1 Qui sont les Celtes

publicité
Fiches
Histoire
Géographie.
LA ROMANISATION DE LA GAULE.
I Les gaulois (Celtes).
Les sources celtes sont inexistantes, seuls les écrits grecs ou latins,
héritages de l’Antiquité, nous offrent des témoignages des gaulois. Le
terme « Celte » : employé pour la première fois par Hérodote au Vème
siècle AV JC, désigne les peuples qui vivent au Nord-Ouest de la mer
méditerranée. Jules César nomme « Gaulois » ceux qui habitent entre
la Garonne et la Seine.
1 Qui sont les Celtes ?
Ce sont des Indo-européens arrivés d’Europe centrale au IXème siècle
AV JC. Mais la grande expansion a lieu au Vème siècle AV JC. Ils
introduisent la métallurgie du fer, l’usage du char et sont déjà en
relation avec les méditerranéens. Les progrès dans la métallurgie
débouchent sur une spécialisation ex : constructeurs de char, les
armuriers, charron. Civilisation allant du Sud de la Pologne au Nord
de l’Espagne et de l’Irlande jusqu’au centre de la Turquie.
Les Celtes sont des guerriers qui vont de plus en plus loin pour
combattre piller ou encore se fixer.
Mais les Celtes ne sont pas constitués d’une puissance centralisée, les
conquêtes ne résisteront pas au temps ni à l’impérialisme de Rome.
2 L’Organisation Celtique.
Les Celtes ne connaissent ni Etat ni Empire ni fédération de peuples
au IIème siècle AV JC les tribus gauloises sont regroupées en une 50N
de peuples.
ROI CHEF
Aristocratie richesses+ terres
Guerriers
Hommes libres(paysans et artisans)
Esclaves
plusieurs
familles
un clan
plusieurs
clans
une
tribu
SOCIETE
CELTIQUE
La société celtique s’organise autour de la famille.
Les Celtes cessent leur expansion au IIème siècle AVJC. De vastes
places fortes à caractère urbain se développent on les appels les oppida
(oppidum au singulier).Ces places sont édifiés sur un emplacement
défensif et entourés de murailles.
Les Druides ont une place importante dans la société gauloise, ils ont
le rôle de perpétuer les connaissances, leur formation était très longue
(20N d’années) car ils doivent mémoriser les textes sacrés car la
transcription écrite était interdite. Ils sont les intermédiaires entre les
Dieux et les hommes, ils réglaient les pratiques religieuse, assuraient
aussi l’instruction de la jeunesse et arbitraient les conflits publics et
privés. Les Druides vont être persécutés au Ier siècle AP JC sous
prétexte de sacrifice humain mais parce qu’ils représentaient la culture
celtique.
La religion gauloise est une religion polythéiste, elle se rattache à la
nature. Les Dieux sont représentés sous une forme animale ou une
forme mi-animale mi-humaine. Les cérémonies religieuses se
déroulent dans la nature.
3 C’est un pays prospère.
10 millions d’habitants cette population traduit l’essor économique du
monde celtique. La prospérité s’explique par une agriculture
développée ; culture céréalière, l’élevage avec la fertilisation des
terres et la jachère.
Les progrès de la métallurgie ont profité a l’outillage agricole ex :
charrue à soc, bêche et houe encore présents jusqu’au 19ème siècle.
L’élevage fournissait la viande, le lait, le cuir et d’autres matières
premières. L’archéologie révèle la richesse de l’artisanat, forgerons
qui mirent en place différentes techniques, des orfèvres qui maîtrisent
la fabriK des bijoux raffinées, charpentiers, menuisiers ou encore des
tonneliers pour le bois.
Dès le Vème siècle des routes commerciales existaient entre les
Celtes, la Grèce et l’Italie.
II La romanisation de la Gaule.
La romanisation commence en 125 AV JC jusqu’en 476. 2ème étape 58
AV JC (guerre des Gaules jusqu’en 52 la Gaule devient romaine).
Cette guerre est racontée par Jules César Guerre des Gaules seul trace
de cette guerre.
La conquête celtique est réalisée par Jules César entre -58 et -51.
Qu’est ce que la Romanisation ? C’est un phénomène d’acculturation.
Cette conquête durera 6 siècles, d’abord conquête de la Gaule
méridionale (Sud -127 ; -120) puis conquête de la Gaule Celtique
entre -58 et -52.
1 Les étapes de la conquête.
 La conquête de la Gaule Méridionale.
A partir de 125 AV JC Rome intervient à l’appel de Marseille qui est
son allié dans le territoire envahi. Pendant longtemps la stratégie de
Rome était de surveiller les régions voisines par l’intermédiaire d’un
réseau d’alliance or à partir du 2ème siècle AV JC cette politique
montre ses limites, les alliés font beaucoup appel à Rome pour
résoudre des conflits de plus en plus graves.
Rome va étendre son emprise entre les Pyrénées et le Rhône. Ainsi
après la conquête, la présence de Rome s’affirme rapidement par la
création de la Via Domitia ; route qui relie l’Italie et l’Espagne et par
la création de Narbonne en -118.
Les populations doivent payer des impôts et obéir à des règles strictes.
La paix est aussi assurée par un réseau d’alliance contractée avec
différentes tribus gauloises. Ainsi à la veille des campagnes de Jules
César en -58, la Gaule a changé en profondeur.
 La conquête de la Gaule Celtique.
Les raisons de la guerre des Gaules ;
- Inquiétude de Rome migration de l’EST des Hélvètes
- Accroître les richesses de Jules César et de ses citoyens.
- Faire reculer les frontières du Monde connu.
A partir de -58 AV JC César conquiert toute la Gaule jusqu’au Rhin.
L’intégration de la Gaule à l’Etat Romain se fait d’abord par une
pacification très rude près de 1 million de morts en 52 AV JC. César
doit faire face à une révolte générale sous la direction d’un jeune chef
arvène qui s’appelle Vercingétorix qui démontre des qualités
militaires importantes, une attaque ratée de la cavalerie gauloise
pousse César à poursuivre Vercingétorix qui se réfugie à Alésia avec
ses 80 000 hommes. César et ses légions encerclent Alésia pendant
près de 2 mois, Vercingétorix préfère se rendre pour épargner ses
légions. Cette reddition permet la soumission de tous les gaulois.
Quels sont les caractères de la romanisation ?
1 L’administration du territoire
Auguste devient empereur et divise l’Empire en provinces sénatoriales
et provinces impériales. Les PS sont les provinces transalpines et les
PI sont la Gaule Belge, la Gaule Lyonnaise et l’Aquitaine.
Dans les 3 provinces il ya environ 60 cités, chaque province est
dirigée par un gouverneur qui représente Rome et qui est chargé de
maintenir la paix et de collecter l’impôt. Lyon devient la capitale
politique religieuse et administrative.
2 La mise en place d’un réseau routier, les voies romaines.
Elles ont un rôle stratégique ; contrôler le territoire, acheminer le
courrier impérial et la circulation des produits.
Ces voies sont une marque de la conquête et de la romanisation. De
grandes villes vont apparaître aux points névralgiques du réseau
routier (surtout dans le Nord de la Gaule)
3L’intégration politique et juridique.
Les grands proprio fonciers font partis de la base économique des
élites, ce sont eux qui constituent les magistrats. Ils servent de relais
entre le pouvoir central romain et la population. En contre parti, ils
accèdent peu à peu à la citoyenneté romaine. A partir de 130 AP JC,
tous les gaulois ayant exercé une magistrature obtiennent la
citoyenneté. Ceux qui ne font pas partis des élites n’ont pas la
citoyenT romaine mais obtiennent le droit latin (droit civil à peu près
identique à ceux des citoyens mais n’ont pas le droit politique à
Rome).
En 212 AP JC l’édit de Caracalla donne la citoyenneté romaine à tous
les habitants de l’Empire.
4 Civilisation urbaine prospère.
Développement de l’urbanisation. VILLES AXE NORD/SUD :cardo
AXE EST/ OUEST :décamaus
Rues larges permettant la circulation des voitures, beaucoup de petits
magasins, artisans etc. L’urbanisme romain s’organise autour du
forum, qui est une place voisine au croisement entre le cardo et le
décamaus. On trouve aussi des monuments utilitaires, les thermes :
endroit de socialisation, le cirque, les aqueducs. Les romains aimaient
beaucoup les loisirs : théâtre, amphi, cirques etc.
Le degré de romanisation est très élevé chez les élites gauloises. Ce
sont eux qui embellissent la ville et la dote d’équipements et
d’édifices. Ils pratiquent aussi l’évergétisme (offrent loisirs aux
pouvoirs).
III Les conséquences de la romanisation en Gaule.
1 Quels sont les marques de Rome sur les campagnes ?
Les campagnes connaissent un développement moins spectaculaire
que la ville. La ferme gauloise passe au système des villas. La villa est
située au centre du domaine agricole et est composée de l’habitat du
maître et des dépendances. La villa vit en autarcie et entretient des
relations commerciales avec les villes de Gaule et d’Italie.
2 Les transformations religieuses et culturelles dans le Monde galloromain.
Le latin : langue utile pour les relations commerciales,
l’administration et l’armée, c’est encore l’élite gauloise qui est la
première à apprendre cette langue.
La pratique du druidisme est interdite par l’Empereur Claude ce sont
les gaulois qui adhèrent au culte impérial qui fait parti des devoirs
civiques.
3 Les limites et les résistances par rapport à la romanisation.
Le phénomène de romanisation est lent. Les limites géographiques de
la romanisation correspondent aux limites de l’urbanisation.
Les Dieux gaulois se maintiennent malgré le succès du culte impérial.
Donc nouveaux bâtiments de culte c’est le temple gallo-romain
mélange d’aspiration celtique et romaine (rondeur et technicité de la
construction).
LA CHRISTIANISATION DU
MONDE GALLO-ROMAIN.
-6
-4 0 30
JC est né
Entre -6 et -4.
313
380
476
L’Empereur Constantin
L’Empereur Théodose
–reconnaissance du christianisme, décret le christianisme
Liberté de culte.
Comme religion d’Etat
Les principaux personnages :
- Paul de Tarse (St Paul)
- Martin ( St Martin de Tours) : évangélisation de la Gaule surtt
dans les campagnes.
Il y a deux types de sources, les sources chrétiennes (la vie de Jésus
relatée par les évangiles et les différentes lettres de Paul) et les sources
non chrétiennes ( historiens grecs ou latins).
Qu’est ce que le christianisme ?
Religion monothéiste née en Palestine dans le milieu juif.
Universaliste et exclusive, le christianisme demande un engagement
total du croyant.
Qui est Jésus ?
Jésus est né entre -6 et -4 en Galilée. De son enfance et de sa jeunesse
nous ne connaissons pas grand-chose, les trois dernières années de sa
vie sont les plus connues. Il parcourt la Palestine comme un
prédicateur, il répand le message de Dieu qui est la fraternité
universelle et l’amour des autres. Il explique que les lois sont au
service de l’homme.
I La diffusion du christianisme dans l’Empire
Romain.
Du 2ème siècle jusqu’au 5ème siècle, en Occident le christianisme va
s’imposer comme la religion du plus grand nombre. Résultat de 2
phénomènes :
-la croyance dans le message de Jésus.
- l’organisation de la nouvelle religion par Paul de Tarse.
Paul est celui par qui le christianisme sort du milieu juif pour le
monde romain.
C’était un intellectuel et un citoyen romain. Il se convertit au
christianisme en 38. Il créé des communauT chrétieN pour répandre le
message de Jésus. Il fonda la première Eglise chrétieN à Rome vers
l’an 60 et meurt décapité en 67.
Le premier symbole : le chrisme qui est composé de lettres grecques.
Le second symbole : le poisson initial de « J C fils de Dieu sauveur »
en grec. Les chrétiens sont d’abord persécutés et exécutés sous l’ordre
des autorités romaines car ils sont considérés comme des éléments
perturbateurs à cause de leur prosélytisme. Et aussi par leur refus de
vouer à l’Empereur un culte.
II Diffusion du christianisme dans le Monde galloromain.
Surtout dans les villes où se font les échanges commerciaux. La
diffusion connaît une évolution lente, cela concerne surtout le petit
peuple puis atteint toute les classes sociales. Les villes avant les
campagnes. Les premières communautés furent d’abord attestées à
Lyon au cours du 2ème siècle. Les premières répressions se font sous le
règne de Marc Aurèle en 177. L’Empereur Constantin reconnait en
313 le christianisme et en 380 l’Empereur Théodose fait du
christianisme la religion officielle de l’Empire. En 391Théodose
interdit les cultes païens.
C’est au 4ème siècle que l’on peut attester la présence de 16
communautés chrétiennes à l’Est et le long du Rhône. Les pagani
(paysans qui habitent le pagus, la campagne) opèrent une résistance à
la christianisation, ils restèrent attachés aux cultes anciens d’ou le nom
de païens.
St Martin de Tours décide de se consacrer à la christianisation des
campagnes, Martin est un soldat romain convertit au christianisme.
Avec Hélaire il fonda les premiers monastères de Gaule. En 371
Martin est élu évêque de Tours, il introduit l’érémitisme (vie d’ermite)
et multiplie les monastères. Il contribua à la conversion des
populations.
Pour conclure, en 476 c’est la fin de l’Empire romain d’occident,
Clovis qui est le roi des Francs, entame la conquête de la Gaule. Il
épousa Clotilde, une princesse catholique avant de se convertir luimême en 496 et de se baptiser.
Il devient le défenseur de la foi catholique, l’allié du peuple contre les
peuples germaniques qui vont envahir l’Empire. C’est la religion
chrétienne qui va subsister aux invasions barbares et va être l’élément
unificateur.
Téléchargement
Explore flashcards