Les globules rouges

publicité
4.1 Le rôle du système cardiovasculaire
Jour et nuit , vos 12 000 milliards de cellules se nourrissent des nutriments
qui proviennent des aliments que vous avez ingérés ; ces aliments ont été digérés
mécaniquement et chimiquement pour ensuite traverser la paroi des intestins
( phénomène d’absorption ) pour aller dans le sang . Vos cellules dépensent de
l’énergie constamment pour se maintenir en vie , pour accomplir toutes les tâches
nécessaires au bon fonctionnement de votre corps . Vos cellules absorbent les
nutriments et produisent des déchets sans arrêt ; ses échanges de molécules qui
traversent leur membrane exigent une circulation constante pour approvisionner
sans cesse les cellules en nutriments et en dioxygène et pour se débarasser des
déchets qui s’accumulent .
Le système cardiovasculaire est tout à fait ce qu’il faut pour assurer cette
constante circulation . Le principale rôle du système cardiovasculaire en est un de
transport . Ce système utilise le sang comme véhicule pour transporter nutriments ,
déchets et autres substances partout dans le corps .
Le rôle du système cardiovasculaire est donc de faire circuler le sang pour
transporter :
 Les nutriments résultant de la digestion des aliments ( acides aminés , acides gras ,
glycérol , glucose , vitamines , sels minéraux , eau , ... )
 Les protéines , anticorps , hormones ... fabriqués par les cellules .
 Le dioxygène
 Le dioxyde de carbone et autres déchets
 Les éléments solides du sang : globules rouges , les globules blancs , les plaquettes
 La chaleur
Le système cardiovasculaire se compose d’une pompe ( le coeur ) et d’un très
vaste réseau de tuyaux ( vaisseaux sanguins ) dans lequel circule le sang . Dans le
chapitre suivant , il sera question d’un autre système de tuyauterie dans lequel
circule un liquide qui n’est pas du sang et qui n’implique pas le coeur : le système
lymphatique .
4.2 Les constituants du sang
Le corps humain contient entre 5 et 6 litres de
sang . Le sang est un liquide visqueux salé . Sa couleur
varie de rouge écarlate pâle ( sang riche en dioxygène )
à rouge foncé ( sang pauvre en dioxygène ) .
Le sang est constitué de deux composantes :
une liquide et l’autre solide .
La composante liquide du sang s’appelle le plasma , elle
correspond à 55 % du sang . La composante solide du
sang ( 45 % ) contient les éléments solides suivants : les
globules rouges , les globules blancs et les plaquettes .
Un tube de sang après
centrifugation
Le sang est un colloïde : il est en
apparence homogène mais après
quelques heures , on distingue 2 choses :
un liquide jaunâtre qui flotte ( le plasma )
et les globules qui tendent à se déposer
au fond ( éléments solides ) . Au
microscope , on voit bien les cellules .
La composante liquide : le plasma
Le plasma est la composante liquide du sang ; il
est de couleur jaunâtre . Le plasma est fait de 90 % d’eau
dans laquelle sont dissouts les nutriments , déchets ( dont
le C𝑂2 ) , hormones , anticorps , ...
Le rôle du plasma ( étant donné qu’il est liquide )
est de transporter tout ce qu’il y a dans le sang :
nutriments , déchets , hormones , anticorps , protéines ,
C𝑂2 , chaleur ... les cellules sanguines ( globules ) et les
plaquettes .
La composante solide : les globules et les plaquettes
Les globules rouges ( appelé aussi hématies ou érythrocytes )
CARACTÉRISTIQUES :
Ce sont les cellules sanguines les plus nombreuses ( presque
1000 fois plus nombreuses que les globules blancs ). Ces cellules ne possèdent
pas de noyau ! C’est pourquoi ils ressemblent à de petits beignets ( forme
biconcave ) .
Les globules rouges ont une durée de vie limitée
car leur membrane s’usent à force de circuler dans les vaisseaux ; ils vivent
environ 120 jours .
Ils sont fabriqués dans la moelle rouge de vos os ( éh oui , votre
squelette est l’usine de fabrication des cellules sanguines ! ) .
Les globules rouges usés sont détruits par le foie et la
rate ( petit organe situé derrière l’estomac ) . Pour fabriquer les globules
rouges , il faut consommer un sel minéral régulièrement dans notre alimentation : le fer . Sinon , on risque de provoquer de l’anémie .
FONCTION :
Transporter le dioxygène ( et un peu de
dioxyde de carbone ) grâce aux millions de
molécules d’hémoglobine ( protéine sur
laquelle se fixe le dioxygène ) que possède
chaque globule .
Anecdote : les hommes ont un peu plus de
globules rouges que les femmes ; l’hormone mâle ,
la testostérone , favorise la fabrication de globules
rouges !
Les globules blancs ( appelé aussi leucocytes )
CARACTÉRISTIQUES :
Ces cellules possèdent un noyau dont la forme varie selon le type de globules
blancs . Il existe 5 types de globules blancs . Leur nombre peut augmenter dans les cas
d’infections .
La durée de vie est très variable : de quelques jours à plusieurs années .
Ils sont fabriqués dans la moelle rouge de vos os ( éh oui , votre squelette est
l’usine de fabrication des cellules sanguines ! ) .
Ils ont l’incroyable capacité de sortir du sang pour aller dans nos tissus en
traversant la paroi des capillaires sanguins ( phénomène appelé diapédèse ) pour aller
attaquer un microbe qui s’est introduit .
globules
rouges
globules
blancs
FONCTION DES GLOBULES BLANCS :
Défendre l’organisme contre les maladies ( bactéries, virus , parasites ,
cellules cancéreuses ) . Ce sont nos soldats . Ils nous défendent de 2 façons :
 Attaque directe : le globules blancs se déplacent et déforment leur membrane
pour entourer littéralement le microbe et ainsi l’emprisonner à l’intérieur du
globule . Le microbe est alors détruit . Ce phénomène s’appelle la phagocytose .
Cette attaque se fait autant à l’intérieur des vaisseaux sanguins ( dans le sang )
qu’à l’extérieur des vaisseaux sanguins ( rappelez-vous : les globules blancs
peuvent sortir des capillaires sanguins pour aller attaquer les microbes dans nos
tissus , ce déplacement s’appellant diapédèse ) . Les globules blancs se faufilent
entre les cellules de la paroi des capillaires sanguins et des cellules de votre corps
( muscles , peau , … ) pour ensuite avaler et digérer l’intru .
http://www.biologieenflash.net/animation.php?ref=bio-0064-2
 Attaque indirecte : les globules blancs fabriquent des protéines appelées
anticorps . Lorsqu’un globule blanc entre en contact avec le microbe , ce globule
fabrique puis libère dans le sang des anticorps spécifiques à ce microbe . Ces
anticorps se collent au microbe circulant dans votre corps , le microbe est alors
neutralisé .
microbe
globule blanc
anticorps fabriqués par le globule
contact
anticorps libérés dans le sang
microbe entouré d’anticorps . Il est
neutralisé.
Les plaquettes
Les plaquettes ne sont pas des cellules mais plutôt des fragments de
cellules qui ont éclatées pour former des restants de cellules sans noyau . Les
plaquettes étaient donc au départ des cellules qui ont été fabriquées dans la
moelle rouge de vos os . La durée de vie est d’environ 10 jours , elles sont
détruites par la rate .
FONCTION :
Les plaquettes jouent un rôle
dans le processus de coagulation
sanguine . Lorsque des vaisseaux
sanguins sont brisés, il y a formation
d’un << filet >> de protéines qui
recouvre la plaie et les plaquettes sont
emprisonnées dans ce filet qui
barre le chemin aux globules rouges ,
provoquant ainsi un bouchon qui bloque
la fuite de sang . Il se forme une
croûte sombre bouchant complètement
la plaie , le saignement arrête . Un
problème de coagulation provoque une
hémorragie .
4.3 Les groupes sanguins
L’humain ne peut se permettre de perdre une grande quantité de sang .
Avant les années 1900 , plusieurs tentatives de transfusions sanguines ont été
effectuées suite à des pertes de sang causées par de graves blessures . Il arrivait
fréquemment que des complications entrainaient la mort de plusieurs personnes
transfusées . Il existe plusieurs systèmes de groupes sanguins ; celui que nous
allons étudier est le système de base appelée ABO ( découvert en 1901 ) et
Rhésus , appelé Rh ( découvert en 1940 ) .
Pourquoi y a-t-il des incompatibilités sanguines , c’est-à-dire que parfois ,
les transfusions sanguines ne fonctionnnent pas et conduisent alors à la
mort de la personne transfusée ?
PRIMO : La membrane des globules rouges est constituée de
plusieurs sortes de molécules dont des protéines . Une sorte de protéines à la
surface de la membrane des globules rouges varie d’une personne à l’autre ;
comme une carte d’identité , ces protéines donnent une identité spécifique à
chaque personne : ces protéines à la surface des globules rouges définissent le
groupe sanguin de la personne
LES AGGLUTINOGÈNES :
Ce sont des protéines qui se trouvent à la surface des globules rouges
et qui leur confèrent une identité : ces agglutinogènes définissent les groupes
sanguins . il y a 3 agglutinogènes différentes qui définissent en tout 8 groupes
sanguins . Les agglutinogènes pouvant se retrouver à la surface des globules
rouges sont :
 agglutinogène A
 agglutinogène B
 agglutinogène Rh : celui-ci détermine le signe groupe + : protéine Rh présente
groupe − : protéine Rh absente
SECUNDO : Les globules blancs ont pour rôle de nous défendre contre les
étrangers ( microbes , cellules étrangères ) qui oseraient pénétrer à l’intérieur
de notre corps . Ces globules ont la capacité de fabriquer et de libérer dans le
plasma des protéines appelées anticorps ; ces anticorps se collent aux intrus et
les neutralisent .
Il existe une catégorie d’anticorps qui attaquent les globules rouges étrangers .
Vers l’âge de 6 mois , nos globules blancs commencent spontanément à
fabriquer ces anticorps . Ces anticorps sont donc présents dans le sang et les
globules blancs sont toujours prêts à en fabriquer davantage en cas de
mauvaise transfusion . Lors d’une erreur de transfusion sanguine , il se produit 2
catastrophes simultanément :
 Les globules rouges du donneur se collent entre eux ( ils s’agglutinnent ) . Les
anticorps du receveur font coller les globules rouges du donneur , formant ainsi des
bouchons dans les petits vaisseaux sanguins .

Les globules rouges du donneur éclatent ( HÉMOLYSE ) , ils sont détruits par les
anticorps du receveur . La libération des molécules d’hémoglobine contenues dans
les globules rouges vont alors obstruer les reins !!!
Il y a 2 anticorps différents attaquant spécifiquement les globules rouges ( anticorps
qui sont fabriqués peu de temps après la naissance par les globules blancs ) .
 L’anticorps appelé anti-a : cette anticorps s’attaque aux globules rouges A ( groupes sanguins A )
 L’anticorps appelé anti-b : cette anticorps s’attaque aux globules rouges B ( groupes sanguins B )
L’anticorps attaquant les globules rouges et fabriqué par les globules blancs dépend du
groupe sanguin de l’individu :
•
•
•
•
Un individu du groupe sanguin ____ fabrique après la naissance des anticorps _________ qui
circule alors dans son sang.
Un individu du groupe sanguin ____ fabrique après la naissance des anticorps_________ qui
circule alors dans son sang.
Un individu du groupe sanguin ____ ne fabrique pas d’anticorps attaquant les globules rouges
après la naissance .
Un individu du groupe sanguin ____ fabrique après la naissance les anticorps ________ et
________
Tertio : le principe de la transfusion sanguine :
On ne peut recevoir du sang que l’on ne connait pas , qui est étranger à notre
corps ! Nos globules rouges ont des protéines ( agglutinogènes ) qui constituent une
carte d’identité . SI le receveur est en contact avec des globules rouges inconnus , alors
les anticorps ( anti-a , anti-b ) du receveur vont attaquer les globules rouges du donneur
( il y aura agglutination des globules rouges du donneur et ensuite , hémolyse ) .
Le groupe sanguin A : carte d’identité A
Le groupe sanguine B : carte d’identité B
Le groupe sanguin AB : carte d’identité A et B
Le groupe sanguin O : absence de carte d’identité
Le groupe sanguin A et Rh : carte d’identité A et Rh
Le groupe sanguine B et Rh : carte d’identité B et Rh
Le groupe sanguin AB et Rh : carte d’identité A et B et Rh
Le groupe sanguin O et Rh : carte d’identité Rh
Note importante concernant l’anticorps Rh
NORMALEMENT , l’humain NE fabrique PAS d’anticorps Rh après la
naissance . CEPENDANT , si PAR ERREUR ou accidentellement , un individu de signe
négatif reçoit du sang positif ( globules rouges ayant l’agglutinogène Rh ) , alors LÀ ,
les globules blancs du receveur vont fabriquer des anti-Rh .
La première mauvaise transfusion n’est pas dramatique car il faut un certain temps
( plusieurs jours ) aux globules blancs du receveur pour fabriquer beaucoup d’anti-Rh ( étant
donné que c’est la première fois que les globules blancs du receveur sont en contact avec cet
étranger ! ) . Le receveur aura eu le temps alors de fabriquer ces globules rouges et de prévenir
les dommages causés par les anticorps Rh . MAIS si une deuxième mauvaise transfusion se
produit , alors il y aura agglutination et hémolyse puisque il y a déjà des anti-Rh présents et les
globules blancs fabriquent rapidement beaucoup d’anticorps ( anti-Rh ) .
FINALEMENT : un individu de signe négatif ( ses globules rouges n’ont pas la
protéine Rh sur leur membrane ) peut-il recevoir du sang d’un individu de signe
positif ( les globules rouges ont la protéine Rh sur leur membrane ) ?
Un petit organigramme permet de visualiser les possibilités de transfusion sanguine .
O
Dans cet organigramme , il est
plutôt difficile de tenir compte
également des signes ;
B
A
c’est pourquoi il faut tenir
compte de cet autre
organigramme
AB
𝑅ℎ
−
𝑅ℎ
+
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Algorithme

3 Cartes trockeur29

Créer des cartes mémoire