La mégalopole japonaise

advertisement
Situation 1 La mégalopole japonaise : vaste espace urbain qui s' étend sur 1000 km de Tokyo à
Fukuoka. Elle concentre 80% de la population et l'essentiel des activités économiques du pays.
Situation 2 Le littoral chinois : aire de puissance régionale avec un fort contraste entre le littoral très
dynamique et l'arrière-pays, en retard. Articulation autour de quelques métropoles (Shangaï, Pékin,
Canton) qui reçoivent l'essentiel des investissements chinois et étrangers. Les échanges sont très
actifs à l'échelle régionale (Pacifique) et le reste du monde.
Situation 3 La Californie : 1ère région économique des Etats-Unis, 8ème puissance mondiale avec
une économie diversifiée (cinéma, agriculture, tourisme). Elle investit en permanence dans la
recherche (Silicon valley) et le développement durable.
POLES ET AIRES DE PUISSANCE
I LES LIEUX DE PUISSANCE : ETATS, REGIONS ET ENSEMBLES REGIONAUX
1 - Les aires de puissance peuvent s’évaluer à différentes échelles :
A l’échelle continentale
● Les Etats-Unis, superpuissance qui concentre tous les pouvoirs
A l’échelle régionale
●La Californie, l'Asie orientale (Japon + NPI – Nouveaus Pays Industialisés ) qui concentre sa
domination sur les exportations mais dont les tensions politiques neutralisent son influence et la
dorsale européenne première puissance commerciale qui ne parvient pas à s'imposer à l'échelle
internationale dans les domaines militaire et politique.
2 - Ces espaces exercent une influence multiple
Ces espaces (Triade) exercent une influence à l'échelle mondiale par :
–
Une production industrielle et tertiaire massive et diversifiée. Présence de centres de
recherche et d'innovation
–
La présence des centres internationaux de décision politique, diplomatique et militaire
(ONU), économique (sièges sociaux des firmes transnationales + FMI)
–
La dynamisation de flux (hommes, capitaux, biens, informations).
3 – Les limites de cette influence
–
On assiste au vieillissement de la population de ces aires d'influence.
–
Des difficultés économiques et sociales tendent à affaiblir leur efficacité.
–
De nouveaux espaces très dynamiques apparaissent et font désormais concurrence : les pays
émergents (BRICS).
II LES POLES URBAINS D'INFLUENCE MONDIALE
Les pôles urbains de décision
● La métropole : centres de commandement dans tous les domaines mais une influence limitée
Il existe 4 villes-monde ou CIM (Centre d’impulsion mondiaux) : New York, Tokyo, Paris et Londres.
Elles ont une influence à l’échelle de la planète. Les fonctions stratégiques de ces villes se localisent
dans les CBD (centre des affaires).
+ Infrastructures et équipements très performants (aéroports, ports, plateformes multimodales)
● La mégalopole (région urbaine qui englobe plusieurs grandes agglomérations) : c'est une villemonde associée à des métropoles proches pour former une vaste région urbanisée appelée mégalopole.
Les 3 mégalopoles majeures sont la Boswash (Boston à Washington) + l'Axe rhénan (Londres
à Milan) + l'archipel mégalopolitain asiatique (Tokyo à Singapour)
Téléchargement