EXEMPLE Le polygone CDEFAB a 6 côtés et 6 sommets. Pour

advertisement
FIGURES PLANES USUELLES
I. LES POLYGONES
EXEMPLE
Le polygone CDEFAB a 6 côtés et 6 sommets.
Pour nommer un polygone, on donne la liste de ses sommets en respectant l’ordre dans lequel on les trouve
en « faisant le tour » du polygone. Un polygone a donc plusieurs noms : le polygone ci-dessus s’appelle aussi
ABCDEF ou EDCBAF ou FEDCBA ou FABCDE ou BAFEDC ou DCBAFE ...
II. LES TRIANGLES PARTICULIERS
Un triangle ISOCELE est un triangle qui a deux côtés de la même longueur.
Un triangle EQUILATERAL est un triangle qui a trois côtés de la même longueur.
Un triangle RECTANGLE est un triangle qui a un angle droit.
Un triangle RECTANGLE ISOCELE est un triangle qui a un angle droit
et deux côtés de la même longueur.
On note SO la longueur du segment [SO].
Codage :
- pour indiquer que deux segments ont la même longueur, on porte sur chacun d’eux le même petit symbole.
- un petit carré placé sur une figure indique un angle droit.
III. LES QUADRILATÈRES PARTICULIERS
Définitions :
Un rectangle est un quadrilatère qui a 4 angles droits
Un losange est un quadrilatère qui a 4 côtés de même longueur
Un carré est un quadrilatère qui a 4 côtés de même longueur et 4 angles droits. C'est un rectangle et un
losange en même temps !!
Propriété :
Un rectangle a ses côtés opposés de la même longueur.
EGHF est un rectangle car il a 4 angles droits. On a GH = EF et GE = HF
Remarques
• Un carré est un losange particulier puisqu’il a ses quatre côtés de la même longueur.
• Un carré est aussi un rectangle particulier puisqu’il a quatre angles droits.
IV. MILIEU D’UN SEGMENT
Définition :
Le milieu d’un segment est le point du segment qui se
M est le milieu du segment [AB].
trouve à la même distance des extrémités du segment
Ceci signifie deux choses :
• M est un point du segment [AB] ;
• MA = MB .
Notation : Pour écrire que « M est un point du segment [AB] », on peut écrire : M∈[AB]
On dit aussi : « M appartient au segment [AB] »
Téléchargement