Dossier n°3 Module n°1 Les fondements de l`économie et de la

publicité
Dossier n°3 Module n°1 Les fondements de l’économie et de la sociologie Chapitre n°1 – Les fondements de l’économie Leçon n° 3 – Les grands courants de l’analyse économique depuis le XVIe siècle 1/ Extrait du Bulletin officiel spécial n°3 du 30 mai 2013 Objectifs 2/ Bibliographie : *** G. DELEPLACE (2009), Histoire de la pensée économique, Paris, Dunod ** X. GREFFE, J. LALLEMENT & M. DE VROEY (dir.) (2002), Dictionnaire des grandes œuvres économiques, Paris, Dalloz * M. BLAUG (1999), La pensée économique, Paris, Economica * M. MONTOUSSE (2000), Histoire de la pensée économique, Paris, Bréal * M. MONTOUSSE (2002), Les nouvelles théories économiques, Paris, Bréal 3/ Notions Mercantilisme, libéralisme politique, libéralisme économique, classe productive, classe stérile,
conception subjective de la valeur, valeur d’usage et d’échange, travail incorporé ou
commandé, prix naturel, prix de marché, rente différentielle, loi des rendements décroissants,
loi des débouchés, état stationnaire, lois sur les blés, capital constant, capital variable, plusvalue, composition organique du capital, baisse tendancielle du taux de profit, crises de
suraccumulation, paupérisation, lutte des classes. Paradigme, optimalité, individualisme
méthodologique et holisme, homo œconomicus, utilité marginale, équilibre général et partiel,
détour de production, concurrence pure et parfaite, commissaire de marché, optimum de
Pareto.
4/ Plan :
« Les grands courants de l’analyse économiques » dans le Dictionnaire d’Economie et de Sciences Sociales dirigé par C.-­‐D. Echaudemaison p.138-­‐139 I. Le libéralisme : un courant de pensée au fondement de l’analyse économique A. L’économie politique des classiques ou la construction du capitalisme libéral 1. Le modèle de l’Homo Œconomicus 2. Une vision minimaliste de l’intervention étatique 3. L’analyse de la production 4. Répartition et classes sociales B. Le renouvellement de la pensée libérale : Les néoclassiques 1. La « révolution » marginaliste 2. Le modèle du marché, l’équilibre partiel et l’équilibre général 3. Une démarche normative C. Diversité des courants classique et néo-­‐classique 1. Une problématique unifiée au sein des classiques ? 2. Classiques et néo-­‐classiques : rupture ou continuité ? 3. Différences parmi les néo-­‐classiques II. L’analyse économique marxiste : une contestation radicale du capitalisme libéral A. Marx et la rupture avec l’économie politique classique 1. Une critique de l’économie politique (classique) 2. Marx est-­‐il, malgré tout, un classique ? B. Les trois rapports sociaux fondamentaux du capitalisme 1. Le rapport marchand. 2. Le rapport d’exploitation. 3. Le rapport lié à l’organisation du travail. C. De l’accumulation du capital à la crise du système capitaliste 1. Accumulation et valorisation du capital 2. Les crises de suraccumulation 3. Vers « la » crise finale ? III. La réforme de la pensée libérale : la « révolution keynésienne » A. L’analyse keynesienne : une rupture méthodologique avec les classiques 1. Une analyse économique du « court terme » 2. Un univers d’incertitude radical 3. Une analyse macroéconomique B. Une économie monétaire orientée par la demande effective 1. Le principe de la demande effective 2. Le refus de la neutralité de la monnaie 3. Les interventions étatiques préconisées C. Les prolongements de l’analyse keynésienne 1. La théorie du déséquilibre 2. La nouvelle économie keynésienne 3. L’école postkeynésienne 5/ Sujet de dissertation -­‐ Toute crise économique n’apparaît pas aussi comme une crise de l’analyse économique ? (ESSEC 1998) -­‐ Valeur et utilité de la pensée économique -­‐ La pensée économique depuis les mercantilistes : ruptures et continuités -­‐ Qu’ont apporté les économistes classiques à la compréhension de l’économie ? -­‐ Peut-­‐on parler d’une « école classique » ? -­‐ Classiques et néoclassiques : divergences et points d’accord -­‐ Karl Marx est-­‐il le dernier des classiques ? -­‐ Dans quelle mesure peut-­‐on parler de « révolution keynésienne » ? -­‐ La théorie de la valeur dans l’histoire des doctrines -­‐ L’hétérodoxie dans l’histoire de la pensée économique -­‐ Le rôle de la demande dans les théories classiques et keynésiennes -­‐ L’équilibre dans les modèles classique et keynésien -­‐ La monnaie dans les modèles classique et keynésien 
Téléchargement
Explore flashcards