Telechargé par Fabien BOGA

4apport

publicité
INFLUENCE DES APPORTS ALIMENTNRES DE METHIONINE SUR LE RENDEMENT EN
FILETS DU POULET DE CHAIR
Pack M.' Knerr B.
9, D40287 Franlftrt, Allemagne
DegussaAG, Weissfrauenstr.
Résumé
Dans le poids final obtenu,tous les morcealD(n'ont pasune importanceeconomiqueégale,le développementdu
filet mérite une attention particulière. Pour I'acide aminé prcmier limiunt, la méthionine, on veut savoir si les
recommandationsconccrnantI'engraissementet I'indice de conversionpennettent un rendementoptimal en
filets. Les récentesrecherchessur la méthioninedémontrentqu'il est plus rentablede formuler les acides
les alimentspour les pouletsdécoupes
aminésafin d'obtenirun meilleurpourcentage
de filets. Par conséquent,
plus
necessitent de méthionine,par rapportaux recommandations
actuellespour lespouletsentiers.
Introduction
Dans le secteurdes pouletsde chair, la production despouletsdecoupésgagnede I'importance. L'intérêt pour
la qualité d'abattageaugmente.L'évaluation des effetsde l'alimentation sur le rendementen carcasseet ntr la
rentabilitéde la productionsont misesen evidence.Pour les s@ialistes de I'alimentationdespouletsde chair
il deviendraobligatoire,qu' en plus de la croissance
et de I'indice de conversion,on optimisele dweloppement
despartiesnoblesde la carcasse.Les exigencesà la formulationdesalimentsdevrontprendreen compteces
avantageseconomiques.
Les critèresles plus importantpour la qualitéde la carcassesont le rendementà I'abattage,le pourcentage
des
filets et I'engraissement.
Le filet présenteun doubleintérêt : c'estle morceâule plus apprécié,son rendement
est variable et dépendde I'alimentation.Les désequilibresen acidesaminésentraînentune réductionde la
synthèsedes protéinesinlluencentaussitôtle pourcentagedes files. Moins touchéest I'engraissementde la
carcasse.
Mais il augmenteaussisi les acidesaminésen dése4uilibresont transformésen energieet panicipent
aux dépotsgras.Iæ potentielgénétiquepour la synthèsedesprotéineschezles racesà viandene pourrapasêtre
optimal.La rentabilitéde la productiondespouletsdécoupesdemandele meilleur rendementen filets, partie
qui reagitimmédiatementaux effetsde I'alimentation.
Les nouveauxrésultatssur I'inlluence de I'acide aminé premier limitant, la méthionine,sur le rendementen
filets et la rentabilitéde la productiondespouletsdécoupes
serontdiscutés.
L'influencede la méthioninesur le rendementen filets
ILOB, I'institut de WaÊeningen@ays-Bas),
a accompliptusieursessaisconcernantI'inlluence de la teneuren
acidesaminéssoufréssur le rendementen filets chezlespouletsde chair. Dansdesconditionscomparables,
on
a testé des rations avec des niveaux graduels en Dl-méthionine et examiné la croissance,I'indice de
conversion,et le pourcentagede files.
L' essaiavecdesmâlesRoss-broiters
entre0,4 et 2,2 kg depoidsvif (figure l) montreune augmentationde la
performanceavec un ajout progressifen méthionine. Le meilleur rendementen filets est realiseavec une
teneur en methionine+cystnede 0,9Oo/odans la ration. Des résultatséquivalentssont trowés dans des essais
aux conditionscomparables(Huyghebaertet al., 1994).On y constateune améliorationdu pourcentagedes
filets avecdesniveauxde méthionine+ cystine(M + C) élevés.
Il est remarquableque, indépendammentdu niveauénergétiquedanstous les essaismentionnés,I'amélioration
des performancespour I'indice de conversionet le rendementen filets est significative.En conclusiondes
essais(Schutteet Pack, 1994a, Pack et Schutte,1994),pour obtenir un rendementoptimal en filet" il est
nécessaire
d'utiliser un minimum de M+C de 0,90 % dansla périodede 0,4 à Z,2kgde poidsvif.
l5
23.25
Rgdæala6la
(%dclrqsc)
23.(X)
8'2'(r-0'?0))
Y- 1.794.1 27. (1€'l
22.75
y-21.87+
r.30.(t€l' o'(r{ tDl)
22.50
f=0.æ
22.25
poidsvif à lâge dc 39 joun :2.1 kgù2.2k9
22.00
z'-t.75
1.65
0.70
Figurc l:
0.70
o.75
0.80
0.75
0.85
0.90
Méthionine+Cptine (0,6)
0.80
0.85
0.90
0.9s
Méthioninc+ Cysinc (o/o)
Evolution de I'indice de consommationet du pourcentagede filets
chez le poulet de chair en fonction desapports d'acidesaminéssoufrésdans I'aliment
(Pack& Schutte1994)
La production despoulets lourds est associ& à des exigencesparticulièrespendantla periode de finition. Iæ
coût de la productiondépendétroitementde la consommationalimentaire. Pour examinercette situatiorLon a
testédesnuâlesCOBB broilers(Schutteet Pack 1994b) avec 1,8kg de poidsvif au départ.De 33 à 43 jours
d'âge, une ration de 3250 kcal et 19,9 oÂmatère azotæ est supplémenteeavec des niveaux progessifs de
méthionine.Iæ poidsfinal est 2,6kg de poidsvif. L'évolutiondu rendementen filets en fonctiondesapports
alimentairede méthionine+cystine,
fait I'objetde la figure 2.
Rcndcmant cn frlct
22.50
Czodc lr carcessa)
22.2s
22.OO
21.75
2r.50
21.25
21.00
0.60
Figure 2:
-4'59'(x'0'60))
y= 21.30 * 1.36o(1-e
R2=0.99
0.65
0.70
0.75
0.80
Méthionine+ Cystine(%)
0.85
Evolution du rendementen filets en fonction du niveau elimentaire desacidesaminés
soufrés( M+C en o/o)dansles rations pour pouletslourds (broilers de 1,8 kg à 2,6 kg de
poids vif)
(Schutte
& Pack1994b)
Même dans une Sriode de test très court, l"inlluence du niveau de M+C sur le rendement en fileg est
constatee.Pour atteindre un niveau élevéde performanceet un accroissementmaximum du rendement,il faut
desteneursen M+C audessusde 0,8 %.
Eveluation économiquedeseffetsde la méthionine
L'amélioration des performancesmentionnéesinfluencedirectementla rentabilité de la production des poulets
decoupes.La recette élevée sur les filets fait face au côut de la méthionine ajoutee. Pour ta ration il est
important de savoir quel supplémentde méthionine est le plus économique.Pack et Schutte (1994) ont
developpeun modèlede calcul pour déterminerla teneur optimale en acidesaminés soufrésalin de réaliser la
meillewe rentabilité de la productiondespouletsdecoupés.
L'essai rapporté dans la figure I montre que dans les conditions des prix europeensdes matières premières
utilisées daru I'alimentation des poulets de chair, la teneur optimale en M+C est de 0,88 % dans la ration.
Dans ce cas, la performancedesanimaux reflète directementles besoinsen acidesaminéssouflés.Il est le plus
desfilets. DansI'essaide 1,8à 2,6k9
rentabled'utiliser un niveaude M+C assurantle plus grandpourcentage
de poids vif, la ration !a plus rentable,avecun niveaude M+C de 0,78 7q assurela plus grandeaméliorationdu
poucentagede filet.
recettemarginaleet côut marginal
par Dl-méthionine suppléurentaire
($ pu  0.01 7oDl-mérhionine)
côut sdditi(ml
0.00
0.70
0.75
0.80
Méûrionine+ Cystine(7o)
Figure 3:
Niveauoptimal desacidesaminéssoufrésassurantune rentabilité maximalede la
production despouletsde chair decoupés
(Pack& Schutte1994b)
Avec un tel calcul il est possible d'optimiser les niveaux en acides aminés essentielspour les productions
différentesdespouletsde chair. On dernaajouter aux rations pour poules découpésdes niveaux plus élevésen
de la
acidesaminésqu'aux rationspour les pouletsà rôtir. DansI'essai@acket Schutte,1994)l'accroissement
poulets
production
des
par
la
plus
rapport
à
rentable
méthioninepar 0,04 % Dl-méthionine est la solutionla
entiers.DansI'essai(Schutteet Pack, 1994b), I'augmentationde la méthioninede 0,06 7oentraînele meilleur
rendementpour la production des poulets découpes.Dans tous les cas, le surplus en pourcentagede filets
justifie I'ajout élevéd'acidesaminés,surtoutde méthionine.
pour la
En conclusion,on peutnoterquepour les acidesaminéssoufrés,le niveaude M+C le plus économique,
production des poulets decoupés,correspondtoujours au niveau de M+C entraînant le pourcentagemaximum
desfiles. A causede I'influence du rendementen filets sur la recettedes pouletsdécou$s et les prix moderés
des acidesaminés synthétiques,I'augmentationdu niveau des acidesaminés dans les rations pour poules
decoupés,
élevela rentabilitévis-à-visdesrationspour la productiondespouletsentiers.
Références
Fischer, C. (1993): The impact of amino acids on cârcâss quality in broilers. Degussa Technical
Symposium.Fayettwille,Arkansas,Sept.14-16,1993.
Huyghebaert,G., Pack, M. & De Groote, G. (199.1):Influence of protein concentrationon the responseof
Dl-methiohine. Archiv fiir Geflùgelkunde,58:.23-29.
broilersto supplemental
PaclqM. & Schutte,J.B. (1994):Sulfuraminoacid requirementof broiler chicksfrom 14 to 34138daysof age.
2. Economicalevaluation.Poultry Science(in press).
Schutte,J.B. & Pack,M. (1994a):Sulfur amino acid requirementof broiler chicks from 14 to 34/38 daysof
and carcassyield. PoultryScience(in press).
age.l. Performance
Schutte, J.B. & Pach M. (1994b): Efrects of dietary methionine and cystine on growth and breast meat
depositionin growingand finishing broilers.British PoultryScience(in press).
t7
Téléchargement
Random flashcards
aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Fonction exponentielle.

3 Cartes axlb48

TEST

2 Cartes Enrico Valle

Créer des cartes mémoire