LES OBSTACLES A L`AUTOGESTION PAR LE PATIENT POUR LA

publicité
.
LES OBSTACLES A L’AUTOGESTION PAR LE PATIENT POUR LA PREVENTION DES
RISQUES DE COMPLICATIONS DU PIED DIABETIQUE (PD): RESULTATS 2013 DU
SUIVI DE LA COHORTE CoDiab-VD
Montreuil, C. M.Sc.inf.1-2 ; Egli, M. M.D.3 ; Zuercher, E. PhD 4 ; Schluter, V. M.D.5 ; Hagon-Traub, I. M.D.5 et Peytremann-Brideveaux, I. M.D., M.P.H.,D.Sc.4
1
Institut Universitaire de Formation et de Recherche en Soins (IUFRS). Lausanne, Suisse; 2 Policlinique Médicale Universitaire (PMU), Lausanne, Suisse; 3 Consultation Multidisciplinaire du Pied
à Risque, Service de Chirurgie Septique, Centre Hospitalier Universitaire Vaudois, Lausanne, Suisse; 4 Institut Universitaire de Médecine Sociale et Préventive (IUMSP), Lausanne, Suisse;
5 Programme Cantonal Diabète, Canton de Vaud, Suisse.
INTRODUCTION
• 85% des complications du PD pourraient être prévenues par un examen minutieux régulier des pieds et un enseignement des soins quotidiens préventifs, plus
particulièrement chez les patients qui présentent un risque élevé de développer des lésions.
• Malgré un consensus sur les risques de complications du PD, pouvant être théoriquement prévenus en améliorant la prise en charge du diabète, les patients
sont toujours aussi nombreux à se présenter en consultation hospitalière ou ambulatoire avec des lésions podologiques (plaies superficielles, mal perforant).
• A notre connaissance, peu d’études s’intéressent à décrire ce phénomène à partir du point de vue des patients.
• Il est essentiel d’établir un état des lieux afin de décrire les obstacles à l’autogestion par le patient pour la prévention des risques de complications du PD.
BUT
METHODE
Etablir un état des lieux afin de décrire les
Devis:
Population:
Analyses transversales descriptives.
Patients diabétiques adultes non-institutionnalisés, recrutés en 2011-2012
dans les pharmacies du canton de Vaud (Suisse). Critères d’exclusion: trouble
cognitif majeur, ne lit pas le français.
Questionnaire postal auto-administré comprenant un « Module Pied
Diabétique » séparé en 4 sous-sections :a) Prise en charge du pied diabétique
(7questions); b) Informations reçues sur les soins (7 questions); c) Connaissances
des causes de complications du PD (3 question); d) Problèmes de pieds: passés
et actuels (2 questions).
obstacles à l’autogestion par le patient
pour la prévention des risques de
Instrument:
complications du PD
RESULTATS (N=395)
Taux de participation: 88%. Age moyen: 65,5 (ET 10.8); Hommes: 61,3%; Diabète de type 2: 85%; Retraités ou assurance invalidité: 63,7%; Vit seul a
domicile: 25,7%; Connaissance de l’Association Vaudoise du Diabète (AVD): 49,1%
PRISE EN CHARGE DU PD
Contrôle annuel des pieds:
57,9%
Usage du diapason lors du contrôle:
60,7%
Information retenue par le patient :
• Chiffre de 0-8
9,9%
PRESENCE DE PROBLEMES ACTUELS AUX PIEDS
RIGIDITE/DOULEUR/ CRAMPES
49,60%
50,40%
FOURMILLEMENT/PICOTEMENT
34,10%
CALLOSITES
CHAUSETTES TACHEES
SANG/SUINTEMENT
49,5%
• «Faire attention»
23,1%
• Pas d’information
17,5%
Qui effectue l’examen?
• Médecin
61,8%
• Infirmier-ère
3,7%
• Podologue
19,8%
Qui discute des moyens de prévention?
• Médecin
29,5%
• Autre professionnel
16,2%
98,60%
4,90%
95,10%
20,00%
40,00%
OUI
60,00%
80,00%
100,00%
NON
CONNAISSANCES SUR LES CAUSES DE
COMPLICATIONS PD
Mauvaise circulation sanguine
Dépôt de sucre dans les jambes
Problème de chaussures
Ne sait pas
OUI
NON
• Laver et sécher les pieds
28%
72%
• Appliquer crème hydratante
31,6%
68,4%
• Couper les ongles
30%
70%
• Limer les callosités
25,9%
74,1%
• Examiner les pieds
33,4%
66,6%
• Vérifier les chaussures
24,5%
75,5%
• Vérifier les chaussettes
21,2%
78,8%
65,90%
1,40%
0,00%
• «Tout est en ordre»
PAR LE MEDECIN SUR LES SOINS DES PIEDS
43,60%
56,40%
ULCERE/PLAIE/CLOQUE
INFORMATIONS RECUES/ DEMONSTRATION
Mauvais fonctionnement des nerfs
Manque d'hygiène
Mauvais équilibre du diabète
120,00%
Appréciation qualitative par les patients de
26,3%
l’information reçue au sujet du PD
31,7%
17,5%
2,4%
1,8%
2,7%
• Bien informé
54%
• Ni bien ni mal
26,1%
• Plutôt mal informé
19,9%
17,8%
CONCLUSION
En regard des recommandations internationales pour la prévention des complications du PD, cette étude établit clairement pour cet échantillon une prise en
charge du PD par les professionnels qui est insuffisante, peu documentée, et caractérisée par des lacunes concernant l’information au patient sur le risque, les
connaissances relatives aux causes de complications et la démonstration des gestes quotidiens pour des soins préventifs. Ce sont autant d’obstacles au
développement -idéalement dans la relation thérapeutique- d’une autogestion efficace par le patient pour la prévention des risques de complications du P.D.
Téléchargement
Explore flashcards