Telechargé par xiaoyan hu

Corrigé du chapitre 13

publicité
1
Chapitre 13 : La cohérence du texte
Exercice 13.1
1.
Le but : reprise de un but de préservation (en propos dans la P (phrase) précédente).
approche : reprise de créer des biosphères (en propos 2 P plus haut dans le contexte).
Les pressions économiques et politiques : reprise dérivée de énormément de limites (en propos dans la
P précédente). (Les pressions économiques et politiques sont une des limites parmi d’autres.)
2.
Les Perses, qui forment près de la moitié de la population : reprise dérivée de la mosaïque ethnique
qui le compose (en propos dans la P précédente). (Le groupe « la mosaïque ethnique qui le compose » est
aussi l’hyperthème de tout le paragraphe.)
ils : reprise de Les Perses (en thème dans la P précédente).
Le second groupe ethnique : reprise dérivée de la mosaïque ethnique qui le compose (en propos 2 P
plus haut).
ce : reprise de Azéris (en propos dans la P précédente).
Les montagnes du Zagros, à l’ouest : thème dérivé d’un hyperthème absent, celui de la répartition
géographique de la mosaïque ethnique, répartition qui est d’ailleurs détaillée dans les propos des
phrases jusque-là. (Pour rompre la monotonie, la répartition géographique passe en thème dans les trois
phrases suivantes; les différents groupes ethniques se retrouvent dans les propos des phrases pour le
reste du paragraphe. Les deux hyperthèmes du paragraphe : mosaïque ethnique et répartition
géographique sont étroitement associés au point même de ne faire qu’un.)
Dans le sud-ouest : thème dérivé de l’hyperthème absent : la répartition géographique. (Le thème ici
n’est pas sujet, comme c’est le plus souvent le cas, mais complément du verbe : l’inversion renverse les
rôles.)
Le sud-est : thème dérivé de l’hyperthème absent : la répartition géographique.
Exercice 13.2
1.
Hyperthème (absent) : vacances au Mexique (ou plus précisément vacances dans la péninsule yucatane).
2.
Hyperthème : L’hôtel des Trois Cloches (qui suit les trois thèmes dérivés : les chambres, le petit
déjeuner, l’accueil).
Exercice 13.3
1.
Le groupe mes responsabilités en tant que professeur dans le secteur technologique ne reprend rien
de la P précédente, alors que Plus précisément invite le lecteur à voir une continuité étroite. De plus, le
propos de la 2e P ne s’inscrit pas dans la suite de la première. On peut corriger la progression de
diverses manières :
© Groupe Modulo inc., 2011 – Le français apprivoisé, 3e édition – Corrigé
2
Reprise du thème de la P précédente
En consultant mon curriculum vitae, vous constaterez que … Vous pourrez également constater que j’ai
exercé mes responsabilités de professeur dans le secteur technologique, ce qui m’a permis de...
(On pourrait aussi déplacer les idées de rigueur, de clarté et d’enseignement de qualité dans la 2e P et
lier la reconnaissance du caractère stimulant et valorisant de l’enseignement aux qualités générales,
consciencieux et dynamique, dans la 1re P :
En consultant mon curriculum vitæ, vous constaterez que je suis un candidat consciencieux et dynamique,
qui apprécie le caractère stimulant et valorisant de l’enseignement. Vous pourrez également constater que
j’ai exercé mes responsabilités de professeur dans le secteur technologique, où rigueur et clarté sont
indispensables pour fournir un enseignement de qualité.)
Thème dérivé du propos de la 1re P
En consultant mon curriculum vitae, vous constaterez que je suis un candidat consciencieux et
dynamique, qui possède l’expérience ainsi que le niveau de rigueur et de clarté indispensables pour
fournir un enseignement de qualité. Mes cinq (ou quelque autre nombre) années d’enseignement dans
le secteur technologique m’ont en effet permis de découvrir à quel point l’enseignement présente un
caractère stimulant et de développer le savoir-faire nécessaire pour le poste que vous avez à pourvoir. (Le
propos de la 2e phrase est un commentaire direct sur le thème de la phrase, ce qui densifie l'information.)
Ou encore :
… vous constaterez que je suis un candidat très expérimenté. Mes cinq années d’enseignement dans le
secteur technologique m’ont en outre permis de…
2.
En offrant plus de temps d’activité physique vise à répondre à l’interrogation de la 2e phrase (L’école
séparée devrait-elle être envisagée ?), puisque ce serait l’école séparée qui offrirait plus de temps
d’activité physique aux garçons, mais le sujet qui suit (les garçons) renvoie au sujet de la 1re phrase
(« Les garçons hyperactifs »). L’anacoluthe (la rupture syntaxique entre le groupe participe et le sujet qui
suit – voir le chapitre « Problèmes de syntaxe ») témoigne en fait du problème de progression. Les deux
problèmes se corrigent ensemble par une progression à thème dérivé (l’école pour garçons est une des
deux composantes de l’école séparée) :
Les garçons hyperactifs ne semblent pas toujours avoir leur place dans les écoles mixtes. L’école séparée
publique devrait-elle être envisagée ?  Si elle offrait plus de temps d’activité physique, l’école pour
garçons permettrait certainement à ces derniers de mieux se concentrer en classe.
Ou encore :
 Dans la mesure où l’école pour garçons offrirait plus de temps pour l’activité physique, elle leur
permettrait effectivement de mieux se concentrer ensuite en classe.
Exercice 13.4
1.
Aujourd’hui, l’automobile est devenue indispensable. On ne saurait plus se passer de ce véhicule. / On ne
saurait plus s’en passer.
2.
Il y a des personnes qui travaillent trop. Elles n’ont pas l’occasion d’apprécier leurs biens.
© Groupe Modulo inc., 2011 – Le français apprivoisé, 3e édition – Corrigé
3
3.
[…] Mais ces nations, qui montent en puissance économiquement, ne pourront toujours se désolidariser
des enjeux de la survie planétaire. On se réjouira toutefois qu’elles ne soient pas tombées dans le piège
qui leur était grossièrement tendu, à cette étape, par les États-Unis.
4.
Macadam Tribus, c’était une émission drôle et intelligente. Visitez son site Web
à http://www.radio-canada.ca/refuge.
5.
Santé Canada est en phase de recrutement. Le ministère cherche notamment des scientifiques
et des techniciens. (On ne peut guère reprendre Santé Canada par un pronom. La reprise générique
s’impose presque.)
Exercice 13.5
1.
La directrice des stages a rencontré la directrice de l’école pour lui demander d’accepter le plus de
stagiaires possible. Celle-ci/Cette dernière a répondu qu’elle ferait son possible.
2.
On pourrait lever l’ambiguïté en employant un démonstratif :
En partant, ceux-ci doivent…
Mais les reprises démonstratives sont souvent lourdes et même gauches. En fait, la maladresse dans la
reprise est liée à une progression thématique douteuse. Si les professeurs sont placés en thème dans la
2e P, la reprise pronominale fonctionne parfaitement dans la 3e P :
À la fin du cours, les instruments doivent être rangés afin d’éviter qu’ils ne soient endommagés. Les
professeurs doivent ensuite fermer à clef les espaces de rangement. En partant, ils doivent remettre la clef
au concierge et signer le registre.
Exercice 13.6
1.
La profession des enseignants a besoin d’être revalorisée. En effet, les enseignants (répétition) ne sont
pas reconnus à leur juste valeur. / La profession enseignante (remplacement du nom par un adjectif dans
l’antécédent pour éviter la répétition directe) a besoin d’être revalorisée. En effet, les enseignants...
On peut aussi remplacer la progression à partir du thème par une progression à partir du propos :
La profession des enseignants a besoin d’être revalorisée. En effet, l’importance et la complexité du
travail des enseignants n’est pas suffisamment reconnue.
L’apport d’information nouvelle est ainsi plus grand. En faisant ce changement, on se rend d’ailleurs
compte que les deux phrases de la version originale étaient très répétitives.
2.
En partant, déposez la clef de votre chambre à la réception. Les chambres doivent être libérées pour
midi.
La reprise par un pluriel générique permet de mieux exprimer le caractère impératif attendu d’un texte
d’instructions.
© Groupe Modulo inc., 2011 – Le français apprivoisé, 3e édition – Corrigé
4
3.
Simple répétition :
La fillette a appris les mots désignant la robe du cheval. Si le cheval est brun, on dira qu’il est alezan ou
bai ; si son pelage est brun et parsemé de poils blancs, on dira que le cheval est aubère ou rubican.
Changement d’antécédent et répétition :
La fillette a appris les mots désignant la robe du cheval. Si la robe est brune, on dira que le cheval est
alezan ou bai ; si elle est brune et parsemée de poils blancs, on dira que le cheval est aubère ou rubican.
Exercice 13.7
1.
Avant de prendre la route, appelez la météo. Si on annonce de la poudrerie, évitez l’autoroute.
2.
Les nouveaux employés ne peuvent pas toujours prendre de vacances estivales. L’été (nominalisation
d’un adjectif) est en effet une saison très occupée pour nous et les derniers arrivés dans l’entreprise
devront même accepter de faire du surtemps.
3.
L’homme est finalement rattrapé par les deux policiers et mis en état d’arrestation.
C’est en vérifiant le contenu de la voiture qu’ils trouvent, dans le coffre arrière, un cadavre
encore tout chaud.
4.
Le gouvernement de l’Ontario a été critiqué pour sa décision. Le budget de la province a en effet été
présenté dans le hall d’une compagnie figurant au nombre des donateurs du parti. (Sur un plan
strictement grammatical, on pourrait remplacer leurs donateurs par ses donateurs, mais ce n’est pas au
gouvernement que les donateurs ont donné, mais au parti qui a formé le gouvernement.)
Exercice 13.8
1.
Il n’y a pas si longtemps, la tendance était de créer des biosphères, dans un but de préservation. Le
but/Ce but (reprise nominale avec un degré de détermination supérieur : l’article défini suffit à créer la
relation, mais on peut mettre un déterminant démonstratif si l’on veut pointer avec insistance) était
louable, mais l’approche présentait énormément de limites.
2.
Quant à moi, j’estime que le paysage sonore est une dimension aussi importante de l’écologie que le
paysage visuel ou la préservation des écosystèmes. Pour en (reprise pronominale) être conscient, il faut
tout d’abord muscler sa sensibilité, avoir le courage du silence et savoir dire non aux paillettes brûlantes
du bruit. Alors, (reprise adverbiale) la vraie musique, celle qui est écoutée dans sa pleine mesure, qui
arrive à point et qu’on a eu le temps de désirer, n’en sonnera que meilleure.
© Groupe Modulo inc., 2011 – Le français apprivoisé, 3e édition – Corrigé
5
Exercice 13.9
1.
L’élément le plus déterminant pour avoir plus de temps est peut-être d’évaluer ce qui est le plus important
pour vous. Est-ce que c’est d’obtenir une grosse promotion, de passer plus de temps avec votre famille ou
vos amis ? En établissant vos priorités (reprise synthétique) au départ, vous pourrez […].
2.
Je pense que j’ai toutes les compétences requises pour ce travail et je serais ravie de vous rencontrer afin
que nous puissions discuter de ma candidature / de mon expérience / de ce que je pourrais apporter à
votre entreprise / etc. (Le pronom cela avait vaguement comme antécédent les compétences requises
pour ce travail, mais reprendre tel quel n’apporte rien ; il est argumentativement plus fort d’orienter
l’objet de la discussion sur l’apport potentiel.)
3.
« Le bio, c’est bien beau, mais on n’a pas les moyens de se payer ça. » Qui n’a pas déjà entendu ce
discours ou ne l’a pas lui-même prononcé ? Pourquoi est-ce ainsi (reprise adverbiale) ?
4.
En plus d’ouvrir le projet aux différentes disciplines, l’équipe PSSM s’est orientée vers la rechercheaction et participative. Chercheuses et chercheurs canadiens et mexicains ont en effet déployé beaucoup
d’énergie pour faire intervenir le plus de gens possible, afin d’approfondir la recherche et d’en maximiser
l’impact. La population locale a été encouragée à participer à la formulation d’autres stratégies de
développement et à tous les aspects des activités de préservation. « Il ne s’agit pas simplement de placoter
avec les paysans, les paysannes indigènes, mais d’organiser des sessions de formation avec eux, de
vraiment les intégrer dans la stratégie de préservation. Cette démarche (reprise synthétique reprenant
essentiellement le propos de la 1re P, qui est ensuite développé dans les P suivantes) s’inscrit dans notre
conception du développement durable, qui n’est pas celle d’un capitalisme qui nettoie ses propres dégâts
pour assurer sa survie. Nous voyons le développement durable pour et par les gens de la base », souligne
le chercheur.
Exercice 13.10
1.
Apprendre dans le bruit, est-ce possible ? Le vacarme causé par les enfants dans les classes primaires
et la pollution sonore extérieure sont tels qu’ils peuvent nuire au processus d’apprentissage de jeunes
élèves des écoles primaires. (Formulation d’origine.)
Ou encore :
[...] Le tumulte dans les classes et le brouhaha extérieur sont souvent tels qu’ils peuvent nuire au
processus d’apprentissage des jeunes élèves des écoles primaires. (Les mots tumulte et brouhaha étant
plus forts que bruit, on peut modaliser l’énoncé par l’ajout de l’adverbe souvent.)
2.
Le chercheur a effectué des relevés de bruit dans plusieurs écoles primaires. Le niveau sonore y variait
de 40 à 70 dB (décibels)… (Le changement de l’expansion élimine une répétition tout en introduisant un
terme plus technique, plus neutre, convenant tout à fait dans une phrase présentant des mesures.)
© Groupe Modulo inc., 2011 – Le français apprivoisé, 3e édition – Corrigé
6
3.
Depuis le début du XXe siècle, l’économie de l’Iran repose essentiellement sur la production de pétrole et
de gaz naturel, que contrôle l’État. La santé économique est donc très dépendante du prix du baril de
pétrole sur le marché mondial. (Le changement de noyau réduit la répétition et fait ressortir l’effet des
variations dans le cours du pétrole.)
4.
Le Concours provincial de français de l’Ontario vise à encourager les jeunes à poursuivre des études
universitaires en français. Il a vu le jour en 1938, à l’initiative de Robert Gauthier, qui était alors directeur
de l’enseignement en français pour la province. Le Concours s’adresse aux élèves de 12e année des écoles
secondaires francophones de l’Ontario et offre aux participants la chance de remporter des bourses et des
prix fort intéressants. Cette année, l’évènement se tiendra à l’Université Laurentienne, à Sudbury. (Il y a
déjà dans le passage deux reprises avec un recouvrement sémantique total : il, le Concours ;
l’hyperonyme évènement met en lumière la dimension dynamique du concours : c’est une activité, une
rencontre.)
Exercice 13.11
C’est la vocifération du monde. (Le nom vocifération s’emploie surtout au pluriel et comporte
généralement une idée de colère, comme l’indique la définition du PR : « Parole bruyante, prononcée
dans la colère. » Dans la phrase de l’exercice, il y a glissement de la colère à l’agression que représente
le bruit. On trouve un emploi semblable de vocifération dans Antidote : On n’entendait ni la vocifération
des automobiles, ni le râle des arbres tronçonnés (Doctissimo).)
Exercice 13.12
Comme le montre la mise en gras des reprises ci-dessous, la progression se fait essentiellement par le
maintien d’un thème constant ou très peu dérivé (Beaucoup de sauterelles ; La plupart des sauterelles).
Même lorsque la progression se fait par thème dérivé, l’hyperthème « sauterelles » demeure le sujet dans
une des phrases (Dans leurs pattes antérieures, elles) :
Les sauterelles ont de longues pattes sauteuses. Ces insectes peuvent faire des bonds énormes et échapper
ainsi à leurs ennemis. Beaucoup de sauterelles émettent une stridulation qui est produite par le
frottement de leurs ailes antérieures. Dans leurs pattes antérieures, elles ont une petite fente avec des
nerfs qui sont très sensibles. Elles peuvent ainsi capter des sons. Elles ont donc des « oreilles » dans les
pattes antérieures. Les femelles ont à l’arrière du corps un long oviducte qu’elles enfoncent dans le sable
pour pondre leurs œufs. La plupart des sauterelles mangent de l’herbe. Les cultivateurs savent qu’un
nuage de sauterelles qui s’abat sur une récolte peut causer d’importants dégâts.
Voici un exemple de réécriture :
Les sauterelles ont de longues pattes sauteuses qui leur permettent de faire des bonds énormes et
d’échapper ainsi à leurs ennemis (transformation de la 2e P en subordonnée permettant d’éliminer une
progression à thème constant). Beaucoup de sauterelles émettent une stridulation qui est produite par le
frottement de leurs ailes antérieures. Leurs pattes antérieures sont munies (transformation du
complément de P antéposé en sujet pour ne pas avoir les sauterelles dans le thème de la P) d’une petite
fente avec des nerfs qui sont très sensibles. Les sauterelles (reprise nominale plutôt que pronominale en
raison du changement dans la P précédente) peuvent ainsi capter des sons : (ajout d’un signe de
ponctuation plus cohésif) elles ont donc des « oreilles » dans les pattes antérieures. À l’arrière du corps,
les femelles (antéposition du complément de P, qui devient thématique et crée une progression dérivée en
© Groupe Modulo inc., 2011 – Le français apprivoisé, 3e édition – Corrigé
7
parallèle avec la phrase commençant par Leurs pattes antérieures) ont un long oviducte qu’elles
enfoncent dans le sable pour pondre leurs œufs. La plupart des sauterelles mangent de l’herbe. Les
cultivateurs savent qu’un nuage de sauterelles qui s’abat sur une récolte peut causer d’importants dégâts.
Comme il s’agit d’un texte à visée éducative, on pourrait essayer de placer le générique insectes, par
exemple dans la première P :
Les sauterelles sont des insectes aux longues pattes sauteuses qui leur permettent de faire des bonds
énormes et d’échapper ainsi à leurs ennemis.
Exercice 13.13
1.
a) En effet : justification de l’importance de bien voir à quoi renvoie le graphique ; en effet introduit un
argument justifiant la 1re règle.
b) Pour : but (cela = bien voir à quoi le graphique renvoie), lié au moyen d’y parvenir.
c) Au contraire : opposition entre deux modes de présentation : le mauvais et le bon. Au contraire met en
relief le bon mode.
d) Enfin : addition ; variante bienvenue dans l’énumération des règles qui souligne qu’il s’agit de la
dernière.
e) et g) s’ (si) : conditions reliées par mais.
f) mais : opposition introduisant une reformulation, une précision.
h) En fait : reformulation à visée clarificatrice et synthétique de la 3e règle.
i) et : conséquence plus qu’addition : puisque graphique et texte se complètent, ils ne doivent pas se
contrarier.
j) mais : opposition.
k) soit … soit : alternative.
2.
a) Or : contradiction, circonstance adverse (voir le Multi).
b) par ailleurs : addition avec insistance.
c) tout d’abord : premier terme de l’énumération (annonce qu’un autre terme va suivre).
d) ensuite : autre terme de l’énumération.
e) Pourtant : restriction de la portée de ce qui précède : malgré toutes les preuves de l’efficacité d’une
baisse des prix, on l’empêche.
f) donc : conclusion d’un raisonnement (déduction).
g) Or : contradiction, circonstance adverse.
h) si : concession : les ministres admettent, mais n’agissent pas.
i) cependant : opposition restrictive combinée à la concession : l’admission des ministres n’a cependant
aucun effet.
j) De fait : confirmation : l’entrave n’a pas été levée à la conférence de Doha. De fait est très proche de en
effet, mais sa valeur de confirmation est plus grande : il signifie presque « on pouvait s’y attendre ».
k) Ainsi : conclusion du raisonnement (proche de la conséquence) : puisque les pays riches ne lèvent pas
la barrière, la bataille continue.
l) donc : conséquence.
© Groupe Modulo inc., 2011 – Le français apprivoisé, 3e édition – Corrigé
8
Exercice 13.14
1.
En dernier lieu (ou autre connecteur, selon ce qui précède), travailler tout en étudiant permet…
2.
Nous considérons que…. De plus, nous croyons au caractère essentiel du dialogue et de la
communication entre tous les partenaires.
3.
Les lacs et les cours d’eau sont à la base de secteurs d’activité dominants du développement de la MRC, à
savoir la villégiature et le récréotourisme. Cette hydrographie soutient aussi une faune riche et abondante.
Elle approvisionne de surcroit (le caractère fondamental de cette utilisation de l’eau incite à utiliser un
connecteur d’addition plus marquant qu’un simple enfin) en eau potable nombre de résidants du territoire
et même d’au-delà du territoire administratif de la MRC.
4.
Plusieurs usines de construction automobile ont fermé leurs portes dans la région et, par conséquent, le
prix des maisons a chuté.
Exercice 13.15
e
C’est dans le 3 passage qu’aussi est mal employé. Aussi ne peut être employé en tête de phrase dans
un sens d’addition.
Exercice 13.16
1.
De plus, le nouveau modèle offre… / Le nouveau modèle offre également une vraie modularité…
2.
Au nombre des améliorations techniques figurent des coussins latéraux et des barres de renforcement dans
les portières. De plus, / En outre, la mécanique a intégré plusieurs nouvelles technologies… (On
n’utilisera pas également dans la phrase en raison du changement de thème dans la 2e phrase : la
mécanique.)
Exercice 13.17
1. parce que (car, avec virgule avant)
2. parce qu’
3. car
4. parce qu’
5. car
6. car (Dans une ponctuation stricte, car est toujours précédé d’une virgule.)
© Groupe Modulo inc., 2011 – Le français apprivoisé, 3e édition – Corrigé
9
Exercice 13.18
1. puisque
2. Puisque, puisque (ou simplement que la 2e fois)
3. Puisque (on pourrait aussi mettre comme, souvent employé pour introduire une cause en tête de P),
parce que
4. parce que (raison simple)
Exercice 13.19
1. en fait, En effet
2. en effet
3. En fait (On pourrait aussi mettre En réalité, ou encore Car, mais sans virgule après car.)
(Note : il ne faut pas donner à en effet le sens de la locution anglaise in effect, qui est l’équivalent de
en réalité, en fait.)
Exercice 13.20
1.
Mauvaise combinaison  En premier lieu, cumuler travail et études développe le sens de
l’organisation. […] En deuxième lieu, un travail à temps partiel permet...
2.
Relation d’addition non justifiée  Tout d’abord, cumuler travail et études développe le sens de
l’organisation. […] Ensuite, un travail à temps partiel permet d’acquérir une expérience essentielle pour
pouvoir obtenir un emploi à plein temps. […] Mais en réalité / Cependant / Quoi qu’il en soit,
travailler est une nécessité et non un choix pour la plupart des étudiants. (Les deux points précédents
sont des raisons pour lesquelles le cumul est bon. Ici, on ne discute plus des bénéfices du cumul, mais
de sa nécessité, qu’il soit bon ou non pour l’étudiant. On n’est donc plus dans de l’addition.)
3.
Explication circulaire  De fait, je suis même le plus petit de la classe. (En effet, je ne mesure que… En
effet, mon frère cadet a une tête de plus que moi.) (L’explication est de l’ordre de la confirmation, de la
justification.)
4.
Explication circulaire  Ces expressions ne sont utilisées qu’au Québec. On ne les rencontre en effet pas
en France ni en Belgique.
5.
Le « sandwich cause-but » n’est pas à proprement parler illogique ici. On peut cependant préférer
coordonner deux causes en tête de phrase.  Comme il se sentait malade et qu’il voulait savoir ce qu’il
avait / Se sentant malade et voulant savoir ce qu’il avait, il est allé voir son médecin.
© Groupe Modulo inc., 2011 – Le français apprivoisé, 3e édition – Corrigé
10
Exercice 13.21
1.
En outre : met en relief l’élément ajouté.
2.
De surcroit : a souvent une valeur de gradation, de renchérissement ; se rapproche parfois sur le plan
du sens de l’expression familière par-dessus le marché.
3.
De même : comprend une valeur de comparaison ou de parallélisme.
4.
Par ailleurs : introduit un aspect ou un point de vue nettement différent ; met en relief la différence
autant que l’addition.
Exercice 13.22
Le personnage d’Odette Toulemonde, joué au cinéma par Catherine Frot, est complètement loufoque :
elle s’envole quand elle est heureuse.
Le pronom devrait reprendre tout le GN sujet de la P précédente. Or, au féminin, il ne reprend qu’Odette
Toulemonde. Comme un pronom masculin ferait un effet curieux, il faut plutôt reprendre simplement le
nom ou choisir un synonyme : Odette Toulemonde / la jeune femme ; on peut aussi modifier la 1re P :
Odette Toulemonde, dont le rôle est joué par Catherine Frot, est un personnage complètement loufoque :
en effet, elle s’envole…
Exercice 13.23
1. car (raison)
2. par exemple (illustration)
3. En fait / En réalité (clarification, confirmation)
4. En effet (raison, confirmation)
5. En réalité / En fait (clarification)
6. Effectivement / De fait (confirmation)
7. Effectivement / Certes (confirmation avec valeur concessive)
8. D’ailleurs / Du reste (confirmation, argument supplémentaire)
9. (en) bref / en somme / en fait (clarification avec valeur récapitulative)
10. de fait (confirmation, reposant ici sur une comparaison)
Exercice 13.24
1. Or / Mais
© Groupe Modulo inc., 2011 – Le français apprivoisé, 3e édition – Corrigé
11
2. mais
3. Certes
4. certes, mais
5. D’un côté, De l’autre
6. pourtant
7. Si / Même si
8. Or / Pourtant
9. Mais / Toutefois (suivi d’une virgule)
10. mais (valeur adversative) / même si (quoiqu’, bien qu’) (valeur concessive)
11. alors que / tandis que
12. alors que / tandis que
13. Tantôt, tantôt
14. Autant, autant
15. Si, par contre
16. Même si (L’indicatif empêche bien que ou quoique.)
17. Bien que / Quoique (Le subjonctif empêche même si.)
18. encore que (Plus littéraire que quoique, aussi possible avec le conditionnel.)
Exercice 13.25
(Pas de conditionnel après si ! Notez la concordance des temps.)
1. Si
2. Si
3. Si / Dès lors que / Aussitôt que
4. Dès lors que / Aussitôt que (Quand, Lorsque, Dès que, avec effacement de la valeur conditionnelle
au profit d’une valeur toute temporelle.)
5. Dans le cas où / Dans l’éventualité où
6. Dans la mesure où / Dans la mesure que
Exercice 13.26
1. Par conséquent / Aussi /Ainsi / En conséquence
2. Aussi (L’inversion ne permet que aussi. Notez l’absence de virgule après aussi lorsqu’il y a
inversion.)
3. donc / par conséquent
4. C’est pourquoi (sans virgule après) / Par conséquent / Aussi / Donc
© Groupe Modulo inc., 2011 – Le français apprivoisé, 3e édition – Corrigé
12
5. Dès lors (Notez que dès lors que s’emploierait dans une construction contraire : Dès lors que la
partie patronale accèdera à nos demandes, nous mettrons fin à la grève.)
6. et (L’absence de ponctuation ne permet que et.)
Exercice 13.27
1. En somme
2. Finalement (on pourrait aussi utiliser Au bout du compte)
3. Bref
4. En définitive
Exercice 13.28
1. de son côté / d’ailleurs
2. et plus particulièrement (Notamment introduit un exemple, une partie d’un tout ; le premier ministre
n’est pas une partie de l’Ontario.)
Exercice 13.29
1. Par = cause et ainsi = conséquence. On ne dirait pas : Grâce à ses efforts soutenus, il a donc réussi.
On n’a pas plus besoin de la redondance par/ainsi. Ainsi peut donc être supprimé.
Exercice 13.30
1. mais
2. alors que (on pourrait mettre tandis que)
3. S’
4. c’est parce que
5. Alors que
6. De plus
7. Mais il y a plus
8. en effet
9. En conséquence
10. Comme (on pourrait mettre puisque)
11. même si
12. alors
13. S’
© Groupe Modulo inc., 2011 – Le français apprivoisé, 3e édition – Corrigé
13
14. Du fait que
15. donc
16. S’
17. À l’opposé
18. Et
19. Pourtant
20. pour autant qu’
21. qu’
22. alors que
23. Si
Exercice 13.31
1.
Lisez le chapitre 3.
Faites les exercices donnés en classe.
N’oubliez pas de rendre votre compte rendu de lecture.
Ou :
Lire le chapitre 3.
Faire les exercices donnés en classe.
Ne pas oublier de rendre son compte rendu de lecture.
(Il faut mettre les trois points à l’impératif ou à l’infinitif.)
2.
Les cinq points à l’infinitif ou les cinq à l’impératif, comme dans la question 1.
3.
Compétences acquises
• Bilingue (français-anglais).
• Sait diriger le personnel.
• Comprend parfaitement le service hôtelier en général et le rôle de chacun.
• Peut travailler sur la plupart des systèmes informatiques.
• Favorise le travail d’équipe plutôt que l’individualisme.
(Le premier point peut rester sous forme adjectivale. Le verbe être est en quelque sorte sous-entendu.)
4.
Conseils postopératoires
Le texte renvoie aux patients de 3 façons : patients, patient, vous :
Les patients peuvent boire dès le lendemain matin de l’opération et manger légèrement à midi.
Généralement, l’intervention est peu douloureuse en post-opératoire et répond bien aux antalgiques
simples qui vous seront prescrits lors de votre sortie de l’hôpital. Après le départ de l’établissement, vers
le 2e ou le 3ème jour, le patient est revu en consultation. La durée d’arrêt des activités professionnelles
est à discuter en consultation préopératoire. La prise en charge diététique postchirurgicale est
indispensable.
© Groupe Modulo inc., 2011 – Le français apprivoisé, 3e édition – Corrigé
14
On peut uniformiser de différentes façons :
• Les patients peuvent boire dès le lendemain matin de l’opération et manger légèrement à midi.
Généralement, l’intervention est peu douloureuse en post-opératoire et répond bien aux
antalgiques simples qui sont prescrits lors de la sortie de l’hôpital. Après le départ de
l’établissement, vers le 2e ou le 3e jour, les patients sont revus en consultation.
Le singulier est cependant préférable, il individualise le suivi :
• Le patient peut boire dès le lendemain matin de l’opération et manger légèrement à midi.
Généralement, l’intervention est peu douloureuse en post-opératoire et répond bien aux
antalgiques simples qui sont prescrits lors de la sortie de l’hôpital. Après le départ de
l’établissement, vers le 2e ou le 3e jour, le patient est revu en consultation.
En s’adressant au patient au vous, ce qui est plus interactif :
• Vous pouvez boire dès le lendemain matin de l’opération et manger légèrement à midi.
Généralement, l’intervention est peu douloureuse en post-opératoire et répond bien aux
antalgiques simples qui vous seront prescrits lors de votre sortie de l’hôpital. Après le départ de
l’établissement, vers le 2e ou le 3e jour, vous serez revu en consultation.
5.
Cavelier de La Salle naquit […]
Le voyage se passant mal, La Salle quitta son compagnon et repartit vers Montréal après seulement trois
mois d’expédition. Mais en réalité, il continua à voyager pendant deux ans. Certains prétendent que La
Salle a découvert (on n’est plus dans le passage narratif : le passé composé se justifie) la rivière Ohio et
le Mississippi durant ces deux années, mais il n’en existe aucune preuve.
6.
Nous sommes heureux d’être l’hôte de cet excitant tournoi, qui permet aux meilleures équipes de hockey
de la région de s’affronter. Que la meilleure gagne ! Mais avant d’ouvrir officiellement le tournoi, nous
aimerions rappeler que… (la tournure impersonnelle n’est pas en accord avec le type de discours et
l’implication directe du locuteur).
Exercice 13.32
Incohérences de mise en pages
1. Les guillemets sont utilisés pour indiquer l’emploi métalinguistique du pronom on dans le titre,
alors que c’est l’italique qui l’est dans le titre 1.
2. Il n’y a pas de hiérarchie typographique entre les titres de niveau 1 et 1.1.
3. On trouve un renfoncement au début du 2e paragraphe, alors qu’il n’y a pas de renfoncement dans
les autres.
4. Deux mises en relief typographiques sont utilisées pour définir, l’italique et les guillemets : à
valeur de nous / à valeur de « nous ».
5. Le dernier sous-titre de niveau 3 (3e personne) n’est pas en italique comme les précédents.
Déséquilibre dans le développement des deux parties
Dans 1.2, chacune des valeurs déterminées est décrite dans un paragraphe à part et est exemplifiée. Le
traitement des valeurs indéterminées en 1.1. est beaucoup plus bref. Or, certaines valeurs indéterminées
peuvent aussi être difficiles à saisir : on pourrait donc avoir un découpage semblable en 1.1.
© Groupe Modulo inc., 2011 – Le français apprivoisé, 3e édition – Corrigé
Téléchargement