Telechargé par abanezakarya

Cofmer appareillage du pied

publicité
Cofmer
DES MPR
MPR et podologie
DES : Médecine physique et de réadaptation
DIU : Médecine de rééducation
Module : MPR et podologie
Montpellier: 13, 14 et 15 juin 2007
Coordonnateurs : Pr C. Hérisson
Titre : – Appareillage
Auteurs : M. Maitre
© Cofemer 2007 et l’auteur
APPAREILLAGE DU PIED
Appareillage. M. Maitre
>02/07/2007
1
1
Cofmer
DES MPR
MPR et podologie
APPAREILLAGE DU PIED
__________________
Appareiller un pied, c'est avant tout un ACTE MEDICAL qui suppose un examen complet
du patient dans sa globalité et de son problème podologique avec et sans appareillage.
C'est aussi un ACTE COMPLEXE parce qu'il met en présence de nombreux intervenants :
le médecin prescripteur, l'appareilleur (bottier, orthoprothésiste...) et l'organisme de prise en
charge de la fourniture d'appareillage. Il est donc nécessaire de connaître :
- les différents moyens d'appareillage du pied pathologique
- les modalités que l'on doit respecter pour leur attribution
DIFFERENTS TYPES D'APPAREILLAGE DU PIED
I - Podo-orthèses (chaussures thérapeutiques sur mesures - appareils
spéciaux podo-jambiers)
II - Chaussures thérapeutiques de série (CHTS)
. CHUP: chaussures à usage prolongé
. CHUT: chaussures à usage temporaire
III - Chaussures médicales non inscrites sur Liste
IV - Coques talonnières
VI - Appareils divers de correction orthopédique (releveurs de pied,
chaussons intérieurs moulés, attelles pour correction des pieds,
chaussures à bout ouvert)
Appareillage. M. Maitre
>02/07/2007
2
2
Cofmer
DES MPR
MPR et podologie
PODO- ORTHESES
CHAUSSURES THERAPEUTIQUES SUR MESURE
Définition : Chaussure destinée à compenser un déficit anatomique ou fonctionnel
d'origine osseuse, articulaire, musculaire ou neurologique lorsque cette compensation ne
peut être assurée par des chaussures de série.
Anatomie de la chaussure sur mesure
Elle comprend :
! - L'orthèse plantaire
Communément appelée "liège" du fait de sa composition qui autrefois était exclusivement
en liège naturel, actuellement on utilise de plus en plus des matériaux thermoformables ou
thermodurcissables , des résines...
L'orthèse s'applique sous la plante du pied en tenant compte des corrections ou décharge à
apporter, dans son épaisseur, elle permettra de prévoir les compensations nécessaires :
rétablissement d'aplomb, compensation d'un raccourcissement, d'un équin, d'une amputation
partielle...
! - La chaussure proprement dite
Elle comprend la tige, les renforts et le semelage.
1 - La Tige
Elle assure la protection des faces dorsale, latérale et postérieure du pied, de la cheville et
éventuellement d'une partie de la jambe.
Elle comprend :
- en arrière : les quartiers réunis à leur partie postérieure par la baguette
- en avant : la claque ou empeigne
On appelle "longueur de claque" la distance qui
sépare le début du laçage du bout de la chaussure ;
plus cette distance est courte, plus l'entrée du pied
est facilitée.
Appareillage. M. Maitre
>02/07/2007
3
3
Cofmer
DES MPR
MPR et podologie
Elle peut être munie d'adjonctions thérapeutiques, et de systèmes concourants à
l'adhésion de la tige (languette, laçage à oeillets ou crochets, fermetures à glissière, bouches,
scratch, goussets élastiques).
Elle est réalisée en peau (box, chevreau), donne à la chaussure son aspect et son allure.
Elle est munie d'une doublure généralement en basane.
Dans certains cas dictés par la pathologie la peausserie peut être remplacée partiellement ou
totalement par des tissus ou matériaux de synthèse ( Lycra, stretch, NBS : tissu très
résistant, lavable pour les chaussures de sécurité, les enfants IMC, TSL blanc pour les
hôpitaux, l’agro-alimentaire) .
2 - Les renforts habituels non orthopédiques
Destinés au renfort de la partie basse de la tige. Ils sont inclus entre tige et doublure et fixés
par collage.
! les contreforts
Se prolongent du côté interne jusqu'à hauteur du cou de pied
du côté externe s'arrêtent en arrière de la styloïde du 5ème métatarsien.
! les ailettes
Protégent latéralement les premières et uniquement têtes métatarsiennes.
Font la liaison entre le contrefort et le bout dur.
! le bout dur
Placé à l'avant de la chaussure, il préserve les orteils.
3 - Le Semelage
Il est composé de la semelle et du talon. Il a pour rôle principal la protection du pied contre
les aspérités du sol et les intempéries.
Le semelage entre le talon et le point de contact de semelle avec le sol forme un point : "la
cambrure". La rigidité de la cambrure permet de soutenir le pied sans gêner ou contrarier le
travail des arches du pied qui jouent un rôle d'amortisseur du poids du corps lors de la
marche.
! la semelle proprement dite est composée de :
! la semelle première
Sert de liaison entre le semelage et la tige.
Souple et perméable.
! la trépointe
Fait le tour de la position antérieure de la semelle, elle est cousue ou collée à la semelle
première en même temps que la tige. N'est pas obligatoire.
Lorsqu'elle se prolonge au niveau du contour postérieur et latéral du talon, la chaussure est
dite "montée baraquette". Ce montage donne un talon débordant.
! la semelle seconde
Cousue (si en cuir) ou collée (si en matériau synthétique) sur la semelle première par
l'intermédiaire ou non de la trépointe on y interpose cambrion et à la partie antérieure un
remplissage en cuir ou en plâtre goudronné qui améliore l'étanchéité du semelage.
Appareillage. M. Maitre
>02/07/2007
4
4
Cofmer
DES MPR
MPR et podologie
La semelle n'est plus de nos jours exclusivement en cuir, on utilise des matériaux
synthétiques pour alléger la chaussure. La semelle en contact avec le sol peut être crantée
pour une meilleure solidité et adhérence au sol (maçons, agriculteurs).
!
le talon
Il est fixé à la pointe arrière du semelage.
Hauteur idéale : 20 mm chez l'homme
35-40 mm chez la femme
Il répartit de manière égale le poids du corps entre le talon postérieur (calcanéum) et le talon
antérieur (1er et 5ème tête métatarsienne).
Le talon soutient la cambrure de la chaussure. Un talon trop long gêne la marche, un talon
trop court fatigue l'arche interne du pied et casse la cambrure du pied. Un talon pas assez
large manque de stabilité à la marche.
Le talon est formé de plusieurs épaisseurs : les "sous-bouts" et le " bon-bout " étant celui
qui est en contact avec le sol.
Les différents modèles de chaussures sont :
" Escarpin : chaussure avec claque courte et sans moyen de fermeture.
" Charles IX : escarpin avec bride (à boucle, à pression, à scratch) sur le cou de pied.
" Salomé : variante du Charles IX comporte une bride transversale à laquelle aboutit une
bride longitudinale centrale prolongeant la claque.
" Derby : quartier cousu sur la claque et laçage sur le cou de pied et languette
" Richelieu : ouverture de claque ronde, quartier cousu sous la claque et laçage avec
languette, possibilité de richelieu à gousset.
" Mocassin : plateau sur le dessus de la claque, le plus souvent gousset élastique sous le
plateau.
" Balmoral : la claque se continue jusqu'à l'emboîtage pour s'assembler en arrière de celuici.
" Cycliste : Balmoral à claque ronde ou carrée mais dont la fermeture s'étend très en avant
de la chaussure.
" Basket : les quartiers sont prolongés au- delà des têtes métatarsiennes, la claque forme
languette.
Chaussure très ouverte qui permet l'introduction facile d'un pied déformé (spastique,
arthrodésé) .
Adjonctions thérapeutiques
Appareillage. M. Maitre
>02/07/2007
5
5
Cofmer
DES MPR
MPR et podologie
1 - Au niveau du semelage
! le cambrion acier
Il limite le jeu fonctionnel des articulations du tarse antérieur
! le talon cousu baraquette
Elargit la surface d'appui, augmente la stabilité de la chaussure en station debout et à la
marche.
! le talon désaxé
Assure le rétablissement d'un aplomb normal dans les déviations en varus ou en valgus de
l'arrière pied.
2 - Au niveau de la tige
! De contention latérale et limitation fonctionnelle du pied et de la cheville.
! tuteurs
Ils sont en cuir, métallique ou plastique selon le maintien voulu.
Ils peuvent être: verticaux en C, à oreille
horizontaux jusqu'à la 1ère tête métatarsienne ou jusqu'au bout dur
Indications :- instabilité de la tibio-tarseinne
- trouble de la statique plantaire : valgus, varus,
! baleines
Au nombre de 3 ou 4 glissées entre liège et doublure permettent une contention plus souple
de la tibio-tarsienne.
! De suppléance dans les déficits des marches releveurs du pied
! tuteur postérieur
C'est une lame acier ressort qui part de la semelle et remonte dans la tige à la partie
postérieure au niveau de la baguette. Ramène le pied à angle droit, associé à un relevé du
bout de la chaussure facilite le passage du pas dans la phase oscillante.
! tracteurs élastiques
Placés à la partie antérieure et externe de la chaussure, ils permettent d'éviter l'accrochage du
pied au sol et selon leur traction constituent un rappel en valgus ou en varus.
! De protection des téguments
! capitonnage
En mousse des quartiers, de la languette, de l'avant pied sont utiles en cas de troubles
trophiques, séquelles de brûlures, fragilité cutanée, cicatrices douloureuses...
! semelle mousse - pastilles plantaires
Placées sur l'orthèse plantaire, elles sont destinées à soulager des appuis douloureux
(durillons, mal perforant, verrues...)
! De correction de la statique plantaire
Appareillage. M. Maitre
>02/07/2007
6
6
Cofmer
DES MPR
MPR et podologie
Se situent au niveau de l'orthèse plantaire : coins supinateurs et pronateurs, barre et pelote
rétrocapitale...
Fabrication de la chaussure sur mesure
Elle est faite à partir de mesures, tracés, empreintes ou moulage pris sur le sujet à chausser.
Le moulage est obligatoire pour les pieds très déformés et peu réductibles.
La confection de la chaussure s'effectue :
- soit sur une forme en bois : qui donne par modelage la reproduction morphologique
du pied
- soit sur le positif existant d'après le moulage du pied
La confection des lièges s'effectue à partir de la forme de la chaussure dont la face plantaire a
été revêtue d'une peausserie sur laquelle on collera les épaisseurs de liège nécessaires et les
éléments correcteurs de la statique plantaire.
La confection de la tige se fait à partir d’un patronage, le manque de piqueuses fait adopter
par les podo-orthésistes l’utilisation de tiges toutes prêtes.
Les chaussures et les orthèses plantaires peuvent être réalisées par CFAO ( conception
fabrication assistée par ordinateur ). Le pied et l’empreinte plantaire sont digitalisés en 3 D,
les renseignements sont stockées sur ordinateur et traités par logiciel qui détermine la
forme la plus appropriée au pied du patient. Une fois la forme choisie et l’empreinte
plantaire déterminée une machine fraiseuse numérique fabrique la forme et l’orthèse
plantaire qui servira à la fabrication de la chaussure.
Indication des chaussures thérapeutiques sur mesure
! Amputations
! Orteils déformés
- Peausserie fine : intérêt de la claque en lycra, en stretch..
- Pas de couture au niveau des orteils
- Semelle mousse et pastilles plantaires
- Correction fréquente valgus calcanéen (coin supinateur, tuteur cuir).
- Port d’orthoplasties peut être réalisé
Causes fréquentes : hallux valgus - orteils en griffe, en marteau
! Raccourcissements > 2 cm
- Tige basse jusqu'à 4 centimètres de raccourcissement. Au-delà tige haute
- Au niveau orthèse plantaire : cuvette calcanéenne pour empêcher le pied de glisser.
Soulager les têtes métatarsiennes par barre ou pelote rétrocapitale.
- Tuteurs cuir pour instabilité de la cheville.
Causes fréquentes : polytraumatisés. Résection tête et col fémur.
! Paralysies
Appareillage. M. Maitre
>02/07/2007
7
7
Cofmer
DES MPR
MPR et podologie
- Flasques : sans instabilité de la cheville : tuteur postérieur
avec instabilité de la cheville : tuteurs- baleines relevé du bout de la chaussure.
Causes fréquentes : paralysie S P E
- Spasmodiques : tuteurs - baleines - tracteurs, relevé du bout de la chaussure.
Causes fréquentes : hémiplégie - I M C
! Cas complexes
Les chaussures sur mesure pour cas complexes sont destinées à :
- Contenir des déformations irréductibles et fixées
- Réduire partiellement des troubles de la statique plantaire.
Causes fréquentes : arthroses - ( tibiotarsiennes, tarsiennes, métatarsophalangiennes)
arthrites - (P C E - S P A )
déformations congénitales ( pieds bots )
Prescription
La prescription médicale devra préciser pour les deux pieds :
- La peausserie de la tige ( box, chevreau, veau, stretch, lycra…)
- Le matériau du semelage ( cuir, synthétique )
- La hauteur, la largeur du talon ................
- La hauteur de la tige ( haute, basse )
- Le modèle de la chaussure ( derby, richelieu .......... )
- Les particularités de l'orthèse plantaire :
coin, barre, pelote rétrocapitale ..........
sa hauteur
- Les adjonctions thérapeutiques ( tuteurs, baleines .......... )
- Le mode de fermeture de la tige ( velcros, fermeture à glissière, .......... )
Aspects réglementaires
Les organismes de prise en charge accordent deux paires de chaussures en dotation
initiale ( délai de 3 mois entre la 1ère et la 2ème mise ), puis une paire par an.
Les réparations sont prises en charge sous forme de forfaits.
Des modifications non liées à une fonction thérapeutiques demandées par le patient peuvent
donner lieu à la facturation d’un supplément ; il y a nécessité d’un devis préalable. ( JO 10
octobre 2003 )
Lorsque la prise en charge est à 100%, l'organisme de prise en charge règle directement le
podo-orthésiste ; si la prise en charge est à 65%, l'intéressé verse uniquement sa quote-part
( 35% ) au podo-orthésiste, la caisse les 65% au podo-orthésiste.
Prix d'une paire de chaussures thérapeutiques sur mesure et nomenclature:
- 2689974
Classe A 631.19 !
( désorganisation métatarso-phalangienne,
amputation transméta, inégalité de longueur des membres inférieurs )
- 2620400 Classe B 694.65 ! ( paralysie, désaxation complexe stato-dynamique)
Appareillage. M. Maitre
>02/07/2007
8
8
Cofmer
DES MPR
MPR et podologie
APPAREILS SPECIAUX
Ce sont des chaussons en cuir et peau, de plus en plus en résine recouvert de peau
englobant une amputation de l'avant-pied, compensant un raccourcissement du membre
inférieur, une paralysie... se logeant selon le cas dans des chaussures de série ou sur mesure.
Ils permettent dans le cas de raccourcissements importants d'être plus esthétiques et de
laisser la possibilité au sujet de changer facilement de chaussures.
2646692 370.08!
Appareillage. M. Maitre
>02/07/2007
9
9
Cofmer
DES MPR
MPR et podologie
CHAUSSURES THERAPEUTIQUES DE SERIE
Définition
Conçues pour être utilisées :
- de façon temporaire
CHUT
- de façon définitive
CHUP
pour des patients quel que soit leur âge dont les anomalies constatées au niveau du pied
demandent un maintien, un chaussant particulier ou une correction que ne peuvent assurer
des chaussures ordinaires, sans pour autant justifier l'attribution de chaussures
thérapeutiques sur mesure.
Elles peuvent recevoir une orthèse plantaire.
Elles sont délivrées par paires de pointure ou non similaires.
Indications
mmmmmmmmmémé
dicalesPrescription
- Certaines
paralysies et myopathies
- Instabilités de la cheville
- Séquelles post-traumatiques ou chirurgicales
- Inégalités de longueur des membres inférieurs < 2 cm
- Oedèmes du pied
- Déformations liées aux rhumatismes inflammatoires
Aspects réglementaires
- Garantie 6 mois
- Chaussures avec étiquette CHUP ou CHUT
réglemetairesPrescription
- Renouvellement
. CHUT non renouvelables
. CHUP :
1 an pour les adultes
6 mois pour les < à 16 ans
- Tarif de remboursement :
. CHUT
31 ! l’unité
. CHUP
72 ! la paire
si pointure différente, majoration de 20 % chez l'enfant
Exemple de CHUT : chaussure à appui talonnier BAROUK, à décharge du talon,
SANITAL à décharge du talon, pour augmentation de volume « Maïa et Morphée »...
CHUT de Sober pour hallux valgus
De CHUP : Podiabètes, modèle homme et femme – Dax, Aire et Douai Chaussures
ADOUR
CHAUSSURES MEDICALES NON INSCRITES SUR LISTE
Appareillage. M. Maitre
>02/07/2007
10
10
Cofmer
DES MPR
Elles sont non remboursables. Elles sont parfois destinées :
MPR et podologie
. à une pathologie déterminée
.. diabète :
Linéa Diab commercialisé par NEUT
. polyarthrite :
Chaussure DIXON sans couture
Podorumax (Neut)
. au chaussage pré ou post-opératoire, du sujet âgé lavables, largement ouvertes, à dessus
thermoformables (Pulman, Mayzaud,Coroll..... )
COQUES TALONNIERES
Définition
C'est une orthèse indiquée dans la désaxation du calcanéum par suite d'une instabilité de
l'articulation tibiotarsienne quelqu'en soit la cause (traumatique, post-chirurgicale, valgus
calcanéen de l'enfant...)
C'est un élément mobile pouvant être logé dans une chaussure de série ou thérapeutique.
Elle est réalisée sur moulage le plus souvent avec un matériau thermoplastique.
Description
Elle est :
- sous malléolaire pour ne pas limiter la flexion - extension de
la cheville.
- découpée en oreille en arrière de la malléole pour stabiliser la
sous-astragalienne.
- echancrée au niveau du 1/3 moyen 1/3 supérieur du
calcanéum de façon à éviter tout conflit avec le talon d'Achille.
- limitée en avant par l'interligne de Lisfranc.
But
- limiter l'instabilité de la sous-astragalienne
- effet antalgique de l'arrière pied
En pratique
pppppppppppp
pppratiquePres
- cription
prescription médicale + pas d’entente préalable
Appareillage. M. Maitre
>02/07/2007
11
11
Cofmer
DES MPR
- inscrit à la LPPR titre II chap. 1 - Prix : 44 !
- garantie 6 mois
- délai de renouvellement : 1 an - 6 mois pour les enfants jusqu'à 15 ans
MPR et podologie
La base de remboursement est faible et bien inférieure au prix de revient de la fourniture, la
part restant à la charge de l'assuré sera conséquente. D'autres solutions sont donc souvent
proposées, cette situation est regrettable. Seuls les podo-orthésistes sont équipés pour
réaliser ses coques mais ils proposent le plus souvent la réalisation de chaussures sur
mesure dont le remboursement est meilleur.
APPAREILS DIVERS DE CORRECTION ORTHOPEDIQUE
RELEVEURS DE PIED
Ils sont destinés à appareiller de façon temporaire ou définitive un pied tombant plus ou
moins associé à une instabilité latérale ou un varus équin du pied. Ils sont nombreux : le
choix va s'effectuer parmi les appareils disponibles selon les souhaits et la tolérance du
patient en matière d'esthétique, d'encombrement, de poids, de facilité de mise en place et
bien souvent de l'habitude ou des commodités locales d'appareillage.
Rappel physiopathologique
Steppage : chute du pied à la marche entraînant au passage du pas un accrochage de la
pointe du pied
- mobilisation passive du pied normale
- atteinte des muscles de la loge antérieure de la jambe (JA.EC des orteils)
- atteinte radiculaire L4 - L5 - Lésion nerf SPE ou nerf tibial antérieur
- pathologie : traumatique du SPE - SLA - Myopathie - SEP...
Varus Equin : déformation du pied survenant dans les affections neurologiques centrales
associant une spasticité du triceps et du jambier postérieur.
- pathologie : hémiplégie
Instabilité latérale du pied : peut s'associer au steppage, liée au déficit des périoniers
latéraux, prédominante dans les atteintes L5.
Releveurs amovibles adaptables sur les chaussures du commerce
1- Releveur corde à piano
Une embrasse postérieure de jambe reliée par 2 cordes à piano, fixées
par vissage sur la semelle d'une chaussure ordinaire.
indic. : steppage simple, spasticité légère
Remboursement sur prescription médicale, sans entente préalable
sur Liste : 76 !
Appareillage. M. Maitre
>02/07/2007
12
12
Cofmer
DES MPR
MPR et podologie
2 - Orthèse à montant postérieur
Mat unique postérieur en acier doté d'un ressort se terminant en
haut par une embrasse plaquée sur le mollet, en bas par 2 griffes qui
se fixent sur le contrefort de la chaussure.
indic. : steppage simple
Non pris en charge prix public environ : 198 !
3 - Orthèse avec ressort type KLENZAC
Orthèse à 2 montants latéraux et articulation malléolaire avec un
ressort de dorsi-flexion. Les deux montants se terminent dans le
semelage de la chaussure.
indic. : steppage avecc instabilité latérale - spasticité modérée
Prise en charge : totale grand appareillage
Releveurs indépendants de la chaussure
1 - Releveurs propylène "type HOUSTON"
Cette orthèse en matériau plastique est constituée d'une jambière qui recouvre la face
postérieure de la jambe et se prolonge par une semelle plantaire jusqu'aux têtes
métatarsiennes.
Il existe plusieurs variantes :
- En série : existe en plusieurs dimensions, adapté au patient après
avoir chauffé l'orthèse
indic. : steppage avec instabilité latérale modérée
Remboursement sur prescription médicale, sans entente préalable,
prix sur Liste 76 !
- Sur moulage : peut être muni d'une articulation malléolaire avec butée
limitant la flexion plantaire.
indic. : hémiplégiques à spasticité modérée , steppage avec instabilité
latérale
Remboursement : prise en charge totale grand appareillage prix sur Liste
270 !
2 - Releveur type "JOUSTO"
Constitué d'une semelle plastique sur laquelle est fixée un tuteur latéral qui
se continue par un paquet de lames de ressort qui se termine dans un
logement que comporte la partie interne de l'embrasse postérieure de la
jambe.
Indic. : steppage simple
Remboursement sur prescription médicale sans entente préalable prix sur
13 13
Appareillage. M. Maitre
>02/07/2007
Cofmer
DES MPR
Liste 76 !
MPR et podologie
3 - Releveur de type GONDREVILLE (Alsace Lorraine)
Semelle plastique avec montants munis d'une articulation
malléolaire et de tracteurs élastiques croisés fixés sur la
semelle et attachés sur l'embrasse postérieure. Fait sur
moulage.
Indic. : steppage avec instabilité latérale. Flexion dorsale
possible
Remboursement : grand appareillage
4 - Releveur type "PHILIPP"
en tissu élastique renforcé sur sa partie dorsale d'une armature
plastique et de deux tirants de force réglable.
Port discret , esthétique. Efficacité modérée.
Non remboursé
5 - Orthèse type SAINT GENIS LAVAL (région lyonnaise)
réalisée maintenant en composite de carbone.
Mat interne relié par une charnière à une semelle en acier.
Sanglage sus malléolaire pour contrôler le varus. Adjonction
possible d'une articulation à ressort en regard de la malléole
interne pour contrôler l'équin.
Indic. : hémiplégie avec varus équin et spasticité importante
Remboursement : grand appareillage prix sur Liste 951 !
6 - Appareil avec butée de PERLSTEIN
Deux montants se terminant à la partie supérieure par une embrasse
postérieure, à la partie inférieure par des tourillons pénétrant dans le
talon de la chaussure. La butée de Perlstein permet un réglage de l'équin.
Indic. : pieds équins très spastiques : hémiplégie, IMC...
Prix sur Liste : 317 !
Releveurs inclus dans la chaussure
- Un tuteur acier postérieur inclus dans la baguette et se prolongeant entre la semelle
première et seconde de la chaussure pour éviter la chute du pied.
Appareillage. M. Maitre
>02/07/2007
14
14
Cofmer
DES MPR
MPR et podologie
- Tuteurs cuirs et / ou baleinage pour lutter contre l'instabilité latérale de la cheville.
ATTELLES MONTEES SUR CHAUSSURES
Ce sont des attelles métalliques ou en matériau de synthèse ( Sur Liste 64 ! )montées sur
des chaussures à bouts ouverts ( Sur Liste 48 !) par une plaque métallique ou matériau de
synthèse.
Ces attelles sont :
- soit rigides
avec ou sans rotule aux extrémités
- soit articulées au centre
permettant une orientation axiale
et un blocage en position du pied
Ex: Attelles de DENIS BROWNE pour PBVE
ATTELLES SANS CHAUSSURES
Les attelles sont fixées directement sur le pied et sont munies d'une plaque avec butées
latérales qui assurent le maintien en position souhaitée articulées ( Sur Liste 20 !) ou rigides
( Sur Liste 12 !).
CHAUSSURES A BOUT OUVERT
Ce sont des chaussures en cuir à bout ouvert, munies d'une bride anti équin ne permettant
pas la marche.
Elles sont à bord interne
- convexe
- rectiligne
pour les déformations de l'avant-pied.
Elles sont délivrées à l'unité ou à la paire, associées ou non à des attelles.
Sur Liste 24 !
Appareillage. M. Maitre
>02/07/2007
15
15
Cofmer
DES MPR
MPR et podologie
CHAUSSONS ARTICULES
Ce sont des chaussons cuir ou en matériau thermoformable bout ouvert ne permettant pas
la marche, destinés au traitement progressif des malformations congénitales du pied.
Ils sont constitués de deux parties :
- l'une maintenant le tarse
- l'autre enveloppant le métatarse
Une pièce articulée en métal ou matériau de synthèse permet les mises en position de
correction nécessaires.
CHAUSSON INTERIEUR MOULE
Ce chausson est moulé directement sur le pied à l'aide d'un appareil de moulage spécifique
faisant le vide.
Il permet le port d'une chaussure montante de série.
Indications : troubles statiques de l'arrière-pied de l'enfant (IMC, Spina Bifida...).
Sur Liste de 23 à 36 ! selon taille et remplissage ou non de la voûte
______________________________________________________________________
Docteur Marcienne MAITRE - Médecine Physique et Réadaptation
Centre Régional d'Appareillage - BP 9572 - 2 place Paul Bec - 34045 Montpellier
Cedex 1 # 04 67 99 75 95 - Fax 04 67 99 75 78 –
Email :[email protected]
Appareillage. M. Maitre
>02/07/2007
16
16
Cofmer
DES MPR
MPR et podologie
Annexe 1
LPPR Titre II chapitre 1
Tarifs 4/10/2001
Orthèses
plantaires
Coques
Talonnières
CHUP
CHUT
CH/App de
Marche
Délai d’utilisation avant
Renouvellement
1 an pour adulte
6 mois <15ans sauf cas
particulier
1 an pour adulte
6 mois <15ans
1 an pour adulte
6 mois <16ans
Non renouvelables
1 an pour adulte
6 mois <15ans sauf cas
particulier
Nomenclature
Prix
201B00.1
201B00.4
14.43 !
27.34 !
6 mois
201C00
43.94 !
6 mois
201H00
71.65 !
la paire
30.49 !
l’unité
35.67 !
6 mois
Etiquette
NON
NON
201H01
201I00
OUI
3 mois
OUI
6 mois
NON
Attelles
montées
sur
chaussures
Attelles sur chaussures
Attelles sans chaussures
Chaussure à bout ouvert
Attelles ts plans espace
Attelles 1 plan espace
Attelles pied valgus varus
Sur prescription
médicale
201G00.111
à
201G00.152
De 3.27
!
A 64.40
!
Chausson Intérieur
moulé
Sur prescription
médicale
201G00.1611
201G00.1612
23.37 !
30.27 !
Appareillage. M. Maitre
Garantie
>02/07/2007
6 mois
oui
6 mois
6 mois
NON
17
17
Cofmer
Attelles
Releveur de
pied de série
Attelle de Seringe
Sur prescription
médicale
Sur prescription
médicale
DES MPR
201G00.171
201G00.34
76.22 !
MPR et podologie
6 mois
oui
88.97 !
6 mois
oui
Annexe 2
Titre II chapitre 6
Les organismes de prise en charge accordent deux paires de chaussures en dotation
initiale ( délai de 3 mois entre la 1ère et la 2ème mise ) puis une paire par an.
Chaque chaussure porte sur le haut et à l’intérieur de la tige le nom du podo-orthèsiste
et lea date de mise à disposition au patient.
La prise en charge du renouvellement des chaussures n’est pas systématique ; elle est
limitée à une paire par an chez l’adulte et « si le produit est hors d’usage, reconnu
irréparable ou inadapté à l’état du patient » Art R 165-24 du code de la sécurité sociale
Décret du 26 mars 2001
La garantie est de 6 mois à compter de la mise à disposition au patient.
Tarif du 10/03/2005 – JO 9 mars 2005
Chaussure orthopédique sur mesure Classe A
2689974
2626614
la paire
porteur de pilon
Chaussure orthopédique sur mesure Classe B
2620400 la paire
2648828 porteur de pilon
2681257 Moulage
631.19 !
315.60 !
2646692 Appareil podo-jambier sur moulage
366.41 !
Oi59Z01 Orthèse releveur de pied sur moulage
277.75 !
2622160 Frais d’expédition
Sur facture
Appareillage. M. Maitre
>02/07/2007
694.65 !
347.32 !
42.50 !
18
18
Cofmer
DES MPR
MPR et podologie
REPARATIONS FORFAITS
2673559
2667062
Orthèses plantaires
la paire
porteur pilon
Tige
la paire
porteur pilon
Semelage
2683517 la paire
2628145 porteur pilon
Appareil podo-jambier
2607841
2659988
2622059
Appareillage. M. Maitre
107.36 !
53.86 !
74.76 !
37.37 !
50.42 !
25.22 !
47.78 !
>02/07/2007
19
19
Téléchargement
Explore flashcards