mars_2012_mois_du_d_pistage_du_cancer_du_colon_Le mois de

advertisement
Le mois de mars est comme chaque année le
mois de la prévention du cancer du colon
Le 27 mars prochain a lieu la 4éme journée
national de prévention des cancers digestifs
par endoscopie
Le cancer du colon est fréquent (En France il
touche plus de 37 000 personnes par an et est
responsable de 17 500 décès chaque année)
Il peut être prévenu par une activité physique
régulière, une alimentation riche en fruits et
légumes et une lutte contre l'obésité.
Il peut concerner chacun d’entre nous sans
symptôme d’alarme.
Lorsqu'il est dépisté à temps les chances de
guérison sont très élevés.
Son dépistage est généralisé en France depuis
2008 chez les personnes âgées de 50 à 74 ans.
Une fois sur 10 le dépistage repose sur la
coloscopie en cas :
-d'antécédent de cancer du colon ou de gros
polype personnel ou dans la famille (père,
mère, frère, sœur ou enfants)
- Présence de sang dans les selles,
modification du transit, douleurs abdominales
trainantes inhabituelles, anémie…
9 fois sur 10 il repose sur la recherche de sang
occulte dans les selles ( Hémoccult ) réalisé
tous les 2 ans simplement à domicile.
-Négatif (97/100 ) la personne est rassurée
.Elle refera son test 2 ans plus tard et informée
en cas d 'apparition de symptômes d' alarmes
dans l'intervalle consultera
- Positif (3/100) il faudra réaliser une
coloscopie découvrant 4/10 des polypes et
1/10 un cancer
Dans la Drôme et l 'Ardèche il y a 266 000
personnes âgés de 50 à 74 ans .Un tiers ont
participé à ce dépistage lors de la première
campagne ce qui correspond à la moyenne
nationale
L'objectif de participation est à 50 %
Depuis septembre 2011 la participation
augmente grâce à la mobilisation des
médecins généralistes et les campagnes
d'informations.( +13.5 % dans les derniers
mois)
A ce jour 115 000 Drômois et ardéchois sont
passés par le dépistage .255 cancers ont été
dépistés et des polypes enlevés chez plus de
1000 d'entre eux. Mais 17 % des personnes
ayant un hémoccult positif n'ont toujours pas
réalisé une coloscopie!
Il ne faut pas avoir peur de la coloscopie qui
est réalisée sous anesthésie, en ambulatoire,
avec en 2011 de nouvelles molécules rendant
la préparation à cet examen plus facile
Le cancer colorectal est un cancer EVITABLE,
parlons-en !
Nous sommes tous concernés.
Dr Gilles d'Abrigeon
Téléchargement