Individual Consultant Procurement Notice

advertisement
AVIS DE RECRUTEMENT
D’UN CONSULTANT NATIONAL – MACROECONOMISTE CHEF D’EQUIPE/ Analyse
de la dynamique de l’inflation au Tchad
Réf : N° RFP/05/2015/020
Date:
26 mai 2015
Country: N'Djamena, Tchad
Description of the assignment: Consultant national /Macro économiste Chef d’Equipe.
Project name: Development Support Services - DSS
Period of assignment/services (if applicable): 40 jours à partir du 15 juin 2015.
Les Termes de Références TDRs complets sont à télécharger sur le site le http://procurementnotices.undp.org/ ou à retirer au registry du bureau du PNUD à N’djamena/Tchad.
Les consultants intéressés sont invités à soumettre leurs offres (techniques & financières) de
service par courriel en fiché séparé via l’adresse procurement.td@undp.org au plus tard le 09
juin 2015 à 15h00, heure de N’djamena, en indiquant la référence N° RFP/05/2015/020.
Toute demande de clarification doit être envoyée par écrit ou par email à l’adresse suivante :
registry.td@undp.org . L’unité compétente répondra par écrit ou par email, et enverra à tous
les soumissionnaires les copies des réponses écrites avec toutes les clarifications nécessaires
sans mentionner l’auteur de la question.
1
1. BACKGROUND
Au Tchad, comme dans la plupart des pays en développement, l’inflation est devenue
presque
incontrôlable. Considéré comme d’origine monétaire, toutes les politiques des Banques centrales, visent à
contrôler l’évolution de la masse monétaire à l’effet de stabiliser les prix afin d’éviter un déséquilibre du
cadre macroéconomique global avec des conséquences graves sur la situation économique et sociale. Au
Tchad, la politique monétaire est assurée par la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC), banque
commune aux six Etats membres de la CEMAC. Dans son exercice de programmation monétaire, la BEAC
définit le sentier optimal de la masse monétaire compatible avec l’activité économique afin de ne pas laisser
les prix dépasser le seuil de convergence (3%). En dépit d’une politique monétaire restrictive, les prix sur
le marché ne cessent de grimper et l’inflation mesurée par l’indice des prix à la consommation a connu une
forte tendance à la hausse, passant de 2,1% en fin 2005 à 11,7% en fin 2008. Des mesures importantes
prises par le Gouvernement ces dernières années dans le but de stabiliser les prix n’ont pas atteint leurs
objectifs. L’inflation demeure toujours une préoccupation pour l’Etat.
Depuis 2002, le Tchad est entré dans un processus de restructuration de son économie. Cette
restructuration a modifié structurellement l’économie surtout avec le projet d’exploitation du pétrole en
2003. La réalisation de ce projet a été caractérisée par un afflux massif des ressources extérieures. Selon
la Banque Mondiale, les Investissements Directs Etrangers (IDE) au Tchad sont passé de 115 millions de
dollars en 2000 à 834 millions de dollars en 2008. Ces derniers ont contribué à faire passer le taux de
croissance de l’économie de -0,88% en 2000 à 11,66% en 2001 pour atteindre le seuil maximal de 33,63%1
en 2004. Depuis 2004, le taux de croissance est resté positif d’une manière générale.
Par ailleurs, les recettes engrangées par l’Etat grâce à l’exploitation du pétrole et à la flambée du prix du
pétrole en 2008 ont permis au gouvernement de réaliser des investissements considérables dans la
construction des routes, écoles, hôpitaux. Ces investissements ne sont pas restés sans impact sur le niveau
des prix surtout des biens importés dans la mesure où l’offre nationale est incompatible avec les besoins
en produits manufacturiers et en biens d’équipement. Pour réduire les importations et par voie de
conséquence l’inflation importée, le Gouvernement a construit des unités industrielles notamment la
raffinerie, la cimenterie, mais la tendance à la hausse des prix sur le marché des produits alimentaires et
manufacturiers reste immuable
2. ETENDUE ET DESCRIPTION DU TRAVAIL DEMANDE, RESPONSABILITES DU CONSULTANT
Description des responsabilités :
Sous la supervision directe du Conseiller économique du PNUD et du Directeur Général de l’Economie, les
prestations des consultants (macro économiste et statisticien économiste) couvriront une série de travaux
substantifs, sur l’identification des déterminants de l’inflation dans le contexte Tchadien. Ils auront à
s’appuyer notamment sur les données historiques sur l’inflation au Tchad, les études antérieures sur le
sujet, l’analyse de la structure de l’IHPC, de ses forces et faiblesses pour bien décrypter l’évolution du
niveau général des prix. Dans ce contexte, ils assumeront les tâches ci-après et livreront les produits aux
dates indiquées:




1
Le 15 juin 2015 : Démarrage de la consultation ;
Le 30 juin 2015 : Remise d’un rapport d’étape, de la méthodologie affinée et d’une liste de tableaux
sur les indicateurs et autres informations nécessaires pour les analyses requises ;
Le 15 juillet 2015 : Remise du premier draft de rapport et d’une liste avancée de tableaux et
d’indicateurs. Les tableaux devront couvrir les périodes allant de 2000 à 2014. Les analyses
(statistique, économique et économétrique) indiqueront clairement les évolutions et leurs sources
;
Le 30 juillet 2015 : Enrichissements du rapport en prenant en compte les observations de l’Unité
économique PNUD, du Ministère de l’économie et d’autres acteurs clé de l’économie nationale ;
Banque Mondiale
2

Le 15 juillet 2015 : Atelier de validation du rapport.
Déroulement
de
la
mission
:
Briefing au début de la mission : un briefing sera organisé au démarrage de la mission prévu pour le 15
juin 2015. Le consultant rencontrera le bureau du PNUD et les services compétents du Ministère de
l’économie, du plan, les partenaires ayant un intérêt pour les questions macroéconomiques et plus
particulièrement la problématique de l’inflation au Tchad, notamment le FMI, la Banque Mondiale, l’AFD ou
l’Union Européenne, la BAD, avant de convenir d’un agenda définitif de travail sous la co- supervision de la
Direction Générale de l’Economie et l’Unité des Politiques et Stratégies du PNUD. Il est également prévu
dans la démarche une collecte d’informations qualitatives sur la situation de la cherté de vie au Tchad,
auprès des opérateurs économiques, de l’association des consommateurs, de la chambre de commerce,
etc.. un échantillon de régions fera l’objet de la collecte d’informations sur la base d’outils de collecte conçus
avec l’appui du consultant statisticien économiste. Cela permettra une meilleure exhaustivité en termes
d’analyse
de
la
situation
de
cherté
de
vie
au
Tchad.
Rapport d’étape :
Un premier rapport d’étape basé sur l’approche méthodologique du consultant et les tableaux d’indicateurs
à renseigner pour les années 2000-2014, sera remis au PNUD à la fin de la 2ème semaine après le
démarrage
de
la
prestation.
Rapport provisoire (draft1) :
Un second rapport d’étape fera le point d’avancement des opérations, des difficultés éventuelles
rencontrées, des mesures correctives nécessaires et/ou toutes autres recommandations de nature à
améliorer la qualité du rapport. Le rapport constituera la première version renseignée du tableau des
indicateurs
avec
des
analyses
décrivant
les
méthodes
et
les
résultats.
Rapport final :
Il sera remis au PNUD et au Ministère de l’Economie, du commerce et du développement touristique, à la
fin de la mission, des copies du rapport final avec les différents produits en annexe conformément aux
termes de référence.
Competences :



Professionnalisme: très bonnes connaissances de l’économie Tchadienne, expertise prouvée en
matière d’analyse des données macroéconomiques et statistiques ;
Communication : être capable d’écrire de façon claire et concise ;
Travail en équipe : Avoir un esprit et des capacités de travail en équipe ;
Le consultant doit être animé d’un esprit de neutralité et d’intégrité.
3. QUALIFICATIONS ET EXPERIENCE REQUISES
Le consultant doit remplir les conditions ci-après :

Economiste confirmé de niveau Bac +5 minimum : Ingénieur statisticien économiste/Master/PHD
ou équivalent ;
3





Doté d’une longue expérience (au minimum 7 ans) dans le domaine de l’analyse économique et
des méthodes quantitatives (statistique, économétrie, modélisation);
Parfaite connaissance de la problématique de l’inflation au Tchad ;
Connaissance du PNUD et de son mandat, est un atout.
Une maîtrise parfaite de la langue française écrite et parlée.
La connaissance de l’Anglais est un atout.
Autres informations utiles
Processus
d’approbation
requis
pour
certifier
l’atteinte
des
résultats
et
les
paiements.
Le paiement du consultant sera effectué de la façon suivante : 30% après le dépôt du rapport d’étape 1,
30% après le dépôt du rapport d’étape 2 (draft1) et 40% après validation du document (rapport général
final)
4. DOCUMENTS A INCLURE LORS DE LA SOUMISSION
Les personnes intéressées doivent envoyer les documents suivants:
1.
2.
3.
4.
Une copie du dernier diplôme
Une lettre de motivation
Un CV détaillé
Une brève description de la méthodologie de travail indiquant les différentes étapes d’atteinte
des résultats et le chronogramme
5. Proposition technique expliquant pourquoi elles sont le/la meilleur(e) candidat(e) et proposer
une méthodologie succincte expliquant l’approche ainsi que la façon dont la consultance sera
réalisée
6. Un formulaire P11 des Nations Unies dûment rempli et au moins 3 personnes de référence avec
leurs adresses mail.
7. Le P11 est accessible à http://sas.undp.org/Documents/P11_personal_history_form.doc
5. PROPOSIONS FINANCIERES
Présentation de l’offre financière
descriptions
honoraires
Frais édition rapport et divers documents
Frais de déplacement y compris pour collecte de
données sur les terrains
Frais d’enquête
Frais de validation du rapport en atelier s’il y a
Autres frais s’il y a (à préciser)
Quantités/nombre taux montant
4
NB : Le candidat fera une proposition financière sécurisée avec mot de passe qui lui sera
demandé, lorsque son offre technique est qualifiée à l’issue des notations, pour la suite du
processus.
6. EVALUATION
Méthode combinée
Le contrat sera attribué au consultant :
1. Dont l’offre est jugée valable (répond aux TDR) et
2. ayant obtenu le nombre de points le plus élevé (cumul des notes technique et financière)
suivant la pondération ci-dessous
Note technique : 70%
Note financière : 30%
Seuls les candidats ayant obtenu au moins 70% des points à l’issue de l’évaluation technique seront
pris en compte pour l’évaluation financière.
Critères
Offre technique
Poids
70%
Max de points
méthodologie de travail indiquant les différentes étapes
d’atteinte des résultats, le chronogramme et le plan de travail
20
Diplômes
20
20
Expérience professionnelle spécifique en matière d’analyses
économiques
Expérience dans le domaine requis
20
10
Expérience en matière de production des rapports d’analyses
économiques et sur le développement
Expérience en gestion des bases de données statistiques et
économiques (maîtrise des logiciels d’analyses : SPSS, Eviews,
Stata ou SAS)
Connaissance des procédures PNUD et autres PTF
Offre financière
5
5
30%
ANNEX
ANNEX 1- INDIVIDUAL CONSULTANT GENERAL TERMS AND CONDITIONS
5
Téléchargement