Telechargé par Med Medo

Langue françaiq

publicité
Niveau ciblé : 2ème année du cycle secondaire collégial
Prof : Nadia AAROUSSI
Matière : français
Semestre : 2
Séquences : 3 lire , produire et jouer le nœud de la pièce théâtrale
Domaine d’apprentissage : langue
Titre : interpeller, apostropher dans différentes situation de communication
Support : texte page 128.
✓ Il s’agit du début de la scène 2 (des parents dans l’embarras), les personnages sont le père et la mère, ils
se trouvent dans l’embarras face à la demande irraisonnable de leur petit enfant Martin ; âgé de 10 ans
qui veut une vraie Ferrari rouge.
✓ Les parents utilisent des expressions pour interpeller leur enfant : mon petit Martin, mon Martinou,
Martin, mon minou.
✓ On peut remplacer ces expressions par d’autres en gardant le même sens comme : mon fils, mon
enfant…
✓ Il s’agit donc des moyens d’interpellation ou d’apostrophe.
Synthèse :
•
•
•
•
L’apostrophe ou l’interpellation est le fait d’adresser vivement la parole à quelqu’un en le
désignant par son nom pour attirer son attention.
Le nom de cette personne est dit alors en apostrophe, il est séparé de la phrase par une virgule et
i lest en général sans article.
Parfois on met devant les apostrophes des mots comme O ; Eh ; Hé ; Hep…
On met le point d’exclamation à la fin de la phrase pour indiquer qu’elle se prononce d’une
manière vive.
Exemple :
✓ Eh, toi ! que fais-tu ici ?
Eh, toi.
✓ Ecoute bien mon enfant !
Mon enfant.
✓ Monsieur, pourriez-vous me dire où se trouve la gare ?
✓ Ahmed, tu vas au cinéma ?
Ahmed.
✓ Allo, qui est à l’appareil ?
allo
Exercice d’application : exercice B page 129
monsieur
Téléchargement
Explore flashcards