Erfolgreich zur Rapssaat starten_fr233

publicité
KWS Suisse SA
Démarrer avec succès les semences de colza
Les densités de semis, les sortes, les dates de semence et les mesures fongicides ont une grande influence sur
la croissance à l'automne de la culture de colza. La fertilisation d'autonome joue un rôle décisif pour le succès.
La plante de colza doit avoir développé avant l'hiver au moins huit, de préférence dix à douze feuilles et une racine d'au moins 10 à
15 mm d'épaisseur sur le collet pour pouvoir surmonter le froid hivernal. Une forte formation de racines stimule également au printemps, le développement rapide.
Préparation du sol
Le colza, comme la betterave à sucre, possède une racine pivotante qui croît profondément dans le sous-sol et y puise ses nutriments et son eau. Si la racine pivotante se heurte dans la terre arable à un obstacle - que soit à cause du compactage ou des
restes de récoltes - elle est déviée sur le côté, se ramifie et ne pousse pas en profondeur. Si la culture précédente était de l'orge
ou du blé, il faut bien gérer la paille (hacher / récupérer la paille). Pour obtenir un positionnement optimal du semis, le lit de semis
doit être bien rappuyé.
Quantité de semis et date de semence
Conseil : tôt et en fines couches ! Le choix de la quantité de semis est plus important que celui de la technique de semence. Ce qui
est important est le nombre de plantes par m² et non pas les kg/ha ! Le principe à appliquer est aussi peu que possible (sortes
d'hybride : 35–50 grains par m2 / variétés lignées :50–60 grains par m2). Si les plantes sont semées de manière trop étroite, elles
développent une racine plus faible, une tige plus fine et se ramifient beaucoup plus mal. Si la plante individuelle a trop de place, la
différence de croissance entre les cosses sur la ramification principale et celles des ramifications inférieures devient très importante. La conséquence est que les grains sur la ramification principale sont déjà mûrs et que les cosses des ramifications latérales
inférieures sont encore vertes. Ce que l'on observe toujours est que les surfaces roulées apparaissent plus régulières (rouleau
Cambridge). Plus la quantité de semis est roulée en profondeur, plus le positionnement précis du semis devient important. Ainsi, le
semis graine à graine en vaut la peine dans ces conditions. Moins l'on sème plus les contrôles réguliers deviennent importants à
l'automne, contrôles du point de vue des escargots, des altises et du phoma. Après la levée des semences, le colza doit encore
pousser à l'automne pendant huit à neuf semaines. Si la croissance se termine normalement vers le milieu du mois de novembre ici l'on doit s'attendre à des exceptions comme pour l'automne 2011 - le colza doit être lever le 8 septembre et ainsi être semé
jusqu'au 1 septembre. Un colza semé trop tôt aura au contraire tendance à surcroître s'il développe plus que les dix à douze
feuilles mentionnées. Le cône végétatif ne se trouve alors plus à proximité du sol protecteur, il le surplombe. Il est alors exposé
fortement au gel.
Votre service de production végétale KWS
Jürg Jost
Patrick Favre
Christelle Bonjour
079 622 32 73
079 364 17 50
079 471 58 78
KWS Suisse SA
Quand fertiliser et selon quelles quantités?
Avant la semence, il faut que le sol contienne des nutriments de base P, K et Mg. Il faut également veiller à un approvisionnement
suffisant en souffre. Les besoins peuvent être couverts au mieux avec 4-6 kg/a d'engrais complet pour colza. Il est recommandé
d'avoir recours à une utilisation minimale d'azote à l'automne lorsque l'on emploie de manière générale peu d'engrais de ferme ou
lorsqu'il faut que la paille se décompose. La recommandation est 20–30kg N/ha.
Nuisibles, maladies
Pour déterminer l'activité des escargots, mettre en place des pièges à escargots. Dans les champs concernés, il faut répandre
directement avec la semence ou au plus tard trois jours après 5-10 kg/ha un granulé anti-limaces! La hernie du chou est combattue
avec une rotation responsable des cultures et une valeur de pH élevée. Il faut respecter des pauses de culture de 6 à 8 ans. Les
fertilisations de fond comme la moutarde et le radis fourrager ne doivent pas se trouver dans une même rotation des cultures que
le colza, de la même manière, le combat contre contre les crucifères (capselles, tabouret des champs etc.) doit avoir lieu pendant
toute la rotation des cultures. Si l'on doit s'attendre à l'automne à une infestation de phoma, il faut traiter avec par ex. 1 l/ha de
Caryx, Fezan, Tilmor etc. Étant donné que personne ne peut prévoir quand la croissance va se terminer à l'automne il faut ou l'on
peut réguler la croissance avec la lutte contre le phoma au stade de 4 à 6 feuilles avec Caryx, Horizont, Fezan ou Tilmor. Ce qui
est important : l'application doit avoir lieu tôt car une mesure de régulation de la croissance peut uniquement freiner celle-ci. Les
plantes déjà en surcroissance ne peuvent pas être "rapetissées". Les agriculteurs ont souvent un problème avec les applications
précoces car lorsqu'il y a peu de mase feuille, on atteint seulement qu'une petite partie de la plante et une grande partie du sol. Il
est cependant important de comprendre qu'il est possible d'atteindre sur les petites plantes même avec de faibles quantités, des
concentrations fortes d'agents actifs dans la plante. C'est justement cette forte concentration en agents actifs qui est importante
pour l'efficacité de cette mesure car la croissance est freinée. Si les plantes possèdent déjà 6-8 feuilles, la masse de plante par
mètre carré est beaucoup plus importante et la concentration en agents actifs dans la plante est alors beaucoup plus faible.
Enrobage et altise du colza
Pour combattre directement l'altise du colza, nous avons encore à disposition pour l'ensemencement 2013 l'enrobage Modesto .
Son agrément s'arrête au 01 décembre 2013, autrement dit pour l'ensemencement 2014 nous n'aurons plus de protection insecticide par enrobage à disposition. Cela signifie que cette année (2013) il faut effectuer un contrôle du point de vue de l'altise à partir
du stade de 4 à 6 feuilles et qu'à partir de l'année prochaine (2014), il faut contrôler cela directement après l'ensemencement. S'il y
a des dégâts de défoliation, il est possible de combattre cela avec un pyréthrinoïde. Actuellement, il faut se procurer pour cela une
autorisation spécifique. Les dispositions pour l'ensemencement à partir de 2014, sans Modesto, sont encore en cours de discussion. Le traitement des semences 2013 est rendu difficile avec l'arrêt de l'agent d'enrobage. Le commerce ne pourra pas proposer
jusqu'à la fin l'enrobage Modesto et ne pourra livrer à la fin de la campagne d'ensemencement plus que du TMTD. Les personnes
souhaitant se procurer les enrobages de leur choix doivent commander rapidement Hybridrock TMTD&Modesto.
Jürg Jost, KWS Suisse SA
Votre service de production végétale KWS
Jürg Jost
Patrick Favre
Christelle Bonjour
079 622 32 73
079 364 17 50
079 471 58 78
Téléchargement
Random flashcards
Commune de paris

0 Cartes Edune

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Créer des cartes mémoire