Transcription

advertisement
Gramm@ligne
Module 1 : les critères syntaxiques (capsule 2)
Diapositive 1 : La syntaxe et sa place en grammaire nouvelle
Bonjour et bienvenue dans cette capsule, qui s’intitule La syntaxe et sa place en grammaire
nouvelle.
Diapositive 2 : Les critères d’analyse en grammaire nouvelle
Comme nous le disions dans le cadre d’une capsule précédente, la grammaire nouvelle
propose trois familles de critères d’analyse pour jeter un regard cohérent sur la langue. Ces
critères sont les critères syntaxiques, les critères morphologiques et les critères sémantiques.
Le contenu de la présente vidéo portera particulièrement sur les critères de nature syntaxique.
Diapositive 3 : la syntaxe : une définition
La syntaxe, c’est l’étude de l’ordre des mots dans la phrase et des groupes de mots qui la
composent. Au cœur de la grammaire nouvelle, la syntaxe a permis de mettre en avant deux
notions fondamentales pour l’étude de la langue. D’abord, la phrase, le pivot de l’analyse en
grammaire nouvelle, est maintenant considérée en fonction de considérations syntaxiques.
Elle se définit maintenant à l’aide des fonctions. Cette unité est composée obligatoirement
d’un sujet et d’un prédicat et, facultativement, de compléments de phrase. Chacune de ces
fonctions peut ensuite se réaliser sous la forme de différents groupes syntaxiques, qui sont des
structures intégratives intermédiaires se trouvant entre la fonction et le mot. Par exemple, une
réalisation fréquente du sujet est le groupe nominal, qui peut être lui même constitué de
plusieurs mots.
Diapositive 4 : les outils analytiques en grammaire nouvelle
L’analyse syntaxique des unités linguistiques a également permis l’émergence d’outils
d’analyse que l’élève peut utiliser pour comprendre leur fonctionnement. Il y a d’abord la
phrase de base, un modèle de référence théorique qui permet la comparaison des phrases
réalisées à leur homologue de base. C’est donc en comparant les phrases rencontrées à la
structure canonique de base que l’élève pourra comprendre les mécanismes transformatifs qui
sous-tendent la construction de la phrase qu’il analyse. Il y a aussi les manipulations
syntaxiques, des tests que l’élève peut opérer sur un groupe de mots pour en faire ressortir les
propriétés syntaxiques. Ces opérations sont au nombre de quatre : l’ajout, l’effacement, le
déplacement et le remplacement. Nous reviendrons aux outils offerts par la grammaire
nouvelle dans le cadre du module 2.
Diapositive 5 : quelques exemples de caractéristiques syntaxiques
Donnons maintenant quelques exemples de caractéristiques syntaxiques qui permettent de
définir deux catégories de mots : le verbe et l’adverbe.
Diapositive 6 : le verbe syntaxique
Pour ce qui est du verbe, on remarque d’abord qu’il est le noyau du groupe verbal, ce qui fait
qu’il ne peut être ni effacé, ni déplacé. On note aussi qu’on peut lui ajouter des marqueurs de
négation, qui l’encadrent. Cette caractéristique s’avère particulièrement intéressante pour
Gramm@ligne
l’élève, car le verbe est la seule catégorie de mots qui peut être encadrée par des marques de
négation.
Diapositive 7 : l’adverbe syntaxique
Pour ce qui est de l’adverbe, sur le plan syntaxique, on dira qu’il peut être supprimé sans
affecter le statut grammatical de la phrase. Parfois, il peut également être déplacé, mais pas
tout le temps. Cela conclut notre vidéo sur les critères syntaxiques qui sont utilisés en
grammaire nouvelle. La prochaine vidéo portera pour sa part sur les critères de nature
morphologique.
Téléchargement