG. WWF a ainsi une
politique très poussée de partenariat avec les entreprises. Tandis que Greenpace
y est opposée. Dans tous les cas les contacts avec elles restent primordiaux. En
parallèle, sous la pression sociale, les entreprises comprirent aussi qu'elles
devaient agir pour lutter contre leur impact négatif. Elles doivent prendre
encompte des préoccupations sociales et environnementales, tandis que jusquelà seul l'objectif de rentabilité et de profit financier était prioritaire.
C'est d'ailleurs inscrit dans la loi notamment des Nouvelles Régulations
Économiques, où les entreprises doivent rendre des comptes, doivent être
transparentes sur les effets de leurs activités sur l'environnement. La
Responsabilité Sociale des Entreprises est devenue une thématique très à la
mode c'est ainsi que des postes de responsable environnement ont été créés. Les
problèmes environnementaux sont un défi planétaire qui nécessite une
régulation mondiale.
Ils peuvent être complexes à comprendre car constitués d'éléments scientifiques.
Les citoyens peuvent se sentir impuissants face à ce défi. Cependant ces derniers
doivent comprendre que cela ne doit pas les empêcher d'agir eux-mêmes à leur
propre niveau, même si cela peut leur paraître inefficace. Les ONG ont là un
rôle primordial d'information et de sensibilisation pour montrer que des
changements dans les petits gestes de tous les jours peuvent, eux aussi, avoir une
répercussion sur le défi planétaire.
Rôle des politiques en matière de transition énergétique
Le défi environnemental passe par l’implication des politiques dans la gestion
environnementale. La transition énergétique prend en compte un ensemble de
facteurs biotiques et abiotiques dont le délaissement et l’abandon de certaines
pratiques permettra une gestion harmonieuse et durable des ressources.
Les pays du Sud affichent un certain retard en matière de transition énergétique,
ces dysfonctionnements sont surtout liés à l’insuffisance des ressources et
l’absence d’une forte implication des politiques pour y trouver une solution
durable et pérenne.
Conclusion
Les mouvements sociaux jouent un rôle de premier plan en matière de
prévention sur le concept de destruction de l’environnement. Il faut mettre en
place des politiques efficaces et efficientes pour permettre à la majorité des
personnes engagées dans ce combat de se familiariser avec le concept. Un effort
de clarification du concept en rapport avec le contexte africain s’impose.
Téléchargement
Explore flashcards