Telechargé par albane carasco

T1C3-Dorsales

publicité
T1C2 TP4 LE MAGMATISME AU NIVEAU DES DORSALES
Les dorsales sont des zones où de la croûte océanique est en permanence mise en place. Les études sismiques et thermiques
montrent l’existence en profondeur d’une chambre magmatique à l’aplomb de la dorsale.
On cherche à comprendre comment un magma peut se former au niveau des dorsales et comment ce magma peut être à l’origine
des 2 roches à structure différentes : Basalte et Gabbro de la croûte océanique
ACTIVITE 1 : EXPLIQUER L’ORIGINE DU MAGMA AU NIVEAU DES DORSALES
 Consignes :
-Faire les questions d’exploitation associées au doc annexe
(répondre directement sur la feuille).
-Faire une observation écrite du document 1.
Mise en relation des informations :
En quelques phrases expliquez quelle est la roche qui sera à
l’origine du magma.
Précisez dans quel intervalle de profondeur la fusion à lieu.
Quelle couche de la Terre est-elle concernée ?
Document 1 répartition des isothermes à
l’aplomb de la dorsale
ACTIVITE 2 : COMPRENDRE L’ORIGINE DES STRUCTURES DIFFERENTES DU BASALTE ET DU GABBRO
Compte rendu (évalué) attendu sous Word
Basaltes et les gabbros proviennent d’un même magma mais, ils ont des structures différentes. On peut émettre l’hypothèse cela
résulte de conditions de refroidissement distinctes.
En utilisant la vanilline comme produite de substitution on va chercher à montrer que des conditions de refroidissement différentes
du produit fondu peuvent conduire à des cristaux de tailles différentes.
Ressources (rappels)
Rappel :
Les roches de la croûte océanique
ont la même composition
minéralogique MAIS des
structures différentes :
- Basalte : structure microlithique
-Gabbro : structure Grenue
(cf TP1)
1
2
3
Mise en œuvre du protocole en vu d’obtenir des résultats exploitables VOIR FICHE PROTOCOLE
Communication des résultats bruts : croquis légendés des cristaux de vanilline obtenus dans chacune des 2 conditions
Bilan: exploitez les résultats obtenus pour proposer une explication de la différence de structure de ces 2 roches en faisant le
lien avec les conditions du réel.
Contenu du compte rendu attendu : Titre activité/ Que cherche t’on à résoudre ?/Hypothèse
formulée ?/Description rapide du principe de l’expérience/ Croquis des résultats/ Bilan
PROTOCOLE DE CRISTALLISATION DE LA VANILLINE
CONDITION 1 : (REFROIDISSEMENT A TEMPERATURE AMBIANTE)




1 Déposer quelques cristaux de vanilline sur une lame (bien au centre),
recouvrir d'une lamelle.
2 Poser la lame sur la résistance électrique. Faire chauffer avec précaution à
THERMOSTAT 2/3. Lorsque les cristaux fondent (en quelques secondes) retirer
de la source de chaleur.
3 Appuyer légèrement sur la lamelle.
4 Observez le refroidissement en direct de la vanilline en plaçant la lame sous
le microscope en lumière LPA.
CONDITION 2 : « (REFROIDISSEMENT SUR SURFACE TRES FROIDE)
 1 Prendre une nouvelle lame et recommencer la manipulation (étapes 1 à 3)
 2 Poser la lame sur carreau sorti du congélateur et laisser refroidir
 3 Observez au microscope avec lumière LPA.
Document 1 (d’après Claude Allègre)
« La matière est constituée d’atomes plus ou moins liés entre eux. S’ils sont liés solidement, la matière est solide ; s’ils
sont liés faiblement, la matière est liquide. La pression pousse les atomes les uns contre les autres et tend à rendre la
matière solide. La température, qui agite les atomes, tend à les écarter les uns des autres et à rendre la matière liquide.
L’eau, qui peut s’insinuer entre les atomes, tend aussi à rendre la matière liquide.
A l’intérieur du globe, la pression qui solidifie et la température qui liquéfie se livrent une lutte formidable. »
Téléchargement
Explore flashcards