Dysorthographie
Définition
Trouble d’apprentissage
Dépister une dysorthographie
La dysorthographie est un trouble d’apprentissage
caractérisé par un défaut d’assimilation important et durable •
des règles orthographiques.
•
La dysorthographie est un trouble dont la cause est reliée à des
facteurs neurologiques et héréditaires.
La dysorthographie n’est pas liée à un certain retard mental, à
une paresse ou à une faiblesse intellectuelle comme on l'a
longtemps pensé.
La dysorthographie se détecte à l’écrit.
Les productions de ces étudiants contiennent généralement 1 faute aux 2-3
mots.
•
On remarque beaucoup de découragement, de désolation, de honte.
•
L’étudiant travaille très fort et atteint peu de résultats.
•
Il échoue très souvent ses cours à cause de son français et non parce qu’il
ne comprend pas la matière.
De ce fait, son caractère est permanent et une
personne dysorthographique, devra conjuguer avec ce handicap
sa vie durant.
Certaines caractéristiques influençant l’apprentissage
La dysorthographie a des impacts possibles sur :
•
•
•
•
•
la conversion phonographique;
la segmentation des composantes de la phrase;
l’application des conventions orthographiques (règles d’usage);
l’orthographe grammaticale (accords et conjugaisons);
la capacité à retenir et à appliquer.
On peut percevoir chez les étudiants ayant une dysorthographie :
•
•
•
•
une lenteur d’exécution, des hésitations et une pauvreté des productions;
des fautes d’orthographe, de conjugaison, de grammaire et d’analyse;
des erreurs de copie et des découpages arbitraires;
une économie de syllabes, des omissions et des mots soudés;
Ce trouble fait souvent suite à une dyslexie, mais l’association n’est pas systématique.
Page 1
Dysorthographie
Trouble d’apprentissage
Stratégies pédagogiques gagnantes
•
Inviter l’étudiant à se relire à partir de la dernière ligne de la
conclusion jusqu’à la première ligne de l’introduction. Voir le texte
dans le désordre permet de voir les erreurs et aussi de vérifier la
structure des phrases.
•
Inviter l’étudiant à faire de courtes phrases allant à l’essentiel.
•
Permettre la remise des travaux et des examens sur ordinateur.
•
Présenter diverses stratégies de correction. Revoir la correction avec
l’étudiant afin de l’aider à mieux comprendre ses difficultés.
•
Inviter l’étudiant à se créer une banque de mots-clefs avant d’écrire
afin d’enrichir le vocabulaire utilisé.
•
Permettre à l’étudiant ayant des difficultés orthographiques d’utiliser
des grilles d’autocorrection à cocher afin de l’aider à vérifier les
éléments importants (Est-ce que j’ai répondu à la question posée?
Est-ce que j’ai mis tous les «s» au pluriel? Est-ce que j’ai bien
accordé les verbes au sujet?, etc.).
•
•
Lui permettre de relire son texte à voix haute lorsque possible.
Inviter l’étudiant à prendre des pauses et son heure de dîner pour se
reposer l’esprit.
•
On pourrait lui permettre d’utiliser une grille de correction
grammaticale à cocher durant les examens.
•
Permettre à l’élève de consulter son lexique personnalisé auquel il
aura accès lors de ses examens. Dans ce lexique se trouveront les
mots fréquents dont il n’arrive pas à retenir l’orthographe.
•
Après la rédaction, encourager à développer une routine pertinente
pour ses relectures et une démarche d’autocorrection personnalisée,
la plus mécanique possible, qui cible ses erreurs les plus courantes
(en plus des mesures d’accommodement).
Sources








Hélène Savard, Sans discrimination ni privilèges… pour mieux comprendre l’étudiant ayant…: Stratégies pédagogiques, Services adaptés du Cégep de
Sainte-Foy, mai 2008.
AQÉTA : http://www.aqeta.qc.ca
Clinique d’évaluation neuropsychologique et des troubles d’apprentissage de Montréal : www.centam.ca
Site français de recherche médicale sur la dyslexie, dysorthographie et dyscalculie. Bilan des données scientifiques :
http://ist.inserm.fr/basisrapports/dyslexie.html
Université McGill,sur le cerveau : http://lecerveau.mcgill.ca/flash/index_d.html
Dyslexia: http://www.dyslexiaassociation.ca/francais
Les troubles d’apprentissage du langage écrit (incluant la dyslexie-dysorthographie) – Référentiel, Commission scolaire de Montréal, 2011:
http://circvaldereuil.spip.acrouen.fr/IMG/pdf/Referentiel-1.pdf
Centre d’évaluation neuropsychologique et d’orientation pédagogique FL : www.cenopfl.com
Page 2
Téléchargement

Fiche dysorthographie - Centres collégiaux de soutien à l`intégration