Controle et audit interne

publicité
CONTROLE ET AUDIT INTERNE :
OUTILS POUR LA GESTION DES RISQUES
Cet exposé portera sur deux méthodes largement utilisées dans les secteurs
bancaires et industriels et qui entrent dans la catégorie des outils de management et
de reporting.
Pour commencer je parlerai du contrôle interne et de l’audit interne sous leur aspect
théorique puis je verrai comment appliquer cette méthode au milieu hospitalier ainsi
que son intérêt dans le cadre de la gestion des risques.
Afin de bien clarifier ce qu’est exactement le contrôle et l’audit interne, je reprends ci
dessous leurs définitions et objectifs.
CONTRÔLE INTERNE
Le système de contrôle interne est un ensemble de dispositions incorporées aux
processus de l’organisation. Il est développer pour mieux maîtriser les
risques et donc procurer une assurance raisonnable des la bonne réalisations des
objectifs de l’organisation. Il s’agit d’un système intégré à l’organisation, dont le
management est responsable et qui répond à des dispositions uniformes,
internationalement admises et appliquées.
Le contrôle interne repose sur 4 principes :
1.
2.
3.
4.
Il est l’affaire de tous ;
Il est un processus continu ;
Il apporte une certitude raisonnable mais pas absolue ;
Il n’est pas un but en soit mais est là pour mieux maîtriser les risques liés aux
activités de l’organisation.
Le système de contrôle interne se compose des éléments suivants :
Un environnement de contrôle (une culture d’entreprise) favorable à
l’utilisation et au développement du contrôle interne ;
L’identification, l’évaluation des risques liés à l’ensemble des activités de
l’organisation ;
La mise en place de normes et procédures destinées à assurer une maîtrise des
risques (positifs ou négatifs) afin de permettre la réalisation des objectifs fixés :
c’est l’activité de contrôle ;
La présence d’un système d’informations et de communication pertinent et
efficient afin de permettre la diffusion et le suivi des objectifs de contrôle interne
au sein de l’entreprise, en ce compris le reporting interne et externe (exhaustif,
fiable et à temps) ;
Une procédure de suivi et d’évaluation continu du contrôle interne et des mesures
prises : le système de pilotage.
AUDIT INTERNE,
L’audit interne est “ une activité indépendante et objective d’assurance et de
conseil, dont la mission est d’apporter une valeur ajoutée et d’améliorer le
fonctionnement de l’organisation. Elle aide celle-ci à atteindre ses objectifs
par une méthode systématique et méthodique d’évaluation et
d’amélioration des procédés de gestion des risques, de contrôle et de
gouvernement d’entreprise ”.
Définition de l’Institut des Auditeurs Internes
En d’autres mots c’est une fonction indépendante qui a (entre autres) pour objet
d’examiner le bon fonctionnement, l’efficacité et l’efficience du contrôle interne. Il
assiste les personnes chargées de l’organisation dans l’exercice effectif de leurs
responsabilités et leur fournit à cet effet des analyses, évaluations,
recommandations, avis et informations sur les activités examinées.
Toutes les activités et tous les départements peuvent faire l’objet d’une investigation
de la part du service d’audit. Soit de sa propre initiative, soit sur demande du Conseil
d’administration, de la direction générale ou des directions de département.
L’audit interne porte sur l’examen et l’évaluation du système de contrôle interne ainsi
que sur la manière dont les responsabilités assignées sont assumées.
De plus il vérifie si :
les lois – règlements, les politiques définies par le Conseil d’administration et la
direction générale sont conformes et respectés ;
les risques (mesurables ou non) sont identifiés, évalués et maîtrisés en vue
d’atteindre les objectifs de l’entreprise ;
l’information financière et celle relative à la gestion ainsi que les systèmes
d’informations électroniques sont ponctuels, continus et fiables (intégrité,
exactitude et exhaustivité) ;
les ressources humaines et financières sont utilisées de façon économe et
efficiente;
la protection du patrimoine de l’entreprise est adéquate.
Ces premiers éléments concernant le contrôle et l’audit interne montrent qu’il s’agit
d’outils au service des organisations et de leur personnel d’encadrement, des outils
reconnus internationalement et déjà appliqués dans différents types d’organisations.
Pour nous, il est aussi possible d’y voir des éléments s’inscrivant parfaitement dans la
logique de l’EFQM.
Emmanuel JASSOGNE
Directeur Adjoint
CENTRE HOSPITALIER NEURO-PSYCHIATRIQUE
ETTELBRÜCK
Téléchargement
Explore flashcards