Anatomie - Physiologie Examen clinique - Anesthésie - Beck-Shop

publicité
Chapitre
Anatomie - Physiologie
Examen clinique - Anesthésie
2
Anatomie chirurgicale du pénis
La connaissance de l’anatomie chirurgicale de la sphère génitale est indispensable pour pouvoir
engager une telle intervention, pour mesurer l’importance des gestes et leurs implications, enfin
pour pouvoir définir et réaliser ce qu’il est possible de promettre.
Organe vasculaire
Formé par les deux corps caverneux et le corps spongieux prolongé par le gland et abritant l’urètre,
le corps pénien est constitué de tissus érectiles (fig. 1).
C’est donc un organe vasculaire, entouré de ses enveloppes ; il est fixé par des amarres
ligamentaires et musculaires au bassin osseux, enfin il est doté d’un système vasculo-nerveux et
lymphatique.
Sa structure permet sa tumescence lors de l’érection. Long d’une dizaine de centimètres à l’état
flaccide, il acquiert seize à dix-huit centimètres lors de l’érection. Logé sous l’ogive pubienne, celleci doublée du ligament arqué, il comporte outre la partie antérieure visible, une partie postérieure
périnéale de huit centimètres de long environ, appelée racine de la verge.
Plusieurs enveloppes
Les corps érectiles comportent plusieurs enveloppes (figs. 2 et 3).
De la profondeur à la superficie, on distingue :
– l’albuginée, qui constitue une gaine fibro-élastique, solide, qui suit les mouvements de tumescence du pénis ;
– le fascia profond du pénis ou fascia de Buck sous lequel cheminent les éléments vasculo-nerveux
essentiels du pénis, soit l’artère dorsale droite et gauche, le nerf dorsal du pénis droit et gauche,
ces éléments se situant de part et d’autre de la veine dorsale profonde du pénis qui occupe la gouttière dorsale séparant les corps caverneux ;
– le dartos fait de fibres musculaires doublant la peau ;
10
Atlas de chirurgie esthétique du sexe de l’homme
Corps spongieux
Gouttière urétrale
A. bulbourétrale
Corps caverneux
Compresseur
hémisph. du bulbe
Bulbe
A. bulbaire
Bulbo-caverneux
(plan superf.)
Ischiocaverneux
Fig. 1 - Organes érectiles de la verge (d’après Kobelt).
Figure issue de l’ouvrage : Anatomie humaine descriptive et topographique, 9e édition, H. Rouvière, Masson,
Paris, 1962. Avec l’aimable autorisation de Elsevier Masson SAS.
Anatomie - Physiologie - Examen clinique - Anesthésie
1
10
11
2
12
3
4
5
6
7
13
8
9
Fig. 2 - Enveloppes et éléments vasculaires.
1. Veines urétrales. 2. Artère caverneuse. 3. Branche de l’artère dorsale de la verge. 4. Artère dorsale. 5. Albuginée
du corps caverneux. 6. Veine dorsale profonde. 7. Fascia pénis. 8. Veine dorsale superficielle. 9. Dartos. 10. Veine
bulbo-urétrale. 11. Branches latérales contournant le corps caverneux. 12. Corps caverneux. 13. Tissu cellulaire.
Figure issue de : Blanc E, Meria P et Cussenot O. Anatomie chirurgicale des organes génitaux masculins externes. Encycl Méd Chir (Elsevier, Paris), Techniques chirurgicales - Urologie, 41-390, 1998, 12 p. Avec l’aimable autorisation de Elsevier Masson SAS.
V. dors. superf.
A. dorsale
Dartos pénien
N. dorsale
Dors. prof.
A. cavern.
Fascia
pénis
Corps
caverneux
Corps
spongieux
Fig. 3 - Enveloppes et éléments vasculaires en coupe.
Figure issue de l’ouvrage : Anatomie humaine descriptive et topographique, 9e édition, H. Rouvière, Masson,
Paris, 1962. Avec l’aimable autorisation de Elsevier Masson SAS.
11
12
Atlas de chirurgie esthétique du sexe de l’homme
– entre le fascia profond du pénis et le dartos est un espace celluleux dans lequel transite la veine
superficielle du pénis ;
– enfin la peau, qui forme en avant le repli prépucial ou prépuce.
Amarres ligamentaires
Le pénis est en effet amarré au bassin osseux (fig. 4) par le ligament suspenseur du pénis qui
chirurgicalement parlant (fig. 5) présente un faisceau antérieur (le ligament fundiforme) allant de
la partie basse de la ligne blanche à l’angle pénien et un faisceau plus profond, épais, qui s’insère
entre la face antéro-inférieure de la symphyse pubienne limitée en bas par le ligament arqué et
l’angle pénien doublant ainsi en profondeur le faisceau superficiel.
Frein
Crémaster
(faise. ext.)
Crémaster
(faise. int.)
Tunique
cell. sous-cut.
Sillon balano-prép.
Prépuce
Lig. suspenseur
V. dors. prof.
de la verge
A. dors. de la verge
N. dors. de la verge
Tunique fibreuse
superficielle
Tunique
fibreuse
profonde
Fig. 4 - Aspect anatomique régional et du ligament suspenseur.
Figure issue de l’ouvrage : Anatomie humaine descriptive et topographique, 9e édition, H. Rouvière, Masson,
Paris, 1962. Avec l’aimable autorisation de Elsevier Masson SAS.
Ce ligament suspenseur se divise à son insertion pénienne en trois lames :
– une lame médiane se laissant traverser par la veine dorsale profonde de la verge ;
– deux lames latérales épaisses issues du faisceau profond du ligament suspenseur ; ces lames latérales à leur insertion pénienne sont traversées par l’artère et le nerf dorsal.
Ces éléments vasculo-nerveux cheminent sous le fascia profond de la verge ou fascia de Buck.
Téléchargement
Explore flashcards