RO-PO-Pour une table ronde

advertisement
Le journalisme, la presse et les médias
Table ronde sur la presse d’aujourd’hui et de demain : quelle place pour la presse
gratuite, l’information sur Internet, les quotidiens payants, les lecteurs, le journaliste ?
1. Nous allons organiser une table ronde sur la crise des médias
Pour ce faire, nous allons :
-
nous informer sur ce sujet en lisant et écoutant des documents ;
comprendre les enjeux ;
nous forger une opinion personnelle ;
préparer une table ronde et y participer.
2. Vocabulaire et expression orale : remue-méninge sur le sujet
Qu’entend-t-on par crise des médias ? Pourquoi ? Quels sont les problèmes actuels ?
3. Réception orale : Huit journalistes en colère, Arte, 9 février 2010
HUIT JOURNALISTES EN COLÈRE
Réalisateurs : Francois Bordes
Auteurs : Stanislas Kraland, Denis Jeambar
Producteurs : DOC EN STOCK
Quand l'information va mal, la démocratie va mal. À l'heure où le monde de l'info est en
pleine mutation, huit hommes et femmes de médias tirent la sonnette d'alarme et ouvrent
le débat.
http://www.artevod.com/huit_journalistes_en_colere
http://plus7.arte.tv/fr/1697660,CmC=3051902,scheduleId=3027452.html
- Préparation à l’écoute : vocabulaire
Quel type de vocabulaire allez-vous entendre ?
Quelles structures les journalistes vont-ils utiliser pour évoquer des problèmes et des
opinions ?
Expressions idiomatiques :
- donner carte blanche à quelqu’un
- jouer les imprécateurs, les donneurs de leçons
- prendre le chemin de…
- trop d’information tue l’information
- tirer la sonnette d’alarme
- jeter le bébé avec l’eau du bain
1
- Ecoutez les différents extraits ci-dessous et complétez le tableau
1er extrait : David Pujadas, présentateur du journal télévisé de France 2 [début – 2 :35]
2e extrait : Philippe Val, directeur de France Inter [5 :55 – 6 :28]
3e extrait : Jean-Pierre Elkabbach, journaliste politique [6 :46 – 8 :24]
4e extrait : Axel Ganz, Fondateur de Prisma Press [9 :36 – 12 :05]
5e extrait : Arlette Chabot, directrice de l’information de France 2 [12 :24 – 14 :26]
6e extrait : Edwy Plenel, fondateur de Média Part [14 :24 – 15 :47]
7e extrait : Franz-Olivier Giesbert, directeur du Point [16 :38 – 17 :55]
8e extrait : Éric Fottorino, directeur du Monde [20 :02 – 21 :15]
Changement par
rapport au passé
Problèmes
Solutions
préconisées
Qui en parle
4. Réception écrite
2
Continuez à compléter le tableau avec les informations que vous trouvez dans l’article cidessous.
« Le raz de marée des gratuits »
Le Canard Enchaîné, 5 janvier 2005.
Devinette : quels sont les seuls journaux à être passés complètement à côté du tsunami qui a ravagé le
Sud-Est asiatique ? A n’y avoir consacré pas une seule ligne, pas un mot ? Les quotidiens gratuits
Métro et 20 Minutes : ils avaient plié boutique la veille de Noël ; et ils ont rouvert une semaine plus
tard, lundi 3, comme si de rien n’était.
Quoi140 000 morts ou plus ? L’une des pires catastrophes naturelles jamais vues ? Une information
qui bouleverse les opinions publiques sur toute la planète ? Une tragédie qui entrera dans l’Histoire ?
Les directeurs de ces journaux n’allaient quand même pas se déranger pour si peu. Et rappeler les
journalistes qu’ils venaient d’envoyer en vacances. Car ce qui les intéresse, ce n’est évidemment pas
l’info : c’est la pub. Or il n’y a pas assez de pub ni de lecteurs entre les fêtes pour rentabiliser leurs
produits. D’où la clef sous la porte. Ca, c’est du journalisme !
Voilà pourquoi, ce lundi 3, dans le métro parisien, la vision de tous ces passagers la tête enfoncée dans
Métro ou 20 Minutes avait de quoi glacer : ces « journaux » fabriqués avec des dépêches d’agence, des
ciseaux et de la colle, qui essayaient désespérément de rattraper le coup avec des photos-chocs ; cette
info à consommer en dix minutes montre en main ; prémâchée, formatée par la publicité, pour la
publicité, intégralement financé par la publicité, qui n’est là que pour mettre en valeur la publicité.
On connaît l’argument : leurs lecteurs ne seraient pas dupes. Mais si, ils sont dupes ! Avec les gratuits,
on leur fait croire que l’info ne coûte rien, il n’y aurait qu’à se baisser pour la ramasser. Et ça les
arrange de penser qu’elle est gratuitement à leur disposition.
Mais c’est oublier cette évidence, que l’information a un prix : faire un reportage, mener une enquête,
mettre en perspective et en forme les informations, tout cela nécessite d’énormes moyens humains.
Libé a 220 journalistes, Le Monde 342, Le Figaro 310, La Croix 86, etc. Tandis que 20 Minutes en
revendique 33 et Métro 23 (plus une dizaine chacun pour leurs cinq éditions locales).
C’est le lecteur qui, en achetant son journal, leur donne les moyens d’exercer leurs profession et d’être
indépendants. Moins l’existence d’un journal dépend de ses recettes publicitaires, plus il est libre, et
inversement. Un journal gratuit est un journal asservi. Mais rétorquent les partisans des gratuits, et
notamment leurs actionnaires les plus « médiatiques » (TF1 pour Métro, Ouest-France pour 20
Minutes), ceux-ci ne volent aucun lecteur aux payants, mieux, ils relancent le goût de la lecture chez
les jeunes. Faux ! Car, alors, les ventes du Monde, de Libération, du Figaro, de France Soir, de
L’Humanité, des Echos, de La Tribune devraient augmenter. Or elles baissent depuis des années…
Tandis que, selon une récente (et d’ailleurs discutable…) étude ISL bénie par le Cesp (Centre d’études
des supports de publicité), avec plus de 2 millions de lecteurs, 20 Minutes est devenu le 4e quotidien
français d’informations générales (derrière Ouest France, Le Monde et Le Parisien)…
Bientôt, le premier quotidien national sera peut-être un gratuit. Et les suivants aussi. Ils ne paraîtront
pas les jours sans pub. L’actualité sera priée de prendre son mal en patience.
Jean-Luc Porquet
3
5. Interaction orale : opinion personnelle
Et vous qu’en pensez-vous ? Etes-vous d’accord avec cela ? Utilisez les expressions cidessous :
ça me choque
ça me désole
ça m’attriste
ça me fait peur, ça me terrorise
ça m’énerve, ça m’agace, ça m’horripile
ça m’étonne, ça me surprend
ça m’amuse
6. Préparation de la table ronde
1. Rappel des objectifs :
La table ronde a pour objectifs d’exprimer des opinions autour des problèmes
de la presse et des médias relatifs aux thématiques ci-dessous :
-
la place du journaliste : presse sans journaliste (type google news) / rôle
du journaliste
Internet et l’information immédiate et en continu
l’émergence du citoyen journaliste (blogs)
la presse gratuite
l’indépendance de la presse (pressions politiques, économiques)
autre
…et d’esquisser des solutions.
2. Choix d’un animateur
Rôle de l’animateur :
- introduire le sujet et les enjeux
- distribuer la parole
- reformuler et faire clarifier les points de vue (au besoin)
- reformuler les points d’accord en fin de débat
Rôle des participants : donner leur opinion personnelle et tenter de convaincre les autres.
3. Préparation d’une opinion personnelle
- Clarifiez votre opinion sur les sujets qui vont être abordés dans la table ronde :
- la place du journaliste : presse sans journaliste (type google news) / rôle du
journaliste
- Internet et l’information immédiate et en continu
- l’émergence du citoyen journaliste (blogs)
- la presse gratuite
- l’indépendance de la presse (pressions politiques, économiques)…
4
- Imaginez des solutions éventuelles.
- Pour cela, relisez les notes que vous avez prises lors du visionnement de la première
partie de l’émission Huit Journalistes en colère sur
http://plus7.arte.tv/fr/1697660,CmC=3051902,scheduleId=3027452.html
- Visionnez la suite du reportage et prenez note des idées avec lesquelles vous êtes
d’accord (au centre de ressources : French/advanced/listening/reportage tv5/culture)
- Lisez l’article « Le raz de marée des gratuits » concernant les journaux gratuits. Etesvous d’accord avec les idées exprimées ?
4. Préparation linguistique
Pour citer les sources :
- Selon/d’après
D’après le porte-parole du gouvernement, aucun changement ministériel n’est à l’ordre
du jour.
Selon un sondage, 45% des personnes interrogées sont satisfaits.
- Conditionnel pour parler d’un événement dont on n’est pas certain
Selon certaines rumeurs, Brat Pitt ne serait plus avec Angelina Jolie.
Selon les mêmes rumeurs, ils auraient rompu il y a quelques mois et Bratt Bit aurait
eu une aventure avec une inconnue de la presse people nommée Deepali.
D’après Paris Match, Rebellin aurait été contrôlé positif au test de dopage des JO.
- Il semble (semblerait) que + subjonctif… / il paraît (paraîtrait) que…+ indicatif
- Il se peut (pourrait) que… + subjonctif
Il semblerait que nous soyons à la veille de changements importants dans le
traitement de l’information.
Il se pourrait que nous assistions, dans les mois qui viennent, à une explosion des
ventes de l’Ipad.
5
Pour animer la table ronde (pour l’animateur) :
1.
Ouvrir le débat
- Bonjour à tous, je vous remercie d’être venus / d’avoir répondu à mon invitation.
2.
Annoncer/rappeler le sujet
- Comme vous le savez, les médias sont en crise…
- Aujourd’hui, nous allons nous concentrer sur la question de…
- Tout d’abord, nous allons examiner les problèmes, ensuite nous envisagerons les
solutions.
3.
Ouvrir/clore/ajourner le débat
- Je vous propose de faire un tour de table.
- Si personne ne demande la parole, le débat est clos.
- Puisque nous sommes arrivés à un consensus qui me semble suffisamment large, je
vous propose de clore la discussion.
4.
Donner la parole
- Qui aimerait s’exprimer ? Quelqu’un a-t-il quelque chose à dire ?
- …., vous avez la parole.
5.
Recentrer le débat
Ce n'est pas le problème !
Nous nous écartons du sujet
La vraie question, c'est ...
6.
Reformulation
En d'autres termes, vous aimeriez que ...
Si j'ai bien compris, vous acceptez que ...
Il me semble nécessaire d'éclaircir quelques points ...
Je n'ai certainement pas été assez précis / clair / quand j'ai abordé le point ...
6
Téléchargement