Telechargé par rmcelina17

Valorisation des têtes de crevettes par hydrolyse enzymatique: application en nutrition piscicole

publicité
1
1
Introduction
La production crevettière occupe une place importante dans la production halieutique à
Madagascar, elle représente 73% des produits exportés. Cette exploitation engendre, par
l’étêtage et le décorticage, des coproduits en masse. Soit 60% de la crevette sont
majoritairement rejetés comme déchets, pourtant ils contiennent des biomolécules d’intérêts
biotechnologiques capables d’influencer sur la physiologie des organismes. Dans l’objectif de
proposer une voie de valorisation des SP de crevettes transférable dans la nutrition piscicole,
une étude a été réalisée du Novembre 2016 au Janvier 2017, dans le laboratoire
VALOREMAR de l’ Institut Halieutique et des Sciences Marines.
Alimentation
animale
Biomolécules Nutraceutique
/Santé
Agriculture
Cosmétique
Résultats et discussion
Matériel et Méthodes
Un degré d’hydrolyse moyen de 35,63 ± 1,49 % et un rendement en
autolysat de 8,21 ± 2,49 % ont été enregistrés sur quatre essais.
La cinétique d’hydrolyse ne présente que deux phases:
Autolyse : Le processus consiste à libérer les
peptides et acides aminés contenus dans les têtes
de crevettes collectées au marché de Bazar-Be de
Toliara, à l’aide de la pepsine endogène.
Broyage têtes
de crevettes
40
Cristallisation
par étuvage à
70°C
Centrifugation
Homogénéisation
DH (%)
Arrêt de l’autolyse:
inactivation
thermique
35
30
Phase de
latence
25
20
15
Atomisation
10
5
2h
Suivi de
l’autolyse
(Méthode de
pH-stat)
0
0
1
3
4
6
9
10 13 16 19 22 26 34 40 44 48 53 58 64 68 76 85 92 120
Temps (min)
Application piscicole : L’autolysat est incorporé dans la
ration expérimentale à raison de 50% (aliment A50) et 100%
(A100) de la source protéinique animale étant apportée, dans
l’aliment témoin, par la farine de poisson. Les aliments ont
été distribués respectivement à trois lots d’alevins mâles
de tilapias, Oreochromis niloticus, 2 fois par jour dans les
mêmes conditions d’élevage. Les performances
zootechniques sont suivi hebdomadairement
pendant 6 semaines. Les tests statistiques ont
été fait sur Systat 12.
Conclusion et perspectives
Les lots tests révèlent significativement des plus fortes
performances par rapport au lot témoin (p<0,05). Ils ont
un gain moyen de poids et de taille journalier beaucoup
plus élevé en particulier ceux nourris avec l’aliment A100.
Croissance pondérale des Tilapias
Corrélation Positive
Allométrie minorante
38
35,48
36
34
32,17
32
30
28,50
28
26
24
Croissance linéaire de Tilapias
11,00
Taille(cm)
Activation de
l’enzyme à
pH=2 et
T°=40°C
37.75%
Phase de
croissance rapide
Poids (g)
Alimentation
humaine
10,34
10,50
9,98
10,00
22
20
18
16
14
12
0
9,50
9,38
9,00
1
Lot A100
2
3
4
Lot Témoin
5
6
Semaine
Lot A50
8,50
•Accessibles
•Valorisables par
autolyse
•Augmentation de
valeurs ajoutées
Têtes de
crevettes
Autolyse
• DH élevée par rapport à
celui de l’ hétérolyse
• Produits à fortes
propriétés fonctionnelles
et nutritionnelles
Nutrition piscicole
•Aliments à digestibilité élevée
•Croissance améliorée
•Durée et coût d’élevage réduit
8,00
L’autolyse modifie la charge et
la
taille
des
protéines
contenues
Semaine
dans les têtes de crevettes et
Lot A100
Lot Témoin
Lot A50
augmente leurs propriétés
fonctionnelles et nutritionnelles ainsi que la digestibilité. D’ailleurs
La Lysine, la Méthionine et la Valine, qui sont des facteurs limitants chez le
Tilapia, y sont en abondance et la teneur en acides aminés essentiels est
supérieure à celle de la farine de poisson. Tout ceci aurait donc facilité l’ingestion
par les enzymes digestives du poisson et seraient les facteurs à la différence entre
les performances zootechniques des trois lots puisqu’en effet, elles sont plus
importantes en fonction de la composition en autolysat.
7,50
7,00
0
1
2
3
4
5
6
Perspectives : Augmenter l’accessibilité à une alimentation plus nutritive par la promotion de l’utilisation d’autolysat pour augmenter la production
aquacole dans un temps réduit et éventuellement comme complément alimentaire pour son taux élevé (36 à 41%) en acides aminés essentiels.
Etudier d’autres voies de valorisation des peptides biologiquement actifs libérés par autolyse des SP de crevettes, ainsi que d’autres biomolécules
d’intérêts biotechnologiques.
www.ihsm.mg
2018
Téléchargement
Explore flashcards