Methodologie_de_la_reecriture

publicité
Méthodologie de la réécriture
Vous devez réécrire un texte en apportant une ou des modifications qui vous sont
indiquées, et en effectuant les transformations qui découlent de ces modifications.

Les modifications peuvent porter sur :

Le nombre d’un nom (ou GN) ou d’un pronom : l’accord des adjectifs qualifiant ce
nom sera modifié ainsi que l’accord du verbe si le nom remplit la fonction sujet.

Le genre d’un nom (ou GN) ou d’un pronom: l’accord des adjectifs qualifiant ce nom
sera modifié, ainsi que le participe passé employé avec l’auxiliaire avoir si ce nom
est repris par un pronom COD placé avant le verbe.
Attention : les modifications du genre et du nombre peuvent se combiner.

Le temps d’un verbe : Les terminaisons verbales seront modifiées et
éventuellement les accords de participe passé. Attention à la concordance des
temps !

Un discours direct en discours indirect ou vice versa.
BILAN
-
Je commence par bien délimiter le passage en question (repérage des lignes précises)
-
Après avoir bien lu la consigne (attention !! deux types de modification peuvent être
demandés !!!), je souligne tous les passages qui feront l’objet d’une transformation
(attention aux expressions lexicalisées qui ne changent pas !).
-
Sur ma feuille, je copie le texte en faisant les transformations nécessaires. Pour plus
de visibilité, je saute des lignes. Je souligne les passages transformés et veille à
recopier sans faute les passages qui ne font pas l’objet d’une modification
particulière.
Sinon : pénalisation ! [En 3ème, vous êtes censés recopier sans faute un texte que
vous avez sous les yeux.]
-
Je n’oublie pas de me relire attentivement !
1 - Mettez le texte suivant au présent de l'indicatif et remplacez « il » par « ils ».
L4 : maitriser le fonctionnement du verbe et son orthographe. N / D / C / E
Il croyait être sûr qu'elle avait regardé aussi ses bottes. Il la suivit des yeux jusqu'à ce
qu'elle eût disparu. Puis il se mit à marcher dans le Luxembourg comme un fou. Il est
probable que par moments il riait tout seul et parlait haut. Il était si rêveur près des
bonnes d'enfants que chacune le croyait amoureux d'elle. Il sortit du Luxembourg,
espérant la retrouver dans une rue.
Victor HUGO, Les Misérables.
2 - Mettez le texte suivant à l'imparfait et remplacez « je » par « nous ».
L3 : maitriser la forme des mots en lien avec la syntaxe. N / D / C / E
J'ai le cou brisé, la nuque qui me fait mal, la poitrine creuse : je reste penché sur les
chapitres sans lever la tête, sans entendre rien, dévoré par la curiosité, collé aux flancs de
Robinson, pris d'une émotion immense, remué jusqu'au fond de la cervelle et jusqu'au fond
du cœur; et en ce moment où la lune montre là-bas un bout de corne, je fais passer dans le
ciel tous les oiseaux de l'île, et je vois se profiler la tête longue d'un peuplier comme le
mât du navire de Crusoé !
Jules Vallès, l'Enfant.
3 - Remplacez Julien par « ils » et mettez les verbes au futur.
L 5 : maitriser la structure, le sens et l’orthographe des mots. N / D / C / E
Julien savait qu'un jour, les membres de sa mythique famille comparaîtraient devant lui
sans plus le voir, mais lui livrant chacun une parcelle de sa vérité intime qui rejoindrait, sur
d'imaginaires fiches, la masse des petits détails capturés au vol.
Paul Guimard, Rue du Havre.
4 - Mettez le texte au pluriel et au présent.
L1 : maitriser les aspects fondamentaux du fonctionnement syntaxique. N / D / C / E
Elle n'était pas grande, mais elle le semblait tant sa fine taille s'élançait hardiment. Elle
était brune, mais on devinait que le jour sa peau devait avoir ce beau reflet des
Andalouses. Son petit pied aussi était andalou, car il était tout ensemble à l'étroit et à
l'aise dans sa gracieuse chaussure. Elle dansait, elle tournait, elle tourbillonnait sur un
vieux tapis de Perse, jeté négligemment sous ses pieds ; et chaque fois qu'en tournoyant la
rayonnante figure passait devant vous, ses grands yeux noirs vous jetaient un éclair.
Victor Hugo, Notre-Dame de Paris.
5 - Mettez au discours indirect en faisant les transformations nécessaires.
L 2 : Connaître les différences entre l’oral et l’écrit. N / D / C / E
Amandine a dit à Jean : « J’ai vu une animatrice de télé, elle est venue ici hier et a mangé
une glace. Je l’attendrai demain. »
Téléchargement
Explore flashcards