Télécharger le poster

publicité
Approche anatomique régionale
du cou par échographie
tridimensionnelle
Description selon 5 acquisitions
volumiques
A. IANNESSI, PY. MARCY
NICE
Objectifs
1) Avoir une approche tridimensionnelle de l’anatomie
cervicale en sectorisant l’apprentissage en étage sus
hyoïdien, infra hyoïdien, loge parotidienne, axe
vasculaire, axe viscéral.
2) Savoir numéroter les sites ganglionnaires du cou
3) Savoir identifier les principaux muscles du cou et du
plancher buccal
4) Connaître les rapports des glandes salivaires et en
particulier de la parotide
5) Savoir identifier les structures nerveuses (nerf facial,
nerf vague, nerf accessoire, plexus brachial)
Introduction
La compréhension de l’anatomie régionale est la clé de
toute approche radiologique.
Malheureusement, la complexité de la région du cou est
un obstacle à sa bonne connaissance.
L’imagerie en coupe n’étant pas l’examen de première
intention de cette région, son anatomie nous est moins
f iliè
familière.
L’échographie cervicale étant cependant un examen de
première ligne pour toute pathologie de cette région il
nous paraît indispensable de parfaire ses
connaissances.
Plan
• ANATOMIE CLINIQUE:
Les limites du cou
Le plan cutané : Le Platysma
Systématisation : Les triangles du cou
et muscles superficiels
- Le Muscle SCM
- Le triangle antérieur
- Le triangle postérieur
• ANATOMIE EN COUPES:
Le fascia cervical et l’anatomie
compartimentale
Systématisation : Les axes du cou
• NOMENCLATURE INTERNATIONALE:
La systématisation de Robbins
Le curage ganglionnaire
• ECHOANATOMIE VOLUMIQUE:
Abréviations
Région médiane:
- Sus hyoïdienne IA et IB
- Balayage médian IA
-
Muscle sus hyoïdiens
Le plancher buccal
La langue
Les artères
- Balayage paramédian IA, IB
- Glandes salivaires
- Sous hyoïdienne VI
- Balayage médian
- Muscles sous hyoïdiens
- Parotide
- Le nerf facial
- Région Jugulo-Carotidienne
- Balayage axial II
- Balayage axial III IV
- Triangle postérieur et creux Sus
claviculaire
- Les muscles scalènes
- Le plexus brachial
• CONCLUSION
ANATOMIE CLINIQUE : Les limites cervicales
Région du corps qui unit le tronc à la
tète..
tète
Les limites superficielles du cou sont
reconnues aisément à l’inspection
l inspection et à
la palpation:
Haut , d’avant en arrière :
- Bord inférieur de la mandibule et
postérieur de sa branche montante
- Ligne horizontale passant par l’ATM et
le bord inférieur de la base du crane
(mastoïde de l’os temporal et
protubérance occipitale externe)
Bas : d’avant en arrière :
- Incisure jugulaire du sternum
- bord supérieur de la clavicule
- ligne horizontale unissant l’épine de C7
à l’acromioclaviculaire
ANATOMIE CLINIQUE :Le plan cutané
Muscle cutané du cou (le platysma)
• Le platysma est un muscle cutané
large
g situé en surface
f
p
par rapport
pp
à la lame superficielle du fascia
cervical.
• Il fait partie des muscles de la
mimique et ainsi n’a pas de fascia
propre et est innervé par le nerf
facial.
facial
• Terminaison : mandibule(m),
muscle autour de l’angle de la
bouche, peau de la joue.
• Origine variable: fascia superficiel
des muscles deltoïdes (D) et grand
pectoral (GP)
• Fonction : Tire partie externe de
la lèvre inferieure vers le bas et
l’arrière, abaisse la mandibule.
D
Grd Pect
D’après: M. Lucioni, Practical Guide to Neck Dissection
ANATOMIE CLINIQUE : Systématisation
Les triangles du cou
Anatomistes et Chirurgiens divisent le
cou en triangles délimités par les
reliefs
li f d
des muscles
l superficiels
fi i l ett
leurs insertions.
insertions
Cette pratique est issue de la
dissection et inadaptée à l’imagerie
en coupe mais sa connaissance est
indispensable pour permettre une
compréhension mutuelle avec le
chirurgien.
U connaissance
Une
i
anatomique
t i
d
de 3
muscles permet cette
régionalisation:
- Sterno
Sterno--Cleido
Cleido--Mastoidien = SCM
- Digastrique = DG
- Omo-Hoïdien = OH
Vue anatomique après dissection du
plan cutanée (entre platysma et fascia
cervical superficiel)
m = mandibule
l = larynx
t = thyroïde
ms = manubrium sternal
c = clavicule
scm = sternocléidomastoïdien
tr = trapèze
D’après: M. Lucioni, Practical Guide to Neck Dissection
ANATOMIE CLINIQUE : Systématisation
Les triangles du cou
Le muscle SCM divise le cou en deux
triangles antérieur et postérieur.
ANATOMIE CLINIQUE :Les muscles superficiels
Le muscle Sterno-Cléido-Mastoïdien
• Terminaison : Mastoïde et ligne
nucale postérieure
• Origine = 2 chefs
- Sternal = manubrium sternal
- Claviculaire = 1/3 moyen de la
clavicule (plus profond)
• Rôle :
- unilatéral : Céphalogyre
controlatéral et inclinaison
ipsilatérale
- Bilatéral : Extension dorsale de la
tête et muscle inspiratoire
accessoire.
• Innervation : Accessoire (XI) et
Plexus brachial (C1 C2)
La Fosse supra claviculaire mineure aussi
appelée triangle de sedillot est située entre les
deux chefs claviculaires et sternal : repère de
ponction de la veine jugulaire.
ANATOMIE CLINIQUE : Systématisation
Le Triangle Antérieur
• Est divisé par l’os hyoïde en
g sus et sous hyoïdien.
y
étage
• L’étage sus hyoïdien est séparé
en deux trigones par le ventre
antérieur du digastrique:
- Trigone sous mental (1)
- Trigone sous mandibulaire (2)
L étage sous hyoïdien est
• L’étage
séparé en deux par le ventre
supérieur du muscle
omohyoïdien:
- Trigone carotidien (3)
- Trigone musculaire (4)
D’aprés : Anil T. Ahuja, Rhodri M. Evans
Practical head & neck ultrasound
ANATOMIE CLINIQUE : Systématisation
Le Triangle Postérieur
• A
Aussii dénommée
dé
é région
é i
cervicale latérale ou région
supra claviculaire
• Est divisé par le ventre
postérieur du muscle omoy
en triangle
g
hyoïdien
- omo trapezien ou occipital
- omo
omo--claviculaire ou supra
claviculaire
D’après : Anil T. Ahuja, Rhodri M. Evans
Practical head & neck ultrasound
ANATOMIE EN COUPES : Les fascias cervicaux
Lames de tissus conjonctif qui fondent l’anatomie compartimentale en divisant le cou en espaces anatomiques
cellulo-graisseux ou cheminent des lymphatiques et des ganglions.
Ces espaces sont clôt transversalement et peuvent être réséqués carcinologiquement si l’on emporte le fascia en le
décollant des structures qu’il enserre. C’est le principe du curage fonctionnel.
Certains sont ouverts cranio-caudalement tel que l’espace des pédicules vasculaires expliquant la dissémination des
processus infectieux ou néoplasiques au médiastin
médiastin.
Un fascia musculaire fait de 3 lames :
- Superficielle : enveloppe le cou. Seule la
veine jugulaire externe et le platysma sont
en dehors de ce dernier.
- Prétrachéal : engaine les muscles infra
hyoïdiens
- Prévertébral : engaine les muscles scalènes,
la musculature pré vertébrale et les muscles
autochtones
h
d
du d
dos.
Un fascia vasculovasculo-nerveux pour engainer le
pédicule carotidien vasculo-nerveux
Un fascia viscéral : larynx, trachée, pharynx,
œsophage et thyroïde.
D’après: M. Lucioni, Practical Guide to Neck Dissection
ANATOMIE CLINIQUE : Systématisation
La systématisation en axes
A partir de l’anatomie compartimentale se
dégage une autre systématisation possible
selon 3 axes.
L’axe médian = viscéral
L’axe antérolatéral = vasculaire
L’axe postérolatéral = musculaire
NOMENCLATURE INTERNATIONALE
La systématisation de Robbins
En pratique oncologique, il est nécessaire de connaître la systématisation internationale introduite en 1991 puis révisé en
2002 par K.Thomas Robbins. Son but est d’uniformiser la nomenclature des différentes procédures de curage ganglionnaire
en classant les différentes régions ganglionnaires concernée durant la dissection et les structures anatomiques sacrifiées.
La subdivision est basée sur les « triangles » du cou et 3 repères supplémentaires :
IA = Sous mental IB = Sous Maxillaire; II, III, IV = SCM et Trigone carotidien; VI = Trigone musculaire sous
hyoïdien, V = Triangle postérieur
Limites
Robbins KT et al. Neck dissection classification update: revisions proposed by the American Head and Neck Society and the
American Academy of Otolaryngology- Head and Neck Surgery(AAOHNS). Arch Otolaryngol Head Neck Surg 2002;128:751-758.
NOMENCLATURE INTERNATIONALE
Le curage ganglionnaire
La dissection du cou et l’évidement ganglionnaire sont un complément
indispensable du traitement des tumeurs cervicales:
-Au début du siècle, Le chirurgien américain G. Crile introduit le curage
ganglionnaire radical dans le traitement des tumeurs des VADS. Tous les
groupes ganglionnaires I à V, les vaisseaux lymphatiques et les structures vitales
sont réséqués c’est pourquoi cette technique est associée à une forte morbimortalité.
-En 1960, E.Bocca introduit le curage ganglionnaire fonctionnel (radical
modifié) basé sur l’anatomie compartimentale du cou. Elle n’est donc pas
envisagée
i é en cas d
de rupture
t
capsulaire
l i d
du ganglion.
li
Ell
Elle préserve
é
au moins
i une
des 3 structures vitales (SCM, VJI, Nerf accessoire) avec un évidement I à V.
-Plus récemment, le curage ganglionnaire sélectif s’applique aux patients N0
et s’appuie sur un évidement prophylactique des sites statistiquement plus à
risque de métastase occulte en fonction du primitif. Ex: Sélective Neck
Dissection supraomohyoid, SND I II III
ECHO ANATOMIE :
5 Plans d’acquisition
• Balayage médian sus hyoïdien
• Balayage de la loge parotidienne
• Balayage médian sous hyoïdien
y g latérocervical jjugulog
• Balayage
carotidien
• Balayage postérolatéral et du creux
sus claviculaire
Abréviations :
SCM : Sterno Cleido Mastoidien
DG : Digastrique
MH : Mylo Hyoïdien
GH : Genio Hyoïdien
SH : Stylo Hyoïdien
GG : GenioGlosse
HG : HyoGlosse
OH: Omo Hyoïdien ou Os Hyoïde
selon la diapositive
• ST: Sterno Thyroïdien
• SH: Sterno Hyoïdien
• SA, SM, SP: Scalènes Antérieur,
Moyen, Postérieur
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
PA: Parotide
SM: Glande Sous maxillaire
SL: Glande Sub linguale
CVJF: Confluant veineux jugulo
facial
VRM: Veine retro mandibulaire
ACI: Artère carotide interne
ACC: Artère carotide commune
ACE: Artère carotide externe
VJI: Veine jugulaire interne
VJE: Veine jugulaire externe
PxB: Plexus Brachial
ECHO ANATOMIE : Région sus Hyoïdienne
Balayage médian
La région supra hyoïdienne médiane fait partie du
triangle antérieur du cou. Elle est divisée en deux
triangles séparés par le ventre antérieur du digastrique
facilement repéré en échographie.
Le triangle sous mental (impair) est celui concerné
par cette acquisition et comprend deux régions
superposées:
- le plancher buccal superficiel
- la région linguale profond
Site Ia de Robbins
Structures Clefs:
-Relais ganglionnaires lymphatiques du groupe IA
-Muscles supra hyoïdiens
-Muscles de langue
-Artère linguale
-Glande sublinguale
ANATOMIE : Muscles Hyoïdiens
Muscles sus hyoïdiens
PLANCHER
BUCCAL
ANATOMIE : Muscles Hyoïdiens
Muscles sus hyoïdiens
Selon l’atlas d’anatomie Prométhée
ECHO ANATOMIE : Région sus Hyoïdienne
Balayage médian : plancher buccal
Selon l’atlas d’anatomie
Prométhée
ECHO ANATOMIE : Région sus Hyoïdienne
Balayage médian
ECHO ANATOMIE : Région sus Hyoïdienne
Balayage médian : plancher buccal
DG
DG
MH
OH
GH
Muscles de langue
REFORMATAGE SAGITTAL
ECHO ANATOMIE : Région sus Hyoïdienne
Balayage médian : La langue
La langue est un organe musculosensoriel très mobile essentielle à la
mastication la déglutition et la gustation ainsi qu’à l’élocution.
mastication,
l’élocution
Suspendue par des prolongements musculaires à la mandibule, à l’os hyoïde
et au processus styloïde de l’os hyoïde facilitant ainsi sa grande mobilité.
On distingue :
- les muscles intrinsèques de langue qui trouvent leur origine et leur
terminaison dans celle-ci
- les muscles extrinsèques qui s’y terminent mais ont une origine
extérieure dénommés « X-glosse ». Ils sont pairs, la langue étant séparée
en deux hémiglosses
é
par un septum fibreux.
En écho on repère les deux muscles extrinsèques abaisseurs de
langue :
Génioglosse
Hyoglosse
ECHO ANATOMIE : Région sus Hyoïdienne
Balayage médian : Coupe Frontale
H
G
G
G
MH
SL
GH
M
SM H
DG
Le muscle mylo Hyoïdien est le muscle à rechercher pour différentier une
lésion submandibulaire d’une lésion sub linguale : Une lésion superficielle à
ce muscle est une lésion submandibulaire
submandibulaire..
ECHO ANATOMIE : Région sus Hyoïdienne
Balayage médian
D’après: C.Maillot et JL Kahn,Tête et
cou anatomie topographique
ECHO ANATOMIE : Région sus Hyoïdienne
Les artères de la région
• L’artère linguale (4) nait de
l’artère carotide externe (5)
- Elle chemine dans le
plancher buccal à la face
profonde du muscle
hyoglosse
- se divise en artère profonde
de langue et artère
sublinguale
- L’artère faciale (3) est une
branche de l’ACE au dessus
de l’artère
l artère linguale.
linguale Elle
émerge sous la branche
horizontale de la mandibule
et circule en profondeur de
la glande sous mandibulaire .
Ensuite, elle abandonne une
branche sous mentale avant
son trajet ascendant dans la
face.
ECHO ANATOMIE : Région sus Hyoïdienne
Balayage médian: les artères
ECHO ANATOMIE : Région sus Hyoïdienne
Balayage para médian
MH s’épaissit vers l’arrière
jusqu’à son bord libre.
En avant de la glande sous
maxillaire (SM), on trouve un
espace graisseux pré glandulaire
Site Ib de Robbins
ECHO ANATOMIE : Région sus Hyoïdienne
Rapports des glandes salivaires
Le canal sous mandibulaire (1) chemine vers
En arrière, le muscle mylohyoidien (8)
l’avant contre la face médiale de la
présente un bord libre et il existe une
continuité entre la loge
g sub linguale
g
(11)
( )
glande sub linguale
g
g
jusqu’à
j q
l’ostium sub
et la loge sous mandibulaire (10)
lingual à proximité du frein de la langue
latéralement et l’espace para pharyngé
Il est sous croisé par le nerf lingual (2)
inférieur médialement.
Il chemine entre le muscle hyoglosse et
mylohyoidien médialement à la glande
sublinguale
ECHO ANATOMIE : Région sus Hyoïdienne
Balayage para médian:coupe frontale
• La glande sous mandibulaire
(sm) dans un espace situé
entre le muscle digastrique
(dg) et le muscle mylohoidien
(mh).
• Le ventre postérieur du
muscle digastrique est
tendineux et mince. Il est
immédiatement postérieur à
la glande et peut être suivi
jusqu’à l’os hyoïde.
• La loge sub mandibulaire est
limité en superficie par le
platysma (pt)
En avant de la
glande on identifie
une espace
graisseux ou
peuvent siéger des
ganglions
lymphatiques.
Le canal sous mandibulaire chemine entre
le muscle hyoglosse et mylohyoidien
médialement à la glande sublinguale
ECHO ANATOMIE : Région sus Hyoïdienne
Balayage paramédian:coupe axiale
Deux repères veineux constants qui se rejoignent pour se drainer dans la VJI (6)
Antérieur, Supérieur, Superficiel : Veine faciale (3)
Postérieur: Division de la veine retro mandibulaire (1) s’anastomosant également à la VJE (7)
Ils peuvent permettre de déterminer si une lésion est parotidienne ou sous
mandibulaire en fonction de leur déplacement lors d’un effet de masse
CVJF = Confluent Veineux Jugulo Facial
ECHO ANATOMIE : Région sus Hyoïdienne
Balayage paramédian:coupe sagittale
REFORMATAGE 3D
Ant
Sous
max
Post
Parotide
Ht
Bas
ECHO ANATOMIE : Région Parotidienne
Situation
Situation = Fosse rétro mandibulaire
- En avant de l’oreille et du muscle
sternocléidomastoïdien
- Du méat auditif externe à l’angle mandibulaire.
Approximativement un travers de doigt sous le
zygoma, nait le conduit parotidien se dirigeant
vers l’avant.
D’après: M. Lucioni, Practical Guide to Neck Dissection
ECHO ANATOMIE : Région Parotidienne
Contenu
La glande parotide présente deux lobes sans
support anatomique vrai séparés par le plan
vasculaire:
Un lobe superficiel dont prolongement
antérieur couvre l’arrière du muscle masséter
(5).
Un lobe profond qui s’insinue dans la partie
superficielle de l’espace préstylien.
Dans la glande circulent des éléments
vasculonerveux :
De la superficie vers la profondeur…
L nerff facial
Le
f i l +++ (4) estt accolé
lé au plan
l
veineux
Un plan veineux : veine retro mandibulaire
(9) et anastomose à la Veine Jugulaire
Externe(3)
Un plan artériel avec la terminaison de
l’artère carotidienne externe (8) en artère
temporale superficielle et maxillaire.
D’après: M. Lucioni, Practical Guide to Neck Dissection
ECHO ANATOMIE : Région Parotidienne
Le nerf facial
Le nerf facial(3) qui n’est pas visualisé de
manière formelle
Il existe un risque de confusion avec un
canal intra parotidien.
Le plan veineux (1) est une marqueur
facilement repéré en échographie. Le nerf
facial est alors immédiatement latéral la
veine.
D’après Michel Dufour,Anatomie de l'appareil
locomoteur: Tome 3, Tête et tronc
L’objectif premier de la chirurgie parotidienne
consiste à reséquer la glande sans léser le
nerf facial et ses branches.
La première étape consiste à identifier le tronc
commun (3) du nerf facial en dehors de la
parotide.
Dans la glande, le nerf se divise en plusieurs
rameaux (5,6,7,8,9).
ECHO ANATOMIE : Région Parotidienne
Le prolongement antérieur
ECHO ANATOMIE : Région Parotidienne
Balayage transverse
La parotide est située en avant du SCM et du ventre postérieure du digastrique (DG).
Homogène comme toutes les glandes salivaires majeurs.
Hyperechogène aux muscles . Fonction de sa charge en graisse.
Parfois, on a du mal à
distinguer les vaisseaux en
profondeur et le doppler
couleur est alors utile +++
Dans le parenchyme on trouve
des ganglions lymphatiques
qui ne doivent pas excéder 6
mm à l’état normal.
La présence d’un hile
hyperechogène est un critère
de bénignité
ECHO ANATOMIE : Région Sous Hyoïdienne
Axe viscéral
Beaucoup d
d’ entre nous analysent sans difficulté la glande
thyroïde mais la plupart n’examinent pas systématiquement
la ligne médiane de la mandibule au sternum.
Mettons l’accent sur des régions médianes négligées et des
structures clefs à repérer: De haut en bas…
L’étage sus hyoïdien est représenté par la triangle sous
mental déjà détaillé.
L’os hyoïde est facilement réparé sous le menton comme une
structure très atténuante.
L llarynx ett lle cartilage
Le
til g th
thyroïde
ïd estt ffacilement
il
t
reconnaissable (anatomie explorable en partie à
l’échographie mais non détaillée dans cet exposé)
La thyroïde et les parathyroïdes.
Les muscles sous hyoïdiens qui recouvrent l’axe viscéral
Cet espace correspond au site VI de Robbins
ANATOMIE : Muscles Hyoïdiens
Muscles sous hyoïdiens
L’axe visceral est recouvert par un plan musculaire
dénommé « strap muscles » dans le langage angloanglosaxon soit sangle musculaire.
Il couvre l’axe viscéral médian. Il dispose d’un fascia
prétrachéal qui lui est propre.
On distingue deux plans de recouvrement:
Plan superficiel
Plan Profond
Sterno-Hyoïdien SH
Sterno-Thyroïdien ST
Omo Hyoïdien OH
Thyro-Hyoïdien
Vue dissection
Infrahyoid muscles plane
i = hyoid bone
ms = manubrium sterni
1 = omohyoid muscle
2 = sternothyroid muscle
3 = sternohyoid muscle
4 = infrahyoid white line
5 = sternocleidomastoid muscle
D’après: M. Lucioni, Practical Guide to Neck Dissection
ECHO ANATOMIE : Région Sous Hyoïdienne
Balayage échographique : Axial
Le muscle Sterno
Sterno--Thyroïdien (ST) s’insère de
la crête oblique du cartilage thyroïde
jusqu’au manubrium sternal.
Il est plaqué sur la face antérieure des
lobes thyroïdiens et constitue la clef de la
thyroïdectomie.
Attention à ne pas confondre l’œsophage
avec un nodule thyroïdien
Le cartilage Cricoïde est une bon repère sur
la ligne médiane il apparaît sous l’isthme
thyroïdien.
Le cartilage cricoïde est situé sous l’isthme
thyroïdien. Il est suivi par les anneaux
thyroïdien
cartilagineux de la trachée.
Le site idéal de trachéotomie se situe entre le premier et
le deuxième anneau et un repérage échographique est
possible.++++ rajouter image
ECHO ANATOMIE : Région Sous Hyoïdienne
Balayage écho : Plan musculaire
ECHO ANATOMIE : Région Sous Hyoïdienne
Balayage écho : Acquisition
ECHO ANATOMIE :Région Jugulo-Carotidienne
Axe Vasculaire
On divise cette région en étage supérieur,
moyen inferieur respectivement donné par ll’os
moyen,
os
hyoïde et le cartilage cricoïde
La région correspond à la zone du triangle
carotidien et du muscle SCM. Elle est
constituée de nombreux éléments vasculo
vasculo-nerveux.
nerveux
Il faut reconnaître les éléments clés :
Le ventre postérieur du muscle digastrique
Le SCM et les vaisseaux jugulo-carotidiens
Le nerfs X
Le muscle omo-hyoïdien
ECHO ANATOMIE :Région Jugulo-Carotidienne
Balayage transverse 1
Le long du trigone carotidien
Sonde antérieure à la mastoïde en se dirigeant
vers l’os hyoïde. On identifie une structure
musculaire sous le SCM et attenante à la queue
de la parotide en direction antero-inferieure.
Le ventre postérieur du muscle digastrique
marque la division avec le triangle sous
mandibulaire.
Seule la veine retro mandibulaire et la veine
jugulaire externe sont plus superficielles.
Sonde transversalement, en profondeur du
muscle, on identifie d’arrière en avant 3
vaisseaux:
Veine jugulaire interne
Artère carotide interne
Artère carotide externe
Chez les personnes maigres on peut voir le
processus de l’atlas
La bifurcation carotidienne est le marqueur du
passage entre le site II et III en réalité
matérialisé par le trajet du nerf accessoire
ECHO ANATOMIE :Région Jugulo-Carotidienne
Balayage transverse 2
Le long de l’axe vasculaire
Second repère chirurgical important: muscle
OmoHyoidien: (OH)
OmoHyoidien
Son ventre antérieur divise le triangle antérieur
en trigone carotidien et triangle musculaire.
Son ventre postérieur divise le triangle
postérieur en triangle occipital et susclaviculaire.
Muscle sous hyoïdien superficiel
Origine : Portion antérieure du corps de l’os hyoïde
Terminaison : Bord supérieur de la scapula
Trajet : oblique vers le bas en croisant antérieurement
l’artère carotide commune puis postérieurement le
muscle sternocléidomastoïdien.
C’est
C
est un muscle digastrique avec un tendon
intermédiaire passant sous un fascia attaché à la
clavicule
Role : Abaissement de l’os hyoïde.
Le muscle OH croise l’ ACC: ce
niveau est habituellement situé en
regard du cartilage cricoïde ce qui
permet de diviser les chaines III et IV.
IV.
Nerf vague X court avec l’axe vasculaire, il est facilement identifié
ECHO ANATOMIE :Région Jugulo-Carotidienne
Balayage transverse 3
Le muscle sternocleidomastoidien est un
plan de recouvrement de l’axe vasculaire
En balayant de haut en bas on détecte les
ganglions lymphatiques adjacents aux
vaisseaux.
Cette coupe clef comprend la reconnaissance du muscle omo
hyoïdien OH.
On y voit également le plan musculaire de la lame prétrachéale
sous hyoïdienne (SH,ST) ainsi que le muscle scalène antérieur
(SA) et le plexus brachial (PxB).
Ces éléments sont détaillés dans les chapitres les concernant.
ECHO ANATOMIE : Triangle postérieur
Axe Musculaire
La région du triangle postérieur est une région très superficielle du
cou riche en muscles.
La région est bordée antérieurement par le SCM et
postérieurement par le trapèze
trapèze. Le plancher est formé par des
muscles couverts par la lame pré vertébrale du fascia cervical
Identifier les structures clefs :
Le plexus brachial est le challenge échographique de la région.
Reconnaître les muscles scalènes.
Savoir ou passe le nerf accessoire
Cette région correspond au site V de Robbins
ECHO ANATOMIE : Triangle postérieur
Identifier les muscles scalènes
La structure clef de la région est le muscle scalène antérieur
Il s’étend vers le bas et l’avant des processus transverses de C3
à C6 à la face supérieure de la première cote (tubercule de
Lisfranc).
Il passe derrière la clavicule et entre l’artère sous Clavière et
la veine sous Clavière
1) En passant par-dessus la clavicule en sagittal, on
le reconnaît cravatant l’artère sous Clavière.
D’après le Netter
ECHO ANATOMIE : Triangle postérieur
Hiatus interscalénique et plexus brachial
2) Une fois le muscle scalène antérieur
identifié en coupe sagittale,
on confirme en balayant vers le haut en
coupes axiales.
En arrière, dans l’espace entre la muscle
scalène antérieur et scalène moyen, on
identifie le plexus brachial:
= 3 nodules hypoechogènes correspondant
au 3 troncs latéral, médial et postérieur.
En coupe axiale, la clef du repérage
é
est
l’identification des muscles scalènes
directement en profondeur du muscle
scm et en arrière du tronc
jugulocarotidien..
jugulocarotidien
Le Scalène Antérieur (SA) circule entre
7h et 12h.
ECHO ANATOMIE : Triangle Posterieur
Balayage échographique : Axial
Le plexus brachial :
Origine Racine C5 à T1
Chemine entre le scalène
è antérieur
é
et le scalène moyen.
L’émergence des racines peut être
objectivée avant leur réunion
tronculaire.
tronculaire
Ensuite, les nerfs courent le long
de l’axe sous clavier.
(Nerf radial posterieur, nerf médian anterieur
et nerff musculocutané anteroexterne,, nerff
ulnaire entre artère et veine)
En fait, vous balayer selon le trajet du nerf XI accessoire (et la chaine ganglionnaire qu’il détermine ) .
Celui-ci chemine sous le SCM à mi chemin entre la mastoïde et l’angle mandibulaire et le 1/3 externe de
la clavicule
Nerf accessoire
sous le SCM
D’après: M. Lucioni, Practical Guide to Neck Dissection
CONCLUSION
SECTEUR MEDIAN
L’étage sus hyoidien forme le plancher buccal et
correspond au site I. Les muscles reconnaissables
sont le digastrique, le mylohyoidien, le
geniohyoidien, le genioglosse. On distingue
désormais le site sous mental Ia anteromedial et le
site Ib posterolateral séparé par le ventre antérieur
du digastrique.
L’étage sous hyoïdiens est l’axe viscéral. Il
est recouvert des muscles hyo thyroïdien,
sterno thyroïdien, sterno hyoidien, omo
hyoïdien. Cet axe comprend les sites VI.
CONCLUSION
SECTEUR LATERAL
La parotide est séparée en deux parties superficielle et profonde par le nerf facial qui est le plus
souvent invisible. Le plan veineux est un utile repère du plan nerveux donnant une indication sur
l’envahissement éventuel d’une lésion intra parotidienne.
L’axe vasculaire jugulo carotidien comprend
les sites II, III, IV séparés respectivement de
haut en bas par la bifurcation carotidienne et
le muscle omohyoidien. Le long des
vaisseaux chemine également le X aisément
visualisé.
Le muscle
sternocleidomastoidien recouvre
superficiellement cet axe
vasculaire, son bord postérieur
est la limite antérieure du site V.
Le plexus brachial est visible
latéralement dans le creux sus
claviculaire en arrière du muscle
scalène anterieur.
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

TEST

2 Cartes Enrico Valle

Créer des cartes mémoire