Les cnidaires! - Université Paris-Sud

publicité
Les cnidaires!
Myrthridomycètes
Choanoflagellés
Cnidaires
Cténaires
Les cnidaires!
Marc Girondot, Université Paris Sud!
!
!
!
!
!
Méduse vue du dessous!
Polype vu du dessus!
FACE ORALE!
!
tentacule!
mésoglée!
MEDUSE
tentacule!
épiderme!
cavité gastrique!
POLYPE
endorderme!
!
!
FACE ORALE!
Bilateralia
Spongiaires
nématoblaste!tentacule!
tentacule!
bouche!
cavité gastrovasculaire!
Méduse d’Obelia sp. in toto!
gastérozoïde
ouvert!
hypostome!
tentacule!
canal circulaire!
épiderme!
gonothèque!
gonothèque!
méduse!
canal radiaire!
gonade!
gonozoïde!
manubrium!
endoderme!
périsarc!
gastérozoïde
fermé!
gonade!
périsarc!
canal radiaire!
cellules intersticielles!
manubrium!
velum!
tentacule!
méduse en formation!
!
!
Colonie d’Obelia sp. in toto!
velum!
stolon!
!canal
!
cnidocil
Cnidocyste (nématocyste)
Cnidocyte (nématocyte)
circulaire!
Feuillet ectodermique!
C. myoépithéliale
C.intersticielle
 
C.sensorielle
EPIDERME
C. nerveuse
Cellules myoépithéliale!
– 
Myofibrilles
MESOGLEE
Myofibrilles !
 
noyau
ENDODERME
C. glandul aire
C. myoépithéliale !
Cellules sensorielles!
– 
Sécrétions
Cils
Vacuole de phagocytose
Section longitudinale chez une Hydre!
 
!
!
!
!
Forme palissadique, les plus nombreuses. Sur la face
basale, 3 ou 4 fibrilles lisses, les myonèmes, qui
déterminent la rétractation du polype.!
Possèdent un cil apical et des prolongements basaux
qui entrent en relation, au contact de la mésoglée,
avec les prolongements des neurones bi ou tri
polaires, des cnidoblastes et des cellules
myoépithéliales.!
Les cellules intersticielles!
– 
Caractères de cellules !indifférenciées.!
Feuillet ectodermique!
 
Feuillet endodermique!
  Cellules
Cnidoblaste ou nématoblastes (attention, ce type
cellulaire n’est pas chez les nématodes !)!
– 
– 
– 
– 
– 
Cellules urticantes caractéristiques des cnidaires.
Particulièrement abondantes au niveau des tentacules.!
Ces cellules portent un prolongement cytoplasmique, le cnidocil
et contiennent une vacuole ou capsule urticante (cnidocyste ou
nématocyste) dont la paroi est formée de 2 couches
concentriques.!
La couche interne se prolonge d’un filament urticant et la couche
externe possède un opercule.!
L’excitation mécanique ou chimique du cnidocil, ou des cellules
sensorielles adjacentes, détermine l’expulsion du filament
urticant.!
!
!
– 
– 
myoépithéliales gastrales!
Présence d’un petit faisceau de myonèmes
qui assurent l’amincissement et l’élongation
du polype.!
Forment également un sphincter à la base du
polype.!
Des cellules présentent une forte activité
phagocytaire.!
  Cellules
!
sensorielles!
  Cellules indifférenciées
basales!
!
Feuillet endodermique!
Mésoglée!
  Cellules
  Neurones
– 
glandulaires!
Sécrétions riches en enzymes protéolytiques
où elles contribuent à la digestion
extracellulaire. !
– 
– 
– 
Particulièrement abondants à la base des
tentacules et autour de la bouche!
Il se forme un plexus sous-ectodermique et
sous-endodermique en continuité dans la
région buccale.!
Synapses bidirectionnelles!
  Echange
!
!
!
bi ou tri-polaires!
continu de cellules de
l’endoderme et de l’ectoderme à travers la
mésoglée.!
!
!
Cnidocyste!
!
!
Cnidocyte!
C. sensorielle!
!
C. nerveuse!
Hydre!
C. myoépithéliale!
!
!
Cnidocil!
cnidocyte!
!
Stéréocil!
Opercule!
!
!
!
Cnidocyste!
!
Noyau +!
nucléole !
!
Microfilaments!
Epiderme !
de la proie!
!
!
!
Développement embryonnaire!
!
Larve Planula ciliée!
De la cellule à la blastula!
Gastulation par délamination ou introgression
polaire!
a
!
b
!
!
!
!
!
Epiderme de !
l’hydre!
!
!
!
!
Phylogénie!
Différentes hypothèses trouvées dans la littérature!
!
!
!
!
Les Hydrozoaires: Obelia
geniculata!
Classification des Cnidaires!
  Les
– 
Hydrozoaires!
Symétrie tétraradiée (4 ou x4) avec cavité
gastrovasculaire non cloisonnée s’ouvrant
directement au niveau de la bouche, sans
pharynx. Cycle typique avec alternance de
phase polype et méduse.!
!Hydraires!
!Hydrocoralliaires!
!Tachylides!
!Siphonphores!
!
!
!
!
Classification des Cnidaires!
Exemple d ’un hydrozoaire!
 
Les Scyphozoaires ou méduses acalèphes!
– 
– 
!
!
!
Symétrie tétraradiée (4) et 4 cavités
gastrovasculaires incomplètement cloisonnées par
4 cloisons endodermiques.!
Phase polype brève ou inexistante.!
!
Exemple d’une méduse!
Les Scyphozoaires!
!
!
!
Classification des Cnidaires!
 
Les Cubozoaires!
– 
!
Classification des Cnidaires!
 
The box jellies are sufficiently distinct to be placed in their own class, Cubozoa. Befitting
the name of the group, the bell of these primarily tropical jellies is indeed somewhat
cuboidal with 4 flattened sides. Box jellies tend to be transparent and can be quite difficult
to see in the water, even with large individuals. The bell margin lacks any scallops and has
a velum-like rim similar to that in hydromedusae. Another characteristic, the possession of
gastric filaments, is more like that in scyphozoans. A tentacle (or tentacle group) originates
from each of the 4 corners. One of the more remarkable aspects of box jellies is their
possession of a complex eye within each of the 4 rhopalia that enables them to track
moving objects and quickly respond to changes in light intensity. Box jelly polyps can
reproduce asexually by budding to form new polyps. They do not strobilate, however, and
instead each develops directly into a small medusa. Among the box jellies is the notorious
sea wasp of Australia (Chironex fleckeri), which can have a fatal sting. !
Les Anthozoaires!
– 
Cnidaires simples n’existant que sous la forme polype.!
– 
La bouche est suivi par un pharynx ectodermique ou
stomodeum.!
– 
La cavité gastrale est subdivisée en 8 ou 6n loges
périphériques par des cloisons endodermiques verticales, à
disposition radiaires. Ces cloisons sont unies au pharynx
dans la partie supérieure; dans leur partie inférieure, elles
portent les gonades et leur bord libre est garni par des
bourrelets riches en cellules digestives: les entéroides!
 
Octocoralliaires!
Hexacoralliaires!
 
Tétracoralliaires (fossiles)!
 
!
!
!
!
Classe Anthozoaires!
Anémone: Tomate de mer!
 Actinia equina!
– Anthozoaire!
Metridium sp. (hexacoralliaire)!
Diagramme (à gauche) et coupes
transversales (à droite) dans un
Tentacule!
octocoralliaire!
 Hexacoralliaire!
Epiderme!
A!
Epiderme!
– Actinide!
Mésoglée!
Endoderme!
Actinopharynx!
A!
B!
!
!
Septe!
B!
Cavité
gastrovasculaire!
Septe complet!
Cavité gastrovasculaire!
Septe incomplet!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
Bernardhus sp. avec Calliactis
parasitica!
!
!
!
!
Exemple d’un octocoralliaire
constructeur de récifs
coralliens!
!
!
Formation d’un récif de corail sur
sur île volcanique!
!
Formation d’un récif de corail sur
sur île volcanique!
!
!
!
Formation d’un récif de corail sur
sur île volcanique!
!
!
Formation d’un récif de corail sur
sur île volcanique!
!
!
Formation d’un récif de corail sur
sur île volcanique!
!
Formation d’un récif de corail sur
sur île volcanique: formation d’un
atoll!
!
!
!
La maladie de blanchiment du
corail!
  Perte
des algues vertes ou des
dinoflagellés associés!
!
!
Reproduction coordonnée!
!
!
Téléchargement
Explore flashcards