A télécharger ici

publicité
body language I DERMATOLOGY 1
N°7
Le Magazine International de la Médecine Esthétique et Anti-Âge
bodylanguage.fr
COSMÉCEUTIQUE
Nouvelle Classe Thérapeutique
DÉFINITION, PARTICULARITÉS THÉRAPEUTIQUES, ACTIFS PRINCIPAUX ET EFFETS ATTENDUS SUR LA PEAU
RÉGÉNÉRATION
CELLULES SOUCHES
OXYGÈNE
Processus, régulation des cycles
et principaux actifs
déclencheurs
Utilisation et modalités
d’application efficaces
en cosméceutique
Effets et résultats sur la peau
d’une émulsion sursaturée
en oxygène
44 PRODUITS I body language
Pourquoi est-ce
si important d’avoir une
?
BELLE PEAU
Témoin de notre qualité de vie, la beauté de la peau est désormais au centre des attentions
en médecine esthétique. L’investissement du patient est essentiel pour transformer routine
et discipline en plaisir de s’occuper de soi au quotidien et ainsi obtenir des résultats
satisfaisants. Dr Valerie PHILIPPON partage ses recommandations et son approche pour
motiver et expliquer aux patients les mécanismes du vieillissement, le mode d’action des
traitements proposés et la nécessité d’une prise en charge globale et à long terme.
L
’apparence est de nos jours
capitale dans la vie professionnelle et personnelle, comme le
rapporte Jean-François Amadieu dans « Le Poids des apparences, beauté amour et Gloire » ou le
Dr Sylvie Poignonec dans son ouvrage
« Faut-il être beau pour réussir ? »
La qualité de la peau de notre visage, cou, décolleté et mains, est la partie émergée de l’iceberg « apparence »
et révèle le soin que nous lui apportons,
notre personnalité, notre santé et notre
âge. Un peu comme si « la peau révèle
l’ homme » par analogie à « Rodin, La
main révèle l’ homme », d’Hélène Maraud.
Une peau saine et en bonne santé,
signe la fraîcheur, l’énergie, la beauté,
la jeunesse, l’envie.
À chaque âge ses petits traquas acné des ados, teint terne et traits tirés
des vies agitées et du manque de sommeil, ridules naissantes de la quaran-
taine puis rides et sillons marqués avec
le temps, relâchement cutané débutant puis affaissement, poches, pores
dilatés, teint inhomogène et brouillé,
taches de vieillesse…
Mais cette évolution est-elle une
fatalité ?
66
Une peau saine et en bonne santé,
signe la fraîcheur, l’énergie,
la beauté, la jeunesse, l’envie.
99
body language I ESTHÉTIQUE MÉDICALE 45
La médecine esthétique préventive
et correctrice, offre aujourd’hui des
solutions thérapeutiques efficaces pour
préserver le capital jeunesse de la peau
en toute sécurité, en douceur et sur le
long terme. Femmes et hommes ont pris
conscience de l’importance du lien entre
qualité de peau et bien être au quotidien, en un mot, leur qualité de vie.
Un constat validé par l’étude réalisée
par l’IFOP* et Filorga en 2015, la médecine esthétique devient une nouvelle alternative envisageable et légitime, pour
les femmes souhaitant être bien dans
leur peau et développer ou renforcer
leur estime de soi. En effet, plus d’une
femme sur deux considère la médecine
esthétique comme un facteur potentiel
de bien-être et d’aide face au vieillissement.
Causes d’altération de la qualité
de peau
Si la variable de l’âge est impondérable sur le ralentissement du fonctionnement des cellules de la peau, le
déterminant génétique apporte une
note très personnelle et familiale dans
l’évolution de la qualité de peau. Nous
ne sommes pas tous égaux face au vieillissement !
Les autres facteurs exogènes en excès - soleil, alcool, tabac, pollution,
maladie, stress, inflammation, alimentation, manque de sommeil - s’ajoutent
et emballent le processus de vieillissement global et cutané, en particulier
sur les zones exposées, visage, cou, décolleté et mains.
es, rides, perte d’éclat, pores dilatés,
relâchement et perte de fermeté.
Que se passe-t-il et comment
l’expliquer à nos patients ?
Au niveau histologique de la cellule :
• Le fibroblaste, cellule essentielle
avec le kératinocyte, se fatigue et
produit en moins bonne qualité
et quantité, les ingrédients clés de
la peau : collagène, élastine, acide
hyaluronique...
• Les mélanocytes s’emballent,
ne contrôlent plus la synthèse
de mélanine, responsable de
l’hyperpigmentation.
• La couche des cornéocytes de surface s’épaissit, empêchant la pénétration des actifs cosmétiques.
• La circulation dans les vaisseaux
est plus lente et l’irrigation du
derme moins bonne.
La corrélation en clinique se traduit par
une perte progressive d’élasticité, de souplesse, de fermeté, de tonicité et d’éclat.
La déstructuration progressive de
l’architecture organisée du derme, génère la perte de texture de la peau. Les
fibres de collagène et d’élastine sont
de plus en plus courtes, se raréfient,
de mauvaise qualité elles se rigidifient,
entrelacées dans une matrice extracellulaire en perte de vitesse et un acide
hyaluronique se dégradant également
(6% de perte tous les 10 ans). Sur le
visage, le corps, les mains, le décolleté,
arrivent pas à pas taches brunes, roug-
Comment préserver son capital
« belle peau » pour une apparence soignée et attractive ?
1ere recommandation
La complémentarité des traitements,
visant à stimuler le fibroblaste et réguler
le fonctionnement des autres cellules.
2ème recommandation
La prévention. Démarrer tôt, dès les
premiers signes de vieillissement et
avec des méthodes « Soft ». Intégrer
également le trio gagnant ; une routine
dermo-cosmétique de qualité au quotidien et deux fois par an, peeling et
mésothérapie.
Peelings superficiels Le stimuli chimique est la pierre angulaire du dispositif. To peel, enlever
l’écorce, est la première étape, par
décrassage des cellules mortes cornéocytes, puis l’augmentation de l’activité
des fibroblastes et des cellules.
Les premiers bénéfices obtenus sont,
une douceur de la peau et une sensation
de propre, qui avec les séances successives, laissent apparaitre les signes de
réjuvénation cutanée : lissage, fermeté,
éclat et homogénéité du teint.
Pratiquer régulièrement des peelings
superficiels, assure la pleine pénétration
des actifs contenus dans les cosmétiques et solutions revitalisantes. Simple et rapide, accessible et sans effets
secondaires, les peelings à base d’AHA,
associés à des ingrédients ciblant les
problématiques de taches, acné ou ridules, peuvent être démarrés dès 25 ans.
Je propose dans la même séance,
de combiner avec une séance de mésothérapie avec du NCTF 135 HA, pour
apporter tous les ingrédients aux fibroblastes et maximiser l’efficacité des 2
traitements. Quatre séances à 15 jours
d’intervalle, permettent de traiter la
grise mine en hiver, de prolonger l’éclat
en automne, de raviver au printemps et
de protéger du soleil en été. Bien sûr,
je recommande une préparation avec
un nettoyant à base d’acide glycolique
ou gluconolactone tous les matins, une
crème riche en acide glycolique le soir
et en vitamine C le jour, pour faire
perdurer au quotidien l’acte médical
en cabinet. La patiente se prend alors
en charge et s’implique dans une démarche d’amélioration et de soin.
46 ESTHÉTIQUE MÉDICALE I body language
Mésothérapie
La mésothérapie est à la base d’un bon
entretien cutané, un peu comme les
traitements de fond. Véritable nutrition pour la peau, le complexe NCTF
fait référence, avec ses preuves bio
chimiques, instrumentales et in vitro.
Apporter régulièrement aux fibroblastes les nutriments dont ils ont
besoin pour produire collagène, élastine et acide hyaluronique de bonne
qualité et en quantité, est la base
de l’entretien et de la prévention du
relâchement cutané. Deux ou trois séances peuvent être nécessaires et apportent des résultats très naturels, dans
la durée.
Libérer l’énergie du derme, travailler la radiance, améliorer la tonicité
sont aussi importants pour booster la
peau que le moral.
Pour les cassures dermiques, la
stratégie
thérapeutique
nécessite
l’utilisation de fillers souples, finement
réticulés, qui permettent de corriger et
de combler instantanément. C’est la
« final touch » qui permet de traiter tous
les détails avec minutie et naturel.
La technique en petites papules épidermiques ou en retro-traçante, permet
au gel fluide de se glisser tout naturellement dans le maillage serré du derme
superficiel et de corriger le « break ».
Idéale pour la ride du Lion résiduelle
après correction à la toxine, les pattes
d’oie, rides péribuccales et rides jugales,
voire la petite cassure persistante du
sillon nasogénien comblé. Très intéressante aussi pour les rides fines du nez.
La règle d’or est très peu de quantité,
injectée superficiellement à la 30G. Un
travail méticuleux d’orfèvre, véritable
finition de la texture de peau retravaillée ou du comblement.
Les résultats immédiats du traitement sur l’hydratation et l’éclat de la
peau sont motivants pour l’entretien,
car l’amélioration du regard de l’autre
et de soi-même est l’argument clé dans
la poursuite et l’amélioration de la
qualité de la peau au quotidien.
Dermo-cosmétique
L’encadrement au quotidien, nuit
comme jour, par des cosméceutiques
adaptés à la problématique de la peau,
est partie intégrante de l’efficacité du
traitement et permet de pérenniser et
optimiser les résultats des procédures
esthétiques.
66
Libérer l’énergie du derme, travailler
la radiance, améliorer la tonicité
sont aussi importants pour booster
la peau que le moral.
99
L’offre du marché en dermo-cosmétique est assez large et permet au patient de trouver une routine quotidienne qui puisse lui convenir, aussi bien
en terme de confort que de budget.
Les soins doivent être bien tolérés
(sans tiraillements, ni picotements), la
texture doit également être plaisante et
offrir du bien-être, car cela pousse le
patient à une bonne observance, gage
d’une efficacité sur le long terme.
Quelle que soit la ou les problématiques de la peau - taches, rides, acné,
hydratation, fermeté, éclat - le protocole de base doit selon moi intégrer
à minima, un bon nettoyant démaquillant, un sérum ciblé, une crème de
jour et de nuit.
À cela peut s’ajouter des soins spécifiques à chaque structure de peau, particulièrement un spécial contour des
yeux, et un produit hydratant et nourrissant pour les lèvres.
J’insiste toujours auprès du patient sur
l’importance, outre le visage, d’appliquer
également leur soin sur le cou, le décolleté
et les mains, particulièrement sujettes au
vieillissement cutané.
Dernier élément indispensable, utiliser une protection solaire efficace au
quotidien, été comme hiver, sur ces
quatre zones de la peau particulièrement exposées aux dommages du photovieillissement.
3ème recommandation
L’optimisation des traitements par une
prise en charge holistique de « Health
way of life ».
Cela veut dire, une alimentation
variée et équilibrée, adaptée à chaque
âge et à chaque profil, une activité
sportive encadrée et régulière, une
photoprotection efficace (SPF 50), une
diminution de la consommation de
tabac et d’alcool et enfin, une bonne
gestion du stress et le maintien d’un
sommeil de qualité.
4ème recommandation
Une prise de conscience du retour sur
investissement en terme de qualité de
vie et du plaisir à bien s’entretenir, pour
rester attractif et en bonne santé.
Le facteur clé du succès sur le long
terme est donc une prise en charge régulière et rigoureuse. Le vrai challenge
pour le médecin est d’agir en véritable
coach d’une « Health life », qui intègre
à 100% l’obtention et le maintien de la
beauté de la peau.
En conclusion, la médecine esthétique est le partenaire idéal du capital de notre peau. Avec une approche
douce, progressive et sur mesure, la
médecine esthétique, protège, rassure,
corrige et accompagne une prise en
charge globale d’un vieillissement chic
et élégant, la signature « French Touch »
mondialement reconnue.
*Enquête réalisée par l’IFOP sur 565 femmes
françaises âgées de 30 à 65 ans et utilisatrices
de soins.
Dr Valérie Philippon est médecin esthétique expert en anti-âge, titulaire d’un
DU en gynécologie esthétique, de DIU
en nutrition, médecine morphologique
anti-âge, techniques de comblement et
d’ injection. Elle dispense des formations aux médecins à l’ international et
intervient comme orateur dans de nombreux congrès médicaux. Diplômée d’un
MBA en Marketing, elle est également
consultante internationale en marketing
management médical et communication
scientifique pour de grands acteurs de
l’ industrie pharmaceutique et dermatologique.
Téléchargement
Explore flashcards