EPREUVE DE SCIENCES ECONOMIQUES ET SOCIALES

publicité
Baccalauréat ES – Session 2013 – Epreuve orale du second groupe
– Sciences économiques et sociales –
Candidats ayant suivi l’enseignement de spécialité : Économie approfondie
Temps de préparation : 30 minutes – Durée de l'interrogation : 20 minutes
"La calculatrice personnelle n'est pas autorisée"
Sujet n° 14
Questions de connaissance et de savoir-faire : (10 points)
1) Définissez la notion d’actifs financiers.
2) Quel est l’impact du vieillissement démographique sur le niveau de l’épargne ?
3) Présentez les données soulignées. (Document 1)
Sujet à traiter à l’aide de vos connaissances et des documents : (10 points)
Après avoir montré que la croissance économique n’est pas toujours compatible avec la
préservation de l’environnement, vous montrerez qu’elle peut sous certaines conditions
être soutenable.
Document 1 : Indicateurs de développement, de richesse et environnementaux de quelques
pays
Classement
IDH
2011
1 .Norvège
4. Etats-Unis
20. France
37. Qatar
83. Equateur
101. Chine
150.Cameroun
182. Libéria
Part des
combustibles
renouvelables
en % du total
Emissions de
dioxyde de
carbone par
habitant (en
tonnes)
45,3
5,4
7,60
10,5
17,0
Taux de
croissance
annuel moyen
des émissions
de dioxyde de
carbone (en %)
1970-2008
1,0
-0,6
2007
2008
6,1
0,0
15,7
12,3
76,1
nd
53,5
2,0
5,2
0,3
0,1
Pollution
urbaine
(microgrammes
/m3)
Espèces
menacées (en
% de
l’ensemble des
espèces)
2008
2010
PIB par
habitant en
dollars PPA*
-0,9
16
19
13
7,0
21,0
14,0
2011
53 300
48 100
35 000
-0,6
2,7
4,6
3,1
1
35
20
66
47
96
8,0
12,0
12,0
11,0
3,0
102 700
8 300
8 400
2 300
800
Source : D’après PNUD, Rapport sur le développement humain, 2011
* PPA désigne la parité de pouvoir d’achat. C’est un principe de conversion de devises en tenant compte du
coût de la vie pour les comparaisons internationales.
Document 2
Pour les tenants de la durabilité forte*, nos modes de vie menacent la planète. Plus de la
moitié des écosystèmes sont dégradés, un quart des espèces de mammifères sont en voie
d’extinction, les inégalités s’aggravent, la poursuite de la croissance économique elle-même est
compromise, puisque la finance a pris le pas sur le secteur productif et que l’on voit désormais
apparaître des phénomènes de croissance sans création d’emplois. Dans de nombreux domaines,
nous avons déjà atteint le point de non-retour : épuisement des océans, dégradation des eaux
de surface, accumulation dans l’atmosphère de substances toxiques et de gaz à effet de
serre… Il est impératif d’instaurer une économie écologique où le taux d’exploitation des
ressources naturelles cesse d’excéder leur capacité de régénération, où le taux d’émission
des déchets soit égal ou inférieur aux capacités d’assimilation et de recyclage des milieux dans
lesquels ces déchets sont rejetés, où l’exploitation des ressources naturelles non renouvelables se
fasse à un rythme égal à celui de leur substitution par des ressources renouvelables.
Sylvie Brunel, Le développement durable, PUF, Que sais-je ? 2011 (4ème édition).
*Les tenants de la durabilité forte considèrent, notamment, que les ressources naturelles doivent absolument être préservées.
NB : Ce sujet doit impérativement être rendu à l’interrogateur à la fin de l’épreuve. Ne rien inscrire sur cette feuille.
Page : 1/1
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Commune de paris

0 Cartes Edune

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

Créer des cartes mémoire