Telechargé par Wiam Elfilali

synthése

publicité
Généralité sur la famille des Astéracées
La famille des Astéracées ou Composées est la famille la plus large des plantes à fleurs, famille de plantes dicotylédones,
elle comprend près de 13 000 espèces réparties en 1500 genres formant approximativement 10% de la flore du monde.
Les Astéracées ont la caractéristique commune d'avoir des fleurs réunies en capitules, c'est-à-dire serrées les unes à côté
des autres, sans pédoncules, placées sur l'extrémité d'un rameau ou d'une tige et entourées d'une structure formée par
des bractées florales.
Les fruits sont des akènes, souvent couronnés d'une aigrette de soies appelée « Pappus » qui favorise la dispersion des
graines par le vent. Les racines des Astéracées sont d'habitude pivotantes et fibreuses. Les tiges sont généralement droites,
mais tombent quelque fois au fait de s'élever. Les feuilles sont souvent alternes, et parfois en face, ou verticillées
Cladanthus
Plantes annuelles, vivaces ou suffrutescentes. Feuilles alternes, divisées, pétiolées, les basales et inférieures 1-2(3)
pennatiséquées, les supérieures pennatifides, bi-trifurquées à entières, pubescentes ou glabrescentes à segments ultimes,
étroits, aigus.
Capitules radiés, hétérogames, solitaires et pédonculés au sommet des rameaux fertiles, ou entourés sous l'involucre de
rameaux feuillés stériles ou eux-mêmes fertiles portant un nouveau capitule (ramification sympodique).
Bractées de l'involucre sur 2-3 rangs, scarieuses; réceptacle convexe, ± conique à la fructification à paléas rigides,
scarieuses, enserrant l'akène. Fleurs hémi- ligulées périphériques féminines à limbe à (2)3 dents, celles du disque
hermaphrodites à tube muni à la base d'un ou 2 appendices décurrents sur le sommet de l'akène, ovoïde, strié
longitudinalement et chauve.
C. mixtus
Plantes annuelles des pâtures, milieux cultivés ou anthropisés.
Plante pubescente à tiges dressées-ramifiées; capitules solitaires au sommet des rameaux fertiles; paléas villeuses;
hémiligules bicolores blanc/jaune ou concolores jaune pâle.
Chamaemelum mixtum
Anthemis mixta
Ormenis mixta
Camomille du gharb, camomille sauvage, camomille du maroc, hellala
Ecologie : rudérale et nitrophile, pâtures, cultures de sables, matorrals de plaines et basses montagnes siliceuses
suffisamment arrosées.
Floraison : avril-juin
Distribution générale :Europe, Afrique de nord, Asie
C. eriolepis
Plante annuelle ou bisannuelle, grêle, à souche peu épaisse; tiges minces dressées, bien ramifiées; rosette foliaire basale
absente ou vite caduque. Feuilles villeuses, les basales et inférieures pétiolées, 1-2pennatiséquées, à lobes étroits, les
supérieures simples, dentées ou entières. Capitules solitaires à bractées scarieuses, laciniées à l'apex, paléas aiguëscarénées, laineuses.
Ormenis eriolepis
Chamaemelum eriolepis
Ecologie : rocailles, sables, steppes des régions sèches a arides
Floraison : mars-juillet
Distribution générale : endémique au Maroc, Algérie (rare)
C. scariosus
Plante en touffe dense, à souche ligneuse étendue rhizomateuse; rosette foliaire basale absente. Rameaux dressés, peu
ramifiés, à feuilles basales pétiolées, divisées-pennatipartites, les supérieures simples, dentées ou entières. Capitules
solitaires, radiés, Ø15-25mm, hémiligules à limbe jaune-orangé, paléas scarieuses, étroites, carénées et glabres.
Santolina scariosa
Ormenis scariosa
Chamaemelum scariosum
Ecologie : pâtures, rocailles, steppes a xérophytes, forets claires, des montagnes sèches a arides
Floraison : avril-juillet
Distribution générale : endémique au Maroc
Téléchargement
Explore flashcards