Habitats en milieu agricole: Possibilités de conservation

publicité
HABITATS EN MILIEU AGRICOLE:
POSSIBILITÉS DE CONSERVATION
ELISABETH GROULX-TELLIER, GÉOGRAPHE, M.ENV.
CHARGÉE DE PROJETS
LE GROUPE AMBIOTERRA
NOVEMBRE 2014
QUI SOMMES-NOUS ?
Le Groupe Ambioterra est un organisme non
gouvernemental à but non lucratif. Notre mission
consiste à protéger la biodiversité, particulièrement les
espèces en péril dans le sud-ouest du Québec. Nous
accompagnons des propriétaires privés dans leur
démarche de protection de leurs milieux naturels (forêt,
champs, eau, milieux humides).
PLAN DE LA PRÉSENTATION
1. BREF PORTRAIT DES AIRES PROTÉGÉES AU QUÉBEC
2. LA CONSERVATION EN TERRES PUBLIQUES
3. LA CONSERVATION EN TERRES PRIVÉES
4. LE CAS DE LA RÉSERVE NATURELLE
1-BREF PORTRAIT DES AIRES PROTÉGÉES
AU QUÉBEC
LES AIRES PROTÉGÉES EN CHIFFRES…
En septembre 2014:
9,11 %
***152 778 km 2
Les cibles d’ici:
2015
2020
12 %
17 %
1-2-3-4
LA QUESTION QUI TUE ???
Quelle est la
superficie des aires
protégées en
Montérégie ???
1-2-3-4
POURCENTAGE DES AIRES PROTÉGÉES
2/6
1-2-3-4
LES AIRES PROTÉGÉES DANS LA MRC DU HSL
9 aires protégées (3542) ha environ 3% de la MRC
•
•
•
2 Réserves écologiques
1 Réserve naturelle reconnue
6 Aires protégées à vocation faunique
2. LA CONSERVATION EN TERRES
PUBLIQUES
+
PROTECTION EN TERRES PUBLIQUES
STATUT AU QUÉBEC
Réserve écologique
Parc national québécois
Parc national et réserve Canada
Réserve biodiversité
Réserve aquatique
Refuge d’oiseaux
Habitat faunique
Habitat d’une espèce faunique ou
floristique menacée ou vulnérable
Écosystème forestier exceptionnel
-
Refuge Faunique
Réserve national de la faune
OBJECTIFS
Science et protection de
la nature
Protection des
écosystèmes et
récréation
Préserver des éléments
naturels spécifiques
Conservation par
l’aménagement
Utilisation durable de
écosystèmes naturels
1-2-3-4
3. LA CONSERVATION EN TERRES
PRIVÉES
PROTECTION EN TERRES PRIVÉES
Conservation volontaire ou intendance privée
( private stewardship)
Elle se caractérise par l’engagement volontaire d’une personne, un propriétaire
foncier, avec ou sans l’aide d’un organisme de conservation, à conserver une forêt,
un marais, une tourbière, des espèces animales ou végétales, menacées ou
vulnérables, ou toutes autres caractéristiques patrimoniales se trouvant sur sa
propriété et dont la conservation présente un intérêt pour la collectivité
1-2-3-4
POURQUOI FAIRE ÇA ???
 Pour protéger la biodiversité! On retrouve en terre privée (95 % des terres
sont privées en Montérégie) la plus grande richesse de faune et de flore,
particulièrement au sud du Québec.
 Pour préserver les services écologiques que nous rendent les milieux
naturels ( production agrolimentaire, purification de l’eau pour la
consommation humaine et animale, activités récréatives, protection contre
les inondations, etc.)
 Pour vous assurer que votre oeuvre de conservation, se poursuive.
 Pour les avantages fiscaux qui y sont rattachés.
1-2-3-4
LES OUTILS DISPONIBLES
+
-
Rivière aux Outardes est
14
4-LA RÉSERVE NATURELLE
Conditions
La propriété ciblée doit avoir des caractéristiques naturelles d’intérêts pour justifier
la conservation (biologique, faunique, géologique, paysager, etc.);
Les objectifs de conservation doivent être définis ( ex: protéger une espèce, un
milieu fragile, etc.);
Le type d’usage est déterminé (ex. : protection intégrale, accès au public, pratiques
forestières limitées, etc.);
 L’entente de reconnaissance de réserve naturelle doit être de minimum 25 ans ou
à perpétuité.
1-2-3-4
4-LA RÉSERVE NATURELLE
Les avantages pour le propriétaire :
 Le propriétaire garde ses droits de propriété tout
en conservant ses milieux naturels;
 Le propriétaire fixe lui-même les conditions de
conservation à l’intérieur d’une entente prise avec
le MDDELCC;
 Encadrement menant à la désignation d’un statut
légal;
 Les réserves naturelles reconnues peuvent être
exemptées des taxes foncières municipales et
scolaires
1-2-3-4
LES ÉTAPES VERS LA CONSERVATION
1. Sensibilisation de la population à la conservation volontaire
2. Étude du territoire ciblé (attraits naturels, espèces présentes, menaces, etc.)
3. Élaboration d’une démarche concertée (Organisme/propriétaire/MDDELCC) en vue
de la mise sur pied d’un statut de protection ou de conservation pour le territoire ciblé
4. Choix du meilleur outil de conservation
1-2-3-4
QUESTIONS
Téléchargement
Explore flashcards