Telechargé par 7FAST Multi-service

COMPLEMENT GRAFCET ET LADDER

publicité
MICROCONTROLEURS ET
APPLICATIONS 2019-2020
BAC 3 GENIE ELECTRIQUE
Par Ir Blaise SABU
Ingénieur industriel en Génie
électrique
OBJECTIF GENERAL DU COURS
Mettre
en
place
les
solutions
d’automatisation relatives à des applications
de commande et de contrôle impliquant un
microcontrôleur(Automate
programmable
Industriel) .
LE GRAFCET
3. Règles d’établissement du GRAFCET
3.1. Etape
3.2. Actions associées aux étapes
3.3. Transitions
3.4. Liaison orientées
4. Règles d’évolution d’un GRAFCET
5. Exemple de réalisation d’un GRAFCET
Cahier des charges
6. Divergence et convergence en OU (sélection de séquence)
7. Divergence et convergence en ET (séquences simultanées)
8. Saut d’étape
9. reprise d’étape
10. Mise en équation d’un GRAFCET
1. Equation générale des étapes
2. Règles générales
11. TRANSPOSITION EN LANGAGE A CONTACT (LADDER)
 Le LADDER est un des langages de programmation des API dans le milieu industriel. Sur
base des équations des étapes et des sorties ressorties sur un grafcet, nous pouvons
transposer du grafcet en Ladder.
 C’est un langage qui utilise les contacts normalement fermés et normalement ouvert, la
source en entrée de chaque réseau et la bobine qui est toute sortie du réseau.
1. Contact normalement ouvert : c’est un contact qui est ouvert au repos et qui se ferme
lorsqu’il y’a une action ou une impulsion (contact à fermeture).
2. Contact normalement fermé : c’est un contact qui est fermé au repos et qui s’ouvre
lorsqu’il y’a une action ou une impulsion (contact à ouverture).
3. La bobine:
 Lorsque nous avons des équations qui régies le déroulement d’un procédé, chaque étape du
grafcet sera considérée comme un réseau avec une mise en série des contacts lorsqu’on a un
ET logique (x) et une mise en parallèle des contacts lorsqu’on un OU logique (+).
 Par exemple si nous avons une équation d’une étape :
 Cette équation signifie que pour activer l’étape X2, il faut que l’étape précédente X1 soit
active ET que leur réceptivité a entre l’étape 1 et 2 soit vraie, OU que l’étape X2 soit active
déjà ET que l’étape suivante X3 soit désactivée. Voici le réseau de l’étape 2 en langage à
contact (Ladder):
ADRESSAGE
%E 0. 2
ENTREE (Input)
Adresse de l’octet
Adresse du bit
Les adresses d’octet et de bit sont toujours séparées par un point.
Dans le cas de cette adressage, l’adresse du bit de la troisième entrée est
un 2 car la numérotation commence à 0.
%A0. 0
SORTIE (Output)
Adresse de l’octet
Adresse du bit
Les adresses d’octet et de bit sont toujours séparées par un point.
Dans le cas de cette adressage, l’adresse du bit de la première sortie est
un 0 car la numérotation commence à 0.
%M0. 4
Mémoire (Output)
Adresse de l’octet
Adresse du bit
EXEMPLE D’UN PROCEDE INDUSTRIEL
Transposition en langage à contact (ladder)
TRAVAIL PRATIQUE
1. Faites le GRAFCET de niveau 2.
2. Ressortir les équations des étapes et des sortie.
3. Faites la transposition en langage a contact (ladder).
BONNE CHANCE
TRANSPOSITION EN LADDER
EQUATIONS DES SORTIES
TRAVAIL PRATIQUE
CAHIER DES CHARGES : LAVAGE DES
VEHICULES
fonctionnement
MERCI POUR VOTRE ATTENTION
Téléchargement
Explore flashcards