Telechargé par Chaimaa Elmatrabi

Comparons-la-journée-d’un-écolier-avant-et-aujourd’hui-Lecture-cm2

publicité
Nom : ……………………………..……
Date : ……………………….
L’école autrefois et aujourd’hui (1)
Comparons la journée d’un écolier avant et aujourd’hui
❶ Lis les six textes encadrés sur l’école d’autrefois et associe- les aux phrases correspondantes dans
le tableau à l’aide d’un ou plusieurs numéros.
2
1
Il y a 60 ans, les enfants allaient déjà à
l’école. Chaque matin, ils partaient à
l’école, parfois, ils devaient faire plusieurs
kilomètres à pied avant d’arriver. Les filles
et les garçons étaient séparés.
3
Tous les matins, il y avait la leçon de morale. Ex :
« Pour mieux travailler, notre classe sera
toujours propre et rangée. » Les élèves devaient
la copier dans leur cahier. Les stylos billes
n’existaient pas encore : les élèves écrivaient
avec une plume « Sergent-Major ».
En arrivant en classe, après que la cloche
ait sonnée, la maîtresse vérifiait si les
ongles et les oreilles étaient bien propres.
Si les mains étaient sales, les élèves
risquaient une punition. Pour ne pas se
salir, tous les élèves portaient une blouse.
Cela permettait aussi de ne pas voir les
vêtements et de ne pas faire de différence
entre les riches et les pauvres.
4
Aujourd’hui, les élèves continuent à jouer à la corde,
à la marelle, ballon… mais aussi avec de nouveaux
jeux: cartes à effigies…
…………
La leçon de morale n’est plus écrite au tableau en
début de journée bien que le Président de la
République la recommande dans les programmes.
………..
Les enfants ne sont pas obligés de porter des
uniformes et les professeurs ne vérifient plus les mains
des élèves.
……....
5
6
Les enfants partent à l’école, en voiture ou en car de
ramassage. Les classes sont mixtes dans les écoles.
……….
Les élèves écrivent désormais avec des stylos et des
crayons. Le stylo à plume a pour ancêtre le porteplumes.
…………
Les enfants mangent à la cantine scolaire.
Au niveau punition, les professeurs n’ont pas le droit
d’humilier, de toucher ou de violenter un enfant.
…………
www.pass-education.fr
Pendant la récréation,
ils jouaient à la corde à
sauter, à la marelle, à
la balle, à chat, à la
ronde, à la chandelle.
Le midi, il n’y avait pas de
cantine. Les élèves qui
habitaient trop loin pour
rentrer chez eux mangeaient
un pique-nique à l’école
(tartines, pomme ...).
Quand les élèves
n’écoutaient pas le maître, il
y avait des punitions : Faire
des tours de cour. Des coups
de règle sur les doigts. Se
faire tirer les oreilles. Porter
le bonnet d’âne.
CORRECTION
❶ Comparons l’école autrefois et aujourd’hui.
Lis les six textes encadrés et associe les aux phrases correspondantes dans le tableau à l’aide d’un ou
plusieurs numéros.
2
1
Il y a 60 ans, les enfants allaient déjà à
l’école. Chaque matin, ils partaient à l’école,
parfois, ils devaient faire plusieurs
kilomètres à pied avant d’arriver. Les filles
et les garçons étaient séparés.
3
En arrivant en classe, après que la
cloche ait sonnée, la maîtresse vérifiait
si les ongles et les oreilles étaient bien
propres. Si les mains étaient sales, les
élèves risquaient une punition. Pour ne
pas se salir, tous les élèves portaient
une blouse. Cela permettait aussi de ne
pas voir les vêtements et de ne pas faire
de différence entre les riches et les
pauvres.
Tous les matins, il y avait la leçon de morale. Ex :
« Pour mieux travailler, notre classe sera
toujours propre et rangée. » Les élèves devaient
la copier dans leur cahier. Les stylos billes
n’existaient pas encore : les élèves écrivaient
avec une plume « Sergent-Major ».
4
Pendant la récréation,
ils jouaient à la corde à
sauter, à la marelle, à
la balle, à chat, à la
ronde, à la chandelle.
Aujourd’hui, les élèves continuent à jouer à la corde,
à la marelle, ballon… mais aussi avec de nouveaux
jeux: cartes à effigies…
4
La leçon de morale n’est plus écrite au tableau en
début de journée bien que le Président de la
République la recommande dans les programmes.
3
Les enfants ne sont pas obligés de porter des
uniformes et les professeurs ne vérifient plus les mains
des élèves.
2
Les enfants partent à l’école, en voiture ou en car de
ramassage. Les classes sont mixtes dans les écoles.
Les élèves écrivent désormais avec des stylos et des
crayons. Le stylo à plume a pour ancêtre le porteplumes.
Les enfants mangent à la cantine scolaire.
Les professeurs n’ont pas le droit d’humilier, de
toucher ou de violenter un enfant.
1
3
5/6
www.pass-education.fr
5 Le midi, il n’y avait pas de
cantine. Les élèves qui
habitaient trop loin pour
rentrer chez eux mangeaient
un pique-nique à l’école
(tartines, pomme ...).
6 Quand les élèves
n’écoutaient pas le maître, il
y avait des punitions : Faire
des tours de cour. Des coups
de règle sur les doigts. Se
faire tirer les oreilles. Porter
le bonnet d’âne.
Nom : ……………………………..……
Date : ……………………….
❷ A partir des textes encadrés ci-dessus, réponds aux questions suivantes.
1. Les filles et les garçons pouvaient-ils jouer ensemble à la récréation ? Pourquoi ?
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….
2. Que faisait la maîtresse en arrivant le matin ?
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..
3. Comment étaient habillés les écoliers ?
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
4. Recopie la morale qui est citée dans le texte ?
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
5. Avec quoi écrivaient les élèves ?
…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….
6. A quoi jouaient les élèves pendant la récréation ? Aujourd’hui est-ce différent ?
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
7. Cite des punitions qu’ils pouvaient avoir s’ils n’étaient pas sages.
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
❸ Réponds par vrai ou faux. Coche la bonne réponse.
Aujourd’hui, les élèves doivent se lever en même
temps et dire bonjour au maitre, sous peine de
punition.
Autrefois, les maitres étaient très sévères et leur
infligés des punitions sévères.
□
vrai
□
faux
□
vrai
□
faux
Aujourd’hui, le maitre a le droit de donner 100 lignes
d‘écriture pour punir les élèves.
□
vrai
□
faux
Autrefois, le port de la blouse pour les élèves n’était
pas obligatoire.
□
vrai
□
faux
Aujourd’hui, les élèves ne marchent pas des kilomètres
à pieds pour aller à l’école.
□
vrai
□
faux
Autrefois, les élèves étaient souvent humiliés par leur
maitre : par exemple, ils devaient porter le bonnet
d’âne.
Aujourd’hui, il n’y a pas de cantine scolaire ; les élèves
apportent leur repas.
□
vrai
□
faux
□
vrai
□
faux
www.pass-education.fr
CORRIGE
❷ A partir des textes encadrés ci-dessus, réponds aux questions suivantes.
1. Les filles et les garçons pouvaient-ils jouer ensemble à la récréation ? Pourquoi ?
Non, ils ne pouvaient pas jouer séparément ; car les classes n’étaient pas mixtes.
2. Que faisait la maîtresse en arrivant le matin ?
La maîtresse vérifiait si les ongles et les oreilles étaient bien propres.
3. Comment étaient habillés les écoliers ?
Pour ne pas se salir, tous les élèves portaient une blouse.
4. Recopie la morale qui est citée dans le texte ?
« Pour mieux travailler, notre classe sera toujours propre et rangée. »
5. Avec quoi écrivaient les élèves ? Les élèves écrivaient avec une plume « Sergent-Major ».
6. A quoi jouaient les élèves pendant la récréation ? Aujourd’hui est-ce différent ? Ils jouaient à la corde à
sauter, à la marelle, à la balle, à chat, à la ronde, à la chandelle. Non pas vraiment, on continue à jouer à
certains jeux mais il y en a de nouveaux par exemple cartes de football ou à effigies.
7. Cite des punitions qu’ils pouvaient avoir s’ils n’étaient pas sages. En connais-tu d’autres ?
Faire des tours de cour. Des coups de règle sur les doigts. Se faire tirer les oreilles. Porter le bonnet d’âne.
Il y avait aussi les 100 lignes d’écriture ; le maitre enfermait l’enfant au bucher, donnait des fessées…
❸ Réponds par vrai ou faux. Coche la bonne réponse.
Aujourd’hui, les élèves doivent se lever en même
temps et dire bonjour au maitre, sous peine de
punition.
Autrefois, les maitres étaient très sévères et leur
infligeaient des punitions sévères.
□
vrai

faux

vrai
□
faux
Aujourd’hui, le maitre a le droit de donner 100 lignes
d‘écriture pour punir les élèves.
□
vrai

faux
Autrefois, le port de la blouse pour les élèves n’était
pas obligatoire.
□
vrai

faux
Aujourd’hui, les élèves ne marchent pas des kilomètres
à pieds pour aller à l’école.

vrai
□
faux
Autrefois, les élèves étaient souvent humiliés par leur
maitre : par exemple, ils devaient porter le bonnet
d’âne.
Aujourd’hui, il n’y a pas de cantine scolaire ; les élèves
apportent leur repas.

vrai
□
faux
□
vrai

faux
www.pass-education.fr
Téléchargement
Random flashcards
Commune de paris

0 Cartes Edune

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Créer des cartes mémoire