Mise en réserve des 3 grandes îles

publicité
Communiqué de presse
Gouvernement du Québec
Député de Mont-Royal
Ministre du Développement
durable,
de l’Environnement et des
Parcs
DIFFUSION IMMÉDIATE
CNW Code 65
FRANCINE CHARBONNEAU, DÉPUTÉE DE MILLE-ÎLES, ANNONCE
LA MISE EN RÉSERVE DE TROIS ÎLES DE LA RIVIÈRE DES MILLE-ÎLES
Laval, le 27 février 2012 – Le ministre du Développement durable, de l’Environnement et
des Parcs, M. Pierre Arcand, accompagné de la ministre responsable de l’Administration
gouvernementale, présidente du Conseil du trésor et ministre responsable de la région de
Laval, Mme Michelle Courchesne, conjointement avec le député de Laval-des-Rapides et
ministre délégué aux Finances, M. Alain Paquet, la députée de Mille-Îles, Mme Francine
Charbonneau, le député de Chomedey, M. Guy Ouellette, ainsi qu’avec le député de
Vimont, M. Vincent Auclair, a annoncé aujourd’hui la mise en réserve à des fins publiques
de trois îles de la rivière des Mille-Îles : les îles Saint-Joseph, aux Vaches et Saint-Pierre.
Cette mise en réserve constitue une étape préalable à la création éventuelle d’aires
protégées.
« La décision de mettre en réserve ces 3 îles à des fins publiques reconnaît de manière
explicite le caractère écologique particulier de ce chapelet d’îles. Ces trois îles, à elles
seules, constituent une superficie aussi grande que toutes les autres de la rivière des
Mille-Îles. Ces îles, notamment dans leurs parties plus humides, constituent des habitats
diversifiés et des refuges d’espèces menacées ou rares. Je pense qu’il faut en prendre
soin, prendre son temps, également, d’évaluer et d’analyser la valeur de ces milieux
naturels, et c’est ce que le gouvernement s’apprête à faire aujourd’hui avec cette mise en
réserve : les préserver de tout développement pendant que les demandes de protection à
des fins d’aires protégées s’enclenchent », a mentionné Mme Charbonneau.
« La mise en réserve de ces trois îles s’inscrit dans notre volonté de préserver la richesse
de notre biodiversité dans le sud du Québec. Ces trois îles abriteraient plus de
245 espèces végétales dont 14 seraient classées menacées. C’est là que logeraient
également 40 % des reptiles vivant au Québec, notamment la tortue géographique, une
espèce considérée vulnérable chez nous. Ces îles possèdent des peuplements forestiers
rares dans le paysage urbain de la région et nous souhaitons les ajouter à notre réseau
d’aires protégées pour le bénéfice des générations actuelles et futures », a déclaré le
ministre Arcand.
Les trois îles visées abritent également de nombreux marais et marécages. Elles offrent,
en outre, un abri à quelques centaines d’espèces végétales, à beaucoup d’espèces
d’oiseaux et à une importante colonie de reptiles. Plusieurs espèces végétales
considérées en péril au Québec ou au Canada sont présentes sur les trois grandes îles,
comme le Noyer cendré et l’érable noir. L'île aux Vaches possède l’une des plus grandes
érablières à érable noir du Québec, couvrant 14,5 ha. Les trois grandes îles couvrent une
grande superficie de 197 ha. en milieu urbain.
– 30 –
Édifice Marie-Guyart, 30e étage
675, boulevard René-Lévesque Est
Québec (Québec) G1R 5V7
Téléphone : 418 521-3830
www.mddep.gouv.qc.ca
141, avenue Président-Kennedy, 8e
étage
Montréal (Québec) H2X 1Y4
Téléphone : 514 864-8500
www.mddep.gouv.qc.ca
2
SOURCES :
Sarah Shirley
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement
durable, de l'Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3911
Sébastien Lachaîne
Directeur de cabinet-adjoint
Cabinet de la ministre de l'Administration
gouvernementale et présidente du Conseil
du trésor, ministre responsable de la
région de Laval
Tél. : 418-643-5926
Manon Clermont
Attachée politique
Bureau de la députée de Mille-Îles
Tél. : 450 661-3595
INFORMATION :
Relations médias
Ministère du Développement durable,
de l'Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3991
Téléchargement
Explore flashcards