Résolutions adoptées par l`Assemblée plénière du Comité central

publicité
5iéme Mai 2001
Résolutions adoptées par l’Assemblée plénière
du Comité central des Catholiques Allemands
(ZdK) sur les questions de l’évolution de la biomédecine et leur évaluation éthique
1. Aufl.
2. Aufl.
2500
Mai 2001
3500
Juni 2001
Herausgegeben vom
Generalsekretariat des Zentralkomitees der deutschen Katholiken,
Postfach 24 01 41, 53154 Bonn, Tel. (0228) 38 29 70
Telefax (0228) 38 29 744, E-mail: info@zdk.de
que cette dernière ne débouche pas sur des conséquences
inhumaines.
Résolutions adoptées par l’Assemblée plénière
du Comité central des Catholiques Allemands
(ZdK) sur les questions de l’évolution de la biomédecine et leur évaluation éthique
2.
Suite aux impulsions pour un débat "le progrès en biomédecine,
un défi pour la conception chrétienne de l’homme", proposées
par le groupe de travail politique et culturel du ZdK et à la lettre
pastorale de la Conférence épiscopale allemande, parue sous le
titre "l’homme est-il son propre créateur ?", l’Assemblée plénière
du ZdK adopte la résolution suivante :
1.
Le génie génétique, la biomédecine et la neurobiologie transformeront fondamentalement notre vie et représenteront un
défi pour nos conceptions et nos prises de position religieuses, culturelles et humaines. C’est un défi que nous voulons
et devons relever en tant que Chrétiens. Pour préparer un
avenir digne et humain, nous voulons et nous devons
prendre part au dialogue entre la société, la culture et la politique et contribuer à ce que la coopération indispensable
entre les sciences et les sciences humaines réussisse. Ce-faisant, il importera de tenir un langage qui justifiera ouvertement chaque prise de position. Sur ces questions, il n’y a pas
de position absolue.
Le ZdK plaide pour l’élaboration d’une loi englobant tous les
aspects de la médecine de la reproduction, qui tiendrait
compte des nouveaux développements de la biomédecine et
qui ne resterait pas en deçà du niveau de protection acquis
par la loi en vigueur de 1990 sur la protection de l’embryon.
Cela vaut particulièrement pour l’interdiction contenue dans
la loi sur la protection de l’embryon de se livrer à des recherches sur l’embryon et de s’en servir à d’autres fins que
celles de sa santé.
3.
Le ZdK reconnaît la liberté de recherche garantie par la
constitution et pense qu’une recherche médicale ayant pour
but de guérir les maladies, est indispensable. Parallèlement, le
ZdK rappelle la dignité de chaque être humain qui se trouve
au centre de la conception chrétienne de l’homme et qui
représente en même temps la base de notre constitution. La
dignité de l’être humain limite la liberté de la recherche, afin
3
La vie humaine commence avec la fusion du sperme et de
l’ovule en un ovule fécondé doté d’une double formule chromosomique. A partir de là, la vie humaine ne se développe
pas dans le but de devenir un être humain, mais déjà en tant
qu’être humain. Toute tentative pour délimiter autrement le
commencement de la vie humaine et, ce-faisant, le devoir de
protection de l’être humain, est arbitraire. C’est également
ce que retient la loi sur la protection de l’embryon actuellement en vigueur et qui se retrouve dans des jugements se
rapportant à ce sujet rendus par le tribunal constitutionnel
fédéral allemand.
4
Le ZdK n’accepte pas l’autorisation du diagnostic préimplantatoire en Allemagne. Par diagnostic préimplantatoire, on
entend l’examen du matériel génétique d’un embryon in vitro
pour y détecter d’éventuelles maladies avant son transfert et
son implantation dans l’utérus. On comprend bien que les
parents désirent avoir un enfant en bonne santé. Mais cela ne
doit pas conduire à la destruction d’embryons chez lesquels
on pronostique une maladie d’origine génétique.
L’autorisation du diagnostic préimplantatoire - contrairement à l’intention déclarée des partisans d’une telle autorisation - peut, en fait, favoriser la tendance à sélectionner la vie
humaine, et le ZdK voit là un réel danger. La pratique dans
les pays où le diagnostic préimplantatoire est autorisé
montre qu’il est extrêmement difficile de respecter les limites et de s’en tenir seulement à quelques indications.
Le ZdK voit un danger supplémentaire dans le fait que
l’intention liée au diagnostic préimplantatoire, consistant à
diminuer, voire à supprimer la souffrance individuelle, (ici :
s’efforcer de réaliser le désir de parents ayant des antécédents génétiques d’avoir des enfants) conduirait à des changements qui dépasseraient de loin la situation individuelle.
Elle néglige en particulier le fait que traiter les infirmités physiques ou psychiques en les refusant ou en les dévalorisant,
augmente considérablement ces infirmités et la souffrance de
ceux qui en sont atteints et souvent même la provoque. Cefaisant, on ouvrirait la voie à une évolution générale qui
conduirait rapidement à un changement fondamental dans
l’attitude face à la dignité d’une vie humaine marquée par
l’infirmité et la maladie et plus généralement dans l’attitude
face aux infirmes et aux malades.
4.
en se donnant pour but de protéger la vie face au diagnostic
prénatal et à la suite d’un diagnostic décelant une maladie
incurable ou des troubles du développement de l’enfant à
naître. De plus, une mise au point juridique du champ
d’application de l’indication médicale (§ 218a, al. 2 du code
pénal allemand) est absolument nécessaire. En effet, il ne doit
plus être permis de classer tacitement une I.V.G.dans la rubrique indication médicale, dans les cas où on prévoit une
infirmité ou une maladie de l’enfant et, ce-faisant, de la légaliser. Si cette mise au point ne peut être obtenue autrement,
le législateur devra procéder à un amendement du § 218a, al.
2 du code pénal.
En outre, la responsabilité juridique des médecins doit être
formulée de telle sorte que rien ne les empêche
d’encourager les parents à prendre une décision, même dans
les cas douteux, en faveur d’un enfant éventuellement handicapé.
5.
Le fait que, en Allemagne, des avortements dits tardifs, c’est
à dire des interruptions de grossesse dans le cas où on
s’attend à une infirmité ou à une maladie de l’enfant, puissent
avoir lieu jusqu’aux derniers moments précédant la naissance, est un scandale. C’est pourquoi l’Assemblée plénière
demande, selon la déclaration du ZdK du 16 février 1999,
que soient prises des initiatives politiques pour empêcher ces
avortements tardifs. Il s’agit ici d’améliorer les consultations
5
6
Personne ne doit être obligé de subir un diagnostic au plan
du génie génétique. Dans sa déclaration "tests génétiques
prédictifs, points principaux pour une orientation éthique et
juridique", la commission consultative d’éthique du ministère
fédéral allemand de la santé a fait d’importantes propositions
sur l’usage de ce qu’on nomme les tests génétiques prédictifs. On y retient que ces tests peuvent servir les intérêts
légitimes de la prévoyance médicale et du projet de vie. Cependant, les résultats de tests génétiques peuvent avoir des
conséquences si radicales pour ceux qui sont concernés
qu’un tel diagnostic ne doit avoir lieu qu’après consentement
et que ces personnes doivent avoir le droit de refuser de tels
examens. A partir de ces arguments, et à cause des risques
d’abus lors de la souscription à une assurance ou de la conclusion d’un contrat de travail, le ZdK exige des réglementations juridiques.
6.
tions abordées ici. En effet, le fait que l’idée d’un être humain
parfait, vital, toujours jeune et en bonne santé, guide de plus
en plus les attitudes et les actions dans notre société suscite
une vive inquiétude. Cela aurait des conséquences dramatiques pour la manière dont on accepte la souffrance réelle et
les handicaps, les inévitables maladies et les limites de
l’homme. Qu’est-ce qui fait d’un être humain un être humain,
comment vit-il sa finitude, quelles visions guident son action
et quelles limites doivent être imposées à ses actes au nom
de l’humanité, autant de questions sur lesquelles doit absolument porter la discussion.
Le ZdK juge indispensable l’interdiction du clonage
d’embryons humains parce que la reproduction d’embryons
par clonage viole fondamentalement la dignité individuelle et
globale de l’être humain. On ne doit fabriquer des embryons
génétiquement identiques ni dans le but de mettre au monde
un enfant cloné (ce qu’on appelle le clonage reproductif), ni
pour obtenir des cellules souches embryonaires (ce qu’on
appelle le clonage thérapeutique). En effet, un procédé qui
lèse la dignité intangible de l’être humain ne peut se justifier
par des interêts sur le plan social ou médical. En ce qui
concerne le clonage thérapeutique, on conteste de plus en
plus au plan scientifique le fait que le clonage d’embryons
humains soit nécessaire ou même approprié pour atteindre
les buts thérapeutiques visés.
Bonn-Bad Godesberg, le 4 mai 2001
Les résultats de la recherche scientifique montrent que le
clonage d’embryons humains, vu les méthodes employées, va
de pair avec des risques impondérables et inconsidérés pour
l’être qu’on veut créer. Le ZdK constate qu’à la longue, la
différentiation entre clonage reproductif et thérapeutique
faite par les partisans du clonage thérapeutique ne peut se
soutenir. Le ZdK reconnaît le bien-fondé des buts thérapeutiques poursuivis et juge bon de mettre l’effort sur des méthodes alternatives ne présentant pas de problèmes éthiques,
comme par ex. la recherche avec des cellules souches adultes.
7.
Le ZdK en appelle à toutes les paroisses et organisations catholiques, afin qu’elles travaillent intensément sur les ques7
8
Erklärungen, Stellungnahmen und Arbeitspapiere des ZdK1
08.05.1979
24.06.1983
28.05.1984
02.05.1986
30.05.1986
21.11.1986
16.05.1987
07.01.1988
29.04.1988
29.04.1988
06.07.1988
05.01.1988
05.05.1989
01.06.1989
09.08.1989
27.10.1989
24.11.1989
24.11.1989
13.01.1990
04.04.1990
06.04.1990
14.11.1990
24.11.1990
24.11.1990
04.05.1991
25.07.1991
08.08.1991
25.11.1991
17.06.1992
06.12.1992
22.03.1993
01.10.1993
02.11.1993
23.11.1993
03..1993
06.94
07.06.1994
28.10.1994
05.11.1994
18.11.1994
18.11.1994
05.12.1994
27.01.1995
1
Theologische Schwerpunkte des jüdisch-christlichen Gesprächs
Drei-Generationen-Solidarität - mehr Gerechtigkeit für die Familie
Alleinerziehend - aber nicht allein gelassen
Jugend - Hoffnung der Kirche
Abbau der Arbeitslosigkeit
Politik für das Leben
Der Familie gebührt Vorrang
Stabilisierung der Gesetzlichen Rentenversicherung
Für eine Neuorientierung der Agrarpolitik
Nach 50 Jahren - wie reden von Schuld, Leid und Versöhnung?
Ausländische Arbeitnehmer und ihre Familien. Anforderungen an die Neuregelungen des Ausländerrechts
Zur Situation der Aussiedler in der Bundesrepublik
Zum 40. Jahrestag der Annahme des Grundgesetzes
Zum nachsynodalen Apostolischen Schreiben “Christifideles Laici”
Für Freiheit, Gerechtigkeit und Frieden in Europa - Erklärung polnischer und deutscher Katholiken zum 1. September 1989
Zur Stellung der Bundeswehr in der Gesellschaft
Für eine menschenwürdige Flüchtlingspolitik
Schulischer Religionsunterricht in einer säkularen Gesellschaft
Caritas der Pfarrgemeinde
Kloster und Kreuz in Auschwitz?
Umweltschutz als erzieherische Aufgabe.
Zur Zukunft der europäischen Integration
Für den Lebensschutz der ungeborenen Kinder in Deutschland
Neuorientierung der deutschen Entwicklungspolitik
Familien mit behinderten Angehörigen
Kirche und Öffentlichkeit
Der technische Fortschritt und unsere Verantwortung
Stellungnahme zu den im deutschen Bundestag eingebrachten Gesetzesentwürfen
zur Neuregelung des Schwangerschaftsabbruchs.
Auf dem Weg zu einem neuen Europa
Erwachsenenbildung in katholischer Trägerschaft - ihr Auftrag in Kirche und Gesellschaft.
Zum Solidarpakt
Was ist Gerechtigkeit?
Das Selbstverständnis des deutschen Katholikentags
Europa von unten bauen
Dialog statt Dialogverweigerung. Wie in der Kirche miteinander umgehen? (=Berichte und Dokumente, Nr. 90)
Klaus Hemmerle - Weggeschichte mit dem Zentralkomitee der deutschen Katholiken (= Berichte und Dokumente, Nr. 91)
Die sozial-caritativen Dienste der Katholischen Kirche im vereinten Deutschland
Zur Einbürgerung von in Deutschland lebenden Ausländern
Katholiken und religiöser Buchmarkt
Zur Frage der kirchenrechtlich zwingenden Verbindung von Ehelosigkeit und Priesteramt
Zur seelsorglichen Begleitung von Menschen aus zerbrochenen Ehen, Geschiedenen
und wiederverheirateten Geschiedenen
Den Weltfrieden fördern und sichern - eine solidarische Pflicht der Staatengemeinschaft
Für eine Neuordnung des Familienlastenausgleiches
Diese Liste enthält die Erklärungen, Stellungnahmen und Arbeitspapiere des ZdK, die
zum Zeitpunkt der Veröffentlichung dieser Broschüre noch nicht vergriffen waren
03.04.1995
10.04.1995
06.95
11.10.1995
03.11.1995
07.11.1995
07.11.1995
17.11.1995
25.11.1995
11.1995
31.01.1996
27.04.1996
05.1996
08.1996
14.09.1996
07.11.1996
19.11.1996
03.02.1997
29.08.1997
24.04.1998
04.09.1998
14.09.1998
20.11.1998
16.02.1999
24.03.1999
23.04.1999
20.11.1999
09.02.2000
18.05.2000
23.05.2000
30.05.2000
03.06.2000
25.11.2001
01.03.2001
04.05.2001
Vorfahrt für die Familien. Forderungen des ZdK für eine familien- und kindgerechte
Wohnbaupolitik
Der Liebe gerecht werden. Ehebezogene Lebenskultur heute
Ende der nationalsozialistischen Herrschaft. Zum 50. Jahrestag des Kriegsendes am
8. Mai 1945 (= Berichte und Dokumente, Nr. 97)
Fluchtursachen mindern. Zur aktuellen Diskussion zu Flucht und Migration
Stellungnahme zur Novellierung des Bundessozialhilfegesetzes
Barmherzigkeit - Eine neue Sichtweise zu einem vergessenen Aspekt der Diakonie
Die Volksgruppen in einem vereinten Europa
Eine Gesellschaft von Teilhabern: Für eine breitere Beteiligung am Produktivvermögen
Solidarität und Dialog. Wort des ZdK zum 30. Jahrestag der Verabschiedung der
Pastoralkonstitution des Zweiten Vatikanischen Konzils "Gaudium et spes"
Miteinander auf dem Weg. Dialog zwischen Geistlichen Gemeinschaften, katholischen Verbänden und Gemeinden. (=Berichte und Dokumente, Nr. 99)
Zuwanderung gestalten. Diskussionspapier des Arbeitskreises für Ausländerfragen
zu politischen und gesellschaftlichen Aspekten der Migration
Nachhaltige Armutsbekämpfung durch stärkere Armenorientierung der Entwicklungszusammenarbeit
Solidarität und Dialog. 30 Jahre feierliche Verabschiedung von "Gaudium et Spes"
und Abschluß des II. Vatikanischen Konzils
Die Gottrede von Juden und Christen unter den Herausforderungen der säkularen
Welt. Symposion des Gesprächskreises "Juden und Christen"
Hildesheimer Erklärung - "Solidarität ist unteilbar"
Gerechter Sozialstaat und Familie. Erklärung zu aktuellen Fragen der Vereinbarkeit
von Familien- und Erwerbstätigkeit
Juden und Judentum im neuen Katechismus der Katholischen Kirche - Ein Zwischenruf - (Erweiterte Dokumentation)
Die Arbeit der katholischen Beratungsstellen fortsetzen. Zur kirchlichen Beratung
im Rahmen des § 219 StGB
Stellungnahme des ZdK zum Menschenrechtsübereinkommen zur Biomedizin des
Europarats
Erklärung des Zentralkomitees der deutschen Katholiken aus Anlaß der Wahl zum
Deutschen Bundestag am 27. September 1998
Nachdenken über die Shoah. Mitschuld und Verantwortung der katholischen Kirche
Familienpolitische Positionen des Zentralkomitees der deutschen Katholiken für die
nächste Zeit
Beschäftigung schaffen ist sozial. Neue Beschäftigungsinitiativen für Langzeitarbeitslose
ZdK fordert verbesserte Schutzbestimmungen zur Vermeidung von Abtreibungen
bei zu erwartender Krankheit oder Behinderung des Kindes
Religionsunterricht an öffentlichen Schulen sichern und entwickeln
50. Jahrestag der Verabschiedung des Grundgesetzes
Kultur als Aufgabe für Staat und Kirche
Generationengerechtigkeit sichern. Eckpunkte des ZdK für eine Rentenreform
2000
Manifest für ein europäisches Bewusstsein (dt., fr., engl., ital., poln., sp.)
Stellungnahme der ad-hoc Arbeitsgruppe "Zukunft des Wehrdienstes" des ZdK
Hamburger Memorandum deutscher Katholiken
Spurwechsel - Kulturwechsel. Herausforderungen unserer Zeit an eine nachhaltig
erneuerte Vita activa
Die Gemeinde von heute auf dem Weg in die Kirche der Zukunft
Der biomedizinische Fortschritt als Herausforderung für das christliche Menschenbild
Beschluss VV des ZdK zu Fragen der biomedizinischen Entwicklung und ihrer ethischen Bewertung
Téléchargement
Random flashcards
Commune de paris

0 Cartes Edune

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Créer des cartes mémoire