Telechargé par elimouridesadikh

Etudes évacuation des eaux usées (Fosses Mac de Bambey)

publicité
RÉPUBLIQUE DU SÉNÉGAL
Un Peuple - Un But - Une Foi
ÉTUDE D'UN SYSTÈME DE COLLECTE ET DE TRAITEMENT
DES EAUX USÉES DE LA MAC DE BAMBEY
NOTE TECHNIQUE
Société d’Ingénierie et d’Assistance Technique
Sicap liberté VI extension,
Immeuble Soda Maréme 3ème étage Apts. B5 & B6
Dakar – Sénégal
Tél. : +221 33 859 25 10
Fax : +221 33 859 25 10
E-mail : [email protected]
OCTOBRE 2019
RÉPUBLIQUE DU SÉNÉGAL
Un Peuple - Un But - Une Foi
ÉTUDE D'UN SYSTÈME DE COLLECTE ET DE TRAITEMENT
DES EAUX USÉES DE LA MAC DE BAMBEY
NOTE TECHNIQUE
Société d’Ingénierie et d’Assistance Technique
Sicap liberté VI extension,
Immeuble Soda Maréme 3ème étage Apts. B5 & B6
Dakar – Sénégal
Tél. : +221 33 859 25 10
Fax : +221 33 859 25 10
E-mail : [email protected]
OCTOBRE 2019
Étude d’un système de collecte et de traitement des eaux usées de la MAC de Bambey
Note technique
Page |1
SOMMAIRE
SOMMAIRE ...........................................................................................................................1
LISTE DES TABLEAUX ........................................................................................................2
I.
II.
INTRODUCTION .............................................................................................................3
1.1.
CONTEXTE DU PROJET ........................................................................................3
1.1.
OBJECTIF DE L’ÉTUDE .........................................................................................3
1.2.
CONTENU ET ORGANISATION DU RAPPORT .....................................................3
PRÉSENTATION DES DONNÉES DE BASE .................................................................4
2.1.
DÉBIT ET CHARGE D’EAUX USÉES .....................................................................4
2.1.1.
Débit d’eaux usées ............................................................................................4
2.1.2.
Charges de pollution des eaux usées................................................................4
2.2.
SYSTÈME PROPOSÉ..............................................................................................5
III.
DESCRIPTION ET DIMENSIONNEMENT DES OUVRAGES ET ÉQUIPEMENTS
PROPOSÉS ...........................................................................................................................6
2.1.
OUVRAGES DU SYSTÈME PROPOSÉ ..................................................................6
2.2.
DESCRIPTION ET DIMENSIONNEMENT DES OUVRAGES ..................................6
2.2.1.
La fosse ............................................................................................................6
2.2.2.
Le filtre bactérien.............................................................................................10
2.2.3.
La bâche de pompage.....................................................................................11
2.2.4.
Choix de la pompe eaux usées .......................................................................11
2.2.5.
Puisard d’infiltration .........................................................................................12
IV.
ESTIMATION DES COÜTS DES TRAVAUX ET DESCRIPTION DU
FONCTIONNEMENT ET DE L’ENTRETIEN SU SYSTÈME. ...............................................13
2.3.
ESTIMATION SOMMAIRE DES COÜTS ...............................................................13
2.4.
FONCTIONNEMENT ET ENTRETIEN DU SYSTÈME ...........................................14
ANNEXE : PLANS ...............................................................................................................16
Étude d’un système de collecte et de traitement des eaux usées de la MAC de Bambey
Note technique
Page |2
LISTE DES TABLEAUX
Tableau 1 : Concentrations de polluant retenues _________________________________5
Tableau 2 : Dimensionnement de la fosse ______________________________________9
Tableau 3 : Estimation sommaire des coûts des travaux __________________________13
E:\PARTICULIERS\Etudes évacuation des eaux usées (Fosses Mac de Bambey).docx
Étude d’un système de collecte et de traitement des eaux usées de la MAC de Bambey
Note technique
Page |3
I. INTRODUCTION
1.1.
CONTEXTE DU PROJET
Depuis quelques mois, la situation de la Maison d’Arrêt et de correction (MAC) de Bambey
préoccupe la population ainsi que les autorités municipales et territoriales. En effet, les eaux usées
des fosses dégoulinent avec des nuisances olfactives mais également des impacts négatifs sur
l’environnement.
Des efforts ont été entrepris par de bonnes volontés et la mairie pour curer les fosses. Des puisards
ont été aussi construits. Seulement la population carcérale ayant augmentée le volume d’eaux
usées produit, devient largement supérieure à la capacité des fosses qui se remplissent très
rapidement saturent les puisards qui ne sont plus fonctionnels.
C’est dans ce contexte que Bambey Smart City a demandé à SIAT Sénégal, dans le cadre de sa
Responsabilité Sociale d’Entreprisse (RES), de lui faire une proposition technique d’un système
de gestion des eaux usées de la MAC.
1.1. OBJECTIF DE L’ÉTUDE
Le projet a pour objectif principal est la proposition d’une solution technique pour la collecte,
le traitement et la réutilisation des eaux usées produites dans l’enceinte de la MAC de Bambey.
De manière spécifiques, il s’agira de/d’ :
Évaluer les débits d’eaux usées produites dans la MAC;
Proposer un système adapté;
Réaliser l’étude technique de niveau avant-Projet Détaillé (APD) ;
1.2. CONTENU ET ORGANISATION DU RAPPORT
Le présent document constitue le rapport d’étude rédigé sous forme de note technique
succincte. Outre la présente introduction, il aborde les points suivants :
Présentation des données de base;
Description et dimensionnement des ouvrages et équipements proposé ;
Description du fonctionnement et de l’entretien su système.
E:\PARTICULIERS\Etudes évacuation des eaux usées (Fosses Mac de Bambey).docx
Étude d’un système de collecte et de traitement des eaux usées de la MAC de Bambey
Note technique
Page |4
II. PRÉSENTATION DES DONNÉES DE BASE
2.1.
DÉBIT ET CHARGE D’EAUX USÉES
2.1.1. Débit d’eaux usées
Les eaux usées proviennent des toilettes des détenus et de la cuisine particulièrement. Compte
tenu de la sensibilité et des besoins de sécurité, la consommation d’eau au compteur SDE sera
utilisée pour évaluer le débit d’eau usées.
Les données reçues font état d’une moyenne en consommation d’eau potable de 700 m3 par
bimestre. Cette consommation moyenne équivaut 12 m3 par jour.
Pour un taux de rejet de 80% de la consommation d’eau, le débit moyen journalier d’eaux usées
est de 9,60 m3/j.
Considérant que cette production d’eaux usées se fait entre 6h et 22h soir sur 16h, ce débit
correspond à 585 litres/heure.
2.1.2. Charges de pollution des eaux usées
Les eaux usées concernées dans le cadre du projet sont des eaux usées domestiques. Les eaux
usées domestiques sont composées de deux groupes selon leur origine et leurs caractéristiques :
Des eaux vannes : eaux de chasse, de nettoyage anal, urines et matières fécales :
Charges bactériologiques importantes ;
Des eaux ménagères : eaux de cuisine, de vaisselle, de bain, douche, linge : MES,
matières dissoutes organiques ou minérales, graisses etc.
Les paramètres de mesure de la pollution sont nombreux et variés. Ceux utilisés dans la conception
de systèmes de traitement sont cependant limités. Il s’agit essentiellement de :
DBO : quantité de O2 dissoute nécessaire pour oxyder par voie biologique les matières
organiques biodégradables présentes dans l’eau ;
DCO : quantité de O2 dissoute nécessaire pour oxyder par voie chimique sans intervention
d’êtres vivants les substances oxydables ;
MES : matières décantables + matières colloïdales ;
Composés azotés et phosphorées : Pollution azotée (azote Kjeldahl, azote ammoniacal,
nitrites, nitrates), Pollution phosphorée : (orthophosphates et phosphore total) ;
Bactéries : Coliformes fécaux, œufs d’helminthes.
Des analyses d’eaux usées ont été réalisées au niveau de la station de traitement des eaux usées
de Thiès dans le cadre de projets antérieurs réalisés par SIAT SÉNÉGAL pour le compte de
l’ONAS.
Sur la base de ces résultats, le tableau ci-après donne les concentrations de polluant retenues
pour les principaux paramètres de pollution.
E:\PARTICULIERS\Etudes évacuation des eaux usées (Fosses Mac de Bambey).docx
Étude d’un système de collecte et de traitement des eaux usées de la MAC de Bambey
Note technique
Page |5
Tableau 1 : Concentrations de polluant retenues
Unité
Valeurs de
conception de la
step existante
Données
analyse
ONAS
MES
mg/l
778
516
Analyses
effectuées par
SIAT Sénégal en
2017
503
DCO
mg/l
1 737
1 114
530
1 200
DBO5
mg/l
740
600
308
600
NTK
mg/l
111
10
10
9.90E+07
8.5x 106
Paramètres
Coliformes
fécaux
unité/100ml
Œufs
d’helminthe
Unité/ml
2.2.
8.50 x 106
05
Valeurs
retenues
600
05
SYSTÈME PROPOSÉ
Pour la collecte et le traitement des eaux usées de la MAC de Bambey, plusieurs solutions ont
été envisageables :
Une station de traitement compacte de type boues activées capable de traiter les eaux
usées jusqu’à possibilité de réutilisation et sur une surface très réduite ;
Un système de traitement avec des bassins de lagunage ;
Un système autonome composé de fosses et de filtre bactérien.
La première solution est techniquement intéressante car permettant de traitement
convenablement les eaux usées tout et occupant peu d’espace. Cependant, il coûte
excessivement cher en investissement mais également et surtout en exploitation du fait que
les équipements consomment de l’énergie pour fonctionner.
La deuxième option est également intéressante. Cependant, elle nécessite beaucoup
d’espace. Elle ne peut donc être réalisée dans l’enceinte de la MAC.
La troisième option plus simple d’exploitation et moins couteuse en réalisation est proposée
pour une solution durable à la problématique des eaux usées de la MAC.
E:\PARTICULIERS\Etudes évacuation des eaux usées (Fosses Mac de Bambey).docx
Étude d’un système de collecte et de traitement des eaux usées de la MAC de Bambey
Note technique
Page |6
III. DESCRIPTION ET DIMENSIONNEMENT DES OUVRAGES ET
ÉQUIPEMENTS PROPOSÉS
2.1.
OUVRAGES DU SYSTÈME PROPOSÉ
Le système de traitement des eaux usées comprend deux filières avec chacune :
une fosse Imhoff
un filtre bactérien ;
L’ensemble sera raccordé à
Une bâche de stockage ;
deux puisards d’infiltration pour le surplus d’eau.
une pompe d'arrosage;
2.2.
DESCRIPTION ET DIMENSIONNEMENT DES OUVRAGES
2.2.1. La fosse
Fonctionnement
La fosse est destinée à collecter à la fois les eaux vannes et les eaux ménagères. Elle
assure deux fonctions principales:
Une fonction physique d’une part par la décantation des matières fécales et autres
matières en suspension (MES) plus denses que l’eau et d’autre part, par la flottation
des graisses et autres MES moins denses que l’eau.
Une fonction biologique par la digestion des boues et des flottants biodégradables.
Le phénomène de décantation permet la séparation des particules dont la densité est
différente de celle du liquide. Les particules plus denses que l’eau sédimentent et
s’accumulent dans le fond de la fosse. Les particules plus légères, en particulier les graisses
gagnent la surface dés leur admission dans la fosse, s’accumulent et forment une couche
flottante appelée « chapeau de digestion »
La séparation liquide- solide s’opère d’elle-même pour autant que le liquide chargé soit au
repos pendant un temps suffisamment long, les processus de décantation et de flottation
étant très lents. L’alimentation d’une fosse septique est très irrégulière ; elle s’effectue
presque toujours par à coup (chasse d’eau, vidange des baignoirs, …). Il n’y a décantation et
flottation qu’entre les phases d’alimentation, les flux d’eau provoquant des remises en
suspension. Il est donc indispensable que la conception de la fosse permette d’éviter l’apport
de MES au niveau de la sortie de l’effluent. Le phénomène biologique de fermentation
anaérobie provoque une destruction et une liquéfaction (hydrolyse) partielle des matières
organiques biodégradables. Ces digestions concernent essentiellement les boues et les
flottants, les matières organiques en solution étant peu dégradées (le temps de séjour de
l’eau dans la fosse étant relativement faible). Ce processus se traduit par une diminution de
la quantité de boues et de flottants, ce qui atténue la vitesse de remplissage de la fosse par
E:\PARTICULIERS\Etudes évacuation des eaux usées (Fosses Mac de Bambey).docx
Étude d’un système de collecte et de traitement des eaux usées de la MAC de Bambey
Note technique
Page |7
les MES. La fermentation est due à la présence de bactéries anaérobies qui transforment
partiellement les matières organiques en méthane, gaz carbonique et hydrogène sulfuré, ce
qui, avec les acides gras volatiles, confère à ces gaz de digestion, une odeur nauséabonde.
Ces gaz se dégagent des boues décantées sous forme de bulles qui entrainent dans leur
ascension des particules de boues. Ces dernières ensemencent en permanence les produits
organiques biodégradables du chapeau qui se décomposent lentement et se liquéfient
progressivement.
L’efficacité de la fermentation et dès lors le rendement de la fosse septique dépend de
nombreux facteurs dont :
La capacité de la fosse : le volume de la fosse et plus particulièrement celui réservé à
la rétention des boues décantées et des matières flottantes doit être suffisamment
grand.
L’amortissement hydraulique : l’arrivée de débits de pointe importants et d’eau chaude
se traduit par une remise en suspension des boues décantées et des flottants, ainsi
que par une dissolution partielle des graisses du chapeau. Un cloisonnement intérieur
de la fosse amortira l’impact des perturbations hydrauliques.
Dimensionnement
Pour un bon fonctionnement, une fosse nécessite :
Pour la décantation : Un temps de séjour suffisamment long et sans perturbation pour
que les matières solides se déposent au fond ou flottent en surface : minimum 1 jour
Pour la digestion : un volume assez important pour que la digestion des solides puisse
s’effectuer
Pour le stockage des boues : un volume suffisant pour le stockage des boues digérées,
avant leur vidange
Le dimensionnement de la fosse prend ainsi en compte les paramètres suivants :
Pour la décantation :
Vs = Tr x Q x U o
Vs = volume de décantation en litre
Q = débit d’eaux usées en l/usager/jour
U = nombre d’usager par jour
Tr = temps de rétention en jours.
Pour la digestion :
Vd= 0.50 x Td x U x Vbf
Vd = volume de digestion en litre
E:\PARTICULIERS\Etudes évacuation des eaux usées (Fosses Mac de Bambey).docx
Étude d’un système de collecte et de traitement des eaux usées de la MAC de Bambey
Note technique
Page |8
Td = temps de digestion des boues (= 50 jours)
Vbf = volume des boues fraiches = 0.80 à 1.50 l/usager/jour. Le facteur 0.50 rend compte
de la fraction de boues qui s’échappe de la zone de digestion.
Pour le stockage des boues :
Vl = 0.25 Pa x Vbf x U
Vl = volume de stockage en litre
Pa = Période d’accumulation des boues = Période d’évacuation - temps de digestion
0.25 rapport entre le volume digéré et les boues fraiches
Le volume total est
Vt = Vs+ V d + Vl= U ( (Tr x Q+ Vbf ( 0.50 Td + 0.25 Pa))
Le tableau suivant donne la note de calcul avec les hypothèses ci-après
-
Consommation eau facture SDE : 700 m3 par bimestre
-
Débit d’eaux usées : 9.60 m3/j.
-
Temps de rétention hydraulique : 1.00 jours
-
Période de vidange des boues déposées : une fois tous les deux ans
-
Volume spécifique bous fraiches : 1.00 l/usagers/jours
E:\PARTICULIERS\Etudes évacuation des eaux usées (Fosses Mac de Bambey).docx
Étude d’un système de collecte et de traitement des eaux usées de la MAC de Bambey
Note technique
Page |9
Tableau 2 : Dimensionnement de la fosse
a.- Volume de décantation
(Volume de la Décantation ou Sedimentation), est donné par le formule:
Vs (litres) =
Tr x Q x N
Tr = temps de rétention (jours)
Q = débit des eaux usées (litre par personne par jour)
N = nombre de personnes utilisatrices
Tr =
1.00 jours
Q =
64.00 litre/personne/jour
N =
150.00 usagers
Vs =
9 600 litres
b.- Volume de digestion
Vd (litres) =
1/2 x Td x N x VLF
Td = temps de digestion (jours)
VLF = volume de boue fraiche (litres/personne/jour)
Le facteur 1/2 est intoduit por tenir compte du volume moyen de boue qui passe
par le zone de digestion de la fosse:
Td =
25 jours
VLF =
1.20 litres/personne/jour
Vd =
2 250 litres
c.- Volumede stockage des boues digérés entre deux vidanges
Vl (litres) =
0.25 x AP x VLF x N
Evacuation des boues deux fois par an
730 jours
Le facteur 0.25 est le rapport estimé entre le volume digéré et les bouches fraiches
AP = période de accumulation (jours)
Le période d'accumulation est la période d'évacuation des boues moins le temps de digestion
des boues:
AP =
705 jours
Vl =
31 725 litres
d.- Volume total requis
Vt (litres) =
Vt =
N x ((Tr x Q) + (1/2 x Td x VLF) + (0.25 x AP x VLF))
43 575 litres
e.- Considérant différents périodes d'évacuation, on a:
On considéra la période d'évacuation de: 2 an
Vt =
43 575 lt
Volume d'une unité =
22 m3
730 jours, alors:
2
Nombre d'unités de traitement en paralelles =
f.- Dimensions de la fosse septique:
Fosse rectangulaire avec
Largeur
(B) =
Longueur Total (L) =
Longueur 1
(L1) =
Longueur 2
(L2) =
Profondeur
(H) =
2
Surface totale occupée =
compartiment (s)
2.50
4.36
2.91
1.45
2.00
m.
m.
m.
m.
m.
L1
L2
B
L
22 m2
On retiendra deux fosses parallèles avec, pour chacune, les dimensions utiles suivantes :
o Longueur 1 :3.00 m
o Longueur 2 = 1.50 m
o Largeur : 2.50 m
o Profondeur utile = 2.00 m ;
E:\PARTICULIERS\Etudes évacuation des eaux usées (Fosses Mac de Bambey).docx
Étude d’un système de collecte et de traitement des eaux usées de la MAC de Bambey
Note technique
P a g e | 10
Dispositions constructives
La fosse, de forme rectangulaire sera formée de deux compartiments dont le premier occupera
un volume égal au 2/3 du volume total de la fosse. Chaque compartiment comportera un
tampon de visite pour des raisons de maintenance. L’évacuation du gaz sera assurée par une
conduite de ventilation et l’évacuation des matières solides par une vidange à effectuer tous
les six mois. Pour une continuité du service une fosse fonctionnera pendant que la conduite
d’arrivée de la fosse en cours de vidange sera bouchonnée. Toutes les parois seront en béton
armé avec une épaisseur de 15 cm. Le radier ainsi que la dalle seront d’épaisseur 15 cm. Les
eaux seront véhiculées à l’intérieur de la fosse septique par une conduite PVC DN 110 mm.
Les deux compartiments seront reliés par des tés prolongés par des tuyaux plongeant dans
les eaux usées de 45 cm afin d’éviter par la même occasion la croûte flottante (huiles, graisses,
autres corps très légers. Du point de vue fonctionnement, l’essentiel des matières solides et
des graisses est éliminé par décantation et digestion dans le premier compartiment, une faible
fraction de solides de poids spécifique à peu près équivalent à celui de l’eau passe dans le
deuxième compartiment ou s’effectue une dernière décantation. Les plans de détails des
fosses sont annexés à ce présent document.
2.2.2. Le filtre bactérien
Fonctionnement
Un filtre bactérien est destiné au traitement des eaux usées en sortie de fosse toutes eaux.
Les bactéries aérobies, vivant en milieu riche en oxygène, minéralisent les matières
organiques en suspension durant le processus de percolation des eaux usées.
Dimensionnement
Le filtre sera de forme rectangulaire constitué d’ :
un ouvrage en béton de dimensions planes 2.50 m x 1.00 m et de profondeur 2.00 m
en béton. L’épaisseur des parois sera de 15 cm ;
une dalle d’épaisseur 8 cm perforée avec des trous de diamètre 3cm ;
une couche de graviers en basalte moyens de diamètre 5 cm ;
une couche de graviers en basalte fin.
L’écoulement sera à flux ascendant en traversant la dalle perforée 8 cm d’épaisseur pour
atteindre successivement les couches de gravier constituées de moellons de diamètre 5 cm
et celle de gravier fin. L’épaisseur de la première couche sera de 20 cm et celle de la deuxième
couche de 40 cm soit au total une couche filtrante 60 cm. Les moellons seront lavés pour éviter
un colmatage des interstices. L’épuration est ainsi assurée par les matériaux filtrants et on
obtient à la sortie un liquide clair de qualité compatible avec l’arrosage d’un jardin à fleurs.
L’eau obtenue est recueillie au niveau d’une bâche de pompage pour réutilisation pour
l’arrosage des espaces vert inoccupés. A noter que l’utilisation des eaux traitées pour
l’arrosage de l’espace vert en place de l’eau potable permet de faire des économies
substantielles dans le long et moyen terme.
E:\PARTICULIERS\Etudes évacuation des eaux usées (Fosses Mac de Bambey).docx
Étude d’un système de collecte et de traitement des eaux usées de la MAC de Bambey
Note technique
P a g e | 11
Dispositions constructives
Le filtre sera de section rectangulaire avec les dimensions suivantes :
Longueur : 2.50 m
Largeur = 1.00 m
Profondeur utile = 1.70 m.
La dalle de filtration sera en béton armé avec une épaisseur de 8 cm. Elle sera posée sur une
assise de 10 cm d’épaisseur posée contre les parois du filtre. Cette assise aura une hauteur
de 20 cm. La dalle sera perforée en trous de 3 cm de diamètre régulièrement espacés. La
conduite en provenance de la fosse débouchera entre le radier du filtre et la dalle perforée.
Les ferraillages sera ainsi fait sur hypothèse que des véhicules ne stationnent pas la dessus:
Le radier sera armé en HA 6 suivant la longueur et la largeur avec espacement de 15
cm ;
Les parois verticales seront armées en HA 8, espacement 15 cm.
Les armatures seront en forme de L et s’accrocheront au radier sur 30 cm o
La dalle sera armée en HA 8, suivant la longueur et la largeur avec espacement de 15
cm.
2.2.3. La bâche de pompage
La bâche de pompage est sera constituée d’un ouvrage en béton. En rapport avec la surface
totale disponible, son volume est de 24 m3 pour une bonne autonomie. En d’autres termes, il
est nécessaire d’éliminer au moins 15 m3 par jour. L’arrosage de l’espace vert devra permettre
d’utiliser cette quantité d’eau. Pour éliminer un éventuel surplus d’eau, un puisard sera prévus
sous forme de trop plein.
On considérera une bâche rectangulaire avec les dimensions intérieures suivantes :
Longueur : 4.00 m
Largeur = 3.00 m
Profondeur utile = 2.00 m.
Les ferraillages sera ainsi fait :
Le radier sera armé en HA 8 suivant la longueur et la largeur avec espacement de 15
cm ;
Les parois verticales seront armées en HA 10, espacement 15 cm. Les armatures
seront en forme de L et s’accrocheront au radier sur 30 cm
La dalle sera armée en HA 10, suivant la longueur et la largeur avec espacement de
15 cm.
2.2.4. Choix de la pompe eaux usées
Le système de pompage à mettre en place a pour objectif de refouler les eaux prétraitées vers
les espaces verts de la MAC.
E:\PARTICULIERS\Etudes évacuation des eaux usées (Fosses Mac de Bambey).docx
Étude d’un système de collecte et de traitement des eaux usées de la MAC de Bambey
Note technique
P a g e | 12
Ces caractéristiques sont les suivantes :
Distance maximale de refoulement : 90 m
Conduite de refoulement : PVC DN 63 mm
On utilisera une pompe de caractéristiques suivantes :
Débit= 4l/s
HMT= 10 m
Puissance aux bornes : 1.10 Kw
2.2.5. Puisard d’infiltration
Afin d’infiltrer le trop plein d’eau qui pourrait résulter d’une non utilisation de toute l’eau traitée,
il est prévu de mettre en place deux puisards. L’écoulement de l’eau vers le puisard se fera
par trop plein. Chaque puisard sera de type circulaire en buse de béton armé d’épaisseur 8
cm pour une profondeur de 3,5 m et un diamètre de 2m.
E:\PARTICULIERS\Etudes évacuation des eaux usées (Fosses Mac de Bambey).docx
Étude d’un système de collecte et de traitement des eaux usées de la MAC de Bambey
Note technique
P a g e | 13
IV. ESTIMATION DES COÜTS DES TRAVAUX ET DESCRIPTION
DU FONCTIONNEMENT ET DE L’ENTRETIEN SU SYSTÈME.
2.3.
ESTIMATION SOMMAIRE DES COÜTS
L’estimation sommaire des coûts se fait sur la base des quantités des ouvrages et de prix
unitaires issus de marchés de travaux récents et d’études similaires réalisées dans le cadre
de projets également récents ou en cours dans la zone.
Le tableau suivant donne le détail de l’estimation des coûts.
Tableau 3 : Estimation sommaire des coûts des travaux
N°
Désignation
1
Mise à niveau réseau d'évacuation
Fourniture et pos e de conduite PVC DN 160 type
assainissement y com pris terrassement
Construction de regards de vis ite de profondeur com
prise entre 0.80 m et 1.50 m y compris tampon
Construction de regards de branchement de profondeur
inférieure à 0.80 m y compris tampon
1. 1
1. 2
1. 3
Sous total 1: Mise à niveau réseau d'évacuation
2
Système de traitement
2.1
Fosses
2.1.1
Fouille terrain de toute nature à une profondeur de 3.10
Remblai avec sable de dune et évacuation des déblais
2.1.2
excédentaires
2.1.3
Béton de propreté dos é à 150 kg / m 3
2.1.4
Béton arm é dos é à 350 kg / m 3 pour radier
2.1.5
Béton arm é dos é à 350 kg / m 3 pour parois
Béton arm é dos é à 350 kg / m 3 pour dalle de
2.1.6
couverture
2.1.7
Couvercle en béton armé y/c cornière
2.1.8
PVC DN 200
2.1.9
Té PVC DN 110
Unité
Quantité
Prix unitaire
(FCFA)
Montant
(FCFA)
ml
36.00
4 000
144 000
u
6.00
45 000
270 000
u
1.00
80 000
80 000
494 000
m3
83.63
3 500
292 706
m3
20.91
6 000
125 445
m3
m3
m3
2.70
4.05
3.94
55 000
110 000
110 000
148 376
445 129
433 125
m3
4.05
110 000
445 129
U
long
long
5.00
2.00
14.00
15 000
20 000
1 500
75 000
40 000
21 000
Sous total 2.1: Fosses
2.2.
2.2.1
2 025 910
Filtres
Fouille terrain de toute nature à une profondeur de 3.10
Remblai avec sable de dune et évacuation des déblais
2.2.2
excédentaires
2.2.3
Béton de propreté dos é à 150 kg / m 3
2.2.4
Béton arm é dos é à 350 kg / m 3 pour radier
2.2.5
Béton arm é dos é à 350 kg / m 3 pour parois
Béton arm é dos é à 350 kg / m 3 pour dalle de
2.2.6
couverture
2.2.7
Té PVC DN 110
2.2.8
Dalle en béton arm é de 8cm perforée y com pris support
2.2.9
Gravier filtrants 5/15
2.2.10
Gravier filtrants 20/40
Sous total 2.2: Filtres
2.3
Bâche de stockage
2.3.1
Fouille terrain de toute nature à une profondeur de 3.10
m3
16.90
3 500
59 133
m3
4.22
6 000
25 343
m3
m3
m3
0.55
0.82
3.94
55 000
110 000
110 000
29 975
89 925
433 125
m3
0.82
110 000
89 925
m3
m3
2.00
5.45
1.09
3.27
1 500
4 000
35 000
35 000
3 000
21 800
38 150
114 450
904 825
m3
40.88
3 500
143 063
E:\PARTICULIERS\Etudes évacuation des eaux usées (Fosses Mac de Bambey).docx
Étude d’un système de collecte et de traitement des eaux usées de la MAC de Bambey
Note technique
Remblai avec sable de dune et évacuation des déblais
excédentaires
2.3.3
Béton de propreté dos é à 150 kg / m 3
2.3.4
Béton armé dosé à 350 kg / m 3 pour radier
2.3.5
Béton armé dosé à 350 kg / m 3 pour parois
Béton arm é dos é à 350 kg / m 3 pour dalle de
2.3.6
couverture
2.3.7
Couvercle en béton armé y/c cornière
2.3.8
PVC DN 200
2.3.9
Té PVC DN 110
Sous total 2.3: bâche de stockage
2.4
Puisards
2.4.1
Fouille terrain de toute nature à une profondeur de 3
2.4.2
Remplissage de moellons
2.4.4
Béton de propreté dos é à 150 kg / m 3
2.4.5
Béton armé dos é à 350 kg / m 3 pour parois
Béton armé dosé à 350 kg / m 3 pour dalle de
2.4.6
couverture
2.4.7
Couvercle en béton arm é y/c cornière
2.4.8
PVC DN 100
Sous total 2.4: Puisards
3
Pompes et accessoires
3.1.
Pompe eaux usées Q= 4l/s , HMT=11,50m
3.1.
Installation électriques pompes
Conduite de refoulement PVC DN 63 PN 10 y com pris
3.1.
coude
3.1.
Conduite flexible DN 63m m pour arrosage
Sous total 3: Pompes et accessoires
2.3.2
P a g e | 14
m3
10.22
6 000
61 313
m3
m3
m3
1.64
2.45
3.35
55 000
110 000
110 000
89 925
269 775
368 775
m3
2.45
110 000
269 775
Unité
long
ml
2.00
1.00
4.00
15 000
20 000
1 500
30 000
20 000
6 000
1 258 625
m3
m3
m3
m3
21.98
12.00
0.23
3.52
3 500
20 000
55 000
110 000
76 930
240 000
12 434
386 848
m3
0.94
110 000
103 620
Unité
ml
2.00
2.00
15 000
4 000
30 000
8 000
857 832
Unité
ens
1.00
1.00
400 000
150 000
400 000
150 000
ml
90.00
2 400
216 000
ml
10.00
2 000
20 000
786 000
TOTAL TRAVAUX
2.4.
6 327 192
FONCTIONNEMENT ET ENTRETIEN DU SYSTÈME
Le système de traitement est conçu pour que sa gestion soit le plus simple possible et pour
un fonctionnement en continu. En effet les fosses et les filtres sont doublés pour une utilisation
alternative. Les deux filières doivent par conséquent être utilisées de manière
alternative.
La gestion du système de traitement consiste ainsi à :
utiliser une filière (fosse + filtre) pendant que la vanne d’alimentation de la deuxième
filière est fermée. Cette utilisation est pour une durée d’une année ;
Fermer la vanne de la filière en utilisation et ouvrir celle de la deuxième filière. A partir
de ce moment, le gestionnaire dispose d’une année pour vider et curer la fosse de la
filière précédemment utilisée afin qu’elle soit disponible. Le volume à curer est
d’environ 22 m3 soit de quoi remplir 2 camions de 10 m3.
Rincer un filtre après 4 cycles d’utilisation (4 ans) pour éviter son colmatage. Le curage
consistera (après curage de la fosse) à introduire de l’eau dans le filtre du haut vers le
E:\PARTICULIERS\Etudes évacuation des eaux usées (Fosses Mac de Bambey).docx
Étude d’un système de collecte et de traitement des eaux usées de la MAC de Bambey
Note technique
P a g e | 15
bas (sens inverse du fonctionnement du filtre) et à ouvrir le bouchon prévu pour le
nettoyage du filtre.
Actionner quotidiennement la pompe pour l’arrosage de l’espace vert.
A noter qu’au cas où l’arrosage de l’espace vert n’est pas régulier, la vidange des fosses
doit se faire de façon rapprochée afin d’éviter tout débordement d’eaux usées dans
l’enceinte de la MAC. La fréquence de vidange dépendra dans ce cas du fonctionnement
des puisards de sécurité et de la consommation effective d’eau potable. Dans tous les cas,
le système de sécurité mis en place (bâche de stockage et les deux puisards) permet de
disposer d’un minimum de temps nécessaire pour procéder à la vidange des fosses par
camions.
E:\PARTICULIERS\Etudes évacuation des eaux usées (Fosses Mac de Bambey).docx
Étude d’un système de collecte et de traitement des eaux usées de la MAC de Bambey
Note technique
P a g e | 16
ANNEXE : PLANS
E:\PARTICULIERS\Etudes évacuation des eaux usées (Fosses Mac de Bambey).docx
Documents connexes
Téléchargement
Explore flashcards