FDE-Communiqué-SoiréeAssiettes26septembre-2013

publicité
DU 13 AU 16 NOVEMBRE 2013
+ SOIREES SPECIALES
BASSIN ANNECIEN
-1-
LE FESTIVAL DE L’ECONOMIE

L’association
L’association « Festival de l’Economie », créée en janvier 2010 à Annecy, se donne pour but
général le développement et la promotion de la culture économique des citoyens et
notamment au travers de l’organisation et la production d’un festival annuel centré sur
l’économie et ses connexions sociales, sociétales et environnementales.
Les objectifs :
1. Faire connaître la Science Economique et ses applications concrètes dans la vie
quotidienne.
2. Partager et réfléchir aux enjeux collectifs de l’économie locale.
3. Construire et innover ensemble, entreprises, territoires et hommes.
L’association a également pour finalité de promouvoir et dynamiser le tissu économique
local, au travers des travaux et des réflexions résultant de ce festival.

Un Festival unique et innovant
Parce que l’économie est affaire de tous, le Festival de l’Economie a pour but de la faire
découvrir sous un aspect ludique et dynamique, au travers d’un programme vivant et
diversifié dans des lieux variés.
Le public est invité à découvrir l’économie comme il ne l’a jamais vue. Conférencesspectacles, salon du livre, pièces de théâtre, documentaires, tables rondes : différents
formats où les idées fusent au travers de débats animés.

En 2013, le Festival de l'Economie c'est toute l'année !
Le Festival de l'Economie se déroulera cette année du 13 au 16 novembre.
Et parce que l'économie s'intéresse à vous toute l'année, le festival vous propose des
soirées spéciales. La prochaine soirée spéciale et l’après-midi lycéen auront lieu le 26
septembre prochain et vous sont présentés ci-après.
Michel Vignoud
Président
Delphine Jacquemier
Responsable de l’organisation
-2-
RESUME DE L’EVENEMENT
Lors d’une soirée grand public, venez assister à l’avant-première du film-documentaire « Les
pieds dans le plat » réalisé par des étudiants de l'Ecole Supérieure Européenne d'Ingénierie
de l'Espace Rural (IER), sous la baguette du réalisateur Pierre Beccu. Ce film amène le public
vers une réflexion sur l'importance de sa consommation alimentaire, sur son quotidien et vers
une prise de conscience des implications qu'entraînent ses choix.
Cette projection sera suivie d’une rencontre/débat avec le réalisateur, les étudiants ayant
réalisé le film et des intervenants présentant chacun une initiative nouvelle et intéressante en
la matière.
Le même jour, un évènement dédié aux lycéens est également proposé sur inscription de
13h30 à 15h30 avec projection du film-documentaire « les pieds dans le plat » suivi d’une
conférence/débat.
La 4ème édition du festival se déroulera du 13 au 16 novembre 2013. Nous vous donnons
rendez-vous pour un programme riche en spectacles et de nature à éveiller nos consciences.
REGARDS SUR NOS ASSIETTES
Le jeudi 26 septembre : 1 journée, 2 évènements
Projection en avant-première du filmdocumentaire « Les pieds dans le plat »
Six étudiants enquêtent sur l'alimentation. De l'assiette au sol, les jeunes remontent la filière
des aliments et montrent les conséquences de nos choix de consommateurs sur la santé,
l'économie, le social, l'environnement, la qualité de vie ou les paysages. Avec humour et
responsabilité, ils interrogent sans culpabiliser, et informent sans donner de leçon.
Après-midi lycéen, de 13h30 à 15h30, Salle Pierre Lamy à Annecy
La projection, en présence du réalisateur et d’un étudiant, sera suivie d’une
conférence/débat animée par Bernard Dufournet et Bénédicte Serrate, orienté sur les

questions économiques soulevées par le documentaire : mondialisation des marchés
alimentaires,
traçabilité
et
qualité
alimentaire,
éclatement
du
processus
agroindustriel, rendements, intensification de l’agriculture biologique, transport et production
locale.
Soirée spéciale, 20h Salle Pierre Lamy à Annecy
Le soir, la projection sera suivie d'une rencontre/débat avec le réalisateur Pierre Beccu,

les étudiants ayant réalisé le film ainsi que des intervenants présentant chacun une initiative
nouvelle et intéressante en la matière : Michel Grebot, représentant la société Leztroy
Restauration, Danielle Roubeyrotte du magasin La Ronde du Bio à Faverges et Pascale
Chapuis du restaurant L'Heure Bio à Annecy.
-3-
-4-
INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES SUR L’EVENEMENT
 Présentation du film-documentaire
L’origine du film
En matière d'alimentation, on connaissait déjà (pour les moins jeunes!), le veau aux
hormones, le poulet aux dioxines, la vache folle...et plus récemment, voilà que l'on nous
propose des plats de lasagnes pur boeuf...à la viande de cheval !
Le consommateur finit vraiment par se poser des questions sur le contenu de son assiette,
d'autant plus qu'il est complètement déboussolé par le choix impressionnant que l'on peut
trouver en la matière dans les grandes surfaces : des produits dit « allégés », d'autres
« enrichis » en vitamines, des boissons « énergisantes », des labels de qualité divers et variés ;
tout ceci côtoyant des étalages de tomates hiver comme été... A ceci s'ajoute une
incompréhension quant aux enjeux économiques concernant les denrées alimentaires :
spéculations sur les céréales ou le cacao, quotas laitiers, baisse des cours avec colère des
agriculteurs, surproduction au Nord et émeutes de la faim au Sud comme en 2008.
Est-il possible de s'y retrouver dans cette « jungle » ?
C'est en raison de tous ces questionnements, qu'est né le film « Les Pieds dans le Plat », à
l'initiative de la Terre en Héritage, l'association des Bioconsom'acteurs de Haute Savoie, sur
une idée originale de son Président d'alors et fondateur, Bernard Dufournet.
Ce projet a pu voir le jour car pris en charge par des étudiants de l'Ecole Supérieure
Européenne IER (Ingénierie de l'Espace Rural) de Poisy qui propose une formation universitaire
en trois ans dans le domaine de l'aménagement territorial et du développement local. Les
étudiants, dans le cadre de leur projet professionnel, se sont appuyés sur l'expertise d'un
professionnel, le cinéaste Pierre Beccu.
Le documentaire est coproduit par France 3 Alpes, Tapis Volant et Bas Canal Productions. Il
est présenté en avant-première le jeudi 26 septembre dans le cadre du Festival de
l’Economie.
L’intention du réalisateur, Pierre Beccu
Il y a deux ans, l'Association « la Terre en héritage » m'a mis en contact avec des
étudiants qui désiraient travailler sur le thème de l'alimentation sous la forme d'un
documentaire. J'avoue avoir immédiatement remis en cause une idée reçue : Non, les
jeunes ne sont pas aussi indifférents qu'on pourrait le croire vis-à-vis de leur alimentation. Dans
un groupe, il s'en trouve toujours un ou deux pour questionner les autres sur leurs habitudes, et
les raisons financières ou pratiques ne les empêchent pas d'imaginer un rapport plus « sain »
avec la nourriture.
Ils m'ont demandé conseil. Tout d'abord, nous avons vu de nombreux films traitant de cette
question et échangé librement. Ils ont rapidement exprimé ce qu'ils ne voulaient pas faire, et
se sont mis au travail. Ils ont filmé des témoignages et fait des essais de montage. L'enquête a
progressé. J’ai côtoyé les six étudiants durant deux années très riches, lors d’un atelier
pédagogique baptisé « Regards sur nos assiettes ». Je les ai incités à s’approprier les outils
numériques à leur disposition pour leur donner du sens ? Chemin faisant, le thème m'a
intéressé. J'ai interrogé autour de moi, et je me suis également interrogé sur mes habitudes.
Plus montagnard et rural qu'écologiste, j'avoue avoir évacué des réserves au contact des
jeunes. Au fond, nous sommes tous attachés à la santé et à l'environnement. Disons que nous
n'avons pas le même degré de préoccupation et d’urgence pour la mise en place d'actions
concrètes. En revisionnant la matière, les rencontres, les témoignages, je me suis rendu
compte que cette expérience rejoignait parfaitement les attentes du public. Ces étudiants
sont les fers de lance, drôles et gourmands, d'une interrogation aujourd'hui quotidienne des
jeunes et des moins jeunes.
Je leur ai proposé de faire ce documentaire, non pas sur eux, mais avec eux. De les
accompagner dans leur démarche, en apportant la qualité technique, la cohérence et
l'intelligibilité du propos, mais en préservant leur fraîcheur et leur approche dynamique.
-5-
 Présentation des intervenants
Pierre Beccu, réalisateur
Pierre Beccu a réalisé deux longs métrages pour le cinéma : « La dernière saison » et «Un
voyage entre amis » ainsi qu'une vingtaine de documentaires pour la télévision (Ushuaïa,
France 3 Montagne, la Cinquième, Paris Première, RFO, etc...). Originaire du massif des
Bauges en Savoie, il se plaît à alterner dans son travail ses racines paysannes et
montagnardes avec les horizons lointains. Depuis 1997, il encadre régulièrement des ateliers
cinéma et vidéo en direction des jeunes.
Michel Grebot, Leztroy Restauration :
En 2008, avec Serge Mandrin et Jean-Rémy Oriol, il crée LEZTROY Restauration « avec la
ferme intention de nous donner les moyens de construire de l’authentique, avec cet objectif
ambitieux mais réaliste de positionner l’agriculture locale Bio, labellisée et saisonnière au
cœur de nos préoccupations. La Restauration Collective Bio, c’est acheter localement en
circuit court, cuisiner et restaurer en respectant l’environnement et les hommes. Redonner du
sens au métier de cuisinier. »
Ainsi depuis leur atelier de La Roche sur Foron, totalement écologique tant dans sa
conception que dans son fonctionnement, Leztroy fournit en repas 80 Etablissements de
Haute Savoie représentant tous les secteurs de Restauration Collective (crèches, écoles,
centres aérés, collèges, lycées, résidences de personnes âgées, traiteur bio, etc...)
Reconnus par les entreprises phares du département, Leztroy Restauration est depuis
décembre 2009, Lauréat du Réseau Entreprendre® Haute-Savoie et élus Créateur de l’année
2009 par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Haute-Savoie
...et surtout reconnue par les convives eux-mêmes, puisque les enfants de l'école de La
Roche sur Foron (Bois des Chères) ont déclaré au journaliste du Dauphiné Libéré venu les
interroger en mars dernier, que décidément, tout était « trop bon » ! Ce que confirme Que
Choisir en attribuant la note de 18,9 !
Danielle Roubeyrotte, La Ronde du Bio
Après dix années d'enseignement à la MFR de Thônes (métiers de la montagne), elle opère
un véritable virage professionnel en ouvrant en 2009, le magasin la Ronde du Bio à Faverges.
Elle-même consommatrice d'aliments biologiques, elle est convaincue de la nécessité de ce
type de magasin sur le secteur avec un approvisionnement auprès de producteurs locaux.
Elle obtient pour cela en 2011, le prix de la Région Rhône-Alpes, Initiative O féminin,
catégorie Développement Durable. Son engagement ne s'arrête pas là, puisqu'elle est
partenaire (fondatrice avec la Mairie) d'un commerce multiservice géré en SCIC à Lathuile.
Le but : y trouver des produits alimentaires locaux et divers services (relais poste, point presse
et point argent, livraison à domicile, spot Wifi).C'est son enthousiasme qu'elle nous fera
partager !
Pascale Chapuis, L’heure Bio
Histoire d'une reconversion encore, puisque Pascale Chapuis est passée des soins
esthétiques ... à l'ouverture à Annecy du restaurant L'Heure Bio en janvier 2010. Elle pratique
une cuisine familiale et de saison, savoureuse mais dont les plats restent équilibrés et nous
font repartir « nourris mais jamais lourds ». Elle fait la part belle aux protéines végétales et
propose aussi des plats sans gluten. Elle s'approvisionne majoritairement auprès de
producteurs locaux. Les produits d'origine lointaine sont issus du commerce équitable.
Au final, elle réussit l'exploit de ne présenter que des plats 100% bio, ce qui lui a valu la
certification AB (par SGS) pour l'ensemble de son restaurant !
-6-
NOS PARTENAIRES sur cet évènement
-7-
CONTACTS
Michel Vignoud, Président
[email protected] - 04 50 64 06 75
Delphine Jacquemier, Responsable de l’organisation
[email protected] - 06 81 49 18 25
Emmanuelle Le Men, Coordinatrice
[email protected] - 07 61 27 03 61
www.festivaldeleconomie.org
Festival de l’économie
3 impasse des prairies
74940 Annecy-le-Vieux
-8-
Téléchargement
Explore flashcards