Toux du chenil

publicité
Toux du chenil : symptômes, risques et traitements
La toux sèche et rauque du chien fait souvent penser à la toux du chenil.
Questions-réponses sur cette pathologie canine commune.
1. Pourquoi parle-t-on de toux du chenil ?
La très forte contagion est bien ce qui caractérise cette maladie. Le
simple contact avec un autre chien atteint de cette pathologie
canine est source de transmission. Aussi, les chiens sont très
sensibles à cette infection en communauté ou collectivité, à savoir
notamment :





en élevage, pensions
en exposition
en stands d’exposition
en centre de dressage
et donc en chenil, d’où l’expression « toux du chenil ».
Ce terme de toux du chenil trouve donc son explication dans le
caractère très contagieux de cette maladie, et ne se cantonne pas au
simple séjour en chenil. Cette pathologie est particulièrement
présente en France.
D'ailleurs, la plupart des chenils exigeants la preuve de vaccination
avant l'entrée, ce n'est pas dans un chenil que votre chien risque le
plus de contracter la maladie...
2. Toux du chenil, de quoi s’agit-il?
« Toux du chenil » est le terme communément utilisé pour désigner
la trachéobronchite infectieuse (ou trachéo-bronchite). Il s’agit
d’une infection de l’appareil respiratoire de l’animal très
contagieuse. Elle est transmise par les aérosols émis par les chiens
affectés ou par le simple contact nez à nez. Tout contact avec un
chien infecté est dangereux. Les agents pathogènes peuvent être de
type bactérien (infection par une bactérie) ou viral.
Virus :

Parainfluenza
 Adenovirus
Bactéries :

Bordetella bronchiseptica
 Pseudomonas aeruginosa
Il s’agit des agents principaux mais d’autres peuvent être mis en cause.
3. Quels sont les symptômes ?
la toux est bien entendu le symptome le plus facile à repérer (toux rauque et sèche)
 fièvre (ou hyperthermie)
 écoulement aux yeux et au nez
 fatigue
 éternuement et régurgitations (petits vomissements)
 un manque d’appétit du fait de la douleur à la gorge
C’est votre vétérinaire qui diagnostiquera la pathologie en prélevant l’agent pathogène.
.
4. Quels sont les risques, la toux du chenil peut-elle
être mortelle ?
Si la pathologie n’est pas traitée, la toux devient grasse et productive
dans le cas d’une complication de type bactérienne. Il existe
un danger de pneumonie. En cas de complication et de non
traitement, cette pathologie peut s’avérer mortelle.
5. Quels sont les traitements, les remèdes, comment
soigner son chien ?
Des sirops antitussifs sont généralement prescrits par le vétérinaire
comme remède. Les antibiotiques sont utilisés en cas d’infection
bactérienne
secondaire.
Du fait de la zone douloureuse au niveau de la gorge, votre chien peut
perdre de son appétit. Il est néanmoins important que vous stimuliez
votre chien afin qu'il se nourrisse. Une astuce consiste à réchauffer
légèrement son repas afin que les arômes lui stimulent davantage
l'odorat.
La toux du chenil fatigue. Préservez votre chien en le plaçant dans un
endroit calme. Le repos favorisera la guérison. Evitez un lieu humide,
cela favorise la maladie.
6. Existe-t-il des vaccins ?
Oui il existe plusieurs vaccins sur le marché. Il est même possible de
vacciner les jeunes chiens et les femelles en gestation. L’immunité
apparaît au bout de quelques jours seulement. La vaccination peut
être obligatoire (exigée) avant l’admission en chenil.
7. Combien de temps dure cette maladie ?
Le temps d'incubation est de 3 à 5 jours.
La toux du chenil peut durer de trois à six semaines.
Le contact avec un chien infecté il y a plusieurs semaines est
suceptible de provoquer la contraction de la maladie.
8. Les chats sont-ils sujets à la toux du chenil ?
La réponse est oui. L’un des agents pathogènes est actif sur les chats
(Bordetella bronchiseptica). Aussi le contact d’un chat avec un chien
infecté peut être à l’origine de la transmission de la maladie.
9. Y a t’il des races plus sensibles à cette maladie ?
Toutes les races sont concernées. Les animaux les plus sensibles
sont les chiots, les chiens âgés et les sujets affaiblis. Les risques de
complication sont plus importants.
Cependant les races à nez courts et/ou étroits (bulldogs, pékinois,
yorkshire, etc) sont plus sujettes à la toux du chenil du fait de leur
morphologie (voies respiratoires étroites).
POUR DE PLUS AMPLES RENSEIGNEMENTS VEUILLEZ
PRENDRE CONTACT AVEC LE PRESIDENT.
DANIEL CLAD : Port :06-69-71-84-72
Mail : [email protected]
Merci
Téléchargement
Explore flashcards