L`Odyssée d`Arlequin

publicité
présente
L'Odyssée d'Arlequin
Comédie tout public interactive
1
L'Odyssée d'Arlequin
Présentation
Arlequin a bien bu. Arlequin a bien mangé. Arlequin rentre une
fois de plus très tard chez lui complètement aviné. Mais
Colombine, absente, lui a écrit une lettre.
« Mon cher Arlequin, tu ne comprendras absolument rien à ce que
je vais te dire. N'importe. Je t'aime mais je pars en exil. Tes excès
sont sans exception sans excuse. Tu ne comprends rien, n'est-ce
pas ? Je continue. Vous autres hommes, vous ne percevez jamais
le ridicule et le grotesque vous échappe. Autrefois, nous nous
embrassions, d'un seul baiser interminable, éperdu. A présent, tu
ne me regardes plus, tu es devenu grossier et tu as des gestes
déplacés. Mais tu ne comprends pas. Tu es saoul à ton habitude.
Je simplifie donc mes propos. Je pars. Stop. Me chercher tu
devras. Stop. Changer tu devras. Stop. Et alors me regagner tu pourras. Stop. Je t'embrasse
passionnément. Ta Colombine ».
Notre protagoniste part alors en quête de celle qui possède son cœur. Son chemin chaotique s'étalera
à travers les âges et sera ponctué de rencontres à la fois inattendues et homériques.
2
L'Odyssée d'Arlequin
De la Grèce antique à nos jours
L'Odyssée d'Arlequin ou la rencontre de deux fondements de notre culture : l'un concernant notre
littérature, l'autre notre théâtre. Deux piliers incontournables qui sont ici associés et
« dépoussiérés ». Fidèles à l’œuvre et au personnage tels que nous les connaissons, nous proposons
de les placer dans des situations qui paraissent à la fois familières et incongrues.
Arlequin
Si nous parlons des origines de ce personnage, nous pensons immédiatement à la commedia
dell'arte. Mais il nous est apparu qu'au temps de la Grèce Antique, des bouffons, espiègles, rusés,
bons vivants et disant des vérités tout haut, était déjà présents dans l'art théâtral. Le lien se fait
aisément.
Puis, avec la christianisation, le personnage s'est diabolisé pour redevenir un serviteur à la
Renaissance avec l'émergence de la commedia dell'arte. En France, Molière et les Italiens de l'Hôtel
de Bourgogne ont popularisé notre protagoniste aux diverses facettes qui deviendra plus profond
avec notamment Marivaux et Beaumarchais. Arlequin est encore présent actuellement mais nous ne
l'appelons plus ainsi : il est devenu le benêt, le sous-fifre franc, le bon-vivant naïf et tant d'autres.
L'Odyssée
Arlequin ne suivra pas le même parcours qu'Ulysse mais aura le même but : retrouver celle qu'il
aime et sa maison. Les personnages qu'il rencontrera seront un écho de quelques uns du héros
d'Homère : un gardien de prison borgne (Polyphème, le cyclope) , un chœur des anges de la
chapelle Sixtine (les Sirènes), une charcutière (Circé) et deux truands modernes (Charybde et
Scylla). Afin de créer une résonance chez les spectateurs, les personnages de l'Odyssée deviendront
des stéréotypes de personnages facilement reconnaissables par le public.
L'intemporalité et le parcours initiatique
La quête d'Arlequin sera longue et s'étalera à travers diverses époques historiques de la Grèce
Antique à notre époque actuelle.
Le personnage ainsi que l’œuvre littéraire ont su braver les siècles et ont eu beaucoup d'influences.
L'Odyssée a permis de codifier tout ce que nous appelons « épopée », genre qui se retrouve en
littérature mais aussi au théâtre et au cinéma. Arlequin, puisant certaines de ses origines dans les
bouffons antiques, a évolué à travers les âges pour devenir le personnage que nous connaissons.
Marier les deux nous est apparu évident.
Arlequin devra se sortir des situations cocasses qu'il rencontrera et en sortira différent à chaque fois.
Le personnage brut sera poli par les expériences et s'assagira au fur et à mesure de son histoire.
3
L'interactivité
Nous aimons renouer avec des traditions théâtrales tout en les abordant de manière différente. Dans
la commedia dell'arte, la pièce est interactive et les comédiens invectivent le public. Ici, nous allons
plus loin : le public deviendra acteur. Arlequin aura besoin de personnes qui seront costumées et qui
personnifieront les personnages de son histoire.
Le public
Le spectacle s’adresse à tous à partir de 7 ans pour une durée modulable de 30 minutes à une heure.
A votre demande, il peut être accompagné d’actions culturelles.
4
Opérations d'accompagnement
Médiation culturelle
Nous proposons diverses activités autour de ce projet suivant les demandes.
Ateliers pédagogiques
Nous pouvons intervenir auprès de vos élèves en organisant des ateliers théâtraux ponctuels (deux
jours maximum) dont les sujets sont divers et variés : cela peut aller de la découverte théâtrale
générale à des ateliers particuliers comme le travail du masque, le travail du corps et des animaux,
l'histoire du théâtre, etc. Nous profitons de nos expériences pluridisciplinaires pour les transmettre
au public.
Des ateliers organisés sur des périodes plus longues peuvent être mis en place en partant de
l'écriture théâtrale et aboutissant à l'interprétation des textes écrits.
Les thèmes des ateliers peuvent être proposés par les enseignants suivant leurs besoins. Ils peuvent
être en lien ou non avec le spectacle.
Autour de L'Odyssée d'Arlequin, voici deux exemples d'ateliers qui peuvent être proposés :
Le jeu masqué
Le masque, outil bien connu de la scène, se trouve sous différents aspects. Moulé sur le visage du
comédien, il modifie son apparence en créant une nouvelle forme, une naissance immédiate du
personnage. Le jeu masqué a son histoire avec ses codes distillés à travers les âges. Nous nous
inspirons des personnages classiques mais sans pour autant leur ressembler.
Dans nos ateliers, nous proposons de réinterroger ce jeu : tout d'abord apprendre à le connaître, puis
le comprendre pour enfin l'adapter.
L'imaginaire au service de l'adaptation
Chaque œuvre littéraire fait écho à l'imaginaire de chaque lecteur. En comparant ces imaginaires,
nous pouvons nous rendre compte qu'il n'y en a pas deux semblables. Mais comment en parler ?
Comment communiquer ce que nous avons ressenti alors que l’œuvre de départ est la même pour
tous ?
Nous proposons ici de laisser libre court à la créativité de chacun autour d'une œuvre choisie. Nous
aidons à trouver le cadre adéquat pour la concrétiser.
5
La compagnie
Culture et Diversité
La Compagnie de l'Orée du Bois, créée en mai 2014 par Nicolas Rager, se situe au croisement des
arts de la scène et privilégie une émulation festive. Jeu masqué, chants, marionnettes, théâtre de
scène, de tréteaux ou déambulatoires, la compagnie vous offre la diversité durable !
La compagnie commande ses textes à des auteurs contemporains. Pour cette première création jeune
public, Nicolas Rager a arrangé Arlequin et Homère.
Interdisciplinarité
Pièces du répertoire ou pièces contemporaines, le désir de la compagnie est d’offrir la diversité
culturelle à tous, en travaillant sur le lien. Il s’agit d’en donner le goût, la « substantifique moelle »,
là où d’ordinaire les esthétiques demeurent cloisonnées et confinées à des publics désignés. De
l’enfant à nos anciens, la compagnie souhaite tisser le lien intergénérationnel qui nous fait souvent
défaut.
Au-delà de l’aspect festif du spectacle, la compagnie s’engage à générer des projets de médiation en
direction notamment du public scolaire.
La scène, la rue, le patrimoine
Cette pluridisciplinarité est accompagnée d'une transversalité des formes. Et pour offrir à tous cette
richesse, nous entendons jouer sur toutes les scènes, qu’elles soient théâtrales, de rue, en milieu
scolaire ou qu’elles servent des lieux du Patrimoine. Une émulation des sens pour un lien des
cultures à travers les âges et les esthétiques.
6
Le protagoniste : Nicolas Rager
L'auteur et metteur en scène
La première pièce écrite par Nicolas et sa première mise en scène est un spectacle pour les 5-11 ans
intitulé Assia ou les Histoires de l'Imagnaire (publié chez Alna Edition) qui se joue pendant deux
saisons à Paris. Chloé Demurger et Camille Labarthe font appel à lui pour une écriture commune
qui aboutira sous le titre Héléphantollas, et alors ?, spectacle pour les 5-11 ans portant sur la
biodiversité et dont Nicolas signera la mise en scène. Cette association perdure pour les spectacles
de commedia dell'arte de la Compagnie du Flocon, Qui veut épouser Isabella ? et La Farce des
Inventions, ainsi que le spectacle historique Aliénor, entre Orient et Occident.
Par la suite, Nicolas suit le stage d'écriture de Christophe Botti, stage dont est issu sa première
pièce dramatique Tibo (publiée chez Alna Editeur). Cette pièce n'a pas encore été créée sur les
planches. Dans le même temps, la Compagnie des Z'ardisans lui propose la mise en scène de la
comédie tout public Amis... Amis ? de Jérôme Goy qui se joue pendant deux saisons à Paris. C'est
au sein de La Compagnie de l'Orée du Bois que Nicolas renoue avec la commedia à travers
L'Odyssée d'Arlequin.
Le comédien
Nicolas est formé à l'Atelier Théâtre Frédéric Jacquot. Il y joue Les Folies de Mr Labiche d'après
Eugène Labiche, La Double Inconstance de Marivaux et enfin Le Système Ribadier de Feydeau
dans des mises en scène de F. Jacquot. Par la suite, il intègre l'Espace Marais et joue dans L'avare
et Le Malade Imaginaire de Molière, L'Île des Esclaves de Marivaux et Antigone de Cocteau.
Durant l'été 2008, il joue dans Les Anges de l'Enfer, spectacle muet de Nydia Hetherington,
d'abord à Paris puis lors du Camden Fringe Festival, festival londonien. Il découvre les spectacles
pour enfants avec, début 2009, Et si on fabulait ! puis durant la saison 2009/2010 avec Scapin et
Arlequin sur la Lune à La Comédie Italienne. Il écrit et met en scène Assia ou les histoires de
l'imaginaire (publiée aux Éditions Alna) et Héléphantollas, et alors ?. Au sein de la Compagnie
du Flocon, il joue le personnage de Pantalone dans Qui veut épouser Isabella ?, Arlequin dans La
Farce des inventions et Louis VII dans Aliénor, entre Orient et Occident. En 2012/2013, il
interprète La Veuve dans Un ouvrage de dames, de Jean-Claude Danaud puis en 2014, la
compagnie amateur saintongeaise Les Préglissants fait appel à Nicolas pour faire la mise en scène
de Diables de Femmes. La même année, il crée La Compagnie de l'Orée du Bois et incarne
Arlequin dans L’Odyssée d'Arlequin.
7
Contacts
Si vous avez besoin d'informations complémentaires, voici plusieurs façon de nous contacter :
Mail
[email protected]
Téléphone
06 33 06 30 98
Présidente de la compagnie
Marielle ROLLAND
05 46 93 37 30
06 33 06 30 98
8
Téléchargement
Explore flashcards